Martine Hélène FOURMONT

archéologue, rédacteur en chef de la Revue archéologique, ingénieur du C.N.R.S., Institut de recherche sur l'architecture antique, Centre de documentation photographique et photogrammétrique

ACROPOLE

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 502 mots

Dans le monde grec, l'acropole (akropolis, « ville haute »), groupement de bâtiments installés sur une éminence, n'apparaît pratiquement qu'à l'époque mycénienne — la Crète ne semble pas avoir systématiquement isolé ses villes sur des hauteurs. On associe généralement l'apparition des acropoles à un climat historique devenu plus incertain : les invasions, les razzias forment l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acropole/#i_0

ACROTÈRE

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 479 mots

Élément décoratif, géométrique, végétal ou figuré, placé au faîte et aux angles des édifices antiques et dont la silhouette se profilait sur le ciel. Dans l'architecture grecque, l'acrotère apparaît avec les temples primitifs de Crète où, dès la fin du ~ viiie siècle, deux sphinges affrontées surmontent à Prinias le centre de la frise des cavaliers.À […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acrotere/#i_0

ADYTON

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 477 mots

Terme grec qui désigne tout endroit sacré « dont l'accès est interdit ». Par sa nature même, l'adyton est allié aux édifices de type chthonien ou oraculaire.En Sicile où les cultes voués aux divinités infernales, telles Déméter et Koré, resteront fortement enracinés, les temples comportent à l'arrière de la cella (ou naos) une pièce sombre et secrète où était […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adyton/#i_0

AGORA

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 1 328 mots

À la fois « forme et esprit », l'agora, généralement située à un carrefour important du réseau urbain, matérialise remarquablement la notion de cité grecque. Elle incarne de façon si évidente cette notion que, dans sa Périégèse (X, iv, 1), Pausanias hésite à donner le nom de cité à Panopeus de Phocide car « cette ville ne possède ni bureaux d'administrat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/agora/#i_0

AMASIS PEINTRE D' (3e quart VIe s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 674 mots

Au début du ~ vie siècle, la production céramique demeure encore en Attique sous l'influence de l'art orientalisant et des peintres corinthiens. C'est en effet à Corinthe que les ateliers d'Athènes empruntent la technique de la figure noire et les animaux fantastiques qui constituent alors l'élément principal du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amasis-peintre-d/#i_0

ANTE, architecture

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 298 mots

Terme qui désigne dans un édifice antique le renforcement de l'extrémité d'un mur. L'ante est généralement agrémentée d'un pilastre surmonté d'un chapiteau, pour être harmonisée avec les colonnes voisines. Cette structure est d'origine dorique mais elle s'étendra à l'ordre ionique ; elle représente la survivance « pétrifiée » des coffrages de bois qui proté […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ante-architecture/#i_0

APOLLODORE DE DAMAS

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 361 mots

Originaire de Damas, l'architecte syrien Apollodore travailla pour Rome dans la première moitié du iie siècle. Il accompagna l'empereur Trajan dans ses campagnes de Dacie, et Dionus Cassius mentionne qu'il construisit vers 101-102 un pont sur le Danube semblable à celui que l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/apollodore-de-damas/#i_0

ATLANTE

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 141 mots

Terme d'architecture grecque, forgé sur le nom d'Atlas, géant qui soutenait la voûte du ciel sur ses épaules. L'atlante désigne une statue masculine qui, à l'égal des caryatides, sert de support dans un édifice.Les atlantes jouaient le rôle des colonnes, des piliers ou encore des ordres d'applique auxquels ils s'associaient. L'utilisation la plus spectaculaire de cette figure se rencontre à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/atlante/#i_0

ATTICISME

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 126 mots

Taine définissait le goût en littérature comme « le sentiment des nuances, la grâce légère, l'ironie imperceptible, la simplicité du style, l'aisance du discours, l'élégance de la preuve ».Le terme d'atticisme peut aussi être appliqué aux créations des artistes grecs du ~ ve siècle. Dans le domaine de la sculpture […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/atticisme/#i_0

ATTIQUE, architecture

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 66 mots

Dans l'architecture grecque et romaine, le mot attique, utilisé comme nom, désigne le couronnement d'un mur ou l'étage ouvert sur une série de piliers. Il a, par extension, désigné, à partir du xviie siècle, le dernier étage d'un monument dont les proportions plus réduites s'accommodaient fort bien de l'ordre i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/attique-architecture/#i_0

BRYAXIS (actif 2e moitié IVe s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 360 mots

