LEYDE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Ville des Pays-Bas, Leyde (Leiden en néerlandais) est située sur le vieux Rhin, en Hollande-Méridionale, au centre d'une région très fertile. À l'époque romaine, elle portait le nom de Lugdunum Batavorum. Mentionnée au xe siècle sur une liste des possessions du diocèse d'Utrecht, elle dut sa prospérité, au Moyen Âge, à sa situation sur le fleuve et déclina lorsque l'embouchure du Rhin se modifia. À partir du xive siècle, elle retrouva une activité industrielle grâce à l'implantation des tisserands d'Ypres, réfugiés dans la ville lors de la Grande Peste de 1347, et qui y développèrent la fabrication du drap. Prise par Jean de Bavière en 1420, la ville fut englobée dans l'État bourguignon par Philippe le Bon qui s'était emparé des possessions de sa cousine Jacqueline de Bavière. Elle fit ensuite partie des Pays-Bas. Lors des troubles religieux du xvie siècle, Leyde subit, en 1574, deux sièges de l'armée espagnole. Pour la récompenser de sa résistance victorieuse, Guillaume le Taciturne lui proposa la fondation d'une université qui fut créée en 1575. Pendant le siècle d'or de la peinture hollandaise, de nombreux artistes naquirent dans la ville, tels que Rembrandt, Jan Steen et Gérard Dou.

Pays-Bas : carte administrative

Pays-Bas : carte administrative

carte

Carte administrative des Pays-Bas. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Leyde est restée une grande ville universitaire. En 2006, sa population était estimée à 118 350 habitants alors que son agglomération en comptait 290 000 .

—  Josiane COEKELBERGHS-CUYPERS

Écrit par :

Classification


Autres références

«  LEYDE  » est également traité dans :

DOU GÉRARD (1613-1675)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 921 mots

Fils d'un peintre verrier, Gérard (Gerrit en néerlandais) Dou fit ses premières armes dans cette spécialité, et ce n'est qu'en 1628 qu'il passe à la peinture proprement dite, en entrant dans l'atelier de Rembrandt. Il en reste l'élève jusqu'au départ de ce dernier pour Amsterdam, en 1631. Ce que le jeune artiste affectionne surtout chez Rembrandt, ce sont les têtes d'étude faites d'après des vieil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gerard-dou/#i_36228

LUCAS DE LEYDE (1489 ou 1494-1533)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 1 077 mots
  •  • 1 média

Salué par Van Mander, en 1604, comme une merveille de la nature et déjà célébré dès le xvi e  siècle par Vasari, Lucas de Leyde (Lucas van Leyden) est un enfant précoce et prodige : il aurait gravé dès l'âge de quatorze ans (sa première gravure connue, L'Ivresse de Mahomet , date de 1508, et Van Mander, qui a interrogé le pet […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lucas-de-leyde/#i_36228

PAYS-BAS

  • Écrit par 
  • Christophe DE VOOGD, 
  • Frédéric MAURO, 
  • Guido PEETERS, 
  • Christian VANDERMOTTEN
  • , Universalis
  •  • 35 581 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « La situation économique de la République au cours du siècle d'Or »  : […] La période 1600-1750 fut une période de stagnation et même de récession pour l'économie européenne. La République demeure jusqu'à la fin du xvii e siècle une des rares exceptions dans cette crise générale. Développant et perfectionnant les stratégies inaugurées dans le Sud au cours du xvi e  sièc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pays-bas/#i_36228

Pour citer l’article

Josiane COEKELBERGHS-CUYPERS, « LEYDE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/leyde/