GAULE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La religion des Gaulois

Rites et dieux

L'art religieux gaulois du midi de la France comprend en particulier les statues et fragments de statues provenant d'Entremont, de Roquepertuse ; il s'agit surtout de figures masculines accroupies, dont certaines imposaient la main sur une tête de mort. Outre un grand linteau gravé représentant des têtes de chevaux, on a découvert des piliers creusés d'alvéoles contenant des crânes humains. Deux têtes humaines accolées semblent avoir été emportées par un gigantesque oiseau. Un autre oiseau, sorte de rapace stylisé provenant de Roquepertuse, figurait également parmi ces fragments. Entremont a livré des morceaux de groupes équestres et des bas-reliefs qui représentent des adorateurs offrant un lièvre. Il est encore trop tôt pour se prononcer sur la signification exacte de ces œuvres, qui se rapportent très probablement au culte des ancêtres héroïsés et des dieux. F. Benoit, qui en a donné l'interprétation la plus cohérente jusqu'à ce jour, pensait y voir l'expression de conceptions populaires communes au monde méditerranéen. Sans exclure les influences méditerranéennes, en particulier celle de la Grèce, on peut estimer que les idées exprimées sont propres aux Celtes. En tout état de cause, d'ailleurs, des éléments de sculpture et d'architecture tout à fait semblables à celles du midi de la Gaule ont été trouvés dans le reste du territoire et même en Rhénanie : statues accroupies, janus, piliers décorés.

À ces sculptures on peut associer les orfèvreries et le décor de la céramique, qui, à partir de l'époque hallstattienne, reflètent les idées religieuses et le rituel propres aux Celtes du continent. Les comparaisons que l'on peut établir entre les gravures des piliers et des linteaux de Mouriès, le décor des ceintures en bronze repoussé d'Allemagne du Sud, d'Autriche et de France de l'Est, le décor gravé au plastique des vases hallstatiens d'Autriche, de Bavière ou de Hongrie permettent d'entrevoir que [...]


Médias de l’article

Gaule romaine, organisation administrative

Gaule romaine, organisation administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

400 à 500. Royaumes barbares

400 à 500. Royaumes barbares
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Gaule romaine, économie et commerce

Gaule romaine, économie et commerce
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Le Chaudron de Gundestrup

Le Chaudron de Gundestrup
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie



1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 40 pages




Écrit par :

  • : professeur émérite à l'université Paris-I-Panthéon-Sorbonne et à l'Institut universitaire de France
  • : archéologue, professeur à la faculté des lettres de Strasbourg

Classification


Autres références

«  GAULE  » est également traité dans :

AFFRONTEMENTS ENTRE ROMAINS ET GAULOIS - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Xavier LAPRAY
  •  • 345 mots

vie-ve siècle avant notre ère Dernier Âge du fer celtique : la civilisation de La Tène supplante celle de Hallstatt.ve-ive siècle avant notre ère Infiltrations ga […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/affrontements-entre-romains-et-gaulois-reperes-chronologiques/#i_6515

CONQUÊTE ROMAINE DES GAULES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Xavier LAPRAY
  •  • 176 mots

— 475 environ Deuxième Âge du fer : culture de La Tène.Début du ive siècle avant notre ère Les troupes du Gaulois Brennus prennent la ville de Rome.Fin du iiie siècle-début du iie siècle avant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conquete-romaine-des-gaules-reperes-chronologiques/#i_6515

"EMPIRE GAULOIS" ET "EMPIRE PALMYRÉNIEN" - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Antony HOSTEIN
  •  • 263 mots

260 En Occident, Postume est proclamé empereur par les soldats qui ont assassiné Salonin, le fils de Gallien. En Orient, Odenath, prince de Palmyre, stoppe les Perses vainqueurs de Valérien et élimine plusieurs usurpateurs.264 Victoire de Postume sur les Germains ; il p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/empire-gaulois-et-empire-palmyrenien-reperes-chronologiques/#i_6515

PRISE DE ROME PAR LES GAULOIS

  • Écrit par 
  • Xavier LAPRAY
  •  • 268 mots

La tradition rapporte que Rome dut faire face en — 390 à une invasion gauloise dirigée par Brennus : après la défaite de l'Allia, un affluent du Tibre, la ville et ses vieillards furent livrés aux Gaulois, qui la détruisirent tandis que la jeunesse résistait sur le Capitole et que les objets sacrés furent transférés à Caere (Cerveteri) ; échouant à prendre la c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prise-de-rome-par-les-gaulois/#i_6515

ALÉSIA

  • Écrit par 
  • Michel REDDÉ
  •  • 1 048 mots
  •  • 2 médias

Premier site de l'histoire de la nation française, Alésia a été rendu célèbre par le fameux passage de la Guerre des Gaules (VII, 68-89) dans lequel César met en scène la défaite de Vercingétorix en 52 avant J.-C. Devenu « lieu de mémoire » et symbole national de la résistance à l'invasion, tout particulièrement depuis le xix e  siècle, Alésia n'allait cesser d'être aussi un de ces sujets de quer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alesia/#i_6515

ALSACE

  • Écrit par 
  • Françoise LÉVY-COBLENTZ, 
  • Raymond WOESSNER
  • , Universalis
  •  • 6 606 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Des villages lacustres à la fin de l'occupation romaine »  : […] À l'origine, l'Ill et le Rhin mêlaient abondamment leurs eaux dans cette dépression de la terrasse lœssique qui allait devenir la plaine d'Alsace. Ce vaste marécage n'étant guère hospitalier, l'homme de l'époque paléolithique y a laissé peu de traces. Au Néolithique, des habitations sur pilotis sont construites au bord des rivières : l'art du potier en est à ses premiers balbutiements. Il faut att […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alsace/#i_6515

AMAND saint (584 env.-679)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 184 mots

Né au pays d'Herbauge, en Poitou, Amand fut, très jeune, moine dans l'île d'Yeu, puis clerc à Tours et ermite à Bourges. Il connut des moines irlandais et adopta en grande partie leur mode de vie. En 629, il fut ordonné évêque sans siège fixe, pour évangéliser le nord de la Gaule, avec l'appui des rois francs, de Dagobert surtout, auquel néanmoins il reprocha son libertinage. Amand débuta par la r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amand/#i_6515

AMBIORIX (Ier s. av. J.-C.) roi des Éburons

  • Écrit par 
  • Paul QUENTEL
  •  • 237 mots

« Roi [de la région] à l'entour », c'est-à-dire des deux tribus des Éburons, Ambiorix est un des principaux chefs gaulois dont la révolte a, en quelque sorte, préparé celle de Vercingétorix. Les rébellions se succédaient en Gaule depuis ~ 58. Cette année-là, César dut affronter Dumnorix ; en ~ 57, les Belges unis aux hommes de la Celtique ; en ~ 56, les Armoricains ; en ~ 55, il dut prévenir une a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ambiorix-roi-des-eburons/#i_6515

AMPHITHÉÂTRE

  • Écrit par 
  • Jean-Claude GOLVIN
  •  • 3 171 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L'amphithéâtre dans son contexte culturel et urbain »  : […] Partout dans l'Empire l'amphithéâtre apparut comme un puissant moyen de romanisation. Il était le lieu où se déroulaient des spectacles de masse nés en Italie et organisés par les autorités locales que l'on voyait d'ailleurs sur les gradins, symboles vivants du pouvoir politique impérial. Dans toutes les provinces de la Gaule, cet édifice fut l'apanage des grandes villes neuves créées ou rebâties […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amphitheatre/#i_6515

ANTIQUITÉ - L'Antiquité tardive

  • Écrit par 
  • Noël DUVAL
  •  • 4 294 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre «  Institutions et société »  : […] L'Empire, sans connaître de mutation brutale, se transforme à partir du iii e  siècle. Certes, l'unité du « monde romain » ( orbis romanus ) subsiste en principe jusqu'à l'époque de Justinien, au vi e siècle (les Byzantins garderont toujours le nom de Romaioi ), mais, en pratique, l'Empire connaît des divisions, dues soit à des usurpations (cas des Empires « gaulois » et « palmyrénien » au iii e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antiquite-l-antiquite-tardive/#i_6515

ARBOGAST (340 env.-394)

  • Écrit par 
  • Pierre RICHÉ
  •  • 217 mots

Soldat franc exilé par les siens, Arbogast est, comme son oncle Richomer, au service des empereurs romains. Bien que païen, il a la confiance de Gratien, empereur d'Occident qui meurt en 383 tué par un partisan de l'usurpateur Maxime. L'empereur d'Orient Théodose utilise Arbogast dans sa lutte contre ce dernier, puis le charge de veiller sur le jeune empereur d'Occident Valentinien II, fils de Gra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arbogast/#i_6515

ARCHÉOLOGIE (Archéologie et société) - Archéologie et enjeux de société

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DEMOULE
  •  • 4 667 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Thraces et Daces, Gaulois et Francs »  : […] Mais l'utilisation de l'archéologie à des fins nationales n'a évidemment pas été une exclusivité allemande. Les élèves polonais de Kossinna utilisèrent les mêmes méthodes, en retournant seulement ses arguments, pour affirmer la « slavité » de territoires que leur maître avait déclarés allemands. La fondation de musées archéologiques nationaux sera, en Europe centrale et orientale, l'un des acquis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/archeologie-archeologie-et-societe-archeologie-et-enjeux-de-societe/#i_6515

ARTISANAT DU BRONZE (Gaule préromaine)

  • Écrit par 
  • Cécile BRETON
  •  • 2 449 mots
  •  • 1 média

L'objet archéologique est un palimpseste. Il accumule les traces entremêlées de son histoire que l'archéologie doit savoir distinguer : traces de fabrication, d'utilisation ou d'abandon. Les artisans bijoutiers de la Gaule préromaine nous enseignent leur maîtrise de la métallurgie du bronze ; et c'est grâce au matériau lui-même, et à nos techniques modernes, que nous réapprenons, pour les comprend […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/artisanat-du-bronze/#i_6515

ATTILA (395-453) roi des Huns (434 env.-453)

  • Écrit par 
  • E. A. THOMPSON
  • , Universalis
  •  • 826 mots

Roi des Huns (de 434 environ à 453), né en 395, mort en 453. Attila fut l'un des plus grands chefs barbares qui assaillirent l'Empire romain, envahissant le sud des Balkans et la Grèce, puis la Gaule et l'Italie. Les légendes germaniques célèbrent Attila sous le nom d'Atli (en scandinave) ou d'Etzel (en allemand, dans la Chanson des Nibelungen ), tandis que l'historiographie chrétienne se souvi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/attila/#i_6515

BAGAUDES RÉVOLTE DES

  • Écrit par 
  • Paul QUENTEL
  •  • 520 mots

On désigne sous le nom de bagaudes (terme d'origine celtique qui signifie « les combattants ») les paysans gaulois qui se révoltèrent contre les Romains à l'époque de Dioclétien (fin du iii e siècle) et les révoltés de Gaule et d'Espagne dans la première moitié du v e siècle. Le premier soulèvement, qui avait été précédé d'un certain nombre de troubles, commença en 283 et dura jusqu'en 311. Les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/revolte-des-bagaudes/#i_6515

BARDE

  • Écrit par 
  • Christian-Joseph GUYONVARC'H
  •  • 496 mots

Suivant l'étymologie, barde signifie « qui pose, qui établit la louange ». Et telle est bien la fonction du barde dans l'Antiquité celtique. Mais le droit ou le devoir de dispenser la louange implique aussi la possibilité contraire, celle du blâme. La meilleure définition antique nous est offerte par les écrivains grecs Diodore de Sicile et Strabon, qui parlent, au i er  siècle, d'un passé encore […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/barde/#i_6515

BIBRACTE

  • Écrit par 
  • Vincent GUICHARD
  •  • 991 mots

Pour Jules César, Bibracte est « de beaucoup la plus grande et la plus riche ville des Éduens » (César, Bellum Gallicum , I, 23). Elle fut le lieu de différents épisodes importants de la Guerre des Gaules : César défait le peuple helvète à sa proximité en 58 avant J.-C., une coalition gauloise menée par Vercingétorix s'y lie contre l'envahisseur romain pendant l'hiver 53-52 ; le général romain y s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bibracte/#i_6515

BITURIGES

  • Écrit par 
  • Paul QUENTEL
  •  • 246 mots

Tite-Live le premier mentionne un peuple gaulois du nom de Bituriges (V, xxxiv ). Bituriges signifie, sans contestation possible, « rois du monde », ce qui apporte au moins quelque crédibilité à ce que Tite-Live nous apprend sur l'étendue de leur empire. Il nous les montre, en outre, solidement établis en Gaule autour de leur roi Ambicatus et formant une confédération où apparaissent les Arvernes, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bituriges/#i_6515

BOURAY DIEU DE

  • Écrit par 
  • Alain DUVAL
  •  • 369 mots

Le dieu de Bouray fut retiré de la Juine, près de La Ferté-Alais (Essonne) en 1845, lors d'un dragage. C'est une statue en tôle de bronze, haute de 42 centimètres, se trouvant maintenant au musée des Antiquités nationales de Saint-Germain-en-Laye. Elle représente un homme nu, imberbe, assis les jambes repliées, dans la pose dite bouddhique. On la date habituellement du i er siècle. Primitivement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dieu-de-bouray/#i_6515

BRETAGNE

  • Écrit par 
  • Jean MEYER, 
  • Jean OLLIVRO
  •  • 6 671 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Des constructeurs de « dolmens » aux envahisseurs normands (Xe siècle) »  : […] Dolmens et menhirs : consacrés par l'usage, ces termes des « celtisants » du xviii e  siècle évoquent une grande civilisation ouest-atlantique et méditerranéenne, qui a donné à la péninsule bretonne son premier grand rôle historique. Comme l'ère du bronze, comme plus tard encore l'époque de l'indépendance celte, c'est une période d'intenses relations commerciales : étain de Cornouaille et de Breta […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bretagne/#i_6515

