JEUX OLYMPIQUES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Pierre de Coubertin et son œuvre

Tous les quatre ans, le nom de Pierre de Coubertin revient sous le feu des projecteurs. On se réfère à son exemple, on cite, en la lui attribuant imperturbablement, la phrase qui n'est pas sienne, « l'important, c'est de participer » (citation qui, en outre, déforme la phrase exacte : « L'important, c'est moins de gagner que de prendre part », prononcée par l'évêque de Pennsylvanie lors de son sermon aux athlètes des jeux Olympiques de Londres en 1908, puis commentée et paraphrasée par Coubertin à l'occasion du dîner offert par le gouvernement britannique le 24 juillet 1908) ; mieux encore, on se prévaut de son opinion sans avoir lu ses écrits ou bien en extrayant de son contexte tel membre de phrase tronqué, ce qui rend aisées toutes les déformations abusives.

autre :

 

Crédits :

Afficher

Dans le meilleur des cas, il apparaît tout au plus comme le rénovateur des jeux Olympiques, ce qui occulte la profondeur et la variété d'une pensée multiforme. L'homme et son œuvre restent en fait des inconnus.

Issu d'une famille du « faubourg Saint-Germain », il est né le 1er janvier 1863 dans l'hôtel particulier du 20 de la rue Oudinot, dont il ne devait se défaire qu'après la Première Guerre mondiale, pour des raisons essentiellement financières. Pierre de Coubertin était l'un des quatre enfants de Charles Fredy, baron de Coubertin (1822-1908), peintre de quelque talent, et de Marie-Marcelle Gigault de Crisenoy (voir la généalogie établie par son petit-neveu Geoffroy de Navacelle), tous deux monarchistes et partisans du comte de Chambord. Très vite, Coubertin allait faire la preuve de l'originalité de sa pensée ; il allait s'éloigner du chemin tout tracé, des rivages trop connus, pour se livrer à cette « aviation intellectuelle » que plus tard il tenterait d'introduire dans l'éducation (cf. l'importante étude d'Y.-P. Boulongne, éd. Léméac, Ottawa, 1975).

L'éducation, la pédagogie : tel fut le champ d'action qu'il se choisit dès 1883, s'il faut en croire Une campagne de vingt et un ans (1887-1908), publié en 1909, où il indique sans ambages l'importance de son premier voyage e [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 23 pages

Médias de l’article

Jeux Olympiques : drapeau

Jeux Olympiques : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Rio de Janeiro élue ville olympique 2016

Rio de Janeiro élue ville olympique 2016
Crédits : Luciana Whitaker/ LatinContent/ Getty Images

photographie

Stade Panathénaïque, Athènes

Stade Panathénaïque, Athènes
Crédits : Hulton Getty

photographie

Jean Boiteux

Jean Boiteux
Crédits : Sport Archives/ D.R.

photographie

Afficher les 13 médias de l'article


Écrit par :

  • : écrivain, directeur du Musée du sport français, membre de l'Académie internationale olympique
  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs
  • : responsable de la banque de données du journal L'Équipe et des relations avec le Comité international olympique

Classification

Autres références

«  JEUX OLYMPIQUES  » est également traité dans :

ANTHROPOLOGY DAY (1904)

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 1 202 mots

Les jeux Olympiques de Saint Louis demeurent avant tout ceux de l'Amérique blanche. La guerre de Sécession est achevée depuis moins de quarante ans, la victoire du Nord sur le Sud a permis l'abolition de l'esclavage en 1865. Cette abolition ne signifie pas pour autant l'égalité des races, loin de là […] Lire la suite

BERLIN (JEUX OLYMPIQUES DE) [1936] - Les nazis et l'olympisme

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 3 128 mots
  •  • 2 médias

« Avec ces Jeux, on a mis entre nos mains un instrument de propagande inestimable », peut-on lire dans la presse officielle nazie en 1935. « Nous allons nous mesurer aux nations de la terre et leur montrer quelles forces l'idée de la communauté nationale est à elle seule capable de mettre en œuvre », écrit Joseph […] Lire la suite

C.I.O. (Comité international olympique)

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 10 239 mots

Né le 23 juin 1894 à la Sorbonne à Paris sous le nom de Comité international pour les jeux Olympiques, le Comité international olympique (C.I.O.) est devenu, au xxie siècle, une institution internationale majeure, un pôle financier et diplomatique incontournable. Le […] Lire la suite

JEUX OLYMPIQUES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 864 mots

16-23 juin 1894 Tenue à la Sorbonne à Paris du Congrès international pour le rétablissement des jeux Olympiques ; sous l'impulsion de Pierre de Coubