APOLLODORE DE DAMAS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Originaire de Damas, l'architecte syrien Apollodore travailla pour Rome dans la première moitié du iie siècle. Il accompagna l'empereur Trajan dans ses campagnes de Dacie, et Dionus Cassius mentionne qu'il construisit vers 101-102 un pont sur le Danube semblable à celui que l'on peut voir sur la colonne Trajane à Rome. D'autres écrits indiquent aussi qu'il faut attacher son nom aux travaux d'un odéon, vraisemblablement celui de Domitien qu'il dut restaurer. Pausanias, attribue à Apollodore un gymnase ou des thermes dans la région de l'Esquilin ; cet édifice comprenait, dit-il, de grandes absides. On peut certainement l'identifier avec les marchés de Trajan. Cette composition monumentale est faite d'une succession de cours reliées par des passages ; la présence de la basilique comme espace statique et transversal introduit un élément typiquement oriental et indique que Trajan avait peut-être Apollodore à ses côtés lorsqu'il alla consulter l'oracle de Baalbek avant sa campagne contre les Parthes. Le plan général du grand sanctuaire héliopolitain n'est pas sans évoquer, en effet, l'agencement conçu par Apollodore pour le plus grand des forums de Rome. La forme polygonale du second port d'Ostie est également marquée par les motifs hellénistico-syriaques et conduit à reconnaître l'intervention d'Apollodore sur ce chantier. À Ancône et à Bénévent, il édifia des arcs de triomphe à la gloire de Trajan. Le monument de Bénévent est orné d'un abondant décor sculpté que l'on a parfois attribué à son architecte. Il représente l'empereur dans l'accomplissement de ses tâches les plus importantes. Dans cette réalisation comme dans le reste du grand programme monumental auquel il donna forme, on discerne le rôle capital qu'un architecte officiel a pu jouer à Rome pour servir la propagande impériale. Apollodore de Damas est l'une des rares figures de créateur dans le domaine architectural que nous puissions identifier pour l'époque romaine.

Colonne Trajane, Rome

Colonne Trajane, Rome

photographie

Détail de la frise de la colonne Trajane, inaugurée à Rome en 113 après J.-C., qui raconte les deux campagnes menées par l'empereur Trajan contre les Daces, au-delà du Danube : ici l'assaut de la forteresse dace par l'armée romaine. Moulage en plâtre réalisé en 1861, hauteur environ 100... 

Crédits : AKG

Afficher

—  Martine Hélène FOURMONT

Écrit par :

  • : archéologue, rédacteur en chef de la Revue archéologique, ingénieur du C.N.R.S., Institut de recherche sur l'architecture antique, Centre de documentation photographique et photogrammétrique

Classification


Autres références

«  APOLLODORE DE DAMAS ( II e s.)  » est également traité dans :

APOLLODORE DE DAMAS, en bref

  • Écrit par 
  • Gilles SAURON
  •  • 349 mots
  •  • 2 médias

L'architecte de l'empereur Trajan est d'abord connu comme ingénieur militaire. Ayant accompagné Trajan au cours de sa conquête de la Dacie, il construisit un pont sur le Danube à Dobreta (103-105, piles en pierre et arches en bois). Mais Apollodore de Damas est surtout connu comme l'architecte responsable des grands chantiers de l'empereur Trajan à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/apollodore-de-damas-en-bref/

ARCHITECTURE (Thèmes généraux) - L'architecte

  • Écrit par 
  • Florent CHAMPY, 
  • Carol HEITZ, 
  • Roland MARTIN, 
  • Raymonde MOULIN, 
  • Daniel RABREAU
  •  • 16 573 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « L'architecte dans le monde romain »  : […] « Aux masses si nombreuses et si nécessaires de tant d'aqueducs, allez donc comparer les pyramides qui ne servent à rien, ou encore les ouvrages des Grecs, inutiles, mais célébrés partout. » Ce qui pourrait passer pour la boutade d'un haut fonctionnaire, exclusivement préoccupé de son domaine, comme l'était Frontin, préposé aux aqueducs de Rome, répond à une réalité profonde de l'architecture rom […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-themes-generaux-l-architecte/#i_40913

COLONNE TRAJANE (Rome)

  • Écrit par 
  • Gilles SAURON
  •  • 232 mots
  •  • 2 médias

Appartenant au nouveau forum construit par Trajan et son architecte Apollodore de Damas à la suite des victoires sur les Daces, la colonne Trajane, inaugurée en 113 de notre ère, occupait le centre d'une cour située entre deux salles de bibliothèque, l'une grecque et l'autre latine, à l'arrière de la grande basilique ( basilica Ulpia ) qui barrait le fond du forum de Trajan. Placée sur un haut soc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/colonne-trajane/#i_40913

ROME ET EMPIRE ROMAIN - L'art romain

  • Écrit par 
  • Gilbert-Charles PICARD
  •  • 14 633 mots
  •  • 33 médias

Dans le chapitre « Les monuments triomphaux »  : […] Les reliefs de l' arc de Titus , construit tout de suite après la mort de cet empereur, en 80 après J.-C., ont été considérés par F. Wickhoff et son école comme l'œuvre la plus caractéristique de la recherche du mouvement et de l'expression spatiale, par laquelle l'art romain se serait opposé à la tradition grecque. Effectivement, le panneau représentant le char de l'empereur triomphant des Juifs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rome-et-empire-romain-l-art-romain/#i_40913

Pour citer l’article

Martine Hélène FOURMONT, « APOLLODORE DE DAMAS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/apollodore-de-damas/