Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

SALAMINE DE CHYPRE

Ville de la côte orientale de Chypre dont la fondation (Hymnes homériques et Pindare) est attribuée à Teucros, fils de Télamon, roi de l'île grecque de Salamine. Située sur une île qui fut, dès ses origines, peuplée par les Phéniciens et par les Grecs, Salamine de Chypre constitue l'un de ses royaumes et demeure toujours très marquée par la culture hellénique dont le meilleur garant est sans doute Évagoras (~ 410). Ce roi, grand lettré, développe les arts et les relations culturelles avec Athènes, mais cependant jamais Chypre ne se sépare totalement du monde oriental. De l'époque d'Évagoras datent les fortifications les plus importantes de la ville et les grands travaux d'aménagement du port. À l'époque hellénistique, Nicocréon (~ 331-~ 310), dernier roi de Salamine, reçoit, en récompense du soutien qu'il apporte à Ptolémée Ier Soter contre Antigone, un vaste territoire et la puissance stratégique sur toute l'île ; mais la ville change de mains et repasse sous le contrôle d'Antigone. À l'époque romaine, Paphos devient la capitale, mais Salamine demeure la ville la plus importante de l'île.

Les fouilles du site sont entreprises à la fin du xixe siècle par la Cyprus Exploration Fund et continuées à partir de 1952 par le département des Antiquités chypriotes. Les structures découvertes vont de la période préarchaïque aux époques romaine et byzantine. Parmi les édifices identifiés, les plus imposants sont le forum de marbre, qui est en réalité un gymnase hellénistique remanié sous Auguste et Trajan, dont le décor sculpté est aujourd'hui conservé au musée de Nicosie, un théâtre dont le mur de scène (frons scenae) était probablement décoré de statues d'Apollon et des Muses. De l'époque romaine datent encore le forum de granite et le forum de pierre où se trouvait le temple de Zeus Olympien. Mais les fouilles menées depuis 1957 par le Service des antiquités chypriotes ont révélé un site funéraire d'importance capitale. Les trouvailles effectuées dans cette nécropole jettent un jour nouveau sur les coutumes funéraires de l'île (notamment dans la tombe 79, vers ~ 700). Celles-ci témoignent d'une fusion entre les rites tels qu'ils sont présentés chez Homère (crémation) et ceux du monde assyro-phénicien (un important mobilier a été entreposé dans les chambres funéraires) ; on a découvert, en particulier, des attelages et leurs chevaux au squelette encore harnaché de bronze et des meubles incrustés d'ivoire travaillé en relief. Les cendres des défunts reposaient dans de grands vases funéraires, généralement de fabrication locale, tandis qu'un grand nombre de céramiques importées de Grèce propre furent également mises au jour. Grâce à ces découvertes, Salamine est devenue l'un des sites les plus importants pour la connaissance des coutumes funéraires aux époques géométrique et orientalisante dans le monde grec.

— Martine Hélène FOURMONT

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : archéologue, rédacteur en chef de la Revue archéologique, ingénieur du C.N.R.S., Institut de recherche sur l'architecture antique, Centre de documentation photographique et photogrammétrique

Classification

Pour citer cet article

Martine Hélène FOURMONT. SALAMINE DE CHYPRE [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 14/03/2009

Autres références

  • CHYPRE

    • Écrit par , , , et
    • 10 311 mots
    • 9 médias
    ...du pouvoir impérial dans les programmes de reconstruction des édifices ; grâce aux initiatives de Constance (337-361), fils de l'empereur Constantin, Salamine est relevée de ses ruines et promue capitale de la province, sous le nom de Constantia. Progressivement, les conditions économiques générales...
  • CHYPRE ANTIQUE

    • Écrit par et
    • 5 563 mots
    ...au-delà, à Amathonte, des places de commerce bien implantées. Leur souveraineté pourtant ne s'étend jamais beaucoup à l'intérieur des terres. Les rois de Salamine de Chypre font au contraire partie d'un grand empire quand ils figurent dans les listes des tributaires des rois d'Assyrie. Aussi bien la stèle...
  • ÉVAGORAS Ier (mort en 374 av. J.-C. env.) roi de Chypre (411-env. 374 av. J.-C.)

    • Écrit par
    • 461 mots

    Souverain de Salamine de Chypre, descendant de la dynastie des Teucrides. En ~ 411, Évagoras met fin au contrôle que les Phéniciens exerçaient sur Salamine : il s'empare de la ville et du trône de ses ancêtres après une attaque surprise contre le Phénicien Abdémon. Reconnaissant la suzeraineté...

  • POUILLOUX JEAN (1917-1996)

    • Écrit par
    • 961 mots

    L'helléniste Jean Pouilloux, né à Le Vert (Deux-Sèvres) en 1917, ancien élève de l'École normale supérieure (1939-1944), ancien membre de l'École française d'Athènes (1945-1949), enseigna l'histoire ancienne, le grec et l'épigraphie à l'université de Lyon...