MAGADHA

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Au ~ vie siècle, des confédérations, formées par les tribus âryennes ou âryanisées de l'Inde du Nord et du centre, surgirent des « États ». L'un d'eux, le Magadha, prit un rapide essor dû, peut-être, à ses gisements de minerais. Ce royaume s'étendait depuis la vallée du Gange (avant que celui-ci ne se divise en plusieurs bras pour se jeter dans l'océan Indien) sur la partie méridionale du Bihār actuel. Sa capitale Rājagṛha (Rājgīr) était familière au Bouddha, qui non loin de là, à Bodhgayā, avait atteint le Suprême Éveil. La langue locale fut adoptée — et connue ensuite sous le nom de pāli pour la rédaction du Canon bouddhique lors du Premier Concile. Du Magadha, Candragupta, père de la dynastie Maurya, s'élança en ~ 305 environ vers le nord-ouest du sous-continent indien afin d'arrêter l'avance de Séleucos Ier ; il aurait bénéficié dans cette entreprise des conseils de son ministre Kautilya, auteur d'un célèbre traité de politique et d'administration. Pātaliputra (Patna) devint la capitale de l'empire Maurya et sa fortune s'accrut sous le règne du grand Aśoka (~ iiie s.). Le Magadha occupa à nouveau une position de premier plan lorsqu'en 320 de notre ère un autre Candragupta fonda à son tour le puissant empire Gupta. Mais celui-ci sortit très amoindri des attaques des Huns au début du vie siècle et le Magadha fut effacé de la carte politique de l'Inde. Dans cet État qui joua un rôle politique de premier plan, la production artistique fut très importante : elle s'inscrit dans le courant général de l'art indien.

—  Rita RÉGNIER

Écrit par :

  • : chargée de recherche au CNRS, chargée de mission au Musée national des arts asiatiques-Guimet

Classification


Autres références

«  MAGADHA  » est également traité dans :

GUPTA EMPIRE

  • Écrit par 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 3 288 mots
  •  • 3 médias

La famille Gupta semble avoir eu pour berceau le Magadha, nom donné autrefois à la région de Patna (État de Bihār). Elle s'illustra peu avant le milieu du iii e  siècle après J.-C. Ayant réussi à mettre fin à la confusion qui régnait en Inde depuis que des envahisseurs occidentaux, implantés au nord-ouest du pays aux alentours de l'ère chrétienne, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/empire-gupta/#i_23487

INDE (Le territoire et les hommes) - Histoire

  • Écrit par 
  • Christophe JAFFRELOT, 
  • Jacques POUCHEPADASS
  • , Universalis
  •  • 22 498 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « L'Empire maurya »  : […] L'Inde aborde à cette époque sa première phase d'unification impériale. Au vi e  siècle avant J.-C., l'un des royaumes de l'Inde aryanisée, le Magadha, né dans le Bihar méridional, a commencé d'affirmer sa suprématie sur ses voisins. Deux siècles plus tard, sous la dynastie des Nanda, il maîtrise tout l'espace gangétique, des approches du Pañjāb […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-le-territoire-et-les-hommes-histoire/#i_23487

INDE (Arts et culture) - L'art

  • Écrit par 
  • Raïssa BRÉGEAT, 
  • Marie-Thérèse de MALLMANN, 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 49 132 mots
  •  • 62 médias

Dans le chapitre « Sous les Maurya (env. 320-176 av. J.-C.) »  : […] Candragupta, père de la dynastie Maurya, fonda un empire qui allait s'étendre sur la majeure partie du subcontinent (l'extrême Sud excepté) et jusqu'à l'Hindukush. Ce premier effort d'unification indienne fut en quelque sorte l'aboutissement d'un sursaut national qui avait chassé du Sindh et du Pañjāb les préfets mis en place par Alexandre. En signant un traité avec Séleucus (305), Candragupta ouv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-arts-et-culture-l-art/#i_23487

NĀLANDĀ

  • Écrit par 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 1 825 mots

Au cœur de l'ancien Magadha, la terre sainte du bouddhisme (Bihār méridional, Inde du Nord-Est), se dressent les ruines imposantes de Nālandā, cité monastique et métropole spirituelle du monde bouddhique médiéval. Fondée, selon toute vraisemblance, pendant le deuxième quart du v e  siècle de l'ère chrétienne par un souverain Gupta, cette universit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nalanda/#i_23487

Pour citer l’article

Rita RÉGNIER, « MAGADHA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/magadha/