VERCINGÉTORIX (-72 env.--46)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

En langue celtique, le terme de Vercingétorix signifie à peu près : « le grand roi des héros » et n'est vraisemblablement pas un anthroponyme mais un titre. Né vers ~ 72, Vercingétorix, fils de Celtill, appartient au peuple puissant des Arvernes ; soupçonné d'avoir voulu ceindre la couronne, son père avait été mis à mort par ses compatriotes. Pendant les premières campagnes romaines en Gaule, Vercingétorix suit les armées de César par lequel il est considéré comme un allié. Il y reste six ans puis revient vers son peuple qui l'a proscrit sous l'influence du parti aristocratique. Un soulèvement populaire le porte au pouvoir et les tribus du centre de la Gaule et de l'Armorique le reconnaissent pour chef au début de ~ 52. Les Lingons et les Rèmes ne prennent pas part au soulèvement et d'autres peuples se tiennent dans l'expectative.

À l'annonce de troubles en Gaule, César accourt en Narbonnaise où il reçoit l'appui des colons romains et marche sur le pays des Arvernes pour bifurquer ensuite vers la vallée du Rhône, où il réunit le gros de son armée. Face à cette menace, le jeune chef gaulois préconise une tactique de la terre brûlée : les Romains ne doivent trouver devant eux ni armée à combattre, ni ravitaillement. Mais l'unanimité ne se fait pas à l'assemblée des chefs : les Bituriges se refusent à détruire leur belle capitale, Avaricum, qui succombe après une résistance héroïque (~ 52) ; les Romains y massacrent tout ce qui respire. Le récit de ces atrocités, la perspective de se débarrasser d'occupants trop autoritaires constituent les thèmes repris par les émissaires de Vercingétorix qui voit se ranger sous sa bannière le peuple des Éduens, ancien allié de César. Pour la première fois se dresse devant le consul romain une fronde puissante, unie sous un seul chef, et la révolte se propage dans les cités les plus soumises ; au même moment, César échoue devant Gergovie, protégée par ses fortifications et par [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  VERCINGÉTORIX (~72 env.-~46)  » est également traité dans :

LE DOSSIER VERCINGÉTORIX (C. Goudineau)

  • Écrit par 
  • Vincent GUICHARD
  •  • 990 mots

« Vercingétorix pour l'histoire a vécu moins d'une année. » Malgré ce constat, Camille Jullian avait consacré, en 1901, un ouvrage copieux et magistral au général gaulois. Christian Goudineau, lointain successeur de Jullian à la chaire d'Antiquités nationales du Collège de France, nous a livré avec Le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-dossier-vercingetorix/#i_16422

RÉVOLTE DE VERCINGÉTORIX

  • Écrit par 
  • Xavier LAPRAY
  •  • 208 mots

La révolte de Vercingétorix ouvre l'ultime phase de la conquête romaine d'une partie du monde celtique, nommée Gaule par César. Celui-ci a en effet pris l'initiative en — 58 de se lancer à la conquête des territoires de la Belgi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/revolte-de-vercingetorix/#i_16422

ALÉSIA

  • Écrit par 
  • Michel REDDÉ
  •  • 1 048 mots
  •  • 2 médias

Premier site de l'histoire de la nation française, Alésia a été rendu célèbre par le fameux passage de la Guerre des Gaules (VII, 68-89) dans lequel César met en scène la défaite de Vercingétorix en 52 avant J.-C. Devenu « lieu de mémoire » et symbole national de la résistance à l'invasion, tout particulièrement depuis le xix e  siècle, Alésia n'a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alesia/#i_16422

CÉSAR (-101--44)

  • Écrit par 
  • Claude NICOLET, 
  • Michel RAMBAUD
  •  • 7 689 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La conquête des Gaules »  : […] Jusqu'au début de 58, César hésitait entre deux actions militaires : le roi dace Burebistas, depuis plus de vingt ans, avait organisé ses tribus et, bousculant Boïens et Illyriens, faisait peser une lourde menace sur les marches nord-est de l'Italie. Le libellé de la rogatio Vatinia montre que César avait songé à une guerre dans cette direction. M […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cesar-101-44/#i_16422

GERGOVIE

  • Écrit par 
  • Vincent GUICHARD
  •  • 845 mots

C'est à Gergovia , nom de la ville principale des Arvernes, que Vercingétorix et les troupes de la coalition gauloise repoussèrent les légions de Jules César au printemps de 52 avant J.-C., septième année de campagne de la Guerre des Gaules (César, Bellum Gallicum , VII, 34-53). Depuis la Renaissance, on identifie Gergovie à un vaste plateau basalt […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gergovie/#i_16422

Pour citer l’article

Solange MARIN, « VERCINGÉTORIX (-72 env.--46) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/vercingetorix/