BUERO VALLEJO ANTONIO (1916-2000)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né le 29 septembre 1916, à Guadalajara, membre de la Real Academia Española (1971), lauréat du prix Cervantès (1986), Antonio Buero Vallejo fut l'auteur dramatique le plus représentatif du théâtre, en Espagne, dans la seconde moitié du xxe siècle. On peut le considérer comme le chef de file de la « génération réaliste » (A. Sastre, J. M. Rodriguez Méndez, C. Muñiz, J. M.Recuerdas), soucieuse de mettre en scène les conflits de l'après-guerre civile.

Le prix Lope de Vega, décerné en 1948 à Historia de una escalera, révèle un auteur dramatique d'autant plus ignoré du public que, deux ans plus tôt, il était encore en prison. D'abord condamné à mort pour son engagement dans les troupes républicaines, il bénéficie d'une remise de peine. Grâce à ce prix, une voix de révolte se fait entendre, en plein régime franquiste, et malgré la vigilance de la censure. Histoire d'un escalier, drame de la frustration et des illusions perdues, qui met en scène trois générations de gens modestes, manifeste une conscience aiguë de l'injustice sociale et des conditions de vie déplorables qu'un pouvoir politique réactionnaire ne faisait rien pour améliorer.

Représentée en 1950, la pièce suivante de Buero Vallejo est une tragédie qui a la valeur exemplaire d'une parabole. Nouvel élève dans un établissement destiné à l'éducation de jeunes infirmes, Ignacio, le protagoniste de En la ardiente oscuridad, est, comme ses condisciples, aveugle de naissance. À « l'illusion de normalité », niant la cécité, qui est le principe de base sur quoi se fonde l'éducation dispensée dans cette institution, Ignacio, à l'inverse, oppose la réalité : il est aveugle, tous sont aveugles. Ce handicap, dont tout le monde est affligé, ne doit pas être un obstacle au désir impérieux de discernement et qui devrait habiter toute conscience. Pourtant, le conformisme et la résignation l'emportent sur la révolte : Ignacio sera tué par un de ses camarades ; ainsi la collectivité ne sera pas dérangée par cette passion de la lucidité. Ignacio, pour qui la vérité est la plus haute valeur, [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : professeur émérite des Universités, membre correspondant de la Real Academia Española

Classification

Pour citer l’article

Bernard SESÉ, « BUERO VALLEJO ANTONIO - (1916-2000) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/antonio-buero-vallejo/