DELHI (SULTANAT DE)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

1200 à 1300. L'Asie des Mongols

1200 à 1300. L'Asie des Mongols
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

1300 à 1400. Tamerlan

1300 à 1400. Tamerlan
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo


Premier empire musulman de l'Inde, baptisé Hindoustan par ses fondateurs (1026-1525), qui ont pris pour capitale celle de leur principal antagoniste hindou : la ville de Delhi (ou Dilli). Turcs et Afghans descendus d'Afghānistān, les conquérants, conduits par le sultan Muhammad de Ghôr, écrasent la résistance indienne à la bataille de Tarain (1192). À la mort de Muhammad de Ghôr, le général en chef Qutb-ud-Din, un ancien esclave turc, reçoit le titre de sultan (1206-1210) et fonde la dynastie turque des Ilbari dite aussi dynastie des Esclaves. Son successeur Iltutmish (1210-1236) unifie toute la plaine indo-gangétique. Avec Jalal-ud-Din (1290-1296) et Ala-ud-Din (1296-1316) s'installe pour trente ans la dynastie des Khâlji qui, par les expéditions de Malik Kafur (1307-1311), étendent la domination musulmane jusqu'à l'extrême sud de la péninsule. La dynastie des Tughluq (1320-1398) est moins éphémère, mais, après le règne désastreux de Muhammad-bin-Tughluq (1325-1351), la puissance musulmane se morcelle en des sultanats régionaux : Bengale, Gujarat, Multan sur l'Indus, Jaunpur sur le Gange moyen, Malwa dans l'Inde centrale, royaume Bahmani dans le nord du Deccan. Le raid que Tamerlan lance contre Delhi en 1398 ne fait qu'en jeter bas les ruines. Une timide renaissance s'amorce sous les Sayyid (1414-1450), mais ceux-ci ne gouvernent guère que la région de Delhi.

1200 à 1300. L'Asie des Mongols

1200 à 1300. L'Asie des Mongols

vidéo

Gengis-Khan. Empire mongol. Croisades en Europe. Émergence du Mali en Afrique.Le XIIIe siècle est celui des Mongols. À partir de 1206, les troupes de Gengis Khan déferlent sur l'Asie et l'Europe. Xixia, Jin, Kharezm, Qipcaq, principautés russes sont vassalisés.Les descendants... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

1300 à 1400. Tamerlan

1300 à 1400. Tamerlan

vidéo

Tamerlan. Émiettement de l'Asie. Peste noire en Europe. Renaissance (Quattrocento) en Italie.L'expansion de la chrétienté européenne subit un coup d'arrêt au XIVe siècle. Frappée par la Peste noire,divisée religieusement entre papes d'Avignon et papes de Rome, en proie... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

La dynastie des Lodi (1450-1526), en revanche, réunifie la plaine du Gange moyen et commence à entamer le nord du Deccan quand surgissent de nouveaux envahisseurs musulmans, les Moghols, menés par Bābur, qui triomphent à la bataille de Panipat (1526). Mais, avant d'imposer complètement leur domination, ceux-ci durent encore affronter une dynastie afghane, les Surīs, qui règne de 1540 à 1555. Le fils de Bābur, Humāyūn, exilé pendant cette période, peut reprendre Delhi en 1555, date de la disparition définitive du sultanat. Le sultanat de Delhi a donc réussi à unifier l'Inde du Nord pendant près de trois siècles sous une domination musulmane et a même étendu son empire, l'espace de trois décennies, sur l'ensemble du subcontinent. Il a en ce sens annoncé et permis l'unité ultérieure réalisée par les Moghols.

—  Roland BRETON

Écrit par :

  • : docteur ès lettres, maître assistant à l'université d'Aix-Marseille

Classification


Autres références

«  DELHI SULTANAT DE  » est également traité dans :

SULTANAT DE DELHI

  • Écrit par 
  • Pascal BURESI
  •  • 210 mots

En 1186, les Ghurides, une dynastie iranisée régnant en Afghanistan, s’emparent de Lahore , au Pendjab , l’ancienne capitale des Ghaznévides, ainsi que de tout le bassin du Gange, de Delhi jusqu’au Bengale. À la mort du souverain ghuride Mu‘izz al-Dīn, en 1206, un de ses lieutenants turcs , Qutb al-Dīn Aybak, se proclame « roi » à Lahore, puis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sultanat-de-delhi/

SULTANAT DE DELHI - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Pascal BURESI
  •  • 272 mots

1163 Les Ghaznévides, dynastie turque régnant sur l’Afghanistan, se réfugient au Pendjab où ils prennent Lahore pour capitale. 1186 Prise de Lahore par les Ghurides de Mu‘izz al-Dīn Muhammad ibn Sām. 1206 Mort de Mu‘izz al-Dīn. Qutb al-Dīn Aybak, un lieutenant turc des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/delhi-reperes-chronologiques/

BĀBER ou BĀBUR (1483-1530)

  • Écrit par 
  • André GUIMBRETIÈRE
  •  • 712 mots

Descendant par sa mère de Gengis-Khan (Chingiz Khān) et par son père de Tamerlan (Timūr-Lang), Zahīr ud-dīn Bāber est le fondateur de la dynastie moghole en Inde. À la mort de son père en 1494, il hérite du petit royaume de Ferghāna, province située entre la Perse et le Turkestan. Attiré par la renommée de Samarkand, il tente par deux fois de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baber-babur/#i_27953

BAHMANIDES SULTANAT DES

  • Écrit par 
  • Roland BRETON
  •  • 535 mots

États musulmans du Deccan (xive-xviie s.). En 1310, le deuxième sultan de la dynastie des Khaldjis, ‘Alā' ud-dīn, envoie son favori, Malik Kāfūr, dans le Sud. En quelques mois, il soumet les Hoysāla de Devagiri, les Kākatīyas de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sultanat-des-bahmanides/#i_27953

EMPIRE MOGHOL

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 213 mots
  •  • 2 médias

En 1517, la mort du sultan de Delhi bouleverse les rapports de force au sein de la noblesse de la région et fragilise la dynastie des Lodi. Le prince moghol Babur (Bāber), descendant de Tamerlan et déjà maître de l'Afghanistan, profite de ce contexte favorable […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/empire-moghol/#i_27953

EMPIRE MOGHOL - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 307 mots

1526 Le prince moghol Babur (Bāber) écrase l'armée du sultan de Delhi à la bataille de Panipat, point de départ de la domination moghole en Inde […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/empire-moghol-reperes-chronologiques/#i_27953

ILTUTMISH, souverain de Delhi (1210-1236)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 447 mots

esclave à Qutb al-D̄in Aybak, Shams al-Dīn Iltutmish devient néanmoins son gendre et lui succède en 1210. Son beau-père a consolidé les bases de l'empire musulman, qu'il a étendu au nord de l'Inde et dont il a installé la capitale à Delhi. Il a en outre posé les fondements de la grande tour de la Victoire Qutb Mīnār, qui sera achevée par Iltutmish […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/iltutmish/#i_27953

INDE (Le territoire et les hommes) - Histoire

  • Écrit par 
  • Christophe JAFFRELOT, 
  • Jacques POUCHEPADASS
  • , Universalis
  •  • 22 505 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « Le sultanat de Delhi »  : […] Muhammad de Ghūr est ensuite rappelé en Asie centrale, où son empire se disloque, et laisse en Inde comme vice-roi son général Qutbu'd-Dīn Aibak, un esclave. Il est assassiné en 1206, et la maison de Ghūr réduite à l'insignifiance. Aibak prend alors le titre de sultan de Delhi, et fonde le premier empire musulman indien […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-le-territoire-et-les-hommes-histoire/#i_27953

INDE (Arts et culture) - L'art

  • Écrit par 
  • Raïssa BRÉGEAT, 
  • Marie-Thérèse de MALLMANN, 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 49 153 mots
  •  • 63 médias

Dans le chapitre « Les styles du sultanat de Delhi (1193-1526) »  : […] Les sultans de Delhi gouvernèrent, effectivement ou nominalement selon l'époque, les territoires conquis à l'Islam en Inde. Cinq dynasties se succédèrent : celle des Esclaves qui régna jusqu'en 1246, puis celles de Khilji (1290-1320), des Tughlaq (1320-1413), des Sayyid (1413-1444) et, enfin, des Lodi. En 1526, profitant des troubles qui secouaient […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-arts-et-culture-l-art/#i_27953

Pour citer l’article

Roland BRETON, « DELHI (SULTANAT DE) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/delhi-sultanat-de/