MEXICO

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Mexique : carte administrative

Mexique : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Mexico, centre-ville

Mexico, centre-ville
Crédits : Robert Frerck/ The Image Bank/ Getty Images

photographie


Mexico, située à 2 250 mètres au cœur du bassin de l'Anáhuac, dans une zone volcanique et sismique, figure, avec ses vingt millions d'habitants, parmi les plus grandes villes du monde à l'aube du xxie siècle. À la veille de la conquête espagnole, la cité lacustre de Tenochtitlán, fondée en 1325 par les Aztèques, était peuplée de plusieurs centaines de milliers d'habitants et dominait un vaste empire qui s'étendait sur la Méso-Amérique. Refondée par le conquistador Hernán Cortés en 1521 sur les cendres du site aztèque, Mexico fut la grande métropole hispano-américaine durant les trois siècles de la colonie. Devenue capitale des États-Unis du Mexique au lendemain de l'indépendance (1825), la ville, qui comptait presque deux millions d'habitants en 1940, a connu alors une véritable métamorphose urbaine.

Mexique : carte administrative

Mexique : carte administrative

Carte

Carte administrative du Mexique. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Mexico, centre-ville

Mexico, centre-ville

Photographie

Vue aérienne du centre-ville de Mexico, capitale du Mexique. 

Crédits : Robert Frerck/ The Image Bank/ Getty Images

Afficher

Histoire de la ville

Les Aztèques s'établissent dans la vallée de Mexico au xiiie siècle. Selon certains mythes, ils fondent Tenochtitlán (« lieu du grand prêtre Tenoch ») en 1325, au terme d'une longue migration depuis le nord. Arrivés près du lac Texcoco, ils reconnaissent une scène décrite par le dieu du Soleil et de la Guerre Huitzilopochtli, un aigle perché sur un figuier de Barbarie dévorant un serpent, et construisent un village sur un des îlots. Celui-ci s'étend rapidement dans les marécages environnants, aménagés en cultures intensives drainées par des canaux (chinampas) et, devenu une cité, il est divisé en calpulli (unités territoriales et sociales composées de terres communales, écoles, temples, etc.). À l'arrivée des Espagnols en 1519, sous la conduite d'Hernán Cortés, Tenochtitlán compte près de 100 000 habitants, et l'île sur laquelle se trouve la ville est reliée aux rives du lac par plusieurs chaussées surélevées qui convergent vers le centre cérémoniel, près du temple principal et de la résidence de l'empereur Moctezuma II.

Cortés rase Tenochtitlán en 1521 et bâtit près de ses ruines une ville espagnole qui forme un cabil [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages




Écrit par :

  • : vice-président de Televisión Azteca à Mexico, ancien rédacteur en chef chez Encyclopædia Britannica Publishers, Inc., à Mexico
  • : éditeur et ancien professeur de journalisme à l'université nationale autonome du Mexique
  • : professeur à l'université de Paris-VIII, géographe, Credal-U.M.R. 7169

Classification


Autres références

«  MEXICO  » est également traité dans :

FONDATION DE MEXICO-TENOCHTITLÁN

  • Écrit par 
  • Éric TALADOIRE
  •  • 206 mots
  •  • 1 média

Conduits par leur dieu tribal Huitzilopochtli (le dieu de la Guerre), craints pour leur férocité, pourchassés par les occupants du bassin de Mexico, les Mexicas, dont l'origine est encore discutée et qui sont surtout connus sous le nom d'Aztèques, qu'ils prendront par la suite, s'établissent enfin sur de petit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fondation-de-mexico-tenochtitlan/#i_28611

ART COLONIAL

  • Écrit par 
  • Véronique GERARD-POWELL, 
  • Alexis SORNIN
  •  • 8 402 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Des villes neuves idéales »  : […] La ville était puissante parce qu'elle abritait les pouvoirs politique et religieux : en 1535, Mexico devint la capitale de la vice-royauté de Nouvelle-Espagne qui allait englober l'actuelle Amérique centrale et gouverner aussi les lointaines Philippines ; en 1542, Lima fut consacrée capitale de la vice-royauté du Pérou qui couvrait toute l'Amérique andine et qui, au xviii […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-colonial/#i_28611

