RANJIT SINGH (1780-1839)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Fondateur du royaume sikh du Pendjab qui fut le dernier à résister aux Britanniques en Inde. Né dans la communauté religieuse des Sikhs, Ranjit Singh sut en centraliser l'organisation. De la confédération de principautés féodales qu'était le Pendjab, il fit un État moderne. Nommé rājā en 1799, il se tourne contre les Afghans et les chasse du Pendjab (1818) et du Kashmīr (1819), mais non du Sind que les Britanniques convoitent. Pour résister à ces derniers, il fait venir de nombreux militaires, experts et cadres italiens et français. À sa mort, il règne sur un vaste royaume qui s'étend de Peshāwar à la Sutlej et du Kashmīr au Sind. Mais après sa disparition, les Anglais s'emparent du Sind (1843) et lancent deux guerres contre les Sikhs. La première (1845-1846) détache du Pendjab sa partie orientale et le Kashmīr, la seconde (1848) amène la destruction de la puissance politique sikh et l'annexion de tout le Pendjab occidental aux territoires britanniques.

Le Lion du Pendjab

Le Lion du Pendjab

photographie

Le souverain sikh Ranjit Singh (1780-1839) qui prit, en 1800, le titre de Maharaja. On le surnommait le Lion du Pendjab. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

—  Roland BRETON

Écrit par :

  • : docteur ès lettres, maître assistant à l'université d'Aix-Marseille

Classification


Autres références

«  RANJIT SINGH (1780-1839)  » est également traité dans :

LAHORE

  • Écrit par 
  • Marie GUILLET
  •  • 533 mots
  •  • 2 médias

Deuxième ville du Pakistan, après Karachi, Lahore est située dans une région florissante, dont le terrain est fait d'alluvions fertiles, dans la plaine du haut Indus. La légende hindoue attribue la fondation de la ville, à Lava ou Loh, fils de Rāma, aussi la ville fut-elle jadis appelée Lohavar. Celle-ci fut le siège du gouvernement de la dynastie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lahore/#i_48939

SIKHS

  • Écrit par 
  • Denis MATRINGE
  • , Universalis
  •  • 5 456 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Du royaume sikh du Panjāb à la période contemporaine »  : […] Après la mort du dernier gurū, les Sikhs propagèrent, sous la conduite de Bandā Bahādar (1670-1716), des révoltes paysannes contre le pouvoir moghol. Ce dernier écrasa le soulèvement et mit les Sikhs à mal jusqu'aux invasions afghanes de Nādir Śāh (1738) et d'Ahṃad Šāh Durrānī (1747-1769). Dans cette tourmente, les Sikhs, d'abord dispersés, s'orga […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sikhs/#i_48939

Pour citer l’article

Roland BRETON, « RANJIT SINGH (1780-1839) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ranjit-singh/