Sculpteur grec d'origine vraisemblablement carienne, Bryaxis devint citoyen athénien. Il travailla en Attique, à Athènes, où il fit un ex-voto dit de l'Anthippasia, dont seule la base décorée d'un triple motif de cavalier barbu nous est parvenue. Pausanias signale qu'il aurait exécuté pour Mégare les statues de culte d'Asclépios et d'Hygie. Mais c'est surtou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bryaxis/#i_0

CLITIAS & ERGOTIMOS (2e quart VIe s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 406 mots

Artistes attiques, Clitias est un peintre céramiste et Ergotimos, un potier, dont les grands vases et les grandes compositions constituent les œuvres les plus importantes des années ~ 570-~ 560. Leur plus belle réalisation est sans conteste le Vase François. Ce grand cratère, à volutes et à figures noires, fut retrouvé dans une tombe étrusque de la région de Chiusi par le peint […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/clitias-ergotimos/#i_0

CNOSSOS ou KNOSSOS

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 898 mots

La position géographique de Cnossos, placé en éminence sur la rive gauche du fleuve Kairatos, à quatre kilomètres de la côte nord, en un point clé unissant le fertile littoral septentrional crétois à la vaste plaine de la Messara vers le sud, explique la permanence d'un habitat en ce lieu depuis le Néolithique. Les premiers vestiges minoens mis au jour à partir de 1900 par une mission anglaise sou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cnossos-knossos/#i_0

CORÈ & COUROS, sculpture

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 873 mots

Statue féminine, la korè (plur. korai) apparaît au début de la sculpture monumentale grecque (milieu du ~ viie s.) et se maintiendra jusqu'à la fin de l'archaïsme (~ 480 env.). Ce type, dont l'origine doit être cherchée en Égypte et en Mésopotamie, demeure particulièrement constant. Il représente toujours une fi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/core-et-couros-sculpture/#i_0

DÉDALIQUE ART

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 704 mots

Si Dédale est bien l'inventeur des techniques de la représentation du mouvement, c'est par un curieux paradoxe qu'on donna le nom de dédalisme à un style de représentation encore rigide et vue de face, qui caractérise le décor céramique, dit orientalisant, mais surtout la plastique de la fin de la période géométrique, à partir du milieu du ~ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-dedalique/#i_0

DEMARGNE PIERRE (1903-2000)

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 743 mots

Né en 1903 à Aix-en-Provence, Pierre Demargne entre à l'École normale supérieure en 1922. Il s'oriente vers l'archéologie et devient membre de l'École française d'Athènes en 1926. Professeur à l'université de Grenoble (1933), puis de Strasbourg (1937), il est mobilisé en 1939 et, à partir de 1940, partage la vie des prisonniers d'un oflag. Durant ces années, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-demargne/#i_0

DIDYMES

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 1 229 mots

La célébrité de Didymes est due au sanctuaire d'Apollon Didymaios, le Didyméion,, implanté en bordure des côtes égéennes, à 17 kilomètres environ au sud de Milet, dont il était dépendant. Il appartenait d'abord à la famille des Branchides, puis il devint le plus grand sanctuaire de la cité, sans doute après la prise de Milet par les Perses.Fouillé et étudié d'abord par des savants français, le san […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/didymes/#i_0

ENTRELACS

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 324 mots

Motif plus ou moins complexe de rubans tressés. L'entrelacs fait partie du répertoire ornemental de l'Assyrie. Il orne un cylindre syro-cappadocien du ~ IIe millénaire (coll. Newell) ainsi que les chefs-d'œuvre toreutiques du début du ~ Ier millénaire, retrouvés à Ziwiyé et Kalar Dasht et conservés au musée de Téhéran. En Grèce, l'art dit « orientalisa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/entrelacs/#i_0

EXÈDRE

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 324 mots

Conçue à l'origine comme une structure architecturale indépendante, l'exèdre, de plan semi-circulaire ou rectangulaire, était un élément des lieux publics (agora, sanctuaire, grande voie des villes grecques). Elle permettait à plusieurs personnes de se réunir, de s'asseoir pour converser, grâce à une banquette de pierre dont les pieds étaient fréquemment sculptés en forme de console ou encore de d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/exedre/#i_0

EXÉKIAS (2e moitié VIe s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 962 mots

Peintre et potier, Exékias représente le courant de la céramique attique à figures noires de la seconde moitié du ~ vie siècle qui, par son style, s'oppose à la tendance maniériste du Peintre d'Amasis, son contemporain, et annonce le classicisme du ~ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/exekias/#i_0