BRONZES ANTIQUES

  • Écrit par 
  • Claude ROLLEY
  •  • 5 583 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les bronzes romains »  : […] L'étude des bronzes romains est très en retard par rapport à celle des bronzes grecs et même étrusques. Nos connaissances sont fort inégales selon les régions, à la fois parce que la production a été très variable et parce que la publication du matériel est très inégalement avancée. D'autre part, la carte de cette production se dessine mieux que sa chronologie : la complexité des influences, le re […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bronzes-antiques/#i_6515

BRUNEHAUT (543 env.-613) reine d'Austrasie

  • Écrit par 
  • Robert FOLZ
  •  • 287 mots

Fille d'Athanagilde, roi des Wisigoths, Brunehaut épousa vers 566-568 un petit-fils de Clovis, Sigebert I er , qui régnait sur l'Austrasie. Vers le même moment sa sœur Galswinthe épousa le roi de Neustrie Chilpéric I er mais celui-ci ne tarda pas à l'assassiner à l'instigation de sa concubine Frédégonde. La vengeance que Brunehaut exigea de ce meurtre entraîna pendant près d'un demi-siècle un con […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brunehaut/#i_6515

BURGONDES

  • Écrit par 
  • Patrick PÉRIN
  •  • 3 322 mots
  •  • 5 médias

Sans doute originaires de Scandinavie, si l'on en croit les données linguistiques et toponymiques, les Burgondes (du latin Burgundiones ) apparaissent dans l'histoire au i er  siècle de notre ère. Ils sont alors établis sur les rives polonaises de la mer Baltique où ils séjourneront jusqu'au iii e  siècle, avant d'entreprendre une nouvelle migration vers le sud-ouest, qui les conduira aux frontièr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/burgondes/#i_6515

CAMILLE, lat. MARCUS FURIUS CAMILLUS (fin Ve s.-365 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 890 mots

Issu de la famille patricienne des Furia à Rome, Camille appartient à la génération lointaine des grands hommes d'État et des chefs de guerre des débuts de la République romaine, aux ~ v e et ~ iv e siècles. Aussi est-il difficile, dans la vie et dans la carrière de Camille, de faire la part de l'histoire et celle de la légende. Plutarque, qui lui a consacré une de ses Vies des hommes illustres […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/camille-lat-marcus-furius-camillus/#i_6515

CELTES

  • Écrit par 
  • Christian-Joseph GUYONVARC'H, 
  • Pierre-Yves LAMBERT, 
  • Stéphane VERGER
  •  • 15 892 mots
  •  • 5 médias

Le nom des Celtes ( Keltoi ) apparaît pour la première fois dans les textes des historiens grecs du v e  siècle avant J.-C., Hécatée de Milet et Hérodote. Les géographes grecs et latins les présentent comme un peuple du Nord-Ouest de l'Europe vivant au nord de la Ligurie, entre les Ibères et les Germains. Mais leur domaine s'est étendu au cours du temps, à la suite d'un mouvement d'expansion que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/celtes/#i_6515

CÉSAIRE D'ARLES saint (470/71-543)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 440 mots

Césaire naquit sur le territoire de Chalon-sur-Saône dans une famille gallo-romaine chrétienne. À dix-huit ans, il devint clerc à Chalon. Deux ans après, il se fit moine dans l'île de Lérins. Bientôt, on le nomma économe, mais son administration rigoureuse suscita de telles réclamations qu'il fut destitué. Il se livra alors avec ardeur au travail, à la prière, au jeûne, et en tomba malade. On l'en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cesaire-d-arles/#i_6515

CÉSAR (101-44 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Claude NICOLET, 
  • Michel RAMBAUD
  •  • 7 689 mots
  •  • 5 médias

Héritier spirituel et politique de Marius, ambitieux, mais à la mesure de ses capacités et de ses dons éblouissants, César apparut, vers l'année 65, comme un des principaux chefs du parti populaire. Son alliance avec Pompée et Crassus leur permit à tous trois, sous le couvert de la légalité, de se partager l'influence et le pouvoir. Après son consulat de 59, remarquable à tous égards, il se fait o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cesar/#i_6515

CÉSAR FRANCHIT LE RUBICON

  • Écrit par 
  • Xavier LAPRAY
  •  • 219 mots
  •  • 1 média

Le franchissement du Rubicon par César marque le début de la guerre civile qui va l'opposer à Pompée. En janvier — 49, le commandement de César en Gaule expire. Afin d'éviter de se retrouver sans magistrature, ce qui le livrerait sans armes à ses ennemis, celui-ci demande une prorogation de son commandement, afin de pouvoir exercer le consulat dans la continuité ; mais Pompée et les intransigeants […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cesar-franchit-le-rubicon/#i_6515

CHÂLONS-EN-CHAMPAGNE

  • Écrit par 
  • Marcel BAZIN
  •  • 839 mots
  •  • 1 média

Chef-lieu du département de la Marne, la ville perd son statut de capitale régionale de la Champagne-Ardenne lors de la fusion avec l’Alsace et la Lorraine dans la région Grand Est le 1 er janvier 2016 . Elle comptait 46 500 habitants (81 100 dans l'aire urbaine) en 2012, et s'appelait Châlons-sur-Marne jusqu'en 1995. La ville tient son nom de la peuplade gauloise des Catalaunes, établie aux con […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chalons-en-champagne/#i_6515

CHILDEBERT Ier (495 env.-558) roi des Francs (511-558)

  • Écrit par 
  • Robert FOLZ
  •  • 255 mots

Troisième fils de Clovis, Childebert devint, après la mort de son père en 511, roi d'une part du royaume franc qui s'étendait au bord de la Manche depuis la Somme jusqu'à l'Armorique et englobait à l'est Paris et peut-être Meaux ; en Aquitaine il tenait les cités de Bordeaux et de Saintes. Aux Wisigoths qui se maintenaient encore au sud de la Garonne, il réussit à arracher la plus grande partie de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/childebert-ier/#i_6515

CLOVIS Ier (466 env.-511) roi des Francs (481-511)

  • Écrit par 
  • Kathleen MITCHELL
  • , Universalis
  •  • 1 309 mots

Clovis, qui régna sur une grande partie de la Gaule de 481 à 511, fonda la dynastie des Mérovingiens. Celle-ci survécut durant plus de deux siècles, jusqu'à la montée en puissance des Carolingiens au viii e  siècle. Bien qu'il ne fût pas le premier roi franc, Clovis fut à l'origine de l'unité politique et religieuse du royaume. En dépit d'une chronologie généralement imprécise, plusieurs dates imp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/clovis-ier/#i_6515

CLOVIS ROI DES FRANCS SALIENS

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 191 mots
  •  • 1 média

Fils de Childéric I er , dont il prend la succession à la tête des Francs Saliens en 481, Clovis (466 environ-511) hérite d'un petit royaume entre Escaut et Somme avec Tournai pour capitale, cinq ans après la disparition de l'autorité virtuelle de l'Empire d'Occident (476). Réduisant les autres roitelets francs, puis éliminant en 486 Syagrius, maître des territoires entre Loire et Somme qui contin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/clovis-roi-des-francs-saliens/#i_6515

CONSTANCE Ier CHLORE (mort en 306) empereur romain (305-306)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 349 mots

