HAÏDER ALI ou HYDER ALI (1722-1782) raja du Mysore (1761-1782)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Fils d'un fonctionnaire musulman qui fonde l'État de Mysore, au sud de l'Inde, taillé dans les débris de l'Empire mogol, entre la puissance déclinante des Marathes et celles, presque aussi usurpées que la sienne, du nizām d'Hyderabad et du nabab d'Arcot. Le règne d'Haïder Ali (1761-1782) fut tout occupé à doter son État d'une administration, d'une armée et même d'une flotte modernes. Dans la rivalité montante franco-anglaise, il pratiqua comme les Marathes l'alliance avec la France. Il mena deux guerres contre les Anglais. Il gagna la première (1767-1769), et il mourut pendant la seconde (1775-1784), léguant à son fils Tipu le principal État de l'Inde du Sud.

—  Roland BRETON

Écrit par :

  • : docteur ès lettres, maître assistant à l'université d'Aix-Marseille

Classification


Autres références

«  HAÏDER ALI ou HYDER ALI (1722-1782) raja du Mysore (1761-1782)  » est également traité dans :

ESPACE (CONQUÊTE DE L') - Des fusées aux lanceurs

  • Écrit par 
  • Frederick I. ORDWAY III, 
  • Jacques VILLAIN
  •  • 11 343 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Renaissance des fusées de guerre »  : […] Il faut attendre la fin du xviii e  siècle pour que l'Europe prenne conscience que les fusées pouvaient être de redoutables engins de guerre. L'événement décisif se situera non pas sur le continent européen lui-même, mais aux Indes. Hyder Ali, raja du Mysore, avait doté son armée d'un corps de lanceurs de fusées qui comptait 1 200 hommes en 1788. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espace-conquete-de-l-des-fusees-aux-lanceurs/#i_48940

MAISŪR ou MYSORE

  • Écrit par 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 1 789 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le cadre historique »  : […] Le premier noyau du Maisūr fut le royaume Gaṅga (créé vers 450), bordé à l'ouest par les Ghāṭ occidentales, au sud par les monts Nīlgiri et traversé par la Kāveri. En tant qu'alliés des Cāḷukya ( Early Western Cāḷukya ), dont la capitale fut Bādāmi puis Paṭṭadakal, et des Rāṣṭrakūṭa après que ceux-ci eurent évincé les précédents, les Gaṅga combatti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maisur-mysore/#i_48940

Pour citer l’article

Roland BRETON, « HAÏDER ALI ou HYDER ALI (1722-1782) - raja du Mysore (1761-1782) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/haider-ali-hyder-ali/