Bernard SESÉ

professeur émérite des Universités, membre correspondant de la Real Academia Española

ALJAMIADA, littérature

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 536 mots

De l'arabe al-'adjamiyya (paroles d'étranger), le mot aljamía se trouve déjà dans le Poema de Alfonso XI (vers 1348) ; il désigne le latin corrompu utilisé par les mozarabes, c'est-à-dire les chrétiens hispano-romains de l'Al-Andalus ayant accepté la domination de l'Islam (711-712). Les maures utilisèrent ce mot pour désigner le castillan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aljamiada-litterature/#i_0

ALONSO DÁMASO (1898-1990)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 1 056 mots

Poète espagnol, Alonso appartient à la fameuse « génération de 1927 » qui, autour de Federico García Lorca, Jorge Guillén, Vicente Aleixandre, regroupe notamment Pedro Salinas, Rafael Alberti, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/damaso-alonso/#i_0

ANDRADE EUGÉNIO DE (1923-2005)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 701 mots

Poète portugais. Eugénio de Andrade est l'auteur d'une œuvre lyrique abondante. « Le réel, c'est le mot. » Ce vers pourrait résumer son art poétique fait de concision, de clarté, de transparence et d'harmonie rythmique.Né le 19 janvier 1923 à Póvoa da Atalaia (Beira Baixa), au nord du Portugal, José Fontinhas de son vrai nom connaît une enfance champêtre, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eugenio-de-andrade/#i_0

ANGELES JUAN DE LOS (1536-1609)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 392 mots

Franciscain espagnol, Juan de los Angeles occupa de hautes charges dans son ordre : provincial, prédicateur de l'impératrice Marie, confesseur du monastère des Descalzas Reales à Madrid. Imbu de culture classique il n'en est pas moins profondément inscrit dans la tradition mystique franciscaine (celle de saint Denis, de saint […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-de-los-angeles/#i_0

AUB MAX (1903-1972)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 192 mots

Écrivain espagnol, né à Paris. Des poésies, un roman, Luis Álvarez Petrena, 1934, plusieurs pièces de théâtre, Narciso, 1928, Teatro incompleto, 1931, Espejo de avaricia (1935, Miroir d'avarice) marquent les débuts d'Aub. Après avoir combattu pour la République, il est enfermé dans un camp français, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/max-aub/#i_0

AZUELA MARIANO (1873-1952)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 375 mots

Avec Martín Luis Guzmán, Mariano Azuela est le plus illustre représentant de l'« indigénisme » mexicain. Ses premiers romans, à la manière de Zola, reflètent l'influence du naturalisme (María Luisa, 1907), et il y dénonce avec âpreté les injustices sociales dont la réalité lui offre tant d'exemples, ainsi dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mariano-azuela/#i_0

BÉCQUER GUSTAVO ADOLFO (1836-1870)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 1 956 mots

Avec Rosalía Castro, Bécquer représente, dans la seconde moitié du xixe siècle, la modalité épurée et intimiste du romantisme poétique. L'intensité, la délicatesse et la profondeur de ses poésies sont à l'origine d'un renouvellement du lyrisme en Espagne. À travers la s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gustavo-adolfo-becquer/#i_0

BENAVENTE JACINTO (1866-1954)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 917 mots

Dramaturge espagnol. Jacinto Benavente fut le principal représentant de la comédie bourgeoise, qui triompha sur la scène avant l'apparition des productions poétiques d'un Valle-Inclán ou d'un García Lorca. Des dialogues brillants, mélange de cynisme et d'humour, et l'habileté de la construction dramatique caractérisent son théâtre, dégagé de la grandiloquenc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacinto-benavente/#i_0

BENEDETTI MARIO (1920-2009)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 878 mots

Mario Benedetti fut en Uruguay l'un des principaux écrivains, avec José Pedro Díaz, Ángel Rama ou Carlos Martínez Moreno, de la « Génération de 1945 », qui se fit connaître dans l'hebdomadaire Marcha, fondé en 1939 par Juan Carlos Onetti. Un ardent patriotisme, un regard implacable porté sur la réalité politique de leur patrie, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mario-benedetti/#i_0

BENET JUAN (1927-1993)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 442 mots

Juan Benet naquit à Madrid, le 7 octobre 1927. Son père, Tomás Benet, un avocat catalan, fut assassiné au début de la guerre civile. Sa mère, Teresa Goitia, d'origine basque, se chargea seule de l'éducation de ses trois enfants. Ingénieur des Ponts et Chaussées en 1954, Juan Benet quitte rapidement la capitale pour aller travailler en province. De retour à Madrid, il se consacre à la littérature s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-benet/#i_0

BUERO VALLEJO ANTONIO (1916-2000)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 758 mots

Né le 29 septembre 1916, à Guadalajara, membre de la Real Academia Española (1971), lauréat du prix Cervantès (1986), Antonio Buero Vallejo fut l'auteur dramatique le plus représentatif du théâtre, en Espagne, dans la seconde moitié du xxe siècle. On peut le considérer comme le chef de file de la « génération réaliste » (A. Sastre, J. M. Rodriguez Mén […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antonio-buero-vallejo/#i_0

CANTIQUE SPIRITUEL, Jean de la Croix - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 807 mots

Le Chant de l'Épouse : c'est ainsi que Jean de la Croix (1542-1591), frère carme, désignait le poème dont il composa un commentaire en prose. Cet ensemble, rassemblé dans les manuscrits sous le titre de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cantique-spirituel/#i_0

CARPENTIER ALEJO (1904-1980)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 1 783 mots

Avec Miguel Angel Asturias (1899-1974), l'écrivain cubain Alejo Carpentier est considéré comme le maître de ce que l'on a appelé le « réalisme magique » du nouveau roman hispano-américain. À l'instar du même Asturias, il représente aussi cette littérature américaine de l'exil, illustrée également par Julio Cortázar, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alejo-carpentier/#i_0

CASAL JULIÁN DEL (1863-1893)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 151 mots

L'écrivain cubain Julián del Casal eut une existence brève, maladive et solitaire. Son œuvre poétique, marquée par l'influence de Leopardi et surtout de Baudelaire, traduit un sentiment intense de nostalgie, d'angoisse, d'isolement, de mort, les affres d'une âme avide d'évasion dans l'exotisme ou bien qui aspire à se perdre dans les bas-fonds des villes : Feuilles au vent ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/julian-del-casal/#i_0

CASONA ALEJANDRO RODRIGUEZ ALVAREZ dit ALEJANDRO (1903-1965)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 633 mots

Dramaturge espagnol. Né dans un village des Asturies, il tire son pseudonyme de la maison (casona) de son enfance. Instituteur dans le val d'Aran, il découvre la valeur pédagogique de la poésie et du théâtre. Sous la IIe République, il est directeur du théâtre des Misiones pedagógicas qui, à l'instar de La Barraca, animée par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/casona-alejandro-rodriguez-alvarez-dit-alejandro/#i_0

CASTRO DE MURGUÍA ROSALÍA (1837-1885)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 764 mots

Poétesse espagnole qui a écrit son œuvre aussi bien en castillan qu'en galicien, Rosalía Castro de Murguía est née à Saint-Jacques-de-Compostelle où elle passe son enfance. Fille naturelle, elle ne connut pas son père ; sa mère, doña Teresa de Castro Abadía, était de famille noble. Dès son adolescence, elle éprouve l'intense sentiment de mélancolie anxieuse qui marquera toute son existence. Elle s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rosalia-castro-de-murguia/#i_0

CELA CAMILO JOSÉ (1916-2002)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 1 550 mots

Le prix Nobel de littérature a été attribué en 1989 à Camilo José Cela. Après José Echegaray (1904, avec Frédéric Mistral), Jacinto Benavente (1922), Juan Ramón Jiménez (1956), Vicente Aleixandre (1977 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/camilo-jose-cela/#i_0

LA CÉLESTINE (F. de Rojas) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 925 mots

