Jacques FOUCART

conservateur des Musées nationaux, service d'études et de documentation, département des Peintures, musée du Louvre

AVERCAMP HENDRICK (1585-1634)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 635 mots

Un des premiers paysagistes de l'école néerlandaise du xviie siècle, Hendrick Avercamp fait la transition entre une conception décorative d'origine flamande et encore archaïque et les nouvelles ambitions réalistes et objectives développées en Hollande avec Esaias van de Velde et Jan van Goyen . […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hendrick-avercamp/#i_0

BEUCKELAER JOACHIM (1535 env.-env. 1574)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 538 mots

Neveu et élève de Pieter Aertsen (ce dernier épousa en 1542 sa tante Catherine Beuckelaer), Joachim Beuckelaer (ou Bueckelaer) donne un prolongement considérable à l'art, si puissamment réaliste, de ce dernier ; son apport dans la constitution d'une peinture de genre et de nature morte spécifiquement nordique est déterminant. Mort assez jeune, il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joachim-beuckelaer/#i_0

BLONDEEL LANCELOT (1498-1561)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 441 mots

Comme Coecke à Anvers et Lambert Lombard à Liège ou Van Orley à Bruxelles, Blondeel est le principal représentant de la première Renaissance dans la peinture brugeoise du xvie siècle. Franc-maître à Bruges en 1519, il travaille à la décoration de la ville dès l'année suivante, à l'occasion de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lancelot-blondeel/#i_0

BRIL ou BRILL PAUL (1554-1626)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 466 mots

Figure importante de la peinture de paysage des premières années du xviie siècle, Paul Bril est l'un des initiateurs de la vedute composée. Nordique transplanté en Italie, il exerce là une immense influence par son rôle capital d'artiste de transition entre le paysage maniériste […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bril-brill/#i_0

BRUEGEL PIETER II, dit BRUEGEL D'ENFER (1564-1638)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 789 mots

Fils aîné de Pieter I Bruegel (le plus grand et le plus connu des Bruegel), tôt fixé à Anvers , Bruegel d'Enfer se forme chez un certain Gillis van Coninxloo qui ne serait pas, selon Marlier, le paysagiste, mais un peintre homonyme étroitement apparenté à la famille de Pieter Coecke dont Pieter II était le petit-fils. Dès 1585, il est reçu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pieter-ii-bruegel/#i_0

BRUEGEL JAN, dit BRUEGEL DE VELOURS (1568-1625)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 846 mots

Frère cadet de Pieter II, Jan reçut comme lui un sobriquet, dû à son goût raffiné pour les habits de velours ou à l'extrême finesse veloutée de sa peinture. Plus doué et plus original que son frère, Jan se forma dans un cadre plus large en se rendant, vers 1589, en Italie où il resta jusqu'en 1596 non sans se lier durablement avec le cardinal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jan-bruegel/#i_0

CANDIDO PIETER DE WITTE dit PIETRO (av. 1548-1628)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 947 mots

Comme Stradanus, Jean de Bologne, Paolo Fiammingo ou Pozzoserrato, Candido est un de ces artistes flamands du xvie siècle parfaitement italianisés au point d'être encore aujourd'hui plus connus sous leur nom italien que sous leur premier patronyme nordique (Candido est la transcription italienne de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/candido-pieter-de-witte-dit-pietro/#i_0

CHRISTUS PETRUS (entre 1405 et 1410-1472/73)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 1 036 mots

La vie de Petrus Christus est mal connue. Il est vraisemblablement né à Baerle (en Brabant-Septentrional ou en Flandre-Occidentale). Le fait qu'il reste absolument étranger au style gothique international laisse supposer qu'il n'a pas commencé son apprentissage avant 1425-1435. De ses débuts hollandais, il a gardé le souvenir de miniaturistes, tel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/petrus-christus/#i_0

CONINXLOO GILLIS III VAN (1544-1607)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 1 171 mots

Issu d'une nombreuse famille de peintres, Gillis III van Coninxloo devient franc-maître à Anvers en 1570 après être passé selon Van Mander par les ateliers de Pieter Coecke fils (Coninxloo était apparenté à la famille de Coecke), de Leonard Kroes dont on ne sait pratiquement rien et de Gillis Mostaert, important paysagiste dont le cheminement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gillis-iii-van-coninxloo/#i_0

