ANDRADE EUGÉNIO DE (1923-2005)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Poète portugais. Eugénio de Andrade est l'auteur d'une œuvre lyrique abondante. « Le réel, c'est le mot. » Ce vers pourrait résumer son art poétique fait de concision, de clarté, de transparence et d'harmonie rythmique.

Né le 19 janvier 1923 à Póvoa da Atalaia (Beira Baixa), au nord du Portugal, José Fontinhas de son vrai nom connaît une enfance champêtre, placée sous le signe de l'eau et du soleil. Après la séparation de ses parents, il vit à Castelo Branco, puis à Lisbonne. Installé à Porto à partir de 1950, pour y poursuivre une carrière d'inspecteur des services médico-sociaux, il y meurt le 13 juin 2005.

Encouragé par António Botto, il publie une plaquette, Narciso, à l'âge de seize ans. Adolescente (1942), son premier livre, signé désormais de son pseudonyme, est un hommage à Fernando Pessoa, dont il fut un admirateur. Mais c'est As Mãos e os Frutos (Les Mains et les fruits, 1948) qui inaugure une première étape de son œuvre, dans une tonalité érotique et joyeuse contrastant avec le pessimisme qui marque l'époque de la dictature de Salazar. Une écriture limpide et mélodieuse consacra d'emblée la notoriété du poète, qui ne cessera de s'accroître au fil des publications : Os Amantes sem Dinheiro (1950), As Palavras Interditas (1951), Até amanhã (1956, illustré de dessins de Jean Cocteau), O Coração do Dia (1958), Mar de Setembro (1961), Ostinato Rigore (1964), Obscuro Domínio (1971), Véspera da Água (1973, À l'approche des eaux), Escrita da Terra (1974, Écrits de la terre), Limiar dos Pássaros (1976), Memória Doutro Rio (1978).

En 1976, le poète déclarait à propos de son œuvre : « L'amour de la transparence est ma faiblesse, mais aussi ma force. Ce que je dis ne signifie pas qu'il n'y ait pas en moi, et dans la poésie que j'écris, des zones d'ombre. » Au sommet de celle-ci, trois recueils témoignent d'une alliance intime entre le poème et les choses, la terre, la nature, les êtres vivants. Dans Matéria solar (1980, Matière solaire), il appartient au langage de se montrer gar [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : professeur émérite des Universités, membre correspondant de la Real Academia Española

Classification

Pour citer l’article

Bernard SESÉ, « ANDRADE EUGÉNIO DE - (1923-2005) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/eugenio-de-andrade/