CONCEPTISME, littérature

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

De l'espagnol conceptismo. Le trait, la pointe, la saillie, le mot d'esprit, alliant le paradoxe de l'ambiguïté, le brillant à l'inattendu, l'hermétisme à la profondeur, voilà ce qui caractérise le conceptisme, qui joue avec l'idée ou le vocable à la différence du cultisme (ou cultéranisme) qui complique à plaisir l'énoncé ou la syntaxe. Fondé sur la croyance d'une relation d'analogie entre les signes et les choses, entre le langage et le monde, le conceptisme, à l'instar des emblèmes, propose une interprétation de l'univers. De façon plus générale, selon la définition de R. Menéndez Pidal, un concept est la « comparaison plaisante de deux idées qui s'éclairent mutuellement, et, en général, toute pensée aiguë énoncée de manière rapide et piquante ». Alonso de Ledesma (1562-1623) est considéré comme l'initiateur du genre (Conceptos espirituales, Romancero y monstruo imaginado, Epigramas y Hieroglíficos). Le conceptisme n'est pas sans précédents au Moyen Âge (mester de clerecía, cancionero courtois) et chez les plus grands poètes de la Renaissance (Garcilaso de la Vega, Fray Luis de León, Jean de la Croix) ; en fait, il se répand dans toute la littérature du xvie et du xviie siècle. Les deux grands courants du baroque littéraire espagnol ont eu chacun leur terrain de prédilection : la Castille et l'Aragón pour le conceptisme ; l'Andalousie pour le cultéranisme. En fait, ces deux systèmes convergent et se confondent comme on peut le constater à la lecture de Agudeza y arte de ingenio (1648) de Baltasar Gracián, qui est à la fois une théorie du conceptisme et une anthologie de poètes conceptistes. Chez Quevedo (1580-1645), qui est l'autre grande figure de ce style, le conceptisme tend vers la raillerie, la satire ou l'humour. De grands chefs-d'œuvre de la littérature espagnole puisent leur inspiration dans ces deux courants. Pourtant, au xxe siècle, un grand écrivain hostile au baroque, Antonio Machado, n'hésitait pas à déclarer : « Cultéranisme et conceptisme sont [...] deux expressions d'une même vacuité. »

—  Bernard SESÉ

Écrit par :

  • : professeur émérite des Universités, membre correspondant de la Real Academia Española

Classification


Autres références

«  CONCEPTISME, littérature  » est également traité dans :

BERGAMÍN JOSÉ (1895-1983)

  • Écrit par 
  • Florence DELAY
  •  • 1 177 mots

« Un oui, un non, une ligne droite, une fin » : ce dit nietzschéen qui inspira l'objectif d'affirmation et de négation de sa revue Cruz y raya peut aussi définir la vie de José Bergamín. Si l'être « bergamasque » des années trente se posait comme un être de foi en trois personnes : « foi en l'art, foi dans le jeu, foi en Dieu », avec la guerre d'Espagne s'en impose une quatrième qui se confond av […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jose-bergamin/#i_9883

CANCIONEROS

  • Écrit par 
  • Madeleine PARDO
  •  • 1 984 mots

Dans le chapitre « Les thèmes »  : […] Quels sont les thèmes traités par tous ces poètes, par Villasandino, Macías, Ruy Paez de Ribera, Ferná Sanchez de Talavera, Antón de Montoro, Fernán Pérez de Guzmán, Juan de Mena, le marquis de Santillana, Jorge Manrique et tant d'autres ? À côté des thèmes de l'amour courtois apparaissent une poésie de circonstance, de caractère mondain le plus souvent, une poésie morale et didactique qui prend […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cancioneros/#i_9883

ESPAGNE (Arts et culture) - La littérature

  • Écrit par 
  • Jean CASSOU, 
  • Corinne CRISTINI, 
  • Jean-Pierre RESSOT
  •  • 13 803 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La poésie et le conceptisme »  : […] L'italianisme a introduit en Espagne – malgré la résistance de la vieille muse rustique – des mètres nouveaux, des genres nouveaux, et particulièrement le sonnet. Il s'est formé en Europe toute une esthétique du sonnet, provenant de la tradition pétrarquisante et s'inspirant d'un merveilleux spiritualisme érotique. Cette sorte de composition, aussi parfaite dans son architecture typographique que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espagne-arts-et-culture-la-litterature/#i_9883

GÓNGORA Y ARGOTE LUIS DE (1561-1627)

  • Écrit par 
  • Claude ESTEBAN
  •  • 2 221 mots

Dans le chapitre « Cultisme et gongorisme »  : […] On a longtemps fait de Góngora l'initiateur en Espagne d'un style poétique, le cultisme – ou cultéranisme , ainsi que l'intitulèrent par dérision ses détracteurs qui faisaient rimer le mot avec luthéranisme : hérésie littéraire donc, discours emphatique auquel on opposait le conceptisme d'un Quevedo, recherche piquante de la pensée sous une forme plus sobre, plus fidèle aussi à la poésie du xvi e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luis-de-gongora-y-argote/#i_9883

GRACIÁN Y MORALES BALTASAR (1601-1658)

  • Écrit par 
  • Charles MARCILLY
  •  • 1 885 mots

Dans le chapitre « L'odyssée de l'intelligence »  : […] Chez Gracián, art et morale ne s'opposent pas, ils se complètent. Le lien éthique-esthétique explique que l'esprit de finesse soit déjà partie déterminante des qualités souveraines de l'« homme universel », développées de façon significative chacune dans un genre littéraire différent. Aussi bien le traité De la finesse et du bel esprit ( Agudeza y arte de ingenio , 1648) n'est-il pas une simple rh […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baltasar-gracian-y-morales/#i_9883

QUEVEDO Y VILLEGAS FRANCISCO GÓMEZ DE (1580-1645)

  • Écrit par 
  • Michèle GENDREAU-MASSALOUX
  •  • 1 299 mots

Dans le chapitre « Jeux d'épée, jeux de plume »  : […] Madrilène de naissance, Francisco Gómez de Quevedo y Villegas a été formé à la grande université d'Alcalá de Henares, puis à celle de Valladolid ; mais il leur préfère bientôt la cour et ses intrigues. On l'accuse de meurtre, il fuit. Il entre au service du vice-roi de Sicile et, de l'Italie à Madrid, il se fait colporteur de secrètes missions. Il s'échappe de Venise conjurée sous l'habit d'un men […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/quevedo-y-villegas-francisco-gomez-de/#i_9883

Pour citer l’article

Bernard SESÉ, « CONCEPTISME, littérature », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/conceptisme-litterature/