La Tragi-comédie de Calixte et Mélibée, publiée en 1502, est l'édition définitive de l'œuvre couramment appelée la Célestine, en vingt et un actes. Cinq actes avaient été ajoutés à la première édition intitulée Comédie de Calixte et Mélibée, publiée en 1499 à Burgos, qui n'en comptait que seize. À l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-celestine-f-de-rojas/#i_0

CERNUDA LUIS (1902-1964)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 328 mots

Poète espagnol, né à Séville, Cernuda fut, à l'université, l'élève de Pedro Salinas, qui l'encouragea dans sa vocation. Proche de Jorge Guillén et de Vicente Aleixandre, il appartient à la « génération de 1927 ». Après son premier recueil, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luis-cernuda/#i_0

CERVANTÈS, 450 ANS APRÈS

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 1 460 mots

En 1997, l'Espagne a célébré avec éclat le quatre cent cinquantième anniversaire de la naissance de Miguel de Cervantès, le 29 septembre (?) 1547, à Alcalá de Henares (Castille). Une exposition, dans cette ville, a évoqué « Cervantès et le monde cervantin dans l'imagination romantique ». La vénération de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cervantes-450-ans-apres/#i_0

CHAMPS DE CASTILLE, Antonio Machado - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 829 mots

L'installation à Soria, en Castille, d'Antonio Machado (1875-1939), son mariage avec Leonor Izquierdo, en 1909, un séjour à Paris en 1911, tels sont les événements qui précédent la publication en 1912 de Champs de Castille. Après les effusions sentimentales des premiers recueils (Solitudes, 1903 ; […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/champs-de-castille/#i_0

CHANTS DE VIE ET D'ESPÉRANCE, Rubén Darío - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 816 mots

Azur (1888) et Proses profanes (1896) inauguraient avec éclat le modernisme, mouvement littéraire qui s'était imposé dans le monde hispanique à la fin du xixe siècle. Chants de vie et d'espérance (1905) en manifeste l'épanouissement. Reconnu comme le hér […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chants-de-vie-et-d-esperance/#i_0

COLOANE FRANCISCO (1910-2002)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 748 mots

« Bien que nous ayons affaire à un auteur débutant, il est d'un talent prometteur et je ne serais pas étonné qu'il devienne un grand écrivain qui prendra pour sujet la Patagonie, laquelle attend depuis longtemps celui qui chantera la vie intense qu'on y mène. » Ces mots, prononcés par l'écrivain Manuel Rojas, en 1940, remettant un prix littéraire à Coloane, alors inconnu en littérature, furent pré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francisco-coloane/#i_0

COMÉDIES BARBARES, Ramón del Valle-Inclán - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 840 mots

Après la publication des quatre Sonates (1902-1905), encore dans l'esthétique du modernisme, Ramón del Valle-Inclán (1866-1936) fait paraître les romans de La Guerre carliste (1908-1909) et les Comédies barbares, qui évoquent, dans un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/comedies-barbares/#i_0

CONCEPTISME, littérature

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 374 mots

De l'espagnol conceptismo. Le trait, la pointe, la saillie, le mot d'esprit, alliant le paradoxe de l'ambiguïté, le brillant à l'inattendu, l'hermétisme à la profondeur, voilà ce qui caractérise le conceptisme, qui joue avec l'idée ou le vocable à la différence du cultisme (ou cultéranisme) qui complique à plaisir l'énoncé ou la syntaxe. Fondé sur la croyanc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conceptisme-litterature/#i_0

CONFESSIONS, Augustin - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 948 mots

Les Confessions, ouvrage de saint Augustin (354-430) le plus célèbre avec La Cité de Dieu, furent rédigées de 397 à 401. L'auteur s'adresse directement, dans un dialogue intime, à ce Dieu qu'il avait tant cherché « en labeur et fièvre » ailleurs que là où le Dieu d'amour l'atte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/confessions/#i_0

COSTUMBRISME, littérature

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 388 mots

Dans la littérature espagnole, le costumbrismo désigne l'intérêt porté à la description des us et coutumes (costumbres) d'une région, d'un milieu, d'une société. De façon générale, il s'agit d'une constante de la littérature espagnole depuis le Moyen Âge et la Renaissance (archiprêtre de Hita, López de Ayala, El Corbacho, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/costumbrisme-litterature/#i_0

LE CRITICÓN, Baltasar Gracián - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 875 mots

Œuvre majeure de Baltasar Gracián (1601-1658), Le Criticón, roman allégorique, comprend trois parties. La première partie, publiée en 1651, était signée du nom de García de Marlones. Pour échapper à la censure ecclésiastique, Gracián, qui était jésuite, utilisa un autre pseudonyme, celui de Lorenzo Gracián, pour la deuxième et la troisième parties, publiées en 1653 et en 1657. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-criticon/#i_0

CUEVA JUAN DE LA (1550?-? 1610)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 403 mots

Poète et dramaturge espagnol né à Séville, qui, en 1577, après un séjour au Mexique, revint définitivement en Espagne. Le lyrisme de Juan de la Cueva est d'abord marqué par l'influence de Pétrarque dont il se détourne ensuite (Flores de varia poesía, Coro de romances historiales). L'allégorie et le genre épique lui inspirent le Viaje de Sannio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-de-la-cueva/#i_0

CULTISME ou CULTÉRANISME, littérature

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 391 mots

Le mot espagnol correspondant est culteranismo, créé au début du xviie siècle, sur le modèle de luteranismo (de Luther). Il vaudrait mieux dire en français cultéranisme que cultisme qui renvoie à cultismo et désigne un mot savant, échappant aux lois phonétiques ordinaires. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cultisme-culteranisme/#i_0

DE GREIFF LEÓN (1895-1976)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 493 mots

D'ascendance suédoise et allemande, Léon de Greiff naquit à Medellín, en Colombie. Après des études à l'École des mines de l'université d'Antioquía, il travaille à la Banque centrale de Bogotá jusqu'en 1925. L'expérience qu'il vécut en 1926-1927 dans la région de Bolombolo, employé à la construction du Chemin de fer d'Occident, stimule fortement son inspiration. De 1927 à 1931 sa carrière se pours […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leon-de-greiff/#i_0

DIEGO GERARDO (1896-1987)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 404 mots

Poète espagnol, professeur de littérature et excellent musicien. Gerardo Diego compose, en 1932, sa célèbre Anthologie de la poésie espagnole contemporaine, où s'exprime admirablement, à travers les déclarations des poètes eux-mêmes, l'esthétique de la génération de 1927. Son œuvre poétique, ample et variée, allie harmonieusement tradition et modernité ; elle se caractérise par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gerardo-diego/#i_0

DON QUICHOTTE (M. de Cervantès) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 1 331 mots

La première partie de L'Ingénieux Hidalgo Don Quichotte de la Manche , chef-d'œuvre de la littérature espagnole fut publiée, à Madrid, en 1605. Elle reçut un accueil enthousiaste. La publication, en 1614, d'une deuxième partie apocryphe, sous le nom de Fernández de Avellanada, piqua au vif Cervantès (1547-1616), qui hâta la publicat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/don-quichotte-livre-de-m-de-cervantes/#i_0

DON JUAN TENORIO, José Zorrilla - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 874 mots

Représenté pour la première fois à Madrid, en 1844, Don Juan Tenorio de José Zorrilla (1817-1893) est vite devenu, dans le monde hispanique, une œuvre extrêmement célèbre. Ce drame « religieux et fantastique » fut longtemps joué chaque année, à l'occasion de la fête des morts. Plus que de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/don-juan-tenorio/#i_0

DONOSO CORTÉS JUAN (1809-1853)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 115 mots

Orateur politique et essayiste polémique au style passionné et grandiloquent, Donoso Cortés fut, en Espagne, avec Balmes, l'un des plus farouches représentants de la tradition catholique en lutte contre l'idéologie libérale de la première moitié du xixe siècle. Il écrivit des poésies et une épopée. Ses discours parlementaires sont d'une rhétorique fle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-donoso-cortes/#i_0

