Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

ATTIQUE, architecture

Dans l'architecture grecque et romaine, le mot attique, utilisé comme nom, désigne le couronnement d'un mur ou l'étage ouvert sur une série de piliers. Il a, par extension, désigné, à partir du xviie siècle, le dernier étage d'un monument dont les proportions plus réduites s'accommodaient fort bien de l'ordre ionique, plus gracieux.

— Martine Hélène FOURMONT

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : archéologue, rédacteur en chef de la Revue archéologique, ingénieur du C.N.R.S., Institut de recherche sur l'architecture antique, Centre de documentation photographique et photogrammétrique

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • ARC DE TRIOMPHE

    • Écrit par Gilbert-Charles PICARD
    • 1 627 mots
    • 9 médias
    ...plus courante, chaque face du pylône est associée à deux colonnes, qui peuvent être soit engagées (ex. arc d'Auguste à Aoste), soit détachées en avant de la masse ; l'entablement supporte souvent un fronton. Le dédoublement de l'attique, qu'on observe à l'arc d' Orange, est tout à fait exceptionnel.
  • DRAVIDIENS STYLES

    • Écrit par Rita RÉGNIER
    • 821 mots

    Les mots sanskrits nāgara, vesara et drāviḍa, qui désignent dans les traités spécialisés des catégories de temples, sans toutefois s'accompagner de définitions précises, furent appliqués par J. Fergusson, un des pionniers de l'histoire de l'art de l'Inde, aux trois groupes de styles propres...

Voir aussi