GARCÍA GUTIÉRREZ ANTONIO (1813-1884)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Poète et dramaturge romantique espagnol. Son drame Le Trouvère (El Trovador, 1836) fut l'un des plus éclatants succès du siècle. Dans cette œuvre de jeunesse, pleine de passion, de dynamisme et de lyrisme, García Gutiérrez met en scène les amours infortunées du trouvère Manrique et de la belle Leonor ; l'opéra de Verdi Il Trovatore (1853) en fit un succès mondial. La renommée du Trouvère a fait oublier deux tragédies, qui sont pourtant considérées comme les chefs-d'œuvre de García Gutiérrez : Venganza catalana (1864) et Juan Lorenzo (1865). Citons encore : Le Roi moine (El Rey monje, 1837), L'Inconnu de Valence (El Encubierto de Valencia, 1843) et Simón Bocanegra (1843). Son répertoire comprend aussi des comédies : Les roseaux deviennent des lances (Las cañas se vuelven lanzas, 1864) et plusieurs zarzuelas (opérettes) : L'Épée de Bernard (La Espada de Bernardo, musique de Barbieri, 1853), Le Mousse (El Grumete, musique d'Arrieta, 1846). Il fit aussi des adaptations, notamment de Scribe et de Dumas père. Dans ses deux volumes de Poésies (1841-1842), on retrouve l'écho du Romancero et des légendes épiques castillanes.

—  Bernard SESÉ

Écrit par :

  • : professeur émérite des Universités, membre correspondant de la Real Academia Española

Classification

Pour citer l’article

Bernard SESÉ, « GARCÍA GUTIÉRREZ ANTONIO - (1813-1884) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/antonio-garcia-gutierrez/