ECHEGARAY JOSÉ (1832-1916)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 455 mots

Ingénieur, économiste, ministre des Finances, le dramaturge espagnol José Echegaray connaît une carrière sociale brillante. En 1904, il partage le prix Nobel de littérature avec Frédéric Mistral. Mais le lauréat est honni par les jeunes écrivains. À l'époque où le réalisme prédomine dans le roman, son théâtre s'appuie sur le romantisme le plus échevelé. Passions adultères, cas de conscience, duels […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jose-echegaray/#i_0

ESPINEL VICENTE (1550-1624)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 527 mots

Écrivain espagnol né à Ronda, Espinel veut, après avoir fait ses études à Salamanque, partir pour l'Amérique : la peste empêche la flotte d'appareiller. À Valladolid, il est au service du comte de Lemos. N'ayant pas réussi à s'enrôler dans une nouvelle expédition militaire, il séjourne à Séville où il se mêle aux milieux interlopes. Comme il vogue pour l'Italie, il est fait prisonnier par les pira […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vicente-espinel/#i_0

L'ESSENCE DE L'ESPAGNE, Miguel de Unamuno - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 886 mots

Au cours de l'année 1895, Miguel de Unamuno (1864-1936) publia, dans la revue La España moderna, cinq essais rassemblés, par la suite, dans un volume, sous le titre En torno al casticismo (1902). L'Essence de l'Espagne, le titre donné à ce livre par M […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-essence-de-l-espagne/#i_0

LA FAMILLE DE PASCUAL DUARTE, Camilo José Cela - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 831 mots

Publié en 1942, sous le régime franquiste, dans l'après-guerre civile, ce premier roman de Camilo José Cela (1916-2002), alors âgé de vingt-six ans, fut salué comme un événement qui annonçait un renouveau littéraire. La violence et la brutalité du récit, autant que la technique narrative, procédant par accumulation de faits plus horribles les uns qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-famille-de-pascual-duarte/#i_0

FERREIRA VERGÍLIO (1916-1996)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 845 mots

Considéré comme l'un des plus importants écrivains portugais de son époque, lauréat du prix Camões en 1992, Vergílio Ferreira fut aussi l'un des plus ardents défenseurs des libertés démocratiques, notamment sous le régime autoritaire de Salazar. Né à Melo (Gouveia), dans la serra d'Estrela, il fut professeur de lycée dans plusieurs villes du Portugal. Il mo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vergilio-ferreira/#i_0

FERREIRA DE CASTRO JOSÉ MARIA (1898-1974)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 501 mots

Romancier portugais dont l'œuvre abondante dénonce avec générosité la condition misérable des exploités et s'inspire avec réalisme des souvenirs d'une expérience mouvementée. Né dans un petit village du nord du Portugal, Salgueiros, d'une famille très pauvre, José Maria Ferreira de Castro part, dès l'âge de douze ans, pour le Brésil et travaille quelques an […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jose-maria-ferreira-de-castro/#i_0

FIGUEROA CRISTÓBAL SUÁREZ DE (1571-? 1639)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 437 mots

Écrivain espagnol né à Valladolid, Cristóbal Suárez de Figueroa quitta la maison paternelle à dix-sept ans et passa une grande partie de sa vie en Italie. Après des études de droit à Bologne et Pavie, il exerça la profession de magistrat. Il eut des démêlés avec l'Inquisition, fut excommunié et emprisonné ; Philippe IV intervint en sa faveur. Renommé en son temps pour ses écrits, il l'était aussi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/figueroa-cristobal-suarez-de/#i_0

FORTUNATA ET JACINTA, Benito Pérez Galdós - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 819 mots

Composé de quatre parties, le roman intitulé Fortunata et Jacinta. Histoire de deux femmes mariées, fut publié en 1886-1887. Il est considéré comme le chef-d'œuvre de l'écrivain espagnol Benito Pérez Galdós (1843-1920). […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fortunata-et-jacinta/#i_0

FUENTEOVEJUNA, Felix Lope de Vega - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 816 mots

Comme Peribañez et le Commandeur d'Ocaña (1614), ou Le Meilleur Alcade, c'est le roi (1635), deux pièces composées par le grand dramaturge espagnol Felix Lope de Vega Carpio (1562-1635), Fuenteovejuna est un drame de commandeurs. Écrite vers 1612-1614 vraisemblablement, cette pièce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fuenteovejuna/#i_0

GALLEGOS RÓMULO (1884-1969)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 370 mots

Romancier vénézuélien, Rómulo Gallegos se consacra d'abord à des tâches pédagogiques en même temps qu'à la littérature. En 1925, son roman La Trepadora (La Plante grimpante) le fait connaître parmi les intellectuels ; dans ce livre, il se montre partisan du croisement des races. Ensuite, il fait de la politique, vit en exil pendant quelques années à New York […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/romulo-gallegos/#i_0

GANIVET ÁNGEL (1865-1898)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 765 mots

Écrivain espagnol né à Grenade, diplomate de carrière, Ganivet fut consul à Anvers, Helsingfors (Helsinki) et Riga ; à la suite d'une passion malheureuse, il se suicida, en se noyant dans la Daugava (Dvina). Son œuvre, brève, écrite dans un style familier et ironique, reflète un esprit inquiet et perspicace, toujours soucieux du destin de son pays. Il peut être considéré comme un précurseur de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/angel-ganivet/#i_0

GARCÍA GUTIÉRREZ ANTONIO (1813-1884)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 210 mots

Poète et dramaturge romantique espagnol. Son drame Le Trouvère (El Trovador, 1836) fut l'un des plus éclatants succès du siècle. Dans cette œuvre de jeunesse, pleine de passion, de dynamisme et de lyrisme, García Gutiérrez met en scène les amours infortunées du trouvère Manrique et de la belle Leonor ; l'opéra de Verdi Il Trovatore (1853) […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antonio-garcia-gutierrez/#i_0

GELMAN JUAN (1930-2014)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 686 mots

« Tout m’oblige à travailler, avec les mots, avec mon sang. » Ce vers extrait de son Arte poética pourrait servir d’exergue à l’œuvre de l’écrivain argentin Juan Gelman, poète de la douleur et du déracinement, à la renommée internationale. Une part importante de sa vie fut consacrée au combat contre les dictatures d’Amérique latine. Fils […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-gelman/#i_0

GRENADE LOUIS DE (1504-1588)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 723 mots

Dominicain et auteur spirituel espagnol, Luis de Sarria, né à Grenade d'une famille modeste, eut une vocation précoce et fit profession dès 1525. Il fut chapelain du duc de Medina Sidonia, puis devint provincial de son ordre au Portugal (1557). Prédicateur renommé, il suscita notamment l'admiration de Philippe II ; il écrivit d'ailleurs en latin une sorte de traité de la prédication, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-de-grenade/#i_0

GUZMÁN MARTÍN LUIS (1887-1977)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 638 mots

Écrivain mexicain. Né à Chihuahua le 6 octobre 1887, Martín Luis Guzmán passe son enfance à Veracruz. Il est étudiant en droit à l'université de Mexico quand éclate la révolution de 1910 contre le régime de Porfirio Díaz, à laquelle il participe activement. Après l'assassinat de F. Madero en 1913, il rejoint Pancho Villa, caudillo des armées du Nord, dont il devient le secrétai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/martin-luis-guzman/#i_0

HERRERA FERNANDO DE (1534-1597)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 642 mots

Poète espagnol, surnommé « le Divin », Fernando de Herrera est avant tout le chef de file de l'école de Séville que l'on distingue de l'école de Salamanque, dont Fray Luis de León est la figure éminente. Le sentiment patriotique caractérise l'école andalouse, tandis que le sentiment religieux imprègne le groupe castillan. Né à Séville, F. de Herrera, qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fernando-de-herrera/#i_0