AZTÈQUES

  • Écrit par 
  • Rosario ACOSTA, 
  • Mireille SIMONI
  •  • 5 903 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Une découverte capitale : le Templo Mayor »  : […] En mai 1978 s'est produite la découverte qui a relancé les recherches archéologiques sur les Aztèques. Avant cette date, nos connaissances sur ce peuple étaient issues de rares fouilles scientifiques et de découvertes accidentelles, mais surtout des descriptions dues aux chroniqueurs de la conquête, dont les récits minutieux n'avaient pu être vérifiés jusqu'à présent. Des ouvriers de la compagnie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/azteques/#i_28611

LES AZTÈQUES (exposition)

  • Écrit par 
  • Rosario ACOSTA
  •  • 935 mots

À de nombreux titres, l'exposition présentée à Londres, à la Royal Academy of Arts, du 16 novembre 2002 au 11 avril 2003, constitua un événement majeur pour la perception européenne des arts précolombiens. Tout d'abord, la qualité et la diversité des œuvres exposées, 359 au total dont beaucoup pour la première fois, permettaient d'aborder la civilisation aztèque avec un regard différent. Si nombr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-azteques/#i_28611

CANDELA FELIX (1910-1997)

  • Écrit par 
  • Yves BRUAND
  •  • 411 mots

Architecte mexicain d'origine espagnole, né en 1910 à Madrid où il fait ses études à l'École supérieure d'architecture, Candela émigre au Mexique en 1939 après avoir été interné dans un camp de réfugiés en France. Héritier spirituel de l'ingénieur Torroja dont il avait pu apprécier, avant son départ d'Espagne, les audacieuses structures en voiles de béton, il ne se lance lui-même que tardivement d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/felix-candela/#i_28611

MASQUES - Le masque en Amérique

  • Écrit par 
  • Christian DUVERGER
  •  • 3 653 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le masque dans l'Amérique préhispanique »  : […] Jusqu'à la conquête espagnole, la principale vocation du masque en Amérique a été d'ordre funéraire. C'est presque toujours dans des tombes que ce type d'objet a été rencontré. De Teotihuacán (Mexique central) proviennent des séries de masques célèbres : les formes stéréotypées ont été traitées par les artistes dans la serpentine, la néphrite, le basalte, la jadéite, l'albite, avec parfois des in […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/masques-le-masque-en-amerique/#i_28611

MEXIQUE

  • Écrit par 
  • Jacques BRASSEUL, 
  • Henri ENJALBERT, 
  • Roland LABARRE, 
  • Cécile LACHENAL, 
  • Jean A. MEYER, 
  • Marie-France PRÉVÔT-SCHAPIRA, 
  • Philippe SIERRA
  •  • 32 124 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « Le poids des Centres »  : […] Depuis l'époque préhispanique, les hautes terres du plateau de l'Anáhuac constituent le principal foyer de peuplement du Mexique. L'altitude (souvent supérieure à 2 000 mètres) tempère la latitude tropicale, et les édifices volcaniques, en multipliant les expositions, les étages et en différenciant les sols, sont à l'origine de la multitude de milieux et de la diversification des cultures qui perm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mexique/#i_28611

MEXIQUE SÉISMES DU (2017)

  • Écrit par 
  • Robin LACASSIN
  •  • 1 478 mots
  •  • 2 médias

En septembre 2017, plusieurs tremblements de terre ont secoué le Mexique, faisant d'importants dégâts dans les États de Oaxaca et du Chiapas, localisés au sud de ce pays, et surtout dans la mégapole de Mexico, où de nombreux immeubles se sont effondrés. Ils ont fait plusieurs centaines de victimes. Le Mexique est bordé sur sa façade ouest par une zone de subduction où la plaque Cocos et la plaque […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/seisme-du-mexique/#i_28611

