Roland BRETON

docteur ès lettres, maître assistant à l'université d'Aix-Marseille

AOUDH, OUDH ou AVADH

  • Écrit par 
  • Roland BRETON
  •  • 257 mots

Région de la plaine du Gange dont le nom vient de celui de la ville antique d'Ayodhya, capitale du royaume de Kosala, dont Rāmā, conformément à l'épopée du Rāmāyana, fut le souverain. Après avoir suivi les vicissitudes historiques complexes de cette plaine et vu d'autres capitales naître dans la même région, telles Kanauj ou Jaunpur, le pays d'Oudh survit jusqu'au xix […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aoudh-oudh-avadh/#i_0

BAHMANIDES SULTANAT DES

  • Écrit par 
  • Roland BRETON
  •  • 538 mots

États musulmans du Deccan (xive-xviie s.). En 1310, le deuxième sultan de la dynastie des Khaldjis, ‘Alā' ud-dīn, envoie son favori, Malik Kāfūr, dans le Sud. En quelques mois, il soumet les Hoysāla de Devagiri, les Kākatīyas de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sultanat-des-bahmanides/#i_0

BHĀRATA

  • Écrit par 
  • Roland BRETON
  •  • 316 mots

La tradition sanskrite se fonde sur un ensemble de Shâstras (śāstra, « traité normatif »), où sont énoncées les règles propres à chaque technique : médecine, astrologie, érotisme, etc.Dans le domaine littéraire, le plus célèbre de ces Shâstras est celui qui concerne l'art dramatique ; attribué à un certain Bhârata et concernant notamment […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bharata/#i_0

CERA ou CHERA LES (VIIIe s.)

  • Écrit par 
  • Roland BRETON
  •  • 522 mots

Nom antique du Kerala et des premières dynasties ayant régné sur cette province de l'Inde, appelée aussi Malabār. C'était l'une des composantes du Trairajiya, c'est-à-dire des « trois-royaumes » tamouls. À la différence des deux autres royaumes, ceux des Cōla et des Pandya, situés sur la façade orientale de l'extrémité de la péninsule, le pays des Cera (ou Ch […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cera-chera/#i_0

CIPAYES (RÉVOLTE DES)

  • Écrit par 
  • Roland BRETON
  •  • 581 mots

Les cipayes, de l'anglais sepoy, venu du persan sipāhi (le français spahi n'a pas d'autre origine), étaient les mercenaires autochtones de l'armée britannique de l'Inde au xixe siècle.Les expressions quelque peu péjoratives de « révolte des cipayes » et de « mutinerie indienne », utilisées re […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cipayes-revolte-des/#i_0

CŌLA ou CHOLA LES (IXe-XIIIe s.)

  • Écrit par 
  • Roland BRETON
  •  • 688 mots

L'une des composantes du Trairajya (« Trois-Royaumes ») tamouls, c'est-à-dire l'une des trois régions constituant le Dravida, ou pays tamoul antique, et l'une des trois dynasties ou successions de dynasties qui ont régné sur ces régions. Le Trairajya comprenait pays et dynasties Cōla au nord-est, pays et dynasties Pāndya au sud-est, et pays et dynasties Cera à l'est, le dernier élément devant cons […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cola-chola/#i_0

DELHI (SULTANAT DE)

  • Écrit par 
  • Roland BRETON
  •  • 404 mots

Premier empire musulman de l'Inde, baptisé Hindoustan par ses fondateurs (1026-1525), qui ont pris pour capitale celle de leur principal antagoniste hindou : la ville de Delhi (ou Dilli). Turcs et Afghans descendus d'Afghānistān, les conquérants, conduits par le sultan Muhammad de Ghô […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/delhi-sultanat-de/#i_0

DRAVIDA NAD

  • Écrit par 
  • Roland BRETON
  •  • 396 mots

Extrémité méridionale de la péninsule indienne où apparaissent ses premiers ensembles politiques comme ses premiers centres d'activité économique ou culturelle. C'est le pays tamul au sens large (Dravida Nad) dit le pays des Trois Royaumes (ou Trarajya) parce que comportant trois unités distinctes : sur la côte orientale bordant le golfe du Bengale le pays chola ou Cholamandalam (« Coromandel ») ; […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dravida-nad/#i_0