ICAZA JORGE (1906-1978)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 859 mots

Romancier équatorien, Jorge Icaza fut, avec Alcides Argüedas, Ciro Alegría et Miguel Ángel Asturias, l'une des plus illustres figures de l'indigénisme littéraire en Amérique du Sud. Né à Quito, Jorge Icaza, après des études secondaires, veut devenir mé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jorge-icaza/#i_0

JEAN DE LA CROIX (1542-1591)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ, 
  • Louis COGNET
  •  • 3 754 mots

L'un des premiers religieux de la réforme des Carmes déchaux, saint Jean de la Croix, fut pris dans les violentes controverses qui, dans son ordre, opposèrent les réformés aux mitigés, et il eut, par là, une existence dramatique. Mais il connut, jeune, les plus hauts sommets de l'expérience mystique, et il expr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-de-la-croix/#i_0

JIMÉNEZ JUAN RAMÓN (1881-1958)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 1 641 mots

À un journaliste qui lui demandait quels étaient ses poètes préférés de l'actualité espagnole, Federico García Lorca répondit : « Il y a deux maîtres : Antonio Machado et Juan Ramón Jiménez. » C'était en 1936. Pour caractériser le second, dans une de ces reparties fulgurantes dont il avait le secr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-ramon-jimenez/#i_0

JUAN MANUEL DON (1282-? 1349)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 639 mots

Neveu d'Alphonse X le Sage, petit-fils de saint Ferdinand, don Juan Manuel, l'un des grands seigneurs les plus influents de son temps, né au château d'Escalona, près de Tolède, occupa de très hautes charges dès sa jeunesse. Il participa à de nombreuses guerres nobiliaires pendant les règnes de Ferdinand IV et l'Alphonse XI. Il est considéré comme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/don-juan-manuel/#i_0

L'ABUSEUR DE SÉVILLE, Tirso de Molina - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 901 mots

Publiée en 1630, cette comedia, l'une des plus célèbres du théâtre espagnol du Siècle d'or, fut probablement composée avant 1620. L'attribution à Tirso de Molina (1580 env.-1648) demeure aujourd'hui encore incertaine. L'Abuseur de Séville s'inspire d'anciennes légendes et poème […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-abuseur-de-seville/#i_0

LAFORET CARMEN (1921-2004)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 580 mots

En Espagne, dans le climat désolé de l'après-guerre civile espagnole (1936-1939), la publication de Nada, peu après La Familia de Pascual Duarte (1942) de Camilo José Cela, fit également sensation. L'auteur du roman, une jeune fille de vingt-trois ans, reçut, dès sa création, le prix Nadal (1945), l'équivalent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carmen-laforet/#i_0

LARREA JUAN (1895-1980)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 295 mots

Poète espagnol, Juan Larrea, après avoir adhéré, à la suite de Gerardo Diego, au mouvement dit du créationnisme, prépare par son langage poétique l'ultraïsme, puis s'oriente vers le surréalisme. Son tempérament artistique est marqué par une révolte spontanée contre toute norme esthétique, contre toute hypocrisie et contre toute contrainte. « Aujourd'hu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-larrea/#i_0

LIVRE DE BON AMOUR, Juan Ruiz - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 782 mots

Le Livre de bon amour (Libro de buen amor), poème où se conjugue l'influence du mester de clerecía (poésie savante, poésie des clercs) et celle, plus populaire, du mester de juglaría (poésie populaire, poésie des troubadours), propose, dans des tonalités diverses, qui vont du cynis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/livre-de-bon-amour/#i_0

LIVRE DE LA VIE, Thérèse d'Ávila - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 871 mots

« On m'a donné l'ordre d'écrire ma manière d'oraison et les grâces dont le Seigneur m'a favorisée, en me laissant pour cela toute latitude. » C'est par ces mots que commence le Livre de la vie, que Thérèse d'Ávila (1515-1582) appelait aussi Le Livre des Miséricordes du Seigneur. C'est à la demande du père Ibáñez et d'autres confesseurs dominicains, qu'elle e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/livre-de-la-vie/#i_0

LOPE DE RUEDA (1510?-1565)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 723 mots

Avec Juan de la Cueva, Lope de Rueda est l'un des principaux représentants du théâtre espagnol antérieur à Lope de Vega. On connaît mal sa vie. Né à Séville vers 1510, il devint à la fois acteur et auteur dramatique après avoir exercé le métier de « batteur d'or » (batihoja). La petite troupe qu'il dirige et avec laquelle il parc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lope-de-rueda/#i_0

LES LUSIADES, L. Vaz de Camões - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 1 002 mots

Publiée en 1572, écrite en ottava rima (strophes de huit décasyllabes) par le poète Luiz Vaz de Camões (1524-1580), la grande épopée nationale du Portugal, comportant près de neuf mille vers, est divisée en dix chants. Le titre, Os Lusiadas […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-lusiades/#i_0

MACHADO MANUEL (1874-1947)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 214 mots

Poète espagnol dont l'œuvre recueille des courants divers, venus du modernisme, du Parnasse et du symbolisme français, surtout de Verlaine, et enfin du folklore andalou dont il est profondément imprégné. Séville, Paris, c'est entre ces deux pôles que Manuel Machado se situe lui-même. « Un Théophile Gautier du modernisme espagnol », dit de lui un critique. Lui-même se définissait comme « à moitié g […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manuel-machado/#i_0

LES MAIA, José-Maria Eça de Queirós - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 1 032 mots

Œuvre majeure de l'écrivain portugais José-Maria Eça de Queirós (1845-1900), le roman intitulé Les Maia (Os Maias, Episódios da vida romántica), fut publié en 1888, à Porto. Il semble avoir été le point de départ et le prétexte d'une critique sociale acerbe du Portugal de la fin du xix […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-maia/#i_0

MANGUEL ALBERTO (1948- )

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 1 037 mots

« Le lecteur universel », ainsi pourrait-on qualifier Alberto Manguel, écrivain polyglotte, tant son amour des livres, mêlant les genres, les langues et les thèmes, semble se confondre avec l'espace entier de la littérature. Son errance de pays en pays, son œuvre polymorphe, son érudition rendent compte de cette passion. Sa conception de la lecture est aussi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alberto-manguel/#i_0

MANRIQUE JORGE (1440-1478)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 420 mots

Neveu de Gómez Manrique, fils du comte Rodrigo de Paredes, qui fut maître de l'ordre de Calatrava, Jorge Manrique participa, sous le règne du roi Henri IV, aux luttes politiques contre les ennemis d'Isabelle la Catholique. Hernando del Pulgar a laissé le récit de sa mort glorieuse devant le château de Garci-Muñoz (Cuenca).Son Cancionero […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jorge-manrique/#i_0

MARAÑÓN GREGORIO (1887-1960)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 726 mots

Précurseur et maître de l'endocrinologie, Gregorio Marañón, médecin espagnol reconnu et admiré comme l'un des grands esprits de son temps, fut aussi historien, critique d'art, philosophe et moraliste. Il naquit à Madrid d'une famille originaire de Santander. Son père était l'ami d'illustres écrivains, Menéndez y Pelayo, Pereda, Pérez Galdós. Après des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gregorio-maranon/#i_0

MARIALES LÉGENDES, littérature

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 392 mots

Le récit des « miracles » de la Vierge Marie constitue l'un des genres les plus répandus de la littérature médiévale de toute l'Europe. Dès le début du xie siècle des écrits en latin rapportaient ces légendes. Le genre se développe surtout au xiiie siècle : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/legendes-mariales-litterature/#i_0

MARTÍNEZ DE LA ROSA FRANCISCO (1787-1862)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 525 mots