Intégré au système de la tétrarchie, ultime effort de Dioclétien pour rendre sa cohésion à un État romain païen en pleine faillite, Constance Chlore annonce aussi, par l'intermédiaire de son fils, le futur Constantin, l'Empire chrétien. Il est au tournant de deux époques. Illyrien de naissance, Constance Chlore a fait ses preuves sous l'empereur Carus comme gouverneur de Bretagne. En 293, lorsque […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/constance-ier-chlore/#i_6515

CONSTANCE II (317-361) empereur romain (337-361)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 744 mots

Né en Illyrie, Constance a été proclamé césar en 323. En 332, à quinze ans, il est nommé gouverneur des Gaules et prend le titre de Gothicus Maximus ; enfin en 335, deux ans avant la mort de son père Constantin le Grand, il reçoit en partage le gouvernement des diocèses d'Asie et d'Orient. Il préside les funérailles de son père à Constantinople. Il fait ensuite assassiner le beau-frère puis le frè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/constance-ii/#i_6515

COQ GAULOIS

  • Écrit par 
  • Hervé PINOTEAU
  •  • 586 mots

Utilisé dès l'Antiquité, on ne peut assurer que le coq servit d'enseigne aux Gaulois, encore qu'il apparaisse sur certaines monnaies. Il deviendra cependant symbole de la Gaule et des Gaulois à la suite d'un jeu de mots facile ; le terme latin gallus signifiant à la fois coq et Gaulois. La Renaissance devait mettre en rapport le coq et la France. Les rois Valois et Bourbons furent parfois accompa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coq-gaulois/#i_6515

CORENT THÉÂTRE DE, archéologie

  • Écrit par 
  • Matthieu POUX
  •  • 414 mots
  •  • 1 média

Une aire de fouille ouverte en 2011 à proximité immédiate du sanctuaire gallo-romain de Corent, dans le Puy-de-Dôme, a mis en évidence l'existence d'un petit théâtre d'époque romaine, qui n'avait jamais été repéré jusqu'à ce jour. Adossé au cône d'éruption qui a engendré le plateau, il se caractérise par un mur périmétral de forme quadrangulaire d'environ 41 mètres de côté, encadrant un parterre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-de-corent-archeologie/#i_6515

DAGOBERT Ier (600 env.-639) roi d'Austrasie (623-629) et roi des Francs (629-639)

  • Écrit par 
  • Jean FAVIER
  •  • 286 mots

Fils de Clotaire II et de Bertrade. Afin de satisfaire le particularisme de l'aristocratie austrasienne, que dominaient le maire du palais Pépin de Landen et l'évêque de Metz Arnoul, son père l'avait envoyé en Austrasie comme roi dès 623. Dagobert devint l'unique roi des Francs à la mort de Clotaire (629) et surtout à la mort de son propre frère, Caribert, à qui il avait dû laisser le gouvernement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dagobert-ier/#i_6515

DÉCUMATES CHAMPS

  • Écrit par 
  • Olivier COLLOMB
  •  • 188 mots

Territoires germaniques compris entre Rhin et Danube, en gros le triangle Coblence-Regensburg-Bâle. Les champs Décumates furent conquis et fortifiés peu à peu, par morceaux, en un siècle (de 80 à 180), des Flaviens aux Antonins, pour effacer un saillant dangereux entre la Gaule et les provinces danubiennes, pour permettre des communications terrestres faciles entre l'Orient et l'Occident. Le point […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/champs-decumates/#i_6515

LE DOSSIER VERCINGÉTORIX (C. Goudineau)

  • Écrit par 
  • Vincent GUICHARD
  •  • 990 mots

« Vercingétorix pour l'histoire a vécu moins d'une année. » Malgré ce constat, Camille Jullian avait consacré, en 1901, un ouvrage copieux et magistral au général gaulois. Christian Goudineau, lointain successeur de Jullian à la chaire d'Antiquités nationales du Collège de France, nous a livré avec Le Dossier Vercingétorix (Actes Sud-Errance, 2001) le fruit d'un projet longtemps mûri : montrer à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-dossier-vercingetorix/#i_6515

DRUIDES

  • Écrit par 
  • Christian-Joseph GUYONVARC'H
  •  • 2 404 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le témoignage des textes »  : […] Dans sa description de la société gauloise du i er  siècle avant J.-C., César ( De bello gallico , VI, 13) distingue les druides des equites (« chevaliers ») et de la plebs  : « Dans toute la Gaule deux classes d'hommes comptent et sont honorées, car le peuple [...] n'ose plus rien par lui-même et il n'est consulté sur rien [...] l'une est celle des druides, l'autre est celle des chevaliers. Le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/druides/#i_6515

DRUSUS NERO CLAUDIUS (38-9 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 285 mots
  •  • 1 média

Un certain mystère plane sur la naissance de Drusus Nero en ~ 38, qui ne sera pas sans conséquence historique. Livie avait en effet épousé Tiberius Claudius Nero et avait eu de lui un fils né en ~ 42, qui succédera à Auguste sous le nom de Tibère. Puis, enceinte, elle divorce, épouse Auguste et met au monde trois mois après un autre fils, Claudius Drusus Nero, dont on disait à Rome que le père en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claudius-drusus-nero/#i_6515

D'UN MONDE À L'AUTRE, NAISSANCE D'UNE CHRÉTIENTÉ EN PROVENCE (exposition)

  • Écrit par 
  • Claude SINTES
  •  • 963 mots

En 1986 s'était tenue à Lyon une exposition intitulée Les Premiers Temps chrétiens en Gaule méridionale . Puis les fouilles effectuées sur plusieurs grands sites provençaux et les recherches concernant les iii e - vi e  siècles avaient amené une perception plus fine de ces années, cruciales pour qui veut comprendre comment s'organise la mutation du vieux monde païen en un monde nouveau. Dans l'ex […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/d-un-monde-a-l-autre-naissance-d-une-chretiente-en-provence-exposition/#i_6515

DUVAL PAUL-MARIE (1912-1997)

  • Écrit par 
  • Venceslas KRUTA
  •  • 628 mots

Parisien de souche et de cœur, fils d'un chirurgien professeur à la faculté de médecine, arrière-petit-fils d'Édouard Charton, le fondateur du Magasin pittoresque , Paul-Marie Duval suivit un parcours qui le conduisit du lycée Louis-le-Grand à l'École normale et à l'agrégation d'histoire et de géographie. Il ne put se rendre à l'École française de Rome, à cause du déclenchement de la Seconde Guerr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-marie-duval/#i_6515

ENSÉRUNE

  • Écrit par 
  • Hubert GALLET DE SANTERRE
  •  • 1 028 mots

L'oppidum d'Ensérune se dresse sur une colline haute de 118 mètres, qui est située dans l'actuel département de l'Hérault, entre Béziers et Narbonne, et qui, à quelques kilomètres de la mer, domine la plaine languedocienne, lieu de passage à toutes les époques. Cette position géographique explique le rôle de poste de guet et de marché, de trait d'union entre l'arrière-pays montagneux et le monde m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enserune/#i_6515

ENTREMONT SITE D'