GHŪR ou GHÔR

  • Écrit par 
  • Roland BRETON
  •  • 149 mots

Capitale d'un sultanat, Ghūr (Ghôr) est située dans l'Afghānistān actuel ; ses souverains, dits Ghūrides, ont régné sur l'Inde. En 1151, ils mettent à sac Ghaznī, dont le sultan Maḥmūd a ravagé l'Inde vers l'an mille, et prennent définitivement Ghaznī en 1173.À partir de 1175 Muḥammad de Ghūr, devenu sultan de Ghaznī, lance des expéditions en Inde où se sont réfugiés les Ghaznévides qu'il dépose d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ghur-ghor/#i_0

GUJARĀT

  • Écrit par 
  • Roland BRETON
  •  • 391 mots

Région du golfe de Cambay, le Gujarât n'entre dans l'histoire comme État individualisé qu'avec les Kshatrapa (satrapes indo-scythes), dits Kshaharâta aux ier-iiie siècles. Il tombe ensuite dans la mouvance des Andhra, puis dans celle des Gupta (ive- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gujarat/#i_0

HAÏDER ALI ou HYDER ALI (1722-1782) raja du Mysore (1761-1782)

  • Écrit par 
  • Roland BRETON
  •  • 125 mots

Fils d'un fonctionnaire musulman qui fonde l'État de Mysore, au sud de l'Inde, taillé dans les débris de l'Empire mogol, entre la puissance déclinante des Marathes et celles, presque aussi usurpées que la sienne, du nizām d'Hyderabad et du nabab d'Arcot. Le règne d'Haïder Ali (1761-1782) fut tout occupé à doter son État d'une administration, d'une armée et même d'une flotte modernes. Dans la rival […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/haider-ali-hyder-ali/#i_0

KARNATAKA

  • Écrit par 
  • Roland BRETON
  •  • 647 mots

Partie du plateau du Deccan habitée par l'ethnie dravidienne de parler kannada. Au début du vie siècle, des conquérants venus du Nord fondent au Karnataka, sur des sites voisins dominant la Malprabha, trois villes qui seront le centre d'un puissant État : Aiholle (Aryapura : la ville des Aryens), Pattadakal et Vâ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karnataka/#i_0

KIDĀRA (déb. Ve s.)

  • Écrit par 
  • Roland BRETON
  •  • 119 mots

Souverain des derniers « Grands Yuezhi » (Da Yuezhi) de haute Asie. Vaincu par les Mongols Ruanruan (Avars) au début du ve siècle, Kidāra mène son peuple en Bactriane, comme ses prédécesseurs du ~ iie siècle. De là, et comme ceux-ci au i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kidara/#i_0

KURU-PAÑCĀLA

  • Écrit par 
  • Roland BRETON
  •  • 421 mots

L'une des grandes confédérations de l'Inde antique, comprenant les tribus aryennes des Kuru et des Pañcāla. Leurs territoires ethniques (janapadas) s'étendaient de l'affluent le plus oriental de l'Indus — la Sarasvati (l'actuelle Ghaggar) — au pays de la Yamuna et du Gange moyen, c'est-à-dire qu'ils couvraient l'ouest de la plaine gangétique, occupé aujourd'hui par l'Haryana et l'Uttar-Pradesh occ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kuru-pancala/#i_0

MALABAR CÔTE DE

  • Écrit par 
  • Roland BRETON
  •  • 290 mots

La côte de Malabar est par extension toute la côte sud-occidentale du Deccan dite côte des Épices ; de façon limitative, le nord du Kerala, à forte proportion de population musulmane, par opposition au sud, plus hindou et chrétien.L'un des premiers gouverneurs musulmans du Sud, à l'époque où l'Inde est régie par les sult […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cote-de-malabar/#i_0

MARATHE ou MAHRĀTTE CONFÉDÉRATION

  • Écrit par 
  • Roland BRETON
  •  • 290 mots

État fondé au xviie siècle par la nation marathe du nord-ouest du Deccan, sous la direction du leader national Shivaji (1627-1680). Ce chef de bande organise à partir de 1646 la résistance à la domination de l'Empire mogol sous la forme d'une guérilla populaire qui compense la faiblesse numérique par une extrême […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marathe-mahratte/#i_0

MÉNANDRE, roi de Bactriane (env. 160-env. 140 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Roland BRETON
  •  • 541 mots

