POLYGNOTE DE THASOS (env. 500-env. 440 av. J.-C.)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Peintre grec originaire de l'île de Thasos. Fils et élève d'Aglaophon, Polygnote de Thasos exerce son art dans la période qui suivit les guerres médiques. Il travaille, souvent en collaboration avec son père, à Athènes, à Thespies, à Platées et à Delphes. La grande peinture grecque ayant totalement disparu, nous devons notre connaissance de Polygnote aux seuls témoignages littéraires qui sont, en ce domaine, d'un précieux secours. Les deux réalisations du peintre qui ont connu le plus de célébrité ont été exécutées, d'une part à Athènes, pour la Stoa Poikilè, ou Pœcile, située au nord de l'agora, et, d'autre part, à Delphes, pour la Leschè des Cnidiens. La décoration du premier édifice, construit vers ~ 460, est confiée à plusieurs artistes qui, selon Pausanias (I, xv, 1), créent quatre tableaux. Plutarque attribue à Polygnote la représentation d'épisodes homériques illustrant la guerre de Troie. Cette œuvre en côtoyait trois autres où figuraient une amazonomachie et les batailles de Marathon et d'Oinoé, travaux qu'il faut attribuer à Micon et à Panainos. À Athènes encore, Polygnote semble avoir exécuté deux tableaux (Pausanias, I, xxii, 6) déposés dans la pinacothèque des Propylées de l'Acropole construits par Mnésiclès. Ces œuvres représentaient Ulysse et Nausicaa et Achille à Skyros, légende apparemment inconnue d'Homère et développée ultérieurement dans les Chants Cypriens. Pour l'Anakéion (Pausanias, I, xviii, 1), Polygnote a réalisé Les Noces des Dioscures et des Leucyppides. Les auteurs anciens mentionnent des peintures exécutées par Polygnote pour le temple d'Athéna Areia à Platées et pour Thespies (Pline, Histoire naturelle, XXXV, 123). À Delphes, les Cnidiens firent construire une salle de réunion (leschè) un peu avant le milieu du ~ ve siècle. Ils confièrent la décoration à Polygnote (Pausanias, X, 25-31) qui réalisa une gigantesque scène d'Ilioupersis (chut [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : archéologue, rédacteur en chef de la Revue archéologique, ingénieur du C.N.R.S., Institut de recherche sur l'architecture antique, Centre de documentation photographique et photogrammétrique

Classification


Autres références

«  POLYGNOTE DE THASOS (env. 500-env. 440 av. J.-C.)  » est également traité dans :

DELPHES

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN, 
  • Giulia SISSA
  •  • 9 597 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Monuments et offrandes »  : […] Plus qu'aucun autre site archéologique, Delphes permet de suivre le développement de la grande architecture sacrée en pierre, à travers les quelques types de bâtiments et les modes de construction (ordres) auxquels elle s'est très vite limitée. En dépit de la ruine très avancée de presque tous les monuments, la régularité de tous ces édifices est telle qu'on peut reconstituer avec une quasi-certi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/delphes/#i_478

GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) - Les arts de la Grèce

  • Écrit par 
  • Pierre DEVAMBEZ, 
  • Agnès ROUVERET
  •  • 18 509 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « La tombe du Plongeur à Paestum »  : […] Le thème du banquet forme un lien entre l'Orient et l'Occident puisqu'il constitue aussi une grande partie du décor de la tombe du Plongeur, datée par son matériel de 480 avant J.-C. environ, et qui fut découverte en 1968 à 1,5 kilomètre au sud des murailles de la cité grecque, alors nommée Poseidonia. Il s'agit d'une tombe à caisse construite de quatre plaques de calcaire, une cinquième servant d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grece-antique-civilisation-les-arts-de-la-grece/#i_478

PAUSANIAS, écrivain voyageur (IIe s.)

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 1 244 mots

Aucun auteur antique ne mentionne l'écrivain grec Pausanias, et il ne parle guère de lui-même : de son livre unique, la Périégèse de la Grèce , c'est à peine si l'on peut tirer quelques notions de sa personne. Né au début du ii e  siècle après J.-C. en Asie Mineure, peut-être à Magnésie du Sipyle, Pausanias a dû faire ses étu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pausanias-ecrivain-voyageur/#i_478

PŒCILE

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 330 mots

Portique construit vers ~ 470-460 sur la bordure nord de l'agora d'Athènes. Le Pœcile ou Stoa Poikilè a disparu mais les auteurs anciens, tout particulièrement Pausanias et Plutarque, indiquent que les murs étaient ornés de peintures exécutées par Polygnote de Thasos, Panainos et Micon. La répartition des quatre tableaux mentionnés demeure difficile ; c'est le cas, par exemple, des panneaux représ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/poecile/#i_478

THASOS

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 2 820 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Thasos, colonie et alliée de Paros »  : […] L'occupation humaine de l'île est bien antérieure à l'arrivée des Grecs, comme l'ont prouvé les recherches menées depuis les années 1970 par le Service archéologique grec en divers points de l'île. Si les vestiges néolithiques sont jusqu'ici ténus, un petit habitat de l'Âge du bronze ancien (fin du III e  millénaire av. J.-C.), fouillé partiellement à Scala Sotirou, a livr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thasos/#i_478

Pour citer l’article

Martine Hélène FOURMONT, « POLYGNOTE DE THASOS (env. 500-env. 440 av. J.-C.) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/polygnote-de-thasos/