  • Écrit par 
  • Alain DUVAL
  •  • 272 mots

Oppidum du petit peuple ligure des Saliens, près d'Aix-en-Provence. Existant déjà au ~ iv e  siècle, important à partir du ~ iii e siècle, Entremont était une grande agglomération d'une superficie de près de quatre hectares, comportant une ville haute et une ville basse sur un plan en damier soigneusement aménagé. Les rues étaient larges, les maisons, petites, étaient groupées par îlots rectangul […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/site-d-entremont/#i_6515

EYDOUX HENRI-PAUL (1907-1986)

  • Écrit par 
  • Jean ANDREAU
  •  • 795 mots

Écrivain de qualité, grand connaisseur de l'archéologie et de l'histoire de l'art, dont il a tant contribué à assurer la « diffusion » (pour reprendre un mot qu'il utilisait lui-même), Henri-Paul Eydoux est mort le 7 mai 1986. Né à Tarbes en 1907, il fit ses études à Paris. Diplômé de l'École libre des sciences politiques, il occupa d'abord des fonctions administratives en Algérie. Mobilisé dans l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-paul-eydoux/#i_6515

FRANCE (Histoire et institutions) - Naissance d'une nation

  • Écrit par 
  • Jacques LE GOFF
  •  • 8 949 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Les invasions »  : […] C'est une Gaule où les Romains avaient déjà introduit de nombreux Barbares à titre de « fédérés » qui subit les deux grandes ruées de 407 (Germains : Vandales, Suèves, Alains, Alamans) et de 451 (Huns d'Attila arrêtés aux champs Catalauniques) ; les Wisigoths s'installent dans le Midi à partir de 412, les Burgondes dans l'Est après 457 ; la branche salienne des Francs, établie à Tournai dans le t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-histoire-et-institutions-naissance-d-une-nation/#i_6515

FRANCS

  • Écrit par 
  • Lucien MUSSET
  •  • 2 629 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Modalités de l'expansion franque »  : […] Sous le règne de Gallien, vers 257, des Francs prirent part à un raid qui, à travers la Gaule, les mena jusqu'en Espagne. D'autres, sous Probus, vers 280, déportés aux bouches du Danube, auraient réussi à regagner par mer leur pays d'origine. En 285, Dioclétien confia à Carausius le soin de défendre les côtes de Belgique et d'Armorique contre les Francs et les Saxons. Pendant plus de deux siècles […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francs/#i_6515

FRÉJUS

  • Écrit par 
  • Thérèse CHARMASSON
  •  • 418 mots

Forum Julii (Fréjus) est mentionné pour la première fois dans la correspondance de Cicéron, en ~ 43, mais on ne sait rien sur l'emplacement ni sur l'importance de l'agglomération primitive. Son nom fait supposer la création ou la réorganisation par César d'une étape sur la route d'Italie en Espagne. Le port prend de l'importance avec la venue de la flotte d'Actium (~ 31). L'installation des vétér […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frejus/#i_6515

GALLICANS RITE & CHANT

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 903 mots

Rite et chant chrétiens primitifs de la Gaule franque, qui furent connus de l'Espagne, d'une partie de la Suisse alémanique, de la région rhénane et même des églises celtiques de Grande-Bretagne. La mélodie et le répertoire gallicans furent usités jusqu'à la fin du viii e siècle, et encore quelque peu au siècle suivant. C'est le rite grégorien qui les remplaça au début du ix e  siècle, grâce aux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rite-et-chant-gallicans/#i_6515

GALLO-ROMAINE RELIGION

  • Écrit par 
  • Christian-Joseph GUYONVARC'H
  •  • 730 mots

Les documents directs que nous ont laissés les Celtes (et donc les Gaulois) antérieurement à la conquête romaine sont archéologiques et relèvent de la protohistoire. Ils excluent également les témoignages littéraires et la sculpture monumentale. La civilisation matérielle des Celtes a été à l'origine une civilisation du bois et du métal, fer et bronze. On a parlé d'« aniconisme », ce qui n'est que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/religion-gallo-romaine/#i_6515

GAULOISE LANGUE

  • Écrit par 
  • Pierre-Yves LAMBERT
  •  • 639 mots

Au moment de la conquête romaine, la langue celtique qui était parlée en Gaule cisalpine et transalpine est le gaulois. C'est l'un des témoins connus du « celtique continental », avec le celtibère et le lépontique. Tandis que les différents rameaux du celtique insulaire sont attestés plus tardivement et par des documents abondants (certains rameaux sont encore vivants), les documents du celtique c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/langue-gauloise/#i_6515

GERGOVIE

  • Écrit par 
  • Vincent GUICHARD
  •  • 845 mots

C'est à Gergovia , nom de la ville principale des Arvernes, que Vercingétorix et les troupes de la coalition gauloise repoussèrent les légions de Jules César au printemps de 52 avant J.-C., septième année de campagne de la Guerre des Gaules (César, Bellum Gallicum , VII, 34-53). Depuis la Renaissance, on identifie Gergovie à un vaste plateau basaltique de 70 ha, situé à quelques kilomètres au sud […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gergovie/#i_6515

GLANUM

  • Écrit par 
  • Gilbert-Charles PICARD
  •  • 617 mots

Ville celto-ligure, hellénisée et romanisée, située près de Saint-Rémy-de-Provence. Le site de Glanum a été déterminé par l'existence d'un défilé dans la chaîne des Alpilles, où jaillit une source. Le dieu de cette source était appelé Glan ou Glanis par les Ligures qui lui élevèrent une niche et un autel qui porte une dédicace aux « Glaniques », les déesses-mères et au dieu Glan. C'est au ii e  si […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/glanum/#i_6515

GRÉGOIRE DE TOURS saint (538?-594)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 753 mots

Georges Florent, qui devait ajouter aux noms de son grand-père et de son père celui de son arrière-grand-père maternel l'évêque de Langres, Grégoire (mort en 539 env.), naquit à Clermont en Auvergne le 30 novembre 538 (ou 539). Il appartenait à la vieille noblesse gallo-romaine, mais sa famille ne dédaignait pas de servir les rois barbares. Son père mourut jeune. Grégoire fut élevé par sa mère, qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gregoire-de-tours/#i_6515

INVASIONS GRANDES

  • Écrit par 
  • Lucien MUSSET
  •  • 16 125 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les Burgondes »  : […] Les Burgondes (appelés plus couramment Burgondions dans les sources contemporaines) sont un peuple appartenant au groupe ostique et proche parent des Gots. Leur premier habitat fut probablement situé en Scandinavie, peut-être dans l'île danoise de Bornholm (anciennement Borgundarholm) ; l'histoire les rencontre d'abord au i er  siècle de notre ère entre l'Oder et la Vistule. Ils glissèrent ensuite […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grandes-invasions/#i_6515

JULIEN L'APOSTAT

  • Écrit par 
  • Claude LEPELLEY
  •  • 1 242 mots

Dans le chapitre « L'œuvre de Julien César en Gaule »  : […] La Gaule était ravagée par la guerre menée contre l'usurpateur Magnence et par l'invasion des Alamans qui en avait été la conséquence. Quand Julien, en 357, reçut le commandement général des troupes, on vit cet intellectuel, comme jadis son modèle Marc Aurèle, déployer une remarquable activité militaire et remporter de grandes victoires. Il battit les Alamans devant Sens, puis, en août 357, il rem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/julien-l-apostat/#i_6515