O'GORMAN JUAN (1905-1982)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 869 mots

Le mouvement « muraliste », est apparu au Mexique en 1920. Pendant plus de trente ans, ce fut le seul mouvement plastique d'origine non européenne à atteindre une échelle internationale, puisqu'il influença les peintres américains de l'ère rooseveltienne (Jackson Pollock fut d'abord élève de David Alfaro Siqueiros) et provoqua des réalisations sporadiques dans d'autres contrées, notamment à Cuba v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-o-gorman/#i_28611

PATRIMOINE INDUSTRIEL EN AMÉRIQUE LATINE

  • Écrit par 
  • Louis BERGERON, 
  • Myriam COTTIAS
  •  • 6 656 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les prémices d'une industrialisation à l'européenne »  : […] De tous les États de l'ancienne Amérique coloniale hispano-portugaise, c'est le Mexique qui offre l'histoire industrielle la plus ancienne et la plus nuancée. Ce pays a ainsi connu une phase de développement proto-industriel à la fin de la période coloniale, quand les vieilles industries urbaines se sont trouvées concurrencées par la prolifération des manufactures rurales dispersées. Ce qui est po […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/patrimoine-industriel-en-amerique-latine/#i_28611

PLOSSU BERNARD (1945- )

  • Écrit par 
  • Hervé LE GOFF
  •  • 1 076 mots

Rares sont les photographies de Bernard Plossu qui ne soient pas ancrées à un endroit du monde. Avant d'être photographe, l'homme né le 26 février 1945 à Dalat au Vietnam, est un voyageur, plutôt nomade que touriste. L'adolescent découvre à treize ans la photographie en même temps que le Sahara qu'il traverse avec son père. Ses premières images, prises avec soin au moyen d'un appareil Brownie Fla […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bernard-plossu/#i_28611

PONIATOWSKA ELENA (1932- )

  • Écrit par 
  • François DELPRAT
  •  • 1 092 mots

Née à Paris en 1932, Elena Poniatowska Amor est issue de deux grandes familles : les Poniatowski, descendants en ligne directe du dernier roi de Pologne ; les Amor, notables mexicains émigrés en France dans le sillage de Porfirio Díaz, durant la révolution mexicaine de 1910. À l’âge de dix ans elle est conduite par sa mère au Mexique, avec sa sœur, afin de s’éloigner d’une Europe plongée dans la S […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elena-poniatowska/#i_28611

PRÉCOLOMBIENS - Méso-Amérique

  • Écrit par 
  • Rosario ACOSTA, 
  • Brigitte FAUGÈRE, 
  • Oruno D. LARA, 
  • Éric TALADOIRE
  • , Universalis
  •  • 17 156 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « Le Préclassique récent, et la mise en place des grandes civilisations »  : […] Au cours du vi e  siècle avant J.-C., les cités olmèques déclinent ou sont abandonnées, ce qui n'implique d'ailleurs pas un dépeuplement régional. La civilisation olmèque cède la place à d'autres, qui vont faire fructifier ses innovations. Dans les plaines du Tabasco, continuent à prospérer des communautés, qui s'enrichissent de nouveaux apports. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/precolombiens-meso-amerique/#i_28611

RAMÍREZ VÁZQUEZ PEDRO (1919-2013)

  • Écrit par 
  • Melinda C. SHEPHERD
  •  • 363 mots

Architecte et urbaniste mexicain, Pedro Ramírez Vázquez créa un grand nombre d’édifices modernistes emblématiques de Mexico. On lui doit notamment le Musée national d’anthropologie (1963-1964), reconnaissable à son toit en porte-à-faux qui surplombe une cour centrale et à son imposante fontaine de béton en forme de parapluie, ainsi que la basilique de la Vierge de Guadalupe (1974-1976). Pedro Ramí […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pedro-ramirez-vazquez/#i_28611

Voir aussi

Pour citer l’article

Sergio SARMIENTO, Fernando BENITEZ, Marie-France PRÉVÔT-SCHAPIRA, « MEXICO », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/mexico/