KIDĀRA (déb. Ve s.)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Souverain des derniers « Grands Yuezhi » (Da Yuezhi) de haute Asie. Vaincu par les Mongols Ruanruan (Avars) au début du ve siècle, Kidāra mène son peuple en Bactriane, comme ses prédécesseurs du ~ iie siècle. De là, et comme ceux-ci au ier siècle, il pousse jusqu'en Inde, où il installe son fils à Peshawar, l'ancienne capitale de l'empire Kushāna, issu des Yuezhi. Vers 450, les « Kidarites » prennent la place des dynastes Kushāna survivant dans l'Hindou-Kouch. Mais ils seront à leur tour supplantés avant la fin du ve siècle par les Huns blancs dits « hephthalites » qui, venant pareillement d'Asie centrale, pénètrent en Inde.

—  Roland BRETON

Écrit par :

  • : docteur ès lettres, maître assistant à l'université d'Aix-Marseille

Classification

Pour citer l’article

Roland BRETON, « KIDĀRA (déb. Ve s.) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/kidara/