HAGHIA TRIADA

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 673 mots

À quelques kilomètres de Phaistos (Crète), des archéologues italiens découvrirent sur le site d'Haghia Triada au cours de campagnes de fouilles menées entre 1902 et 1914, les ruines d'une villa seigneuriale dont l'état primitif correspond à la deuxième période palatiale et qui fut détruite vers ~ 1400 en même temps que les autres palais crétois.Bien que de mo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/haghia-triada/#i_0

HYPOGÉE

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 344 mots

Dans l'architecture préhistorique, protohistorique et antique, le mot « hypogée » désigne une construction souterraine, un caveau funéraire. En Égypte, les parois des hypogées sont décorées de fresques. L'hypogée est généralement lié, dans le monde égéen du moins, à l'existence d'un tumulus artificiel. À l'époque préhellénique, les tombes à coupoles, ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hypogee/#i_0

KAVVADHIÁS PANAGHIÓTIS (1849-1928)

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 266 mots

Archéologue grec, originaire de l'île de Céphalonie. Après avoir séjourné en Allemagne, où il fit ses études, Kavvadhiás fut nommé directeur général des Antiquités et des musées de Grèce, obtint le titre de professeur et occupa une chaire à l'université d'Athènes. À la tête de la Société archéologique grecque, il dirigea les fouilles de nombreux sites, en particulier […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/panaghiotis-kavvadhias/#i_0

LARMIER, architecture

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 243 mots

Élément d'architecture grecque, appelé aussi geison, qui couronne l'entablement d'un édifice. Par sa position fortement saillante au-dessus de la frise généralement décorée de sculptures, le larmier la protège de l'atteinte directe des intempéries.Dans l'ordre dorique, le larmier se compose d'un bloc de forme complexe portant au soffite u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/larmier-architecture/#i_0

LÉOCHARÈS (2e moitié IVe s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 449 mots

Sculpteur grec, sans doute originaire d'Athènes. Léocharès travailla surtout en Attique et dans le Péloponnèse, mais aussi à Delphes et, hors de la Grèce propre, à Halicarnasse, où il collabora à la décoration du Mausolée.À l'exception de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leochares/#i_0

MERVEILLES DU MONDE LES SEPT

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 796 mots

Expression désignant les sept ouvrages que les Anciens considéraient comme les plus parfaits réalisés, tant en sculpture qu'en architecture. Cette notion de merveille du monde apparaît pour la première fois dans le De septem orbis miraculis, généralement attribué à Philon de Byzance (iiie s.). La liste de ces monuments très célèbre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-sept-merveilles-du-monde/#i_0

MODÉNATURE

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 453 mots

On appelle modénature l'ensemble des moulures qui ornent une partie d'un monument ou l'ordre qui le caractérise. Les principaux éléments qui, dans un édifice grec, portent ces moulures sont, de haut en bas : le couronnement, la frise, le chapiteau, la base (ionique ou corinthienne) pour l'ordre extérieur ; les assises inférieure et supérieure des murs qui déterminent le pronaos, la cella et l'opis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/modenature/#i_0

MORTAISE

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 376 mots

Pour maintenir en place les blocs dans une architecture à joints vifs, sans mortier, les Grecs eurent recours au mortaisage, procédé de construction dont le principe était déjà connu en Crète, en Égypte et en Orient et consistant à creuser aux extrémités jointives du lit supérieur de chaque bloc d'assise une petite cavité qui, mise en regard d'une autre, va abriter un scellement, ou tenon. Cette c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mortaise/#i_0

MYRINA

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 264 mots

Ville d'Éolide en Asie Mineure, Myrina est connue pour ses ateliers qui produisirent à l'époque hellénistique une multitude de statuettes de terre cuite. Les sujets illustrés offrent une infinie variété. Certaines figurines représentent des personnages de la vie quotidienne : esclaves, vendeurs, pédagogues ou encore nourrices accompagnées de leur pupille. À côté de ces thèmes traités parfois dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/myrina/#i_0

NAOS

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 347 mots

Terme d'architecture grecque qui désigne la partie principale d'un temple. Le naos — ou cella pour les Latins — est précédé d'un vestibule, ou pronaos, et suivi de l'opisthodome, avec lequel il ne communique généralement pas. Le naos constitue la salle la plus vaste de l'édifice et abrite la statue de culte. En Sicile et en Grande Grèce, toutefois, la statue […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/naos/#i_0

OLTOS (actif fin VIe s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 842 mots

Peintre attique de la fin du ~ vie siècle, Oltos appartient à la première génération du style dit sévère. Avec Épictétos, il illustre tout le développement formel de la peinture de coupes. Il a travaillé avec de nombreux potiers, au moins six, dont Kachrylion, au début, et plus tard Euxithéos, qui tournait également pour Euphronios et avec l'atelier d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oltos/#i_0