L'un des rois indo-grecs les plus connus des auteurs classiques de l'Occident et de l'Inde, Ménandre (en pāli : Milinda) est né dans un village appelé Kalasi, non loin d'Alexandrie du Caucase. Il régna pendant à peu près vingt ans, à partir d'environ ~ 155, sur le territoire qui s'étendait de la vallée de Kaboul à l'ouest jusqu'à la Ravi à l'est, et de la vallée de la Swat au nord à l'Arachosie au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/menandre-roi-de-bactriane/#i_0

NĀNĀ SĀHIB DUNDHU PANTH dit (1825-? 1862)

  • Écrit par 
  • Roland BRETON
  •  • 152 mots

L'un des chefs de la première guerre d'indépendance indienne, dite révolte des Cipayes. Nānā Sāhib est le fils adoptif du peshwa, c'est-à-dire du chef de la Confédération marathe, qui fut détrôné par les Britanniques à l'issue de la dernière guerre marathe en 1818. À la mort du peshwa en 1853, la Compagnie des Indes refuse de reporter sa pension sur son fils adoptif. Nānā Sāhib […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dundhu-panth-nana-sahib/#i_0

PĀLA, dynastie (VIIIe-XIe s.)

  • Écrit par 
  • Roland BRETON
  •  • 276 mots

Dynastie qui a régné sur l'Inde orientale (Bengale et Bihar) du viiie au xie siècles. Le fondateur de la lignée serait Gopāla, élu roi vers 750 pour mettre fin à un demi-siècle de désordres. Le terme Pāla (protecteur, pâtre, roi) n'est que le suffixe accolé à chaque nom de souverain, leur dynastie étant e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pala-dynastie/#i_0

PÔROS ou PAURAVA (mort en 317 av. J.-C. env.) roi indien

  • Écrit par 
  • Roland BRETON
  •  • 186 mots

Souverain local du Pendjab qui fut le principal adversaire d'Alexandre le Grand en Inde. Descendant hypothétique des Pûru védiques, ou Paurava, Pôros régnait sur le territoire compris entre la Jhelum et la Chenab. La bataille décisive a lieu en ~ 326 sur les bords de la Jhelum, qu'Alexandre a franchie non sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/poros-paurava/#i_0

RĀJPŪT

  • Écrit par 
  • Roland BRETON
  •  • 673 mots

Castes guerrières de l'Inde, traditionnellement classées comme Kshatriya dans la hiérarchie des castes, les Rajput (Rājput) remontent, pour la plupart, aux envahisseurs venus de haute Asie qui se sont succédé en Inde au début de notre ère : Saka ou Scythes et Pahlava ou Parthes (~ ier s.), Kushana ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rajput/#i_0

RANJIT SINGH (1780-1839)

  • Écrit par 
  • Roland BRETON
  •  • 180 mots

Fondateur du royaume sikh du Pendjab qui fut le dernier à résister aux Britanniques en Inde. Né dans la communauté religieuse des Sikhs, Ranjit Singh sut en centraliser l'organisation. De la confédération de principautés féodales qu'était le Pendjab, il fit un État moderne. Nommé rājā en 1799, il se tourne contre les Afg […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ranjit-singh/#i_0

ŚAILENDRA LES

  • Écrit par 
  • Roland BRETON
  •  • 196 mots

L'une des grandes dynasties d'origine indienne de l'Indonésie. Contemporain de celui de Shrīvijaya, installé à Palembang dans l'île de Sumatra, le royaume des Śailendra (Shailendra) est établi à Java. La plus grande réalisation des Śailendra est, dans la plaine de Kedu, près de Jo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-sailendra/#i_0

ŚAIŚUNĀGA

  • Écrit par 
  • Roland BRETON
  •  • 452 mots

Première dynastie historiquement attestée de l'Inde, les Shaishunâga (Śaiśunāga) ont régné sur le Magadha, plaine du Bihar actuel, délimitée au nord par le Gange, à l'est par la Sone (Shona) et au sud et à l'est par les premiers escarpements des plateaux du Deccan. Selon les purâna, la lignée des Shaishunâga remonterait à Shishunâga, de la dynastie « lunaire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saisunaga/#i_0

SENA

  • Écrit par 
  • Roland BRETON
  •  • 186 mots

Deuxième grande dynastie bengalie, qui supplante celle des Pāla à la fin du xie siècle. Les Sena semblent être des brahmanes du Deccan, installés d'abord dans l'Orissa, province méridionale du royaume pāla. Ils chassent les Pāla du Bengale en 1086, et ces derniers se réfugient dans leur province occidentale, le B […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sena/#i_0