S'il joua, dans l'Espagne de son temps, un rôle prépondérant en littérature et en politique, sa fidélité obstinée à la norme du juste milieu empêcha Martínez de La Rosa d'affirmer profondément, dans l'un ou l'autre domaine, sa personnalité.Martínez de La Rosa eut une existence mouvementée. Très jeune il enseigne la philosophie à l'université. Lors de la guerre de l'Indépendance, il se rend en Angl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francisco-martinez-de-la-rosa/#i_0

MARTÍN GAITE CARMEN (1925-2000)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 572 mots

Née le 8 décembre 1925 à Salamanque, Carmen Martín Gaiteest considérée, à l'égal d'Ana María Matute, comme l'une des principales représentantes du roman féminin de sa génération.Après El Balneario (1954, La Station balnéaire), une nouvelle d'atmosphère kafkaïenne, Carmen Martín Gaite publie son premier roman e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carmen-martin-gaite/#i_0

MATUTE ANA MARÍA (1926-2014)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 621 mots

Écrivain espagnol, Ana María Matute est née le 26 juillet 1926 à Barcelone. La guerre civile vue à travers le regard des enfants est au cœur de son inspiration. « Caïn et Abel, le combat entre frères, cela est un nœud essentiel dans mon œuvre », souligne-t-elle. L'expérience qu'elle eut de ces déchirures, ainsi que de la maladie, contribue au climat douloureux d'un univers romanesque à la fois réa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ana-maria-matute/#i_0

MELÉNDEZ VALDÉS JUAN (1754-1817)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 554 mots

Considéré comme le plus important poète lyrique de l'école de Salamanque dans le dernier tiers du xviiie siècle, Juan Meléndez Valdés allie dans son œuvre les courants anacréontiques et pastoraux et les préoccupations de l'humanitarisme philosophique. On lui reconnaît aussi le mérite d'avoir réhabilité le genre du romance, dont le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-melendez-valdes/#i_0

MENDOZA EDUARDO (1943- )

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 1 016 mots

Écrivain espagnol, Eduardo Mendoza est considéré comme l'un des chefs de file des romanciers de sa génération. La plupart de ses œuvres, mêlant avec brio la parodie et l'histoire, se situent à Barcelone, où il est né le 11 janvier 1943. La Vérité sur le cas Savolta (La Verdad sobre el […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eduardo-mendoza/#i_0

MESSAGE, Fernando Pessoa - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 856 mots

Message fut publié en 1934, un an avant la mort de son auteur, Fernando Pessoa (1888-1935). Le poète portugais avait peu publié avant cette date : l'œuvre multiple qui allait lui valoir une célébrité universelle ne vit le jour qu'après sa mort.À l'instar des Lusiades de Camões, Message exalte la gloire et les hauts faits du peuple portuga […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/message-fernando-pessoa/#i_0

MESTER DE CLERECÍA, littérature

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 349 mots

L'expression « métier de clergie ou de clers » apparaît pour la première fois dans le Libro de Alexandre (xiiie s.) qui l'oppose au mester de juglaría. Elle désigne d'abord les poèmes écrits par les clercs des monastères de Castille, au xiiie siècle, dans la forme < […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mester-de-clerecia-litterature/#i_0

MESTER DE JUGLARÍA, littérature

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 279 mots

Antérieur au mester de clerecía, avec lequel il coïncide en partie, le « métier de jonglerie » s'applique aux poèmes épiques récités par les jongleurs, ou aux poèmes narratifs, lyriques ou dramatiques des xiie, xiiie et xive siècles. Fondé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mester-de-juglaria-litterature/#i_0

MIRA DE AMESCUA ANTONIO (1574?-1644)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 370 mots

Dramaturge espagnol né à Guadix (province de Grenade), Mira de Amescua est ordonné prêtre en 1610. En 1616 il accompagne le duc de Lemos à Naples, puis est chapelain à Grenade. Il néglige sa vocation ecclésiastique au profit de sa vocation littéraire. Chapelain à Madrid il fréquente Góngora, Lope de Vega, Tirso de Molina. Sa réputation est grande. Il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antonio-mira-de-amescua/#i_0

MIRÓ GABRIEL (1879-1930)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 1 564 mots

Les écrits de Miró prennent tous place en ce premier tiers du xxe siècle où, dans la prose espagnole, brillent quelques grands noms qui, un peu injustement, ont éclipsé le sien : ceux de Miguel de Unamuno, Azorín, Pío Baroja, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gabriel-miro/#i_0

MON NOM EST LÉGION (A. Lobo Antunes) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 1 044 mots

Parmi les romanciers portugais de sa génération (Maria Velho da Costa, Américo Guerreiro de Sousa, Almeida Faria, Lidia Jorge...), António Lobo Antunes est, depuis la « révolution des œillets », l'un des auteurs les plus originaux, par la richesse de l'écriture, des tonalités et des thèmes. La destinée de sa patrie, l'absurdité du monde, l'obses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mon-nom-est-legion-a-lobo-antunes/#i_0

NERUDA PABLO (1904-1973)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ, 
  • Marie-Claire ZIMMERMANN
  •  • 3 635 mots

Auprès de Gabriela Mistral, de César Vallejo, de Nicolas Guillén, le Chilien Pablo Neruda représente une des voix les plus prestigieuses de la poésie contemporaine d'Amérique latine. Dans Le Chant général, son chef-d'œuvre, il a su, dépassant le cadre étroit de son pays, devenir le ch […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pablo-neruda/#i_0

NIEREMBERG JUAN EUSEBIO (1595-1658)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 389 mots

Jésuite espagnol, Juan Eusebio Nieremberg naquit à Madrid de parents allemands. Il fit ses études chez les jésuites ; à l'université d'Alcalá, puis à celle de Salamanque il reçut une solide formation d'humaniste et de théologien. Il fit profession dans la Compagnie de Jésus en 1616. La direction spirituelle et l'enseignement furent le plus clair de son activité : il ne put faire aboutir son désir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-eusebio-nieremberg/#i_0

OCAMPO VICTORIA (1890-1979)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 774 mots

Née à Buenos Aires, Victoria Ocampo appartenait à une famille traditionnelle de la haute société argentine. Sa sœur Silvina (1903-1993), épouse à partir de 1940 d'Adolfo Bioy Casares, devait révéler, dans le domaine fantastique, un talent d'une grande originalité. Dès l'enfance Victoria apprend le français, qui restera toujours sa langue préférée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/victoria-ocampo/#i_0

OÑA PEDRO DE (1570-? 1643)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 254 mots

Poète né au Chili, à Infante de Engol, Pedro de Oña fit ses études à Lima. Son père, soldat d'origine basque, avait été tué par les Araucans. Parmi les diverses imitations de la célèbre Araucana (1569-1589) de Alonso de Ercilla, se détache celle de Pedro de Oña : L'Araucan dompté (Arauco domado, 15 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pedro-de-ona/#i_0

ORTEGA Y GASSET JOSÉ (1883-1955)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 2 187 mots

Parmi les hommes célèbres de sa génération en Espagne – Gabriel Miró, Pérez de Ayala, Eduardo Marquina, Juan Ramón Jiménez, Eugenio d'Ors, Ramón Gómez de La Serna –, Ortega y Gasset est le seul qui ait fait profession et œuvre de philosophe. À la f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jose-ortega-y-gasset/#i_0

OTERO BLAS DE (1916-1979)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 677 mots

Poète espagnol né à Bilbao, Blas de Otero fut, avec Gabriel Celaya, le principal représentant de la poésie dite « sociale » dans les années de l'après-guerre civile, sous la dictature de Franco. La trajectoire poétique de Blas de Otero va de l'individualisme exaspéré à la communion avec les autres grands poètes espagnols contemporains : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/blas-de-otero/#i_0

PALACIO VALDÉS ARMANDO (1853-1938)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 573 mots

Romancier espagnol, Palacio Valdés naquit à Entralgo (Asturies). Après des études de droit, il se consacre à la littérature. Le succès de ses romans et son immense prestige allaient faire de lui un patriarche respecté des lettres espagnoles. En 1905, il succéda à J. M. de Pereda à l'Académie de la langue et mourut à Madrid en pleine guerre civile.Armando Palacio Valdés est difficile à situer parmi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/armando-palacio-valdes/#i_0

