CLISTHÈNE (570 av. J.-C.?-? 508 av. J.-C.)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Homme d'État athénien considéré comme le père de la démocratie, né vers 570 av. J.-C., mort vers 508.

Clisthène, fils de Mégaclès II, appartient à la famille des Alcméonides. Celle-ci joue un rôle majeur dans la vie publique de la cité depuis le début de l'époque archaïque. Mais elle souffre de la malédiction publique suscitée au siècle précédent par Mégaclès Ier, l'arrière-grand-père de Clisthène, avec le massacre des partisans de Cylon. Opposée au tyran Pisistrate, elle doit quitter l'Attique en 546. Clisthène n'y reviendra qu'une vingtaine d'années plus tard.

À la mort de Pisistrate (vers 528-527), son fils et successeur, Hippias, tente de ramener à lui les nobles qui avaient été les plus hostiles à la tyrannie. Il rappelle alors les Alcméonides et Clisthène est élu premier archonte d'Athènes en 525-524. Mais la réconciliation ne dure pas. Effrayé par l'assassinat de son frère Hipparque (514), Hippias accentue la répression dès 512. Les Alcméonides tentent en vain avec d'autres nobles de revenir au pouvoir. Ils en appellent alors à Delphes, qui demande à Sparte de libérer Athènes. Une armée spartiate force finalement Hippias et sa famille à quitter l'Attique.

Après le renversement des tyrans, Clisthène ne parvient pas à imposer son pouvoir. En 508, Isagoras, chef de la réaction aristocratique, est élu premier archonte. Clisthène s'appuie alors, selon Hérodote, sur le peuple pour faire évoluer la situation. Avant la fin de l'année 508-507, il élabore les grands principes d'une réforme démocratique des institutions athéniennes approuvée par l'Assemblée du peuple (ekklèsia). Dans le même temps, un parent des Alcméonides est élu premier archonte pour l'année à venir. Isagoras quitte Athènes pour demander l'intervention du roi de Sparte, et les Alcméonides connaissent à nouveau l'exil. Sparte n'a en effet aucune envie de vo [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : membre du Balliol College, Oxford, ancien maître de conférences en histoire ancienne à l'université d'Oxford

Classification


Autres références

«  CLISTHÈNE (570 av. J.-C.?-? 508 av. J.-C.)  » est également traité dans :

ACHÈVEMENT DE LA DÉMOCRATIE ATHÉNIENNE

  • Écrit par 
  • Christian HERMANSEN
  •  • 278 mots

La « remise du fardeau » (annulation des dettes) décrétée par Solon vers — 594 est une première mesure en faveur du peuple des paysans athéniens : ils sont libérés à jamais du risque d'esclavage pour dettes envers les nobles propriétaires terriens. Mais il faut attendre les réformes de Clisthène (— 508), pour que soient posées les conditions d'instauration d'une démocratie : le brassage imposé des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/achevement-de-la-democratie-athenienne/#i_86483

ALCMÉONIDES LES

  • Écrit par 
  • Claudine LEDUC
  •  • 432 mots

Génos (ou clan) athénien qui parvient à l'archontat dès le ~ vii e siècle et joue un rôle important dans l'histoire de la cité à l'époque archaïque. Singulière est sa place dans l'aristocratie athénienne : il n'est pas autochtone mais originaire de Pylos ; il ne dessert aucun culte de l'Attique ; il est « sacrilège et criminel » depuis le massacr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-alcmeonides/#i_86483

ATHÈNES

  • Écrit par 
  • Guy BURGEL, 
  • Pierre LÉVÊQUE
  •  • 16 981 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « L'essor du vie siècle »  : […] Ces réformes sont insuffisantes à satisfaire les extrêmes et Solon préfère s'exiler. Athènes voit la constitution de trois factions (on n'ose encore parler de partis) groupant les grands propriétaires de la plaine, les gens de la côte, les petits paysans de la montagne. Le chef de cette dernière, Pisistrate, s'appuie sur le peuple pour s'emparer du pouvoir et, chassé deux fois, parvient à reveni […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/athenes/#i_86483

DÈMES

  • Écrit par 
  • Claude MOSSÉ
  •  • 357 mots

À l'époque classique, circonscription territoriale de l'Attique. La création des dèmes est attribuée à Clisthène (~ vi e s.). Au lendemain de la chute des tyrans, une lutte pour le pouvoir s'engage entre Clisthène, chef du génos des Alcméonides, et Isagoras. Ce dernier, avec l'appui des Spartiates qui avaient aidé au renversement des tyrans, souh […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/demes/#i_86483

INSTAURATION DE LA DÉMOCRATIE À ATHÈNES

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 173 mots

Après le départ d'Athènes du tyran Hippias, second fils de Pisistrate, en — 510, les réformes radicales proposées par Clisthène, membre de la famille aristocratique des Alcméonides, mais chef du parti progressiste, sont adoptées. À l'ancienne structure clanique de la société, cantonnée désormais au domaine religieux, se substitue une organisation administrative à trois niveaux, dont la pondération […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/instauration-de-la-democratie-a-athenes/#i_86483

MÉTÈQUES

  • Écrit par 
  • Claude MOSSÉ
  •  • 1 726 mots

Le terme « métèque » ( metoikos ) désigne, à Athènes, à l'époque classique, une catégorie particulière d' étrangers qui, moyennant un certain nombre d'obligations, obtiennent le droit de résider sur le territoire de la cité, de s'y livrer à leurs activités professionnelles, et sont assurés d'une protection juridique qui les garantit contre toute atteinte. On ne sait exactem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/meteques/#i_86483

PRYTANIE

  • Écrit par 
  • Claude MOSSÉ
  •  • 96 mots

À Athènes, période durant laquelle les cinquante bouleutes d'une tribu constituent le bureau permanent du conseil. Depuis la réforme de Clisthène (à la fin du ~ vi e siècle), l'année athénienne est divisée en dix prytanies d'une durée de trente-six ou trente-neuf jours. Après ~ 307, quand on ajoutera aux dix tribus clisthéniennes deux nouvelles t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prytanie/#i_86483

Pour citer l’article

Russell MEIGGS, « CLISTHÈNE (570 av. J.-C.?-? 508 av. J.-C.) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/clisthene-570-508/