DAVID GÉRARD (entre 1450 et 1460-1523)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 1 080 mots

L'un des principaux peintres de Bruges après Memling (mort en 1494), Gérard David est pour tout dire le dernier grand primitif flamand. Reçu franc maître dans la gilde des peintres de Bruges dès 1484, il reste, à l'égal d'un Memling, étroitement lié au renom et à l'histoire de cette ville, au point que sa peinture, sédative et si gravement mûrie, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gerard-david/#i_0

DOU GÉRARD (1613-1675)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 921 mots

Fils d'un peintre verrier, Gérard (Gerrit en néerlandais) Dou fit ses premières armes dans cette spécialité, et ce n'est qu'en 1628 qu'il passe à la peinture proprement dite, en entrant dans l'atelier de Rembrandt. Il en reste l'élève jusqu'au départ de ce dernier pour Amsterdam, en 1631. Ce que le jeune artiste affectionne surtout chez Rembrandt, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gerard-dou/#i_0

ELSHEIMER ADAM (1578-1610)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 1 334 mots

Le plus célèbre des peintres allemands du xviie siècle. Adam Elsheimer est, à vrai dire, un artiste dont le retentissement exceptionnel eut des dimensions supranationales. Par son langage du clair-obscur et la perfection de ses petits tableaux, il a avec Caravage (carrière […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adam-elsheimer/#i_0

FABRITIUS CAREL (1622-1654)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 846 mots

Fils d'un maître d'école dénommé Pieter Carelsz, Carel reçut sans doute une première formation de menuisier ou de charpentier si l'on en juge par le surnom de Fabritius (Faber) qui était déjà accolé à son prénom en 1641, date de son mariage et de son établissement à Amsterdam. Ses frères Barent et Johannes devaient à sa suite […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carel-fabritius/#i_0

FRANCKEN FRANS II, dit LE JEUNE (1581-1642)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 466 mots

Le plus grand des Francken, Frans II ou le Jeune, fils de Frans I, neveu de Hieronymus et d'Ambrosius I, se partagea entre la grande peinture d'autel et le petit tableau de cabinet (souvent peint sur bois ou sur cuivre). Jusqu'en 1616 au moins, il signe généralement De Jon F. Franck (De Jonge signifie le jeune) pour se distinguer de son père, qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frans-ii-francken/#i_0

FRANCKEN LES

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 935 mots

Importante dynastie de peintres anversois des xvie et xviie siècles. Frans I (1542-1616) et Ambrosius I le Vieux (1544-1618) appartiennent à l'école de Frans Floris et représentent à Anvers à la fin du xvi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-francken/#i_0

FROMENTIN EUGÈNE (1820-1876)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 1 202 mots

Issu d'une lignée de juristes et de médecins, Eugène Fromentin passe son enfance dans le domaine familial de Saint-Maurice (près de La Rochelle) et il en gardera des impressions ineffaçables. Excellent élève au collège de la ville, il se lie d'amitié avec une jeune fille, de quatre ans son aînée, qui se marie en 1834. Continuant ses études dans la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eugene-fromentin/#i_0

FYT JAN (1611-1661)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 561 mots

D'abord apprenti chez l'obscur Jans Van den Berch en 1622, Jan Fyt semble bien avoir été l'élève de Snyders, même s'il manque pour l'affirmer de manière absolue une preuve documentaire ; en tout cas, Snyders aida financièrement la mère du jeune Fyt en 1629, alors que ce dernier devenait maître de la guilde d' Anvers , et encore en 1631. À Snyders […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jan-fyt/#i_0

GÉRARD DE SAINT-JEAN, néerl. GEERTGEN TOT SINT JANS (1460-1465 env.-env. 1490-1495)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 438 mots

Le principal « primitif » néerlandais du xve siècle, à la fois par une célébrité dont témoigne Van Mander qui admirait fort ce peintre génial mort à vingt-huit ans et par la qualité de son art tendre et chargé d'émotions aux couleurs raffinées ; art d'une plasticité forte mais apaisée, et d'une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gerard-de-saint-jean-geertgen-tot-sint-jans/#i_0

