HÔTEL DE VILLE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'hôtel de ville rassemble en ses murs les divers organes municipaux. Il est le siège du gouvernement de la cité et sert de cadre aux réunions et aux cérémonies édilitaires.

Édifice municipal, il est à la ville ce que le château est au seigneur. Souvent doté d'une tour ou beffroi, il peut aussi être fortifié (Niort, Saumur, La Rochelle). Sa distribution intérieure ne répond à aucun plan type mais présente quelques constantes. La salle de réunion du conseil de ville occupe généralement le premier étage du bâtiment. Elle s'ouvre sur la rue par une petite tribune appelée « bretèche » ou « oriel » qui survit dans la période moderne sous la forme d'un balcon. Le rez-de-chaussée, souvent voûté, abrite un large vestibule et peut servir de halle.

Les premiers hôtels de ville furent édifiés au cours du Moyen Âge : ils portent le nom de « maison de ville » ou « maison commune ». Leur nombre témoigne de la vigueur du pouvoir municipal dans les grandes cités d'Europe occidentale.

Le pouvoir municipal

Dès le haut Moyen Âge, le sens de la communauté qui se développe dans les villes et dans les bourgs est un facteur de transformation sociale : marchands et artisans ne veulent plus dépendre entièrement du seigneur laïc ou ecclésiastique. À la fin du xie siècle et tout au long du xiie, les cités les plus dynamiques obtiennent la concession de libertés et de privilèges consignés dans des chartes.

L'Italie est la première touchée par ce mouvement (Crémone, Parme, Milan, Mantoue), puis l'élan communal gagne la Provence. À la même époque, de puissantes communautés urbaines se constituent dans l'Allemagne rhénane et hanséatique, dans les Flandres et dans le nord de la France (Cologne, Huy, Le Mans, Beauvais). Au cours du xiiie siècle, de nombreuses villes européennes réclament à leur tour des libertés. La charte octroyée par le seigneur fait de ces agglomérations de nouveaux centres de vie politique et administrative. Plus ou moins libérale, elle détermine le statut particulier de chaque cité. Les municipalités peuvent être classées en trois grandes cat [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  HÔTEL DE VILLE  » est également traité dans :

BEFFROIS

  • Écrit par 
  • Renée PLOUIN
  •  • 2 509 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Structure »  : […] Par son symbolisme même, la tour du beffroi est nécessairement élevée : elle doit rivaliser avec le donjon du château et les clochers des églises ou des abbayes. Il en résulte pour les villes des silhouettes hérissées de tours et de clochers, que les graveurs de pourtraicts de villes soulignent tout particulièrement. Les plus hauts beffrois se dressent en Belgique et dépasse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/beffrois/#i_5073

HERRERA JUAN DE (1530-1597)

  • Écrit par 
  • Catherine WILKINSON-ZERNER
  •  • 4 877 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Édifices publics »  : […] À la fin du xviii e  siècle, on disait que Philippe II et Herrera se réunissaient toutes les semaines pour corriger les dessins de tous les édifices publics qui étaient à construire en Espagne. Cette légende a certainement un fond de vérité. En 1574, Herrera fit douze dessins de l' hôtel de ville de Tolède qui coûtèrent 1 500 ducats à la ville : p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-de-herrera/#i_5073

VAN BAURSCHEIT JEAN-PIERRE, dit LE JEUNE (1699-1768)

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques DUTHOY
  •  • 260 mots

Fils du sculpteur du même nom (1669-1728), Van Baurscheit reçoit d'abord sa formation dans l'atelier de son père : il sera l'auteur, en 1740, d'un Christ en pierre et d'un autel pour la cathédrale d'Anvers, ainsi que des confessionnaux de l'église Saint-Pierre à Turnhout. En 1728, il se consacre à l'architecture (premières œuvres en Zélande à Flessingue et Middelburg). À partir de 1737, il reçoit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-pierre-van-baurscheit/#i_5073

Voir aussi

Pour citer l’article

Pascal LIÉVAUX-SENEZ, « HÔTEL DE VILLE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/hotel-de-ville/