JULLIAN CAMILLE (1859-1933)

  • Écrit par 
  • Raymond BLOCH
  •  • 906 mots

Issu d'une famille protestante des Cévennes, Camille Jullian fut marqué par son éducation familiale et aussi par la défaite de la France en 1870, qui lui fut cruelle et exalta son patriotisme. Après avoir fait ses études secondaires à Marseille, il fut reçu en 1877 à l'École normale supérieure, où ses maîtres, Fustel de Coulanges, Ernest Lavisse, Gabriel Monod, Vidal de la Blache, exercèrent sur l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/camille-jullian/#i_6515

LACOSTE SITE ARCHÉOLOGIQUE DE

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DEMOULE
  •  • 347 mots

Situé sur la commune de Mouliets-et-Villemartin en Gironde, le village gaulois de Lacoste est connu depuis les années 1950 et sa surface totale est évaluée à une trentaine d'hectares. Mais c'est à l'occasion de la fouille préventive préalable au passage d'un gazoduc qu'une étude systématique a pu être entreprise, sur une surface de 800 mètres de long et 10 mètres de large, par une équipe de l'Ins […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/site-archeologique-de-lacoste/#i_6515

LYON

  • Écrit par 
  • Franck SCHERRER
  •  • 1 726 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  L'occupation continue d'un site, patrimoine de l'humanité »  : […] Lugdunum, colonie romaine fondée par Munatius Plancus en 43 avant J.-C. connut très vite un destin brillant, celui de capitale des Gaules. Tout le site historique composé des deux collines enserrant le confluent du Rhône et de la Saône est alors occupé. La colline de Fourvière est le siège de la colonie (forums, temples, théâtres, ces derniers encore visibles), la colline de la Croix-Rousse celui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lyon/#i_6515

MARSEILLE ANTIQUE

  • Écrit par 
  • Hervé DUCHÊNE
  •  • 4 503 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Légendes fondatrices »  : […] « Sous le règne du roi Tarquin, des jeunes gens venus de Phocée en Asie abordèrent à l'embouchure du Tibre et firent alliance avec les Romains. De là, continuant leur navigation, ils allèrent jusqu'aux golfes les plus éloignés de la Gaule et y fondèrent Marseille, au milieu des Ligures et des peuplades sauvages des Gaulois. Pour se défendre contre leur férocité ou attaquer à leur tour ceux qui le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marseille-antique/#i_6515

MAXIME (mort en 388) empereur romain (383-388)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 459 mots

À la fin du iv e siècle, l'empereur d'Orient Théodose et les deux empereurs d'Occident Gratien et Valentinien II, tous deux fils de Valentinien I er et proclamés augustes, le premier en 367 et le second en 375, doivent affronter non seulement l'invasion barbare, mais aussi une anarchie endémique. Ils sont incapables de faire face à leurs énormes responsabilités, et leurs faiblesses suscitent des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maxime-mort-en-388-empereur-romain-383-388/#i_6515

MINES, Antiquité gréco-romaine

  • Écrit par 
  • Claude DOMERGUE
  •  • 12 790 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les techniques de la métallurgie extractive »  : […] Un certain nombre d'opérations s'insèrent entre la sortie du minerai de la mine et la phase chimique de l'extraction même. À sa sortie de la mine, le minerai est dans son état brut, mêlé le plus souvent à la gangue filonienne. Il faut l'en séparer par concassage, broyage et lavage. Pour le concassage, des enclumes en pierre ont été utilisées, comme aux époques précédentes : on en trouve au Laurio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mines-antiquite-greco-romaine/#i_6515

MONTJOIE SAINT-DENIS

  • Écrit par 
  • Paul QUENTEL
  •  • 543 mots

Cri de guerre des Capétiens, « Montjoie Saint-Denis ! » a succédé au simple « Montjoie ! » des xi e et xii e siècles. Dans le roman de Guillaume au court nez on lit : « Roy Looy escrie Montjoie ! Diex aïe ! » Dans le roman de Wace  : « Francheis crient Montjoie ! et Normans Dex aïe ! » Mais, à Bouvines (27 juill. 1214), alors qu'autour d'Otton on crie « Rome ! », autour de Philippe le cri de gu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/montjoie-saint-denis/#i_6515

NARBONNE

  • Écrit par 
  • Jean-Paul VOLLE
  •  • 1 363 mots
  •  • 2 médias

Au carrefour de routes terrestres qui relient l'Espagne à l'Italie et à l'Europe centrale d'une part (l'ancienne via Domitia), la Méditerranée et l'Atlantique par la voie d'Aquitaine d'autre part, Narbonne bénéficie de conditions favorables au développement d'une économie ouverte vers l'extérieur. Entre le massif des Corbières et le littoral méditerranéen, la basse plaine de l'Aude offre de nombre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/narbonne/#i_6515

NAUTES

  • Écrit par 
  • Paul QUENTEL
  •  • 309 mots

L'importance des transports fluviaux en Gaule remonte aux temps préhistoriques. Si l'on jette un coup d'œil sur une carte des lieux où l'on a trouvé du silex du Grand-Pressigny, provenant du centre de la Gaule, on s'aperçoit qu'une très forte proportion des trouvailles se situent au voisinage des cours d'eau. Dans les campagnes d'Hannibal et de César la batellerie a joué un rôle important. À l'épo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nautes/#i_6515

NORD-PAS-DE-CALAIS

  • Écrit par 
  • Pierre-Jean THUMERELLE
  •  • 4 690 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Une construction territoriale particulière »  : […] La frontière franco-belge a coupé un réseau urbain et un peuplement très denses depuis le milieu du Moyen Âge. Lors de la conquête des Gaules, la population était déjà suffisamment nombreuse pour opposer une rude résistance à César. (Les plus anciens fossiles humains de la région remontent à — 700000, la présence de l' Homo sapiens est attestée vers — 38000, les débuts de l'agriculture vers 3700  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nord-pas-de-calais/#i_6515

NORMANDIE

  • Écrit par 
  • Armand FRÉMONT, 
  • Lucien MUSSET
  •  • 7 267 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Des Celtes aux Normands »  : […] La Normandie ne constitue une entité historique que depuis 911, époque où le roi franc Charles le Simple concéda au chef viking Rollon la région de la basse Seine. Jusque-là, non seulement le vocable de Normandie n'existe pas, mais les pays qui forment aujourd'hui la Normandie n'ont guère de relations entre eux. De 911 à 1204, la Normandie, tout en dépendant nominalement du royaume de France, est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/normandie/#i_6515

ORANGE, France

  • Écrit par 
  • François SALVIAT
  •  • 964 mots
  •  • 1 média

Sur la colline Saint-Eutrope, qui domine la ville au sud, Orange a conservé des vestiges préhistoriques et protohistoriques. Mais c'est seulement après ~ 36, sous le deuxième triumvirat, que fut fondée par Rome, adossée à ce point fort, mais se développant dans la plaine, la colonie romaine d' Arausio  : les vétérans qui y furent installés pour surveiller la route nord-sud et mettre en valeur un p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/orange-france/#i_6515