PAZ OCTAVIO (1914-1998)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 1 865 mots

Parmi la pléiade d'auteurs qui, depuis plus d'un demi-siècle, ont fait entendre la voix de l'Amérique latine, Octavio Paz se distingue non seulement par l'abondance et la qualité de son œuvre, mais aussi par l'autorité de sa pensée dans les domaines les plus divers, ainsi que le courage avec lequel il a toujours défendu la liberté et la dignité humaines. L'Académie de Suède lui a décerné le prix N […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/octavio-paz/#i_0

PLEINE LUNE (A. Muñoz Molina)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 1 284 mots

Parmi les écrivains de sa génération, Antonio Muñoz Molina, né en 1956 à Úbeda (Jaén), a obtenu une notoriété particulière avec la publication de Beatus ille (1986) et surtout de El jinete polaco (Le Cavalier polonais, 1991), qui reçut, en Espagne, le prix Planeta et le prix national de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pleine-lune/#i_0

POÈME DU CID (anonyme) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 1 017 mots

Unique chanson de geste espagnole, le Poème du Cid (Cantar de mio Cid), est resté inédit jusqu'au xviiie siècle. La date de la composition originale proposée par Ramón Menéndez Pidal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/poeme-du-cid/#i_0

POÈTE À NEW YORK, Federico García Lorca - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 788 mots

Poète à New York fut écrit par Federico García Lorca (1898-1936), dans la ville de New York en 1929-1930. Certaines des pièces rassemblées sous ce titre, dans une édition posthume, étaient peut-être destinées à un autre recueil, intitulé Tierra y luna. García Lorca venait alors de traverser une profonde c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/poete-a-new-york/#i_0

POZZI CATHERINE (1882-1934)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 949 mots

La souffrance et la maladie furent le destin de Catherine Pozzi. Elle en eut conscience: « Je suis un des points singuliers par où la souffrance de la planète rayonne. » Rarement, autant que dans cette œuvre brève, la ferveur poétique atteignit une telle intensité. Une « vie noire », c’est ainsi qu’elle qualifia « son étrange vocation à la nuit ».Catherine Pozzi est née le 13 juillet 1882 à Paris, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catherine-pozzi/#i_0

PRADOS EMILIO (1899-1962)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 384 mots

Poète espagnol, andalou comme Federico García Lorca, Emilio Prados appartient lui aussi à la « génération de 1927 » qui marqua un renouveau éclatant dans la poésie espagnole : J. Guillén, P. Salinas, V. Aleixandre, R. Alberti, L. Cernuda, D. Alonso... Dès 1924, en collaboration avec Manuel Altolaguirre, poète lui aussi, il dirige à Málaga l'imp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emilio-prados/#i_0

QUIROGA HORACIO (1878-1937)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 770 mots

Écrivain uruguayen, Horacio Quiroga inaugure le réalisme magique dans la littérature latino-américaine. Il naquit à Salto, le 31 décembre 1878. Adolescent, il admire Gutiérrez Nájera, Bécquer, et connaît Leopoldo Lugones qui sera son idole. Il commence sa carrière littéraire, à Montevideo, avec un recueil poétique, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/horacio-quiroga/#i_0

LA RÉGENTE, Clarín - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 948 mots

Les deux tomes de ce roman de Leopoldo García-Alas y Ureña (1852-1901), dit Clarín, furent publiés respectivement en 1884 et en 1885. La Régente et Fortunata et Jacinta de Benito Pérez Galdós sont les deux meilleurs romans parus en Espagne au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-regente/#i_0

REY FERNANDO CASADO ARAMBILLET, dit (1917-1994)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 795 mots

Un des comédiens les plus prestigieux du septième art en Espagne, qui avait incarné notamment Philippe le Beau, Don Quichotte de la Manche ou le père du général Franco, aura participé à quelque deux cents films, souvent sous la direction des plus grands metteurs en scène.Fernando Rey naît le 20 septembre 1917 à La Corogne (Galice). Ses études d'architecture sont interrompues par la guerre civile, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rey/#i_0

REYES ALFONSO (1889-1959)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 1 190 mots

Fervent humaniste, admirateur des lettres classiques et des chefs-d'œuvre de l'Occident, historien, théoricien de la littérature, poète et critique, et, de plus, admirable styliste, Reyes, aux côtés de José Vasconcelos, Pedro Henríquez Ureña, Antonio Caso, est considéré comme l'une des figures les plus représentatives de la pensée hispano-américaine de la première moitié du xx […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alfonso-reyes/#i_0

RIDRUEJO DIONISIO (1912-1975)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 764 mots

Homme politique et écrivain espagnol, dirigeant de l'U.S.D.E. (Union social-démocrate espagnole), Dionisio Ridruejo fut l'une des figures les plus représentatives des déchirements et des incertitudes de l'Espagne contemporaine.Il était né à Burgo de Osma (Soria), au cœur des hautes terres qu'il décrivit dans sa Guía de Castilla la Vieja (2 vol., 1968-1975). Après des études de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dionisio-ridruejo/#i_0

RIVAS ÁNGEL DE SAAVEDRA duc de (1791-1865)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 448 mots

Poète et auteur dramatique espagnol. Ángel de Saavedra connut une existence mouvementée. Nommé officier de la garde du roi après avoir été élevé au séminaire des nobles de Madrid, il se distingue au cours de la guerre de l'Indépendance (1808) ; condamné à mort par Ferdinand VII à cause de ses idées libérales, il réussit à s'enfuir et reste exilé pendant dix a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/angel-de-rivas/#i_0

ROA BASTOS AUGUSTO (1917-2005)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 819 mots

« J'ai commencé à écrire en exil ; la seule façon de maintenir un lien avec mon pays était la littérature. Ce n'est pas seulement ma vie, mais aussi mon œuvre qui est marquée par cette empreinte déchirante de l'exil. Je ne m'en plains pas, bien au contraire. Je dois à l'exil d'innombrables révélations. En dépit des tristesses qu'il m'a causées, sans l'exil je ne serais jamais devenu écrivain. »La […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/augusto-roa-bastos/#i_0

RODRÍGUEZ CLAUDIO (1934-1999)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 551 mots

« Et comme si jamais elle n'eût été mienne, / donnez à l'air ma voix, et qu'elle soit dans l'air / à tous, et qu'ils la sachent tous, / tel un matin ou tel un soir./ [...] Sur la voix qui s'en va, ainsi creusant son lit, / quel sacrilège que ce corps, quel sacrilège : / ne pouvoir être hostie afin de se donner ». Tel est le ton de ferveur de l'œuvre poétique que Claudio Rodríguez écrivit avec auta […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claudio-rodriguez/#i_0

ROJAS Y ZORRILLA FRANCISCO DE (1607-1648)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 441 mots

L'un des principaux dramaturges de l'époque de Calderón. Plusieurs de ses pièces furent jouées au palais royal. Rojas y Zorrilla a écrit quelque soixante-dix comedias et une quinzaine d'autos sacramentales dont El Rico Avariento (Le Riche Avare) et La Viña de Nabot (La Vigne de Nabhot […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francisco-de-rojas-y-zorrilla/#i_0

ROSTAND EDMOND (1868-1918)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 1 508 mots

Parmi les auteurs dramatiques qui lui furent contemporains – Sardou, Courteline, Feydeau, Tristan Bernard, Bernstein, Porto-Riche, Maeterlinck –, le nom d'Edmond Rostand brille d'un éclat singulier en raison d'une seule pièce de théâtre qui lui a assuré la gloire : Cyrano de Bergerac. Ce chef-d'œuvre a éclipsé ses autres publications : poésies, autres pièces de théâtre, écrits […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edmond-rostand/#i_0

