VAN DE VELDE LES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dynastie de peintres hollandais.

Né à Amsterdam, Esaias van de Velde (env. 1590-1630) était probablement le fils du peintre Anthony van de Velde et le cousin de Jan van de Velde le graveur. Dès 1610, on le trouve à Haarlem où il entre dans la gilde en 1612. En 1618, il est inscrit comme membre à la gilde de La Haye où il a été honoré des commandes des stadhouders Maurice et Frédéric-Henri. Selon Houbraken, il séjourna à Haarlem en 1626 et à Leyde en 1630. Il est mort à La Haye. Peut-être élève de Gillis van Coninxloo, il fut ensuite très influencé par Willem Buytewech, par exemple dans Le Repas dans le jardin (Mauritshuis, La Haye, daté 1614), un de ses premiers tableaux connus. Le coloris très gai, le goût des scènes de festins, l'élégance des personnages aux vêtements bien plissés situent Esaias dans la cohorte des premiers peintres de société, tels Dirk Hals, Codde, Duyster. Mais sa principale production reste le paysage — bords de rivières allongés, au feuillage graphique, au ciel important et subtil. Esaias van de Velde a joué un rôle important dans l'évolution du paysage hollandais, vers un nouveau réalisme et la conquête de la profondeur atmosphérique. Van Goyen, Salomon van Ruysdael, Molyn, Vlieger sont directement tributaires de sa manière alerte, habilement décorative, d'une écriture toujours très vivante.

Jan Jansen van de Velde (1619/20-1662) est un peintre de natures mortes. Il naquit à Haarlem, se maria à Amsterdam en 1642, et mourut probablement à Enkhuizen en 1662. Il est probablement le fils du graveur Jan van de Velde, cousin d'Adriaen et de Willem van de Velde le Jeune. On ne sait pas qui fut son maître, et ses œuvres, rares, représentent presque toujours des restes de déjeuner avec des verres et des fruits, par exemple dans la Nature morte du Mauritshuis, La Haye, et la Nature morte aux fruits du musée Frans Hals, à Haarlem. Le musée Bredius (La Haye) possède une autre nature morte représentant des poires, d [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : conservateur des Musées nationaux, service d'études et de documentation, département des Peintures, musée du Louvre

Classification


Autres références

«  VAN DE VELDE LES  » est également traité dans :

MARINE, genre pictural

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 890 mots
  •  • 1 média

La peinture de marine, en tant que genre indépendant, se définit lentement dans la peinture occidentale, plus tard que le paysage et bien après le portrait ou la nature morte. Elle se développe pourtant à la faveur de la même évolution — naissance du tableau de chevalet, intérêt progressif pour les thèmes profanes — à laquelle s'ajoutent des facteurs spécifiques, de caractères historique, social […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marine-genre-pictural/#i_26870

NÉERLANDAISE ET FLAMANDE PEINTURE

  • Écrit par 
  • Lyckle DE VRIES
  •  • 10 165 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Le deuxième quart du XVIIe siècle »  : […] Le deuxième quart du siècle donne moins l'impression de succession rapide et changeante. Il faut cependant signaler un fait nouveau. Parmi les artistes qui avaient parfait leur formation par un séjour en Italie, beaucoup en étaient revenus fervents admirateurs de Caravage, de son clair-obscur et de son goût pour des types populaires. On retrouve ce même goût dans les grands tableaux d'histoire et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peinture-neerlandaise-et-flamande/#i_26870

RUYSDAEL SALOMON VAN (1600 env.-1670)

  • Écrit par 
  • Françoise HEILBRUN
  •  • 691 mots

Oncle de Jacob van Ruisdael et père de Jacob Salomonsz van Ruisdael, né à Naarden, membre de la gilde de Haarlem en 1626, mort dans la même ville en 1670, Salomon van Ruysdael est, avec son contemporain le Leydois Jan van Goyen dont l'œuvre présente un développement parallèle, un des premiers grands peintres de paysages et de marines hollandais. Comme Van Goyen lors de son passage à Haarlem, Ruysd […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/salomon-van-ruysdael/#i_26870

Pour citer l’article

Jacques FOUCART, « VAN DE VELDE LES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-van-de-velde/