PARIS

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BABELON, 
  • Michel FLEURY, 
  • Frédéric GILLI, 
  • Daniel NOIN, 
  • Jean ROBERT, 
  • Simon TEXIER, 
  • Jean TULARD
  •  • 32 092 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « De la préhistoire à la conquête romaine »  : […] Ces conditions favorables ont été anciennement mises à profit par l'homme. L'habitat est attesté dès le Paléolithique inférieur et moyen, puis, après une interruption, au Néolithique où le site apparaît comme un lieu d'échanges. À la fin de cette époque s'implante la culture chalcolithique de Seine-Oise-Marne, caractérisée par les allées couvertes d'Argenteuil, de Meudon, de Conflans-Sainte-Honori […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paris/#i_6515

PORTUS

  • Écrit par 
  • Robert FOLZ
  •  • 252 mots

Le terme « portus » désigne des agglomérations naissant en Gaule du Nord à l'époque carolingienne. Certaines se trouvaient à proximité immédiate des anciennes cités, et étaient protégées par leurs murailles comme à Mayence et à Cologne, à Metz et à Tournai. D'autres, entièrement nouvelles, sont toujours liées au réseau fluvial, ainsi Dinant, Namur et Huy sur la Meuse, Valenciennes et Gand sur l'Es […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/portus/#i_6515

POSTUMUS MARCUS CASSIANUS LATINIUS (mort en 269)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 351 mots

L'anarchie militaire et la désagrégation de l'Empire romain à la fin du iii e siècle favorisent les menées factieuses et ambitieuses d'un certain nombre de généraux romains qui se font proclamer empereurs par leurs légions. Cette période est connue par les historiens sous le nom de l'ère des Trente Tyrans. Postumus a servi, comme gouverneur des Gaules, l'empereur Gallien, mais ce dernier n'entend […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marcus-cassianus-latinius-postumus/#i_6515

PROVENCE, histoire

  • Écrit par 
  • Maurice AGULHON
  •  • 3 440 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « De l'Empire romain au Saint Empire »  : […] Le nom de Provence vient du latin provincia , la province par excellence, celle que conquirent les Romains dans la Gaule transalpine. Mais c'est sous d'autres noms ( Viennoise, Narbonnaise, etc.) que le pays compris entre le Rhône, la crête des Alpes et la mer Méditerranée participe à l'histoire de la Gaule romanisée, période décisive qu'évoquent aujourd'hui tant de vestiges, d'Arles à Cimiez et d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/provence-histoire/#i_6515

REIMS

  • Écrit par 
  • Marcel BAZIN
  •  • 900 mots
  •  • 3 médias

Sous-préfecture du département de la Marne, située dans la région Grand Est, Reims compte 210 300 habitants dans l'agglomération pour 186 500 habitants dans la commune (2013). Le site primitif de la ville, plaine crayeuse bordée au sud-ouest par la vallée marécageuse de la Vesle, a été occupé dès l'époque préhistorique, puis une cité gauloise de moyenne importance, Durocortorum, chef-lieu de la pe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reims/#i_6515

RÉVOLTE DE VERCINGÉTORIX

  • Écrit par 
  • Xavier LAPRAY
  •  • 208 mots

La révolte de Vercingétorix ouvre l'ultime phase de la conquête romaine d'une partie du monde celtique, nommée Gaule par César. Celui-ci a en effet pris l'initiative en — 58 de se lancer à la conquête des territoires de la Belgique et de la France actuelles, le sud de celle-ci étant déjà sous domination romaine. Le général romain l'emporte d'abord sur les différents peuples qui s'opposent à lui, m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/revolte-de-vercingetorix/#i_6515

ROME ET EMPIRE ROMAIN - La République

  • Écrit par 
  • Raymond BLOCH
  •  • 10 921 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Pompée et César »  : […] Une série de révoltes extérieures entraînent de nouvelles expéditions militaires, et les généraux vont se disputer la gloire du succès pour acquérir le prestige nécessaire à l'instauration de leur pouvoir et de leur domination. Un partisan de Marius, Sertorius, organise un pseudo-gouvernement et s'appuie sur le mécontentement des populations guerrières d'Espagne. Une révolte servile, dirigée par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rome-et-empire-romain-la-republique/#i_6515

ROME ET EMPIRE ROMAIN - Le Haut-Empire

  • Écrit par 
  • Yann LE BOHEC, 
  • Paul PETIT
  •  • 35 194 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « L'Occident »  : […] La stagnation puis le recul de l'Italie semblent au contraire avoir profité à l'Occident. Dans cette partie de l'Empire, on peut distinguer plusieurs grands ensembles, l'Afrique, l'Espagne, la Gaule et les provinces danubiennes, mais il faut aussi prendre en compte la Bretagne et les îles de la Méditerranée . Celles-ci n'appartenaient ni à l'Italie ni à la Gaule, mais constituaient des provinces i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rome-et-empire-romain-le-haut-empire/#i_6515

ROME, L'AGONIE DE LA RÉPUBLIQUE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Xavier LAPRAY
  •  • 418 mots

— 60 Premier triumvirat : accord privé entre les trois hommes forts de Rome, César, Pompée et Crassus, afin de se partager le pouvoir contre le Sénat. — 59 Consulat de César, qui s'achève par l'attribution, pour lui, d'un grand commandement proconsulaire, d'une durée de cinq ans, en Gaule. — 55 Renouvellement, pour cinq ans, du commandement de César en Gaule, tandis que Pompée reçoit un command […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rome-l-agonie-de-la-republique-reperes-chronologiques/#i_6515

RURALE CIVILISATION

  • Écrit par 
  • Emmanuel LE ROY LADURIE
  •  • 14 397 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Nouvelles plantes et méthodes de culture »  : […] À partir de 2000 avant J.-C. et notamment pendant l'âge du fer (vers 500 av. J.-C. et jusqu'à l'époque de l'Empire romain), une nouvelle vague d'innovations se répand pour toujours dans la civilisation rurale d'Occident. Avoines et surtout seigles, qui donneront pendant longtemps sa couleur au pain noir des paysans d'Europe, viennent compléter la panoplie des céréales disponibles, jusqu'alors born […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/civilisation-rurale/#i_6515

SENS, ville

  • Écrit par 
  • Thérèse CHARMASSON
  •  • 408 mots
  •  • 2 médias

À l'époque gauloise, la cité porte le nom d'Agedincum (ou Agendicum) ; le peuple des Senones, dont elle est le chef-lieu, est l'un des plus puissants de la Gaule : c'est lui qui envahit l'Italie et s'empare de Rome en ~ 390. Après la conquête de la Gaule, la position géographique de la ville, entre Seine et Loire, sur la grande voie reliant le Nord au Midi, lui vaudra de devenir un centre administ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sens-ville/#i_6515

SITULE

  • Écrit par 
  • Alain DUVAL
  •  • 90 mots

Vase en bronze, de forme tronconique, avec une carène sous le col, la situle apparaît dans le monde hallstattien au ~ vii e  siècle. Elle est présente aux ~ vi e , ~ v e et ~ iv e  siècles en Europe centrale et en Italie du Nord, mais on en connaît quelques exemples en Gaule. Certaines situles sont décorées de motifs géométriques, puis de motifs figurés, et enfin de scènes complexes, représentant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/situle/#i_6515

