ENTRELACS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Motif plus ou moins complexe de rubans tressés. L'entrelacs fait partie du répertoire ornemental de l'Assyrie. Il orne un cylindre syro-cappadocien du ~ IIe millénaire (coll. Newell) ainsi que les chefs-d'œuvre toreutiques du début du ~ Ier millénaire, retrouvés à Ziwiyé et Kalar Dasht et conservés au musée de Téhéran. En Grèce, l'art dit « orientalisant » qui, à partir de la fin du ~ viiie siècle et au cours du ~ viie siècle, va opérer la transition entre les périodes géométrique et archaïque, empruntera largement ce motif à l'Orient. L'entrelacs, constitué alors de deux rubans torsadés, est utilisé par les peintres de céramique comme élément de remplissage dans les zones figurées ou encore en bande. Tous les centres de fabrication semblent l'avoir adopté puisqu'il apparaît sur les vases proto-attiques, rhodiens aussi bien que « méliens », ou sur la céramique de Chios. L'entrelacs ne semble pas toutefois avoir été très prisé par les ateliers de Corinthe bien qu'il décore un brassard de bouclier en bronze, production corinthienne du deuxième quart du ~ vie siècle, trouvé à Olympie.

L'entrelacs est encore présent sur des objets provenant de Grèce de l'Est — sarcophages de Clazomènes — dans le cours du ~ vie siècle, mais la grande céramique attique à figures noires abandonne progressivement cette double tresse au profit des grecques et des rinceaux.

Dans le décor polychrome des terres cuites architecturales qui ornaient les chéneaux, les antéfixes, les acrotères et les métopes des premiers grands temples de pierre, l'entrelacs occupe une place importante. On le trouve tout particulièrement en Grèce propre — trésor de Géla à Olympie, Argos, Corinthe, Thermos... — à l'ouest, en Sicile — Sélinonte, Géla, — et en Grande-Grèce.

—  Martine Hélène FOURMONT

Écrit par :

  • : archéologue, rédacteur en chef de la Revue archéologique, ingénieur du C.N.R.S., Institut de recherche sur l'architecture antique, Centre de documentation photographique et photogrammétrique

Classification


Autres références

«  ENTRELACS  » est également traité dans :

ARABESQUE, histoire de l'art

  • Écrit par 
  • Peter FUHRING
  •  • 3 456 mots

Dans le chapitre « L'ambiguïté d'un terme »  : […] Mais, après la Renaissance, le motif de l'arabesque a cessé d'être le seul ornement désigné du mot « arabesque », ce qui complique extrêmement l'histoire de cet ornement. Que les rinceaux puissent être entrelacés et qu'ils puissent être incorporés aux arabesques explique que l'arabesque est souvent confondue avec les entrelacs. Certes, l'usage des lignes géométriques qui s'entrecroisent est propr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arabesque-histoire-de-l-art/#i_18441

ARMÉNIE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre ALEM, 
  • Françoise ARDILLIER-CARRAS, 
  • Christophe CHICLET, 
  • Sirarpie DER NERSESSIAN, 
  • Kegham FENERDJIAN, 
  • Marguerite LEUWERS-HALADJIAN, 
  • Kegham TOROSSIAN
  •  • 23 738 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Sculpture »  : […] À la même époque, le décor sculpté s'enrichit. De larges bandes d' entrelacs polygonaux entourent les portes et les fenêtres ; aux tympans les enlacements floraux remplacent les schémas linéaires et on y voit plus souvent les images de la Vierge et du Christ. Les arcatures aveugles entourent aussi le tambour de la coupole. À l'église de Saint-Grégoire d'Ani, construite en 1215, des quadrupèdes et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/armenie/#i_18441

BURGONDES

  • Écrit par 
  • Patrick PÉRIN
  •  • 3 322 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Chefs-d'œuvre de l'art burgonde : garnitures de ceinture de bronze et de fer damasquiné »  : […] Une coïncidence significative entre la distribution géographique de certains accessoires vestimentaires et objets de parure, découverts dans les sépultures postérieures à la chute du royaume burgonde, et les limites territoriales de ce royaume, à l'époque de sa plus grande expansion, témoigne de l'existence d'un art post-burgonde . Cet art, que l'on peut en fait qualifier de burgonde dans un sens […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/burgondes/#i_18441

CHINOISE CIVILISATION - Les arts

  • Écrit par 
  • Corinne DEBAINE-FRANCFORT, 
  • Daisy LION-GOLDSCHMIDT, 
  • Michel NURIDSANY, 
  • Madeleine PAUL-DAVID, 
  • Michèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENS, 
  • Pierre RYCKMANS, 
  • Alain THOTE
  •  • 54 353 mots
  •  • 41 médias

Dans le chapitre « Les Zhou orientaux : splendeur et déclin »  : […] L'affaiblissement du pouvoir central à partir du viii e siècle a permis aux principautés de s'émanciper. Progressivement se sont développés sur leur territoire des centres métallurgiques capables de fondre, à l'exemple des ateliers royaux, les bronzes indispensables aux cérémonies religieuses et funéraires. Les traditions des principautés s'expriment ainsi différemment à partir d'un répertoire co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chinoise-civilisation-les-arts/#i_18441

MÉROVINGIENS

  • Écrit par 
  • Alain ERLANDE-BRANDENBURG, 
  • Patrick PÉRIN
  •  • 15 048 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les motifs ornementaux »  : […] Plutôt que dans le « style coloré », où les techniques d'ornementation ont tenu lieu de décor, à l'intérieur de contours zoomorphes simples (griffons, rapaces, poissons), ou selon des compositions géométriques élémentaires, c'est sur les objets métalliques de fer damasquiné ou de bronze et d'argent moulé, estampé et plus rarement repoussé qu'il convient de rechercher les traits originaux du répert […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/merovingiens/#i_18441

ORNEMENT, histoire de l'art

  • Écrit par 
  • Peter FUHRING
  •  • 4 468 mots

Dans le chapitre « L'étude de l'ornement »  : […] Il n'y a pas d'études sur les changements du sens et de l'usage du mot ornement. Le sens des mots qui désignent un ornement peut varier en fonction de la période et du pays. L'origine peut en être descriptive, comme c'est le cas pour «  cartouche » (de l'italien cartoccio , de carta , papier), composition ornementale autour d'un compartiment vide, destiné à recevoir une inscription, une devise ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ornement-histoire-de-l-art/#i_18441

SCANDINAVIE

  • Écrit par 
  • Martin Edvard BLINDHEIM, 
  • Régis BOYER, 
  • Georges CHABOT, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Nicole PÉRIN, 
  • Jean-Michel QUENARDEL
  •  • 22 094 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Le style animalier des Germains du Nord »  : […] L'art scandinave de la période des migrations nous apparaît, pour l'essentiel, comme un art décoratif qui utilise de préférence des éléments de décor empruntés au règne animal, largement transformés, mais aussi des masques humains et des motifs rythmés (frises, entrelacs) d'origine méditerranéenne. Ce style, dit « animalier », se rencontre chez la plupart des peuples germaniques de cette époque, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/scandinavie/#i_18441

Pour citer l’article

Martine Hélène FOURMONT, « ENTRELACS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/entrelacs/