SINDHIA

  • Écrit par 
  • Roland BRETON
  •  • 236 mots

Dignitaire marathe du xviiie siècle, le sindhia, ou sindia, était à l'origine le gouverneur de la partie nord de l'empire marathe installé à Gwalior, et comparable au holkar d'Indore, au bhonsla de Berar et au gaikwar de Baroda, placés les uns comme les autres sous la direction du peshwa de Poona.Après la défaite du peshwa, écrasé à la troisième batai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sindhia/#i_0

ŚIVAJĪ (1627-1680)

  • Écrit par 
  • Roland BRETON
  •  • 154 mots

Fondateur de l'État marathe. Fils d'un haut fonctionnaire hindou de caste élevée, Śivajī conçoit fort jeune le dessein de libérer le Maharaśtra de la domination musulmane du Grand Mogol. Simple chef de bande au départ, il s'empare de nombreux forts montagnards et mène contre le lourd appareil militaire impérial une guérilla de harcèlement extrêmement efficace. Il libère ainsi de proche en proche u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sivaji/#i_0

ŚUṄGA LES

  • Écrit par 
  • Roland BRETON
  •  • 409 mots

La dynastie indienne des Śuṅga (~ 185-~ 176 à ~ 73-~ 64 ?) a succédé à celle des Maurya. Son fondateur est l'usurpateur Puśyamitra (ou Puśpamitra), général en chef qui assassine le dernier empereur maurya Brihadratha, au cours d'une revue militaire. Il doit faire face à l'invasion des Grecs de Bactriane (~ 175-~ 168) qui arrivent jusqu'à la capitale de l'empi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-sunga/#i_0

TIPPOU SAHIB (1749-1799) sultan de Mysore (1782-1799)

  • Écrit par 
  • Roland BRETON
  •  • 209 mots

Dernier souverain du Mysore, ou Maïssour, principal État du sud de l'Inde au xviiie siècle, Tippou (ou Tipu) succède à son père Haider Ali, fondateur de l'État, en pleine guerre contre les Britanniques. Ses alliés, les Français, malgré leurs victoires locales, abandonnent l'Inde par le traité de Versailles (1783). Tippou signe alors avec les Britanniq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tippou-sahib/#i_0

TRAVANCORE

  • Écrit par 
  • Roland BRETON
  •  • 177 mots

Ancien État princier de l'Inde britannique, l'État de Travancore, dont la population est en grande partie chrétienne, bénéficie au xixe siècle, sous ses râja hindous, d'un régime de despotisme relativement éclairé. L'enseignement s'y développe plus vite que dans le reste de l'Inde, et, au xxe siècle, une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/travancore/#i_0

VIDEHA

  • Écrit par 
  • Roland BRETON
  •  • 265 mots

L'un des territoires ethniques, ou « janapadas », de l'Inde antique, le pays de Videha, situé à l'extrémité nord-est de la plaine du Gange, fut sans doute l'une des dernières parties de cette plaine à être pénétrée par les Aryens. Māthava le Videgha est réputé y avoir apporté le feu sacré (au début du Ier millénaire avant notre ère ?) e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/videha/#i_0

VIJAYANAGAR EMPIRE DE

  • Écrit par 
  • Roland BRETON
  •  • 521 mots

Les rescapés de la dynastie hindoue des Kakatiya, du pays Āndhra, Harihara Ier et Bukka, chassés par les musulmans, fondent en 1336, sur les rives de la Tungabhadra, une place forte nouvelle, Vijayanagar, à la dénomination significative (ville de la victoire). Parti d'une confédération de cinq principautés, Vijayanagar devient rapidement le siège d'un puissant empire qui, so […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/empire-de-vijayanagar/#i_0

YUEZHI [YUE-TCHE]

  • Écrit par 
  • Roland BRETON
  •  • 783 mots

Peuple de l'Asie centrale considéré par les Chinois et les Iraniens comme des Indiens. L'origine indo-européenne des Yuezhi est généralement admise. Certains voient en eux des survivants de la culture de Tripolje, dans les steppes ukrainiennes. Ils seraient parvenus au moment de la migration pontique des Cimmériens et des Scythes, jusqu'aux marges de la Chine en ~ 771 : la première invasion de cav […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yuezhi-yue-tche/#i_0