HALS FRANS (1581 ou 1585-1666)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 2 208 mots

Frans Hals, ou l'un des noms symboliques, avec ceux de Rembrandt et de Vermeer de Delft , de toute la peinture néerlandaise, Frans Hals est en fait, en dépit de toutes les apparences contraires, un artiste difficile, mal connu, mal compris. Depuis plus d'un siècle, sa renommée n'a fait que croître, parallèlement aux succès du réalisme et de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frans-hals/#i_0

HEINTZ JOSEF (1546-1609)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 795 mots

Fils d'un architecte prénommé Daniel qui travailla à l' hôtel de ville (Rathaus) de Bâle et à la cathédrale de Berne, Joseph Heintz dit l'Ancien (pour le distinguer de son fils) s'initia probablement à la peinture chez le bâlois Hans Bock l'Ancien et subit d'abord l'influence d'Holbein (dessins d'après Holbein exécutés vers 1581-1583 et conservés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/josef-heintz/#i_0

HORENBOUT GHEERAERT (entre 1460 et 1470-av. 1541)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 360 mots

Peintre et enlumineur gantois, Gheeraert Horenbout acquiert la maîtrise en 1487. Dès 1498, on le voit à la tête d'un atelier d'enluminure très actif. En 1515, Marguerite d'Autriche, la régente des Pays-Bas, en fait son peintre et valet de chambre. Un de ses principaux travaux, à cette époque, est l'illustration des Heures […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gheeraert-horenbout/#i_0

JANSSENS ABRAHAM (1575/76-1632)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 766 mots

Au début du xviie siècle, Abraham Janssens est un des plus intéressants peintres d'histoire du milieu anversois, ne serait-ce que par sa complexité stylistique qui le place en marge de Rubens. Il est, un moment, son seul vrai rival, comme le rapporte Sandrart, à la jonction du vieux romanisme flamand, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abraham-janssens/#i_0

JORDAENS JACOB (1593-1678)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 3 000 mots

Plus encore que Rubens au génie plus universel, aux préoccupations humanistes plus avouées ou que Van Dyck aux curiosités inquiètes, Jacob Jordaens est le peintre flamand par excellence. Les sujets populaires, qu'il traite avec prédilection, l'allure héroïque et dense de son art, une sorte de généreuse placidité, de lyrisme solide suffiraient, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacob-jordaens/#i_0

LAIRESSE GÉRARD DE (1640-1711)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 1 465 mots

Membre le plus connu de toute une dynastie de peintres liégeois, Gérard de Lairesse, filleul de Gérard Douffet et frère de trois autres peintres, fut influencé par son père Reynier (env. 1597-1667) qui avait conquis quelque réputation par ses talents de peintre décorateur et « marbreur » (il imitait la pierre), mais Gérard fut plus marqué encore […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gerard-de-lairesse/#i_0

LUCAS DE LEYDE (1489 ou 1494-1533)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 1 072 mots

Salué par Van Mander, en 1604, comme une merveille de la nature et déjà célébré dès le xvie siècle par Vasari, Lucas de Leyde (Lucas van Leyden) est un enfant précoce et prodige : il aurait gravé dès l'âge de quatorze ans (sa première gravure connue, L'Ivresse de Mahomet, date de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lucas-de-leyde/#i_0

LYSS JOHANN (1593/94 env.-env. 1629/30)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 734 mots

Fils d'un modeste peintre venu travailler dans le Schleswig-Holstein au service du duc de Holstein, Johann Lyss reçut sans doute là sa première formation, puis se rendit, selon Sandrart, à Amsterdam où il séjourna vers 1616-1619. Après un passage à Paris, on le trouve ensuite en Italie, notamment à Venise en 1621. À Rome dès 1622, Lyss s'affilie, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johann-lyss/#i_0

MAÎTRE DE LA VUE DE SAINTE-GUDULE (actif entre 1470 et 1490)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 601 mots

