SENA

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Deuxième grande dynastie bengalie, qui supplante celle des Pāla à la fin du xie siècle. Les Sena semblent être des brahmanes du Deccan, installés d'abord dans l'Orissa, province méridionale du royaume pāla. Ils chassent les Pāla du Bengale en 1086, et ces derniers se réfugient dans leur province occidentale, le Bihar actuel. Les Sena, défenseurs résolus de l'hindouisme orthodoxe, ont régularisé le système des castes dans leurs États, en restaurant la suprématie des castes supérieures, et ont inauguré une réaction contre le bouddhisme que favorisaient leurs prédécesseurs. C'est sous Lakhmanasena que le royaume atteint sa plus grande extension. Mais ce même souverain est célèbre pour s'être laissé surprendre à table dans son palais de Nadia par l'arrivée des Turcs (1199 ou 1202) et s'être enfui sans coup férir. Il se serait réfugié dans le Bengale-Oriental, où la dynastie se perpétue jusqu'aux environs de 1245, date vers laquelle le Bengale tombe dans sa totalité entre les mains des Turcs.

—  Roland BRETON

Écrit par :

  • : docteur ès lettres, maître assistant à l'université d'Aix-Marseille

Classification

Les derniers événements

Inde. Émeutes religieuses à Bombay. 17-29 mai 1984

À partir du 17, de nombreuses personnes sont massacrées dans les bidonvilles qui entourent la ville de Bombay au cours d'affrontements entre des millitants du Shiv Sena, un mouvement d'extrême droite hindou, et la minorité musulmane qui représente environ 10 p. 100 de la population. Le 21, Indira […] Lire la suite

Pour citer l’article

Roland BRETON, « SENA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/sena/