TETRICUS CAIUS PIUS ESUVIUS (mort en 275)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 614 mots

Né à Bordeaux, Tetricus est un gaulois romanisé appartenant à la classe des notables de la province d'Aquitaine, une des régions les plus riches des Gaules, au iii e siècle. Il siège à Rome en qualité de sénateur et y représente sa province ; il partage son temps entre son pays natal et la capitale de l'Empire. Il entend surtout protéger l'Aquitaine des troubles et des séditions qui agitent en ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/caius-pius-esuvius-tetricus/#i_6515

TOURAINE

  • Écrit par 
  • Jean DÉRENS
  •  • 872 mots
  •  • 3 médias

Un des trente-deux gouvernements que comptait la France d'Ancien Régime, la Touraine est une province dont l'origine remonte à l'époque gauloise : à son arrivée en Gaule, César signale le pays des Turones, bordé par les pays des Aulerci Cenomani (région du Mans), des Carnutes (pays Chartrain), des Bituriges Cubi (Berry), des Pictones (Poitou) et des Andevaci (Anjou). À l'époque gallo-romaine, la c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/touraine/#i_6515

TRÉVIRES

  • Écrit par 
  • Paul QUENTEL
  •  • 276 mots

Peuple celtique, établi entre le Rhin et la Meuse. Sa celticité ne peut être mise en question : outre le nom du peuple, qui est celtique, sont également celtiques les noms de lieux de la civitas, tels Dumnisus ou Noviomagus, ou le nom de chefs, comme Cingetorix ou Indutiomarus. Encore au milieu du iv e  siècle, saint Jérôme compare avec précision la langue celtique des Galates d'Asie Mineure et ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/trevires/#i_6515

UXELLODUNUM

  • Écrit par 
  • Paul QUENTEL
  •  • 145 mots

Uxellodunum, « la forteresse élevée » ( uxel , élevé, et dunum , latinisation de dounon , forteresse). C'est un nom courant qui a donné, selon les phonétiques locales, Issolu, Yssoudun, Exoudun. L'Uxellodunum qui symbolise les dernières révoltes gauloises (~ 51) est Le Puy-d'Issolud, près de Vayrac (Lot), puy, issu du latin podium , étant préfixé au nom gaulois. Le Puy-d'Issolud se trouve dans l'a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/uxellodunum/#i_6515

VAISON-LA-ROMAINE

  • Écrit par 
  • Christian GOUDINEAU
  •  • 1 188 mots

Petite ville du Vaucluse (environ 6 000 hab.) au bord de l'Ouvèze, Vaison-la-Romaine fut dans l'Antiquité la capitale du peuple des Voconces qui occupait un territoire important dans les Préalpes, entre l'Isère, la Durance, le couloir rhodanien et les Alpes. Les Voconces sont cités lors de la conquête du midi de la Gaule par Rome en ~ 124-123 comme l'un des trois peuples vaincus. Lorsque Rome orga […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vaison-la-romaine/#i_6515

VALENTINIEN II (371 env.-392) empereur romain (375-392)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 305 mots

Lorsque son père Valentinien I er meurt subitement, Valentinien II est proclamé auguste par les légions d'Illyrie en 375 : il n'a que quatre ans et se trouve à Sirmium. Son frère Gratien partage avec lui l'Empire d'Occident et lui laisse les préfectures d'Illyrie et d'Italie. Avec sa mère Justine, la régente, Valentinien II tient ensuite sa cour à Milan. Prenant prétexte de ce que Justine est fav […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/valentinien-ii/#i_6515

VÉNÈTES

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 814 mots

Peuple que les Grecs nomment Hénètes, et dont Homère parle dans L'Iliade , les Vénètes forment une des branches indo-européennes des grandes migrations du ~ xiii e  siècle. Certains d'entre eux ont même essaimé jusqu'à Vannes et en Grande-Bretagne. On les retrouve aussi en Baltique, et dans le bassin de la Vistule. Leur langue était un dialecte indo-européen qui est connu par quelque deux cents in […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/venetes/#i_6515

VERCINGÉTORIX (env. 72-46 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Solange MARIN
  •  • 735 mots
  •  • 1 média

En langue celtique, le terme de Vercingétorix signifie à peu près : « le grand roi des héros » et n'est vraisemblablement pas un anthroponyme mais un titre. Né vers ~ 72, Vercingétorix, fils de Celtill, appartient au peuple puissant des Arvernes ; soupçonné d'avoir voulu ceindre la couronne, son père avait été mis à mort par ses compatriotes. Pendant les premières campagnes romaines en Gaule, Verc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vercingetorix/#i_6515

VERGOBRETUS

  • Écrit par 
  • Christian-Joseph GUYONVARC'H
  •  • 406 mots

Propre à la civilisation celtique, le mot vergobretus est attesté par César dans son récit de la guerre des Gaules, par une glose d'Isidore de Séville, par une inscription gallo-romaine de Saintes et par une légende monétaire sur des bronzes des Lexoviens. Le témoignage fondamental est celui du De bello gallico  : « César, ayant convoqué les principaux d'entre eux [les Éduens], dont un grand nomb […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vergobretus/#i_6515

VIE DE L'EMPEREUR JULIEN - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Antony HOSTEIN
  •  • 370 mots

331-332 Naissance de Julien à Constantinople. Il est issu du remariage de Jules Constance, demi-frère de Constantin. 337 Constantin meurt le 22 mai : aucun des cinq césars associés au pouvoir n'ose s'imposer. Le 9 septembre, les fils de Constantin (Constantin II, Constance II et Constant I er ) font massacrer la branche de la famille issue de Constance I er Chlore et de Théodora, à l'exception […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vie-de-l-empereur-julien-reperes-chronologiques/#i_6515

VIX TOMBE DE

  • Écrit par 
  • Claude ROLLEY
  •  • 2 544 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La tombe et son mobilier »  : […] On savait que le mont Lassois, sur la commune de Vix, près de Châtillon-sur-Seine, avait été occupé et fortifié dans la dernière période du premier Âge du fer ; sous le second Empire, deux tombes, partiellement pillées, sur la commune voisine de Sainte-Colombe, avaient déjà livré des restes de chars et d'objets riches, bijoux d'or dans l'une, bassin de bronze à protomés de griffons sur trépied de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tombe-de-vix/#i_6515

WISIGOTHS ou VISIGOTHS

  • Écrit par 
  • Patrick PÉRIN
  • , Universalis
  •  • 3 430 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « De l'Ukraine à la Gaule (milieu du IIIe s.-412) »  : […] De la division des Goths (vers le milieu du iii e  s. apr. J.-C.) à l'arrivée des Huns en Ukraine (375), il est impossible d'isoler un art wisigothique spécifique tant la civilisation des Wisigoths est intimement mêlée à celle de leurs parents ostrogothiques. Il n'en sera plus de même au lendemain des événements de 375. En effet, tandis que la plupart des Ostrogoths acceptent le protectorat des Hu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wisigoths-visigoths/#i_6515

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean-Paul DEMOULE, Jean-Jacques HATT, « GAULE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaule/