Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

BACTRIANE

Ancienne région d'Asie centrale s'étendant entre les montagnes de l'Hindou-Kouch et l'Oxus (Amou-Daria), sur le nord de l'Afghanistan actuel. La Bactriane fut le premier foyer du zoroastrisme. Entre ~ 600 et 600, elle joua un rôle commercial important sur la route de la soie reliant la Chine et l'Occident ; elle fut en outre un carrefour où se rencontrèrent divers courants religieux et artistiques. Sa capitale était Bactres (l'actuel Balkh).

La Bactriane était une région fertile et prospère comme l'atteste le grand nombre du tumulus et de canalisations qu'on y a découverts. Son peuplement remonte à l'âge du fer comme en témoignent les vestiges trouvés à Balkh et qui semblent appartenir à un peuple de langue iranienne établi en ce lieu.

Les premiers textes écrits où il est fait mention de la Bactriane sont achéménides ; conquise par Cyrus II le Grand au ~ vie siècle, cette région fut une satrapie de l'Empire achéménide pendant les deux siècles suivants. Quand Alexandre le Grand vainquit Darius III, Bessos, satrape de Bactriane, essaya, mais en vain, d'organiser la résistance à l'est. À la mort d'Alexandre (~ 323), la Bactriane passa sous la domination de Séleucos Ier Nicator.

Dans la seconde moitié du ~ iiie siècle, Diodote, satrape séleucide (ou son fils du même nom), fonda un royaume indépendant, le royaume grec de Bactriane. Le roi séleucide Antiochos III le Grand vainquit leur successeur, l'usurpateur Euthydème, mais continua à reconnaître son indépendance. Les successeurs d'Euthydème étendirent leur autorité sur l'Hindou-Kouch et sur l'Inde du Nord-Ouest, où ils créèrent un royaume indo-grec sur les ruines de l'empire maurya. À l'apogée de leur puissance, ils dominaient presque tout le territoire de l'Afghanistan actuel, une partie de l'Asie centrale soviétique actuelle, et une bonne partie du Pakistan occidental. L'art, l'architecture, les monnaies et l'écriture de ces régions révèlent l'importance de l'influence hellénistique. Peu avant ~ 128, le royaume fut menacé, au nord de l'Hindou-Kouch, par un peuple nomade de la haute Asie connu des Chinois sous le nom de Yuezhi. En ~ 128, les Grecs étaient devenus tributaires des Yuezhi, et, peu après, ceux-ci occupèrent la Bactriane. Il s'agissait probablement d'un peuple iranien comprenant les Tokhariens, dont le nom fut par la suite appliqué à toute la région (Tokharistan). Au ier siècle, les nouveaux envahisseurs de la Bactriane étendirent leur domination sur l'Inde du Nord-Ouest. Selon les annales chinoises, ils fondèrent la dynastie des Kushana qui fit de la région un centre du bouddhisme comme l'atteste l'art du Gandhara où se mêlent influences grecques et bouddhiques. Dans la seconde moitié du ive siècle, les Huns Hephthalites (à l'origine une tribu des Yuezhi) s'établirent en Bactriane et, pendant presque deux cents ans, constituèrent une menace permanente pour les Sassanides. En 565, les Turcs de l'Ouest vainquirent les Hephthalites et exercèrent leur domination sur la région jusqu'à la conquête musulmane au milieu du viie siècle, conquête qui eut pour conséquence la destruction des sanctuaires bouddhiques.

— Universalis

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • Universalis : services rédactionnels de l'Encyclopædia Universalis

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • AFGHANISTAN

    • Écrit par Daniel BALLAND, Gilles DORRONSORO, Universalis, Mir Mohammad Sediq FARHANG, Pierre GENTELLE, Sayed Qassem RESHTIA, Olivier ROY, Francine TISSOT
    • 37 316 mots
    • 19 médias
    ...prospérité de la communauté. D'après les traditions des Parsis, descendants des anciens zoroastriens, le prophète vivait au vie siècle avant J.-C., en Bactriane, au nord de l'Afghanistan actuel, sous le règne du roi local Hystaspe, qu'il réussit à convertir à sa religion. L'existence de ce souverain indique...
  • ASIE CENTRALE

    • Écrit par Henri-Paul FRANCFORT, Frantz GRENET
    • 9 700 mots
    • 4 médias
    À la même époque ou un peu plus tard, la Bactriane et la Margiane connaissent-elles aussi un développement de type proto-urbain. En Margiane, les oasis du delta du Murgab comme Kelleli, Gonur et Togolok offrent un certain nombre de sites, connus depuis la fin des années soixante-dix, qui recèlent...
  • BALKH

    • Écrit par Jean CALMARD
    • 386 mots
    • 1 média

    Maintenant modeste bourgade du nord de l'Afghanistan, Balkh (l'ancienne Bactres, capitale de la Bactriane) fut jadis une métropole prospère. Située dans une plaine autrefois fertile, à un carrefour de routes entre l'Iran, l'Inde et la haute Asie, elle fut l'un des berceaux des tribus aryennes...

  • DILBERDJIN TÉPÉ

    • Écrit par Paul BERNARD
    • 1 086 mots

    Important centre urbain de l'antique Bactriane, dans l'Afghanistan septentrional, sur la rive gauche de l'Oxus (Amou-Daria), Dilberdjin Tépé est situé à 40 kilomètres au nord-ouest de Bactres. Son existence est attestée de la fin du ~ iie siècle au ve siècle et couvre la...

  • Afficher les 10 références