ANVERS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Deuxième port du continent européen après Rotterdam, Anvers (en néerlandais, Antwerpen) dresse, dans les polders de l'Escaut, la flèche de la tour (123 m) de sa cathédrale gothique. L'activité portuaire a depuis longtemps quitté le centre historique de la métropole pour se déployer vers le nord, le long des bassins, qui s'étendent jusqu'à la frontière néerlandaise sur la rive droite du fleuve et se développent aussi maintenant sur la rive gauche.

Belgique : carte administrative

Carte : Belgique : carte administrative

Carte

Carte administrative de la Belgique. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Un établissement carolingien établi sur un petit promontoire de quelques mètres de hauteur s'avançant légèrement dans l'Escaut, à hauteur du Steen, fut détruit par les Normands. Reconstruit, il prit de l'extension vers la fin du xe siècle. Aux xiiie et xive siècles, la ville devint une foire commerciale brabançonne de première importance. Mais rien ne laissait supposer l'essor international du xve siècle et de la première moitié du xvie. Celui-ci est dû surtout à des facteurs exogènes : l'ensablement et le recul de Bruges, centre commercial flamand, au moment où le centre de gravité de l'économie européenne basculait du monde méditerranéen vers la façade atlantique du continent. Des marchands de toute l'Europe affluent alors à Anvers, qui leur offrit de généreux privilèges juridiques et des facilités commerciales. De nombreuses activités artisanales accompagnaient cette activité marchande et portuaire, le travail à façon étant aussi effectué en zone rurale, où une main-d'œuvre abondante, à bon marché, garantissait des prix peu élevés. La révolte des Pays-Bas contre Philippe II d'Espagne, où Anvers se rangea du côté des rebelles, l'exil vers les Pays-Bas de nombreux bourgeois protestants et le traité de Münster (1648), qui confirmait la fermeture de l'Escaut aux bâtiments maritimes, consacrèrent le déclin de la ville, laissant l'avantage à Amsterdam. Après ceux de Hans Rückers et de Christophe Plantin, les noms de [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 13 pages

Médias de l’article

Belgique : carte administrative

Belgique : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Cathédrale d'Anvers

Cathédrale d'Anvers
Crédits : Richard Elliott/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Paysage d'hiver avec un piège à oiseaux, Bruegel l'Ancien

Paysage d'hiver avec un piège à oiseaux, Bruegel l'Ancien
Crédits : Bridgeman Images

photographie

David décapitant Goliath, M. Coxie

David décapitant Goliath, M. Coxie
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Afficher les 4 médias de l'article


Écrit par :

  • : docteur en droit, licencié en sciences politiques et diplomatiques
  • : chercheur au Centre des arts plastiques d'Anvers
  • : docteur en sciences géographiques, professeur à l'Université libre de Bruxelles, membre de la classe des lettres de l'Académie royale de Belgique, président de la Société royale belge de géographie

Classification

Autres références

«  ANVERS  » est également traité dans :

ANVERS PROVINCE D'

  • Écrit par 
  • Christian VANDERMOTTEN
  •  • 552 mots
  •  • 1 média

La province belge d'Anvers (Antwerpen en néerlandais), située en Région flamande, couvre 2 867 kilomètres carrés et compte 1 813 280 habitants en 2015. Elle a pris la suite en 1815 du département français des Deux-Nèthes, formé lui-même de la seigneurie de Malines et surtout de la portion septentrionale de la partie de l'ancien duché de Brabant restée sous le contrôle des Habsbourg. Elle est divi […] Lire la suite

BELGIQUE - Géographie

  • Écrit par 
  • Christian VANDERMOTTEN
  •  • 6 515 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre «  Répartition de la population et armature urbaine »  : […] La répartition de la population reflète les modalités du développement économique tout autant que l'impact hérité des milieux naturels. La haute Belgique a les densités les plus faibles, même si elles augmentent autour d'Arlon, dans l'extrême sud-est. De même, le nord-est est moins densément peuplé que la Flandre intérieure, malgré une forte fécondité jusque dans les années 1960. Cette situation […] Lire la suite

BELGIQUE - Histoire

  • Écrit par 
  • Guido PEETERS
  •  • 20 605 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Sous la domination espagnole »  : […] Peu avant sa mort (1594), Philippe II concéda la souveraineté sur les Pays-Bas (tant du Nord que du Sud) à sa fille Isabelle, qui épousa Albert d'Autriche. La soumission du Nord était évidemment une chimère et les archiducs régnèrent exclusivement sur le Sud. Toutefois, après un siège de quatre ans, le général Ambrogio Spinola reprit Ostende à la République. À l'initiative d'Albert, on engagea de […] Lire la suite

FAYDHERBE LUC (1617-1697)

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL
  •  • 313 mots

Il serait sans doute excessif de faire de Luc Faydherbe le Rubens de la sculpture ; la puissance des deux artistes n'est pas comparable. Il n'en reste pas moins que Faydherbe, né et mort à Malines, est, de tous les sculpteurs qui ont travaillé aux Pays-Bas au xvii e  siècle, le plus proche du peintre d'Anvers. Entré en 1636 dans son atelier, il y restera trois ans, et l'on peut voir des œuvres de […] Lire la suite

FLORIS CORNELIS (1514-1575) & FRANS (1516-1571)