Parmi les nombreux anonymes de la peinture flamande du xve siècle, le Maître de la Vue de Sainte-Gudule est un des artistes les plus caractéristiques. C'est la présence de l'église bruxelloise de Sainte-Gudule, à l'arrière-plan de son tableau de base, l'Instruction pastorale […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maitre-de-la-vue-de-sainte-gudule/#i_0

METSU GABRIEL (1629-1667)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 422 mots

Né à Leyde, Gabriel Metsu est le fils du peintre Jacques Metsu, né en Flandre. Rien ne permet d'affirmer qu'il ait fait son apprentissage chez Gérard Dou . Il fut l'un des membres fondateurs de la gilde des peintres de Leyde en 1648 et reste dans cette ville jusqu'en 1654, puis s'installe à Amsterdam en 1657. Avant 1655, Metsu exécute surtout des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gabriel-metsu/#i_0

METSYS ou MASSYS QUENTIN (1465/66-1530)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 982 mots

À la différence de tant d'autres peintres nordiques des xve et xvie siècles, Quentin Metsys ne fut jamais oublié et, cas rarissime, était encore considéré en pleine époque baroque comme un très grand peintre dont le souvenir restait intact (cf. les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metsys-massys/#i_0

MOLENAER JAN MIENSE (1609/10-1668)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 689 mots

Peintre né et mort à Haarlem. La première production de Molenaer, plus restreinte, plus originale et d'une exécution plus soignée que la seconde, portraits, scènes de genre, fêtes villageoises, porte visiblement la marque du style alerte de Frans et Dirck Hals. Les tableaux de compagnies élégantes et mondaines qui possèdent souvent des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jan-miense-molenaer/#i_0

MOMPER JOOS DE (1564-1635)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 1 172 mots

Fils et élève du peintre et marchand d'art Bartholomeus Momper, franc-maître en 1581, puis doyen de la guilde des peintres en 1611, Joos de Momper dit Joos II le Jeune (lui-même petit-fils d'un peintre de Bruges, Joos I) paraît bien avoir mené presque toute sa carrière à Anvers où la présence d'apprentis dans son atelier est attestée dès 1591. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joos-de-momper/#i_0

OUWATER ALBERT VAN (1400 env.-env. 1470)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 344 mots

Le nom de ce peintre néerlandais, l'un des seuls cités par Van Mander pour le xve siècle, permet de supposer qu'il était originaire d'Oudewater près de Gouda. D'après le témoignage capital de Van Mander qui recueillait en 1604 de précieuses traditions orales, Ouwater vivait au temps de Van Eyck et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albert-van-ouwater/#i_0

PATENIER ou PATINIR JOACHIM (1475 à 1480 env.-1524)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 772 mots

Avant Bruegel, Joachim Patenier est le principal créateur du paysage nordique et, comme tel, il est déjà célébré de son vivant par Dürer qui l'admire et lui rend visite à Anvers en 1520-1521. Son lieu de naissance n'est pas complètement assuré puisque, dès le xvie siècle, on prononçait tantôt le nom […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/patenier-patinir/#i_0

POTTER PAULUS (1625-1654)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 774 mots

Fils et élève d'un peintre d'histoire rembranesque déjà fort estimable qui s'établit à Amsterdam en 1631, Pieter Potter, Paulus reste dans l'histoire des arts comme un peintre étonnamment doué, très précoce, mais ayant pu à peine donner toute sa mesure, puisqu'il meurt très jeune, à l'âge de vingt-neuf ans. En 1646, il est signalé à Leyde et entre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paulus-potter/#i_0

RAVESTEYN JAN ANTHONISZ VAN (1570 env.-1657)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 443 mots

Spécialisé dans le portrait et stylistiquement très proche de Mierevelt, Ravesteyn est un des premiers et des plus actifs représentants du portrait réaliste de l'école néerlandaise du xviie siècle. Fils d'un peintre sur verre, il s'est probablement formé à Delft chez Mierevelt qui séjournait déjà dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jan-anthonisz-van-ravesteyn/#i_0

RUBENS PIERRE PAUL (1577-1640)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 6 845 mots

