STYLOBATE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Terme d'architecture grecque désignant l'assise supérieure de la crépis (ou plate-forme à degrés) sur laquelle reposent les colonnes d'un édifice (les murs sont supportés par le toichobate). À cause de ses importantes dimensions, le stylobate donnait l'impression de s'affaisser vers le milieu et les architectes grecs corrigèrent cette illusion optique en lui donnant une ligne légèrement bombée. Ce raffinement avait pour avantage secondaire de faciliter l'écoulement des eaux de pluie qui auraient pu stagner sur le sol de l'édifice. La courbure du stylobate pourrait exister, au deuxième quart du ~ ve siècle, au temple de Zeus à Olympie et peut-être au temple E de Sélinonte. Certains archéologues y ont vu le résultat de calculs mathématiques compliqués qui visaient à tracer un cercle ou une parabole. Il semble plus simple et plus vraisemblable d'envisager des procédés empiriques qui permettaient à l'architecte de représenter le gonflement de cette ligne par un trait gravé sur la contremarche que les équipes du chantier n'avaient plus qu'à suivre à mesure de l'avancement de leur travail.

—  Martine Hélène FOURMONT

Écrit par :

  • : archéologue, rédacteur en chef de la Revue archéologique, ingénieur du C.N.R.S., Institut de recherche sur l'architecture antique, Centre de documentation photographique et photogrammétrique

Classification

Pour citer l’article

Martine Hélène FOURMONT, « STYLOBATE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/stylobate/