PHAÏSTOS

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 687 mots

Construit sur une hauteur, le palais de Phaïstos domine en Crète la grande plaine de la Messara ; flanquée du mont Ida au nord et des sommets du Lassithi à l'est, la plaine ouvre sur la mer à l'ouest où la baie de Matala abritait un port.Fouillé régulièrement depuis 1900 par des archéologues italiens, le site révèle, comme à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phaistos/#i_0

PŒCILE

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 336 mots

Portique construit vers ~ 470-460 sur la bordure nord de l'agora d'Athènes. Le Pœcile ou Stoa Poikilè a disparu mais les auteurs anciens, tout particulièrement Pausanias et Plutarque, indiquent que les murs étaient ornés de peintures exécutées par Polygnote de Thasos, Panainos et Mi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/poecile/#i_0

POLYGNOTE DE THASOS (env. 500-env. 440 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 584 mots

Peintre grec originaire de l'île de Thasos. Fils et élève d'Aglaophon, Polygnote de Thasos exerce son art dans la période qui suivit les guerres médiques. Il travaille, souvent en collaboration avec son père, à Athènes, à Thespies, à Platées et à Delphes. La grande peinture grecqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/polygnote-de-thasos/#i_0

PRAXITÈLE (env. 390-env. 335 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 595 mots

Sculpteur grec, fils du sculpteur athénien Céphisodote l'Ancien. Les textes attribuent à Praxitèle de nombreuses statues exécutées pour Athènes sa patrie, aussi bien que pour Olympie, Mantinée, la Béotie, la côte et les îles d'Asie Mineure, mais ils ne permettent pas d'entrevoir précisément le développement chronologiq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/praxitele/#i_0

RELIEF, sculpture

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 610 mots

En sculpture, le relief se définit comme un « ouvrage relevé en bosse » (Littré) ; il comporte donc une partie qui est en saillie par rapport à une autre qui sert de fond. Cette saillie peut être faible dans le cas du bas-relief ou forte dans celui du haut-relief. Par opposition à la ronde-bosse, le relief est créé pour être vu sous un angle unique et toujours de face. Il constitue un mode d'expre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/relief-sculpture/#i_0

SALAMINE DE CHYPRE

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 524 mots

Ville de la côte orientale de Chypre dont la fondation (Hymnes homériques et Pindare) est attribuée à Teucros, fils de Télamon, roi de l'île grecque de Salamine. Située sur une île qui fut, dès ses origines, peuplée par les Phéniciens et par les Grecs, Salamine de Chypre constitue l'un de ses royaumes et demeure toujours très marquée par l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/salamine-de-chypre/#i_0

SARCOPHAGE

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 805 mots

L'épithète sarkophagos, qui signifie « mange-chair », était attribuée aux animaux carnivores et à certaines divinités, telle Hécate. Par une dérivation curieuse, elle semble s'attacher un jour à la pierre d'Assos en Troade, dont la particularité est de consumer rapidement les corps. En fait, le nom de sarcophage paraît désigner dans l'Antiquité tous les réceptacles funéraires, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sarcophage/#i_0

SOFFITE

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 93 mots

Terme d'architecture qui désigne le lit inférieur d'un élément en surplomb. Dans les édifices grecs, on rencontre des soffites aux architraves des colonnades, aux linteaux des portes et des baies et sur les larmiers qui couronnent les entablements. Les plafonds comportent également des soffites. Ces éléments étaient fréquemment ornés de moulures et de motifs décoratifs, comme le montrent par exemp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/soffite/#i_0

STYLOBATE

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 206 mots

Terme d'architecture grecque désignant l'assise supérieure de la crépis (ou plate-forme à degrés) sur laquelle reposent les colonnes d'un édifice (les murs sont supportés par le toichobate). À cause de ses importantes dimensions, le stylobate donnait l'impression de s'affaisser vers le milieu et les architectes grecs corrigèrent cette illusion optique en lui donnant une ligne légèrement bombée. Ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stylobate/#i_0

TANAGRA

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 399 mots

Ville de Béotie, située à l'est de Thèbes, célèbre pour ses ateliers qui produisirent, à partir de ~ 340-~ 330 jusque vers la fin du ~ iiie siècle, de nombreuses séries de figurines en terre cuite moulée. Le répertoire de Tanagra présente une grande variété de types. À côté des Éros ailés, des jeunes éphèbes ou a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tanagra/#i_0