Prince de la peinture, « phare » baudelairien, peintre diplomate aux innombrables élèves, aux immenses chantiers, aux multiples voyages, tout de suite connu et à jamais admiré, Rubens semble, par la nature même de son génie débordant, défier l'analyse : le catalogue raisonné de son œuvre, commencé en 1968, est-il même possible ? La distinction […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-paul-rubens/#i_0

SAVERY ROELANDT (1576-1639)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 763 mots

Séduisant représentant par ses paysages de fantaisie du grand maniérisme international que l'on voit fleurir sous Rodolphe II à Prague , et tenant aussi d'un réalisme scrutateur et curieux qui débouche sur une exploration nouvelle des pouvoirs de la peinture, Savery ressemble par ces traits à plusieurs peintres contemporains, tels les paysagistes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roelandt-savery/#i_0

SEGHERS DANIEL (1590-1661)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 860 mots

Avec Jan Brueghel de Velours et Osias Beert, Daniel Seghers est le plus grand peintre flamand de fleurs du xviie siècle , et certes le plus justement célèbre. Ayant passé une partie de sa jeunesse en Hollande (après 1601, quand sa mère, veuve, devient calviniste, il se convertit au catholicisme un peu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/daniel-seghers/#i_0

SIBERECHTS JAN (1627-env. 1703)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 461 mots

On ignore tout de la formation de Jan Siberechts qui est le fils d'un sculpteur. Ce peintre est l'une des figures les plus indépendantes du paysage flamand du xviie siècle. En 1648-1649, il apparaît comme maître dans la gilde d' Anvers , se marie en 1652 et s'établit à Londres en 1672. Dans un premier […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jan-siberechts/#i_0

SNYDERS FRANS (1579-1657)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 1 089 mots

Avec Fyt, Frans Snyders est la figure majeure de la peinture d'animaux et de natures mortes de chasse si florissante en Flandre au xviie siècle . Élève de Pieter Bruegel II, vers 1593/94, et peut-être aussi de Van Balen, il est reçu maître dans la Gilde d' Anvers en 1602, séjourne en Italie en 1608, à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frans-snyders/#i_0

TÉNIERS LE JEUNE DAVID (1610-1690)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 1 118 mots

Peintre recherché et officiel, David Teniers le Jeune a abordé avec aisance les genres les plus opposés : nature morte , portrait , paysage, peinture d'histoire, scène de genre ; il est avant tout le peintre des cabarets, des kermesses et des divertissements rustiques où, à la suite de Brouwer, il se révèle l'observateur de la vie populaire de son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/teniers-le-jeune-david/#i_0

TER BORCH GERARD (1617/18-1681)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 926 mots

Né à Zwolle et mort à Deventer, Gerard Ter Borch reprit les scènes de genre inaugurées par des peintres comme Codde, Duyster et les ennoblit en les plaçant dans des intérieurs bourgeois, en s'attachant à décrire des scènes intimistes raffinées, pleines de retenue et tout en nuances psychologiques. Ter Borch fréquenta l'atelier de Pieter Molyn à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gerard-ter-borch/#i_0

TER BRUGGHEN HENDRICK (1588-1629)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 983 mots

Tempérament secret au comportement mélancolique, Ter Brugghen fit peu parler de lui de son vivant et les renseignements concernant sa vie et sa production sont rares ; son fils Richard le fait mentionner après sa mort dans l'Histoire de la peinture de Houbraken. On sait qu'il est né dans la province d'Overijsel, d'une famille […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hendrick-ter-brugghen/#i_0

VAN DE VELDE LES

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 1 194 mots

Dynastie de peintres hollandais. Né à Amsterdam, Esaias van de Velde (env. 1590-1630) était probablement le fils du peintre Anthony van de Velde et le cousin de Jan van de Velde le graveur. Dès 1610, on le trouve à Haarlem où il entre dans la gilde en 1612. En 1618, il est inscrit comme membre à la gilde de La Haye où il a été honoré des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-van-de-velde/#i_0

VAN DYCK ANTOINE (1599-1641)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 5 740 mots

