GRENADE LOUIS DE (1504-1588)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dominicain et auteur spirituel espagnol, Luis de Sarria, né à Grenade d'une famille modeste, eut une vocation précoce et fit profession dès 1525. Il fut chapelain du duc de Medina Sidonia, puis devint provincial de son ordre au Portugal (1557). Prédicateur renommé, il suscita notamment l'admiration de Philippe II ; il écrivit d'ailleurs en latin une sorte de traité de la prédication, Retórica eclesiastica, traduit en espagnol en 1770. Il subit fortement l'influence de Juan de Avila (1500-1569) dont il tient le goût du style cicéronien et le sens du contact familier avec son auditoire. À la suite de Savonarole et des mystiques italiens, il a une préférence marquée pour l'oraison mentale plutôt que pour l'oraison vocale. Son œuvre apologétique est très variée : biographies, traductions, opuscules dévots, sermons, lettres... elle vise toute à conduire le chrétien de l'ascèse initiale à la plus haute perfection. Ses biographies de Juan de Avila et de Bartolomé de los Mártires sont parsemées d'observations et de souvenirs personnels. Outre l'Imitation de Jésus-Christ, dont une traduction lui a été attribuée peut-être à tort, il traduisit L'Échelle du paradis de saint Jean Climaque. El Libro de la oración y meditación (1554) est un exposé méthodique, en quatorze méditations, des cinq degrés de l'oraison mais il ne s'agit peut-être que de l'amplification d'un ouvrage de saint Pierre d'Alcantara. Inspiré surtout par saint Thomas d'Aquin et par la scolastique, Memorial de la vida cristiana (1561) présente une théorie de l'amour divin où l'auteur plus qu'ailleurs laisse s'épancher un véritable élan mystique. Publié à Lisbonne en 1556, puis sous sa forme définitive en 1567, la Guía de pecadores connut une popularité considérable. L'auteur se propose d'y « donner des conseils et des règles à l'homme pour arriver à la vertu ». La première partie démontre la nécessité de la vertu et les avantages que l'on en retire ; la seconde analyse les vices et les vertus et enseigne les moyens d'éviter [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : professeur émérite des Universités, membre correspondant de la Real Academia Española

Classification

Pour citer l’article

Bernard SESÉ, « GRENADE LOUIS DE - (1504-1588) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-de-grenade/