  • Écrit par 
  • Jean-Marie MARQUIS
  •  • 482 mots

Artistes flamands. Cornelis Floris fut un propagateur de l'italianisme dans le domaine de l'architecture et de la sculpture. On lui doit surtout l'hôtel de ville d'Anvers (1561) ; comme son frère Frans, Cornelis conserve, sous un vernis italien, une tradition flamande accusée. Frans I er de Vrient, dit François Floris, petit-fils et fils de sculpteur, se consacra d'abord à l'étude de la sculpture […] Lire la suite

FRANCKEN LES

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 937 mots

Importante dynastie de peintres anversois des xvi e et xvii e  siècles. Frans I (1542-1616) et Ambrosius I le Vieux (1544-1618) appartiennent à l'école de Frans Floris et représentent à Anvers à la fin du xvi e  siècle le même courant conservateur et académique de grande peinture religieuse que Frans Pourbus I et Otto Van Veen (Venius), mais avec plus de raideur grinçante et moins de convenance f […] Lire la suite

FUGGER LES

  • Écrit par 
  • Georges LIVET
  •  • 1 838 mots

Dans le chapitre « Anton, « le prince des marchands » »  : […] Homme de la seconde génération, Anton prend à trente-deux ans la direction de l'affaire. Il a été formé, de même que son frère Raymond, par la méthode classique d'apprentissage commercial : séjour dans les comptoirs de Breslau dès 1512, puis de Bohême et de Hongrie, à Rome enfin où le comptoir des Fugger est devenu, au début du xvi e  siècle, la banque des princes et hauts dignitaires ecclésiastiq […] Lire la suite

HUYSSENS PIETER (1577-1637)

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques DUTHOY
  •  • 318 mots

Jésuite qui a été l'un des plus brillants constructeurs de son ordre à une époque où celui-ci élevait en Belgique les plus belles églises baroques. Pieter Huyssens participe à la construction de Saint-Charles-Borromée à Anvers (1615-1621), sans que l'on puisse déterminer exactement quelle part il prit à l'exécution des plans. Il est désigné en 1617 pour diriger les travaux à la mort de son supérie […] Lire la suite

METSYS ou MASSYS QUENTIN (1465/66-1530)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 985 mots
  •  • 2 médias

À la différence de tant d'autres peintres nordiques des xv e et xvi e siècles, Quentin Metsys ne fut jamais oublié et, cas rarissime, était encore considéré en pleine époque baroque comme un très grand peintre dont le souvenir restait intact (cf. les biographies si louangeuses de Fickaert, en 1648, et de Fornenbergh, en 1658). Plus personne ne saurait contester aujourd'hui, à la suite du chroniq […] Lire la suite

NÉERLANDAISE ET FLAMANDE PEINTURE

  • Écrit par 
  • Lyckle DE VRIES
  •  • 10 165 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « L'époque des successeurs brillants (XVIIe s.) »  : […] Quand s'ouvre le xvii e  siècle, le travail de pionnier de l'art néerlandais est accompli. Le paysage et la peinture de genre s'étaient déjà émancipés. Le portrait, gloire du xvi e  siècle européen, avait aussi atteint sa spécificité et avait engendré le genre typiquement hollandais du tableau de groupe (portrait en groupe de membres de corps constitués). La nature morte avait commencé sa vie in […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

Belgique. Report de la phase 5 du déconfinement. 1er-27 juillet 2020

entrer en vigueur le 1er août. Il étend l’obligation de port du masque et renforce les mesures de traçage ainsi que les contrôles. Le 25, la province d’Anvers décide de réduire de quinze à dix par semaine le nombre de personnes avec qui l’on peut avoir des contacts rapprochés […] Lire la suite

Belgique. Meurtre d’un enfant dans un centre pour demandeurs d’asile. 24-25 avril 2019

Le 24, le corps d’un enfant palestinien de neuf ans, les membres liés et partiellement enterré, est découvert sur le terrain d’un centre d’accueil pour demandeurs d’asile à Broechem (Anvers). Le 25, cinq Palestiniens soupçonnés de prise d’otage et de meurtre sont arrêtés. Les membres de la famille de la victime indiquent avoir fait l’objet d’une demande de rançon. […] Lire la suite

Belgique. Ordre de rapatriement d’enfants de djihadistes. 26 décembre 2018

Le juge des référés du tribunal de Bruxelles ordonne à l’État, sous astreinte, de rapatrier six enfants mineurs se trouvant dans le camp de réfugiés d’Al-Hol, dans le Kurdistan syrien, ainsi que leurs mères, veuves de combattants djihadistes et originaires d’Anvers. Une première demande […] Lire la suite

Belgique. Déchéance de nationalité pour l’islamiste Fouad Belkacem. 23 octobre 2018

La cour d’appel d’Anvers déchoit de sa nationalité belge Fouad Belkacem, ancien dirigeant du groupe djihadiste salafiste Sharia4Belgium, pour avoir « sérieusement manqué à ses obligations de citoyen belge ». Fouad Belkacem possède également la nationalité marocaine. Il a été condamné en février […] Lire la suite

Belgique. Ouverture d’une salle de shoot à Liège. 5 septembre 2018

Une salle de consommation encadrée de drogue ouvre à Liège (Wallonie), gérée par la fondation Tadam. Il s’agit d’une première en Wallonie – un dispositif similaire existe à Anvers (Flandre). Une législation fédérale de 1921 interdit ce genre de locaux. Le bourgmestre de Liège Willy Demeyer (Parti socialiste) avait déposé des propositions de loi visant à autoriser les salles de shoot, lorsqu’il était sénateur. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Guido PEETERS, Carl VAN DE VELDE, Christian VANDERMOTTEN, « ANVERS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/anvers/