Enfant prodige et prince charmant de la peinture, Van Dyck surprend, et tout à la fois ravit et agace par l'aisance de sa démarche, par la souplesse de ses facultés d'adaptation, par l'agréable variété de ses successives manières de peindre. Élégant, raffiné, tour à tour aimable et émouvant, n'est-il que le brillant « second » de Rubens ? Tant de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antoine-van-dyck/#i_0

VAN GOYEN JAN (1596-1656)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 1 000 mots

Né à Leyde et mort à La Haye, Jan van Goyen donne, avec Salomon van Ruysdael et Pieter Molijn, une orientation nouvelle et décisive à l'art du paysage néerlandais, et qui atteindra son apogée vers le milieu du xviie siècle, en abandonnant le goût maniériste du pittoresque et du décoratif, des couleurs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jan-van-goyen/#i_0

VAN HEEMSKERCK MAERTEN (1498-1574)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 547 mots

Principal disciple de Scorel dans l'atelier duquel il séjourne de 1527 à 1529 (auparavant il avait été chez Cornelis Willemsz à Haarlem et chez Jan Lucasz à Delft), Maerten van Heemskerck est, après son maître, le représentant le plus marquant de l'italianisme dans les Pays-Bas du Nord au xvie siècle. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maerten-van-heemskerck/#i_0

VAN LAER PIETER, dit LE BAMBOCHE (1599-1642)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 397 mots

D'une famille haarlémoise dont le nom patronymique était Boddingh (ou Boddink), Pieter van Laer reste plus connu dans l'histoire de l'art sous son sobriquet italien de Bamboccio (Bamboche), surnom qui lui vint de son apparence physique bancale et disgraciée. Il apprit d'abord la peinture aux Pays-Bas, puis se rendit à Rome où il est déjà […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pieter-van-laer/#i_0

VAN MANDER CAREL ou KAREL (1548-1606)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 641 mots

De nombreux Flamands se réfugièrent dans les Pays-Bas du Nord à cause de leur sympathie pour les réformés lors des troubles politico-religieux des années 1580, et parmi eux des artistes dont Carel van Mander, Coninxloo, Savery. Après s'être formé un temps chez Lucas de Heere à Gand puis chez Pieter Vlerick à Courtrai et à Tournai, Van Mander se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/van-mander-carel-ou-karel/#i_0

VAN MECKENEM ISRAËL (av. 1450-apr. 1517)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 553 mots

Graveur né dans une famille originaire de Meckenheim près de Bonn, et non de Malines dans le Brabant comme on l'a longtemps cru à cause d'une mauvaise lecture des armoiries des Meckenem. Le père, Israël van Meckenem le Vieux, paraît avoir été surtout orfèvre. En 1464, il vend son bien situé près de Rheinbach et va très probablement s'établir à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/israel-van-meckenem/#i_0

VAN OSTADE LES

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 767 mots

Peintres néerlandais. Adriaen van Ostade (1610-1685) est né à Haarlem. Il a passé toute son existence dans cette ville ; il est membre de la gilde en 1634 et doyen en 1647 et en 1661. Il a laissé une œuvre considérable : plus de huit cents peintures, des dessins innombrables, une cinquantaine de gravures. Élève de Frans Hals , il s'est lié avec de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-van-ostade/#i_0

VAN SCOREL JAN (1495-1562)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 975 mots

L'un des plus éminents chefs de file du mouvement romaniste dans la peinture des Pays-Bas du xvie siècle. Humaniste accompli, chanoine lettré, versé dans la musique et dans la technique (en 1549 et 1550, il donne des plans de digues) autant que dans les arts plastiques, Jan van Scorel est pour la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jan-van-scorel/#i_0

VAN VEEN OTTO dit VENIUS (1556-1629)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 734 mots

Travaillant d'abord chez le Leydois Isaac Claesz van Swanenburgh, puis à Liège, en 1574, chez Dominicus Lampsonius, Otto van Veen visita ensuite longuement l'Italie (de 1577 à 1582) pour rester à jamais un « romaniste » et un humaniste aussi fervent que cultivé, admirateur de Corrège à Parme, et directement marqué par les Zuccari à Rome. Après […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/otto-van-veen/#i_0