CERVANTÈS, 450 ANS APRÈS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

En 1997, l'Espagne a célébré avec éclat le quatre cent cinquantième anniversaire de la naissance de Miguel de Cervantès, le 29 septembre (?) 1547, à Alcalá de Henares (Castille). Une exposition, dans cette ville, a évoqué « Cervantès et le monde cervantin dans l'imagination romantique ». La vénération des Espagnols pour leur « évangile » a donné lieu à une manifestation originale : la lecture publique en continu, des aventures de l'Ingénieux Hidalgo Don Quichotte de la Manche (1605 et 1615).

Depuis l'édition des Œuvres de Cervantès par R. Schevill et A. Bonilla (19 vol., 1914-1931), diverses éditions de qualité du roman ont été réalisées. Mais l'édition critique faisant autorité est celle dirigée par Francisco Rico, sous le patronage de la Real Academia Española, et publiée en 2015.

En France, cet anniversaire n'est pas passé inaperçu. Le musée Ivan-Tourgueniev, à Bougival, y a pris part en présentant une exposition d'éditions du Don Quichotte dans diverses langues, illustrées aux xixe et xxe siècles, notamment par Tony Janot (1836), Gustave Doré (1869) ou Koukrinisky (1920). Depuis le xviie siècle, Cervantès a trouvé en France un accueil digne de son génie. César Oudin publia en 1614 la première partie de L'Ingénieux Hidalgo Don Quichotte de la Manche. La deuxième partie, traduite par François Rosset, parut en 1618. Les deux parties furent rassemblées en 1639, offrant ainsi la première traduction complète en français. Revue et annotée par Jean Cassou, et suivie des Nouvelles exemplaires, traduites par Cassou, cette traduction, publiée dans la Bibliothèque de la Pléiade (1949), a eu cours jusqu'à aujourd'hui. Elle a été remplacée par la version nouvelle, sous la direction de Jean Canavaggio, des Œuvres romanesques complètes de Cervantès (Bibliothèque de la Pléiade, 2001), incluant notamment La Galatée et Les Travaux de Persilès et Sigismonde.

Parmi le [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : professeur émérite des Universités, membre correspondant de la Real Academia Española

Classification

Pour citer l’article

Bernard SESÉ, « CERVANTÈS, 450 ANS APRÈS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/cervantes-450-ans-apres/