RUEDA SALVADOR (1857-1933)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 189 mots

Poète espagnol qui, avec Manuel Reina et Ricardo Gil, fut l'un des précurseurs du modernisme en Espagne. Après la publication de Noventa Estrofas (1883) et de Aires españoles (1890), Salvador Rueda se considéra comme un disciple de Rubén Darío qui écrivit un Portique en vers, repris dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/salvador-rueda/#i_0

RUIZ DE ALARCÓN JUAN (1580 env.-1639)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 1 484 mots

Dans l'histoire de la comedia espagnole au Siècle d'or, Ruiz de Alarcón fait partie, avec Guillén de Castro, Mira de Amescua, Vélez de Guevara et Tirso de Molina, de ce qu'on a appelé le cycle dramatique de Lope de Vega. Un esprit nouveau l'inspire cependant, fait de sobriété, de s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-ruiz-de-alarcon/#i_0

RULFO JUAN (1918-1986)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 1 495 mots

Juan Rulfo fut un romancier mexicain. Deux livres ont imposé son nom, un recueil de nouvelles, El Llano en llamas (1953), et un roman, Pedro Páramo (1955). Son œuvre s'inscrit dans la tradition du genre régionaliste illustré particulièrement, en Amérique latine, par des écrivains tels que Alcides Argüedas, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-rulfo/#i_0

SALINAS PEDRO (1891-1951)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 1 114 mots

Salinas est l'un des grands noms de la célèbre «  génération de 1928 », à laquelle appartiennent, à côté de García Lorca, d'autres poètes de première importance : Jorge Guillén, Gerardo Diego, Rafael Alberti, Vicente Aleixandre, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pedro-salinas/#i_0

SARAMAGO JOSÉ (1922-2010)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 994 mots

Le Portugal occupe une place centrale dans l'univers romanesque de José Saramago, où l'histoire et la fable, le mythe et le reportage, le réalisme et la fantaisie ne cessent de s'entremêler. « La chose la plus importante au monde est de savoir dire non à l'injustice » ; cette déclaration de l'écrivain, membre du Parti communiste à partir de 1959, révèle l'i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jose-saramago/#i_0

SASTRE ALFONSO (1926- )

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 625 mots

Dramaturge espagnol, Alfonso Sastre compose, avec Antonio Buero Vallejo, Alfonso Paso, Lauro Olmo, J. M. Recuerda, Antonio Gala, la génération du réalisme social des années 1950. Son théâtre, marqué par l'influence de Sartre, Camus, O'Neill, Peter Weiss..., présente des situations où l'individu se tro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alfonso-sastre/#i_0

SÉFARADE (A. Muñoz Molina)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 989 mots

« Une sorte d'encyclopédie de l'exil... », c'est ainsi qu'Antonio Muñoz Molina définit Séfarade (trad. P. Bataillon, Seuil, Paris, 2003). De la maladie mortelle dont on est atteint jusqu'à l'impitoyable persécution qui cherche à anéantir un être humain pour la seule raison qu'il existe, toutes les formes de l'exclusion, du dé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sefarade-a-munoz-molina/#i_0

SEPÚLVEDA LUIS (1949- )

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 1 062 mots

Avec Francisco Coloane (1910-2002), Roberto Bolaño (1953-2003), Isabel Allende (née en 1942), Luis Sepúlveda est l'un des écrivains chiliens contemporains les plus renommés. Son idéal est tout de générosité : « Dans la littérature se reflète la position éthique de l'auteur et je sais pour qui j'écris : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luis-sepulveda/#i_0

SILVA JOSÉ ASUNCIÓN (1865-1896)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 170 mots

Poète colombien, José Asunción Silva a exercé une grande influence sur la littérature de son pays : il assure une transition entre le postromantisme et le modernisme. Silva avait connu à Paris Verlaine et Mallarmé, mais sa sensibilité douloureuse et tourmentée est plus proche de Poe, de Baudelaire et du poète espagnol Gustavo Adolfo Bécquer. Il se suicida à trente et un ans, après une existence ma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jose-asuncion-silva/#i_0

LES SOLITUDES, Luis de Góngora - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 782 mots

Des quatre poèmes qui devaient constituer l'ensemble des Solitudes, Góngora (1561-1627) ne composa que le premier, en 1612 (1 091 vers), évoquant la campagne, et, en 1617, une grande partie du second (979 vers), célébrant les rivages. Les poèmes suivants devaient faire apparaître les forêts et le dése […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-solitudes/#i_0

SONNETS SPIRITUELS, Juan Ramón Jiménez - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 703 mots

Juan Ramón Jiménez (1881-1958) distinguait trois périodes dans sa vie d'écrivain : l'époque sensitive, de 1909 jusqu'à 1915 environ ; l'époque intellectuelle, inaugurée par le Journal d'un poète nouveau marié (1916) – « début du symbolisme moderne dans la poésie espagnole » – qui prenait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sonnets-spirituels/#i_0

THÉRÈSE MON AMOUR (J. Kristeva)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 1 089 mots

Thérèse mon amour (Fayard, Paris, 2008) s'inscrirait-il dans la suite des biographies que Julia Kristeva, sous le titre Le Génie féminin, a consacrées à Hannah Arendt, Mélanie Klein, Colette ? S'il s'agit toujours d'explorer ce que Freud considérait comme le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/therese-mon-amour/#i_0

TOB SEM (XIVe s.)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 353 mots

Poète castillan du xive siècle, Sem Tob ben Ishaq Ardutiel naquit à Carrión de los Condes (Vieille-Castille) ; il exerça dans cette ville un rôle important en tant que rabbin. Hormis des poésies religieuses en hébreu et quelques œuvres scientifiques, il est l'auteur des Proverbios morales déd […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tob-sem/#i_0

TON VISAGE DEMAIN (J. Marías) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 1 137 mots

Tu rostro mañana (Ton Visage demain, trad. J.-M. Saint-Lu, Gallimard, 2004-2010) est un « ensemble littéraire », pour reprendre les mots de l'auteur qui récuse le terme « trilogie », composé de Fiebre y lanza (2002, Fièvre et lance), Baile y sueño (2004, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ton-visage-demain-j-marias/#i_0

TORGA MIGUEL (1907-1995)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 868 mots

Né le 12 août 1907 à São Martinho de Anta, dans la province de Trás-os-Montes, dans une famille de paysans, Miguel Torga gardera toujours l'empreinte de sa terre natale, âpre et rude. De son vrai nom Adolfo Correia Rocha, il choisit en 1934 pour pseudonyme un mot qui désigne une bruyère sauvage, auquel il accole le prénom de Cervantès et Unamuno. Après cinq années passées au Brésil, où il est empl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/miguel-torga/#i_0

TORRENTE BALLESTER GONZALO (1910-1999)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 760 mots

Avec Camilo José Cela et Miguel Delibes, Gonzalo Torrente Ballester compose la triade fameuse des écrivains espagnols nés dans les années 1910-1920. À l'instar des romanciers hispano-américains du « réalisme magique », mais puisant son inspiration dans les contes et légendes de sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gonzalo-torrente-ballester/#i_0

TRAITÉS POLITIQUES, ESTHÉTIQUES, ÉTHIQUES (B. Gracián)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 998 mots

« Ô toi, n'entreprends rien contredisant Minerve. » Ce vers d'Horace qui est cité dans Le Héros (1637), rien, dans l'œuvre superbe de Baltasar Gracián (1601-1658), ne vient le réfuter. « L'intelligence personnelle » que symbolise Minerve est le moteur et le principe des Traités politiques, esthétiques, éthiques de ce prince de l'esprit, rassemblés et traduit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/traites-politiques-esthetiques-ethiques/#i_0

ULTRAÏSME, littérature

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 390 mots

Ce mouvement poétique fut lancé vers 1918 par un groupe de poètes : Guillermo de Torre, Xavier Bóveda, César A. Comet, Pedro Garfias, F. Iglesias Caballero, J. de Aroca. L'ultraïsme se situe au confluent de mouvements d'avant-garde tels que futurisme, cubisme et dadaïsme. Le Manifiesto vertical ultraista (1920) se propose, comme son nom l'indique, de passer outre ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ultraisme-litterature/#i_0

UNAMUNO MIGUEL DE (1864-1936)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 1 412 mots

Des écrivains qui composent ce que l'on appelle, en Espagne, la « génération de 98 », Unamuno fut l'un des plus divers, des plus remuants, des plus ardents. Avec Azorín, Baroja, Machado, Valle-Inclán, Maeztu – au lendemain du désastre de la guerre avec les États-Unis et de la perte des dernières colonies –, Unamuno contribua à animer la vie intellectuelle de son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/miguel-de-unamuno/#i_0

USLAR PIETRI ARTURO (1906-2001)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 728 mots

Une étroite alliance entre la vie intellectuelle et l'action politique marque la destinée de l'écrivain Arturo Uslar Pietri, considéré comme une haute conscience civique dans son pays natal, le Venezuela.Né à Caracas le 16 mai 1906, il éprouve, très jeune, une vocation pour le journalisme. Étudiant en droit, il se dé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arturo-uslar-pietri/#i_0

VALENTE JOSÉ ÁNGEL (1929-2000)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 536 mots

Poète et essayiste espagnol, José Ángel Valente est né le 25 avril 1929 à Orense (Galice). Loin de l'idéologie sociale ou politique qui informe l'œuvre de beaucoup de poètes de l'après-guerre civile, sa production abondante, distinguée par de nombreux prix littéraires, se place sous le signe d'une grande exigence formelle, dans une grande tension de l'écriture. Entreprise de connaissance, plus que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jose-angel-valente/#i_0

VALLE-INCLÁN RAMÓN DEL (1866-1936)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 1 439 mots

« L'art peut suivre deux voies : l'une est celle de l'architecture et de l'allusion, logarithmes de la littérature ; l'autre celle des réalités telles que les montre le monde. On dit que c'est ainsi que Vélasquez peignit ses chefs-d'œuvre... » Ces deux voies qu'il indique lui-même, Valle-Inclán les suivit tour à tour. Sa première manière, marquée par la mélodie des rythmes, l'éclat des images, l'e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ramon-del-valle-inclan/#i_0

VALLEJO CÉSAR (1892-1938)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 1 397 mots

Parmi les poètes de la littérature contemporaine d'Amérique latine, le nom de Vallejo est l'un des plus prestigieux. S'il n'a pas eu la chance d'obtenir la gloire internationale d'une Gabriela Mistral ou d'un Pablo Neruda, ce poète péruvien n'en doit pas moins être mis au rang des plus grands. Peu à peu d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cesar-vallejo/#i_0

VARGAS LLOSA MARIO (1936- )

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 3 764 mots

Écrivain péruvien, Mario Vargas Llosa est (tout comme Julio Cortázar, Carlos Fuentes, Gabriel García Márquez ou José Donoso) l'un des principaux réalisateurs de ce que l'on a appelé, dans les années 1960, le boom de la littérature latino-américaine : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mario-vargas-llosa/#i_0

VELÁZQUEZ (exposition)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 1 158 mots

Le but de l’exposition organisée par le musée du Louvre et le Grand Palais du 25 mars au 13 juillet 2015 était notamment de proposer un panorama complet et cohérent de l’évolution artistique de Velázquez. Peinture religieuse et mythologique, portraits de cour et autoportraits : grâce notamment à des prêts très généreux du musée du Prado à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/velazquez/#i_0

VÉLEZ DE GUEVARA LUIS (1579-1644)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 469 mots

Écrivain espagnol, né à Ecija (Séville). Vélez de Guevara fut d'abord soldat en Italie ; de retour à Madrid, il se met au service de divers grands seigneurs et devient huissier de la Chambre du roi. Son œuvre dramatique s'inscrit dans le cycle de Lope de Vega. Les principales qualités qu'on lui reconnaît sont le sens du lyrisme populaire, la force et la vérité des personnages qu'il met en scène, l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luis-velez-de-guevara/#i_0

VICENTE GIL (1465 env.-env. 1537)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 1 184 mots

Comparé à Aristophane, surnommé le « Plaute portugais », qualifié de « Shakespeare immature », Vicente, dont l'œuvre fut écrite tantôt en espagnol, tantôt en portugais, est avec Torres Naharro le plus grand dramaturge de la Renaissance dans la péninsule Ibérique. La pureté et l'intensité de son lyrisme, la vivacité de son esprit satirique, son art de l'allégorie et du symbole, tels sont les aspect […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gil-vicente/#i_0

LA VIE DU BUSCÓN, Francisco de Quevedo y Villegas - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 814 mots

La Vie de l'aventurier don Pablos de Ségovie, vagabond exemplaire et miroir des filous, tel est le titre de ce roman de Quevedo (1580-1645), couramment désigné simplement par El Buscón, autrement dit « le gueux » ou « le vaurien ». Œuvre de jeunesse, écrit vers 1604, La Vie du Buscón ne fut publiée qu'en 1626. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-vie-du-buscon/#i_0

LA VIE DE LAZARILLO DE TORMÈS

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 818 mots

Les premières éditions de La Vie de Lazarillo de Tormès et de ses fortunes et adversités, sans nom d'auteur, datent de 1554. L'édition princeps, antérieure, n'a pas été retrouvée. Dès le xviie siècle, diverses attributions d'auteurs furent proposées, sans que le mystère fût jamais levé. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-vie-de-lazarillo-de-tormes/#i_0

LA VIE EST UN SONGE, Pedro Calderón de la Barca - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 887 mots

Chef-d'œuvre du théâtre universel, La vie est un songe, de Pedro Calderón de la Barca, fut écrit en 1634-1635, sous le règne de Philippe IV, et publié à Madrid, en 1636. Les éléments esthétiques de la culture baroque, dont cette comedia est un témoignage éclata […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-vie-est-un-songe/#i_0

VILLAESPESA FRANCISCO (1877-1936)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 197 mots

Poète espagnol dont l'œuvre comprend, outre des romans et des pièces de théâtre, plus de cinquante volumes de poésie. De 1898 (Intimidades, Intimités ; Flores de almendro, Fleurs d'amandiers) à 1928 (La Isla crucificada), presque chaque année il publie un ou plusieurs recueils poétiques. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francisco-villaespesa/#i_0

ZAFÓN CARLOS RUIZ (1964- )

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 1 008 mots

Né à Barcelone le 25 septembre 1964, Carlos Ruiz Zafón, après des études chez les Jésuites, a travaillé dans une agence littéraire. Installé à Los Angeles depuis 1993, il écrit des scénarios, auxquels son écriture emprunte divers procédés. Ses premières œuvres sont destinées à la jeunesse : La Trilogía de la Niebla […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carlos-ruiz-zafon/#i_0

ZAMBRANO MARIA (1904-1991)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 593 mots

Écrivain et philosophe, María Zambrano est née à Vélez-Málaga, le 22 avril 1904, et passe son enfance à Madrid et à Ségovie. Étudiante à l'université de Madrid, elle y a pour maîtres Manuel García Morente, Xavier Zubiri et José Ortega y Gasset. Ses premiers écrits paraissent dans Cruz y raya et la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maria-zambrano/#i_0

ZORRILLA JOSÉ (1817-1893)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 689 mots

Dans ses Souvenirs du temps passé (Recuerdos del tiempo viejo, 1880-1883), Zorrilla rapporte plusieurs anecdotes de son existence besogneuse et mouvementée. Un poème qu'il lit sur la tombe de Larra (1837) lui acquiert d'emblée la célébrité. À Madrid, il écrit dans les journaux, publie des recueils poétiques, fait représenter plusieurs drames. Il se rend en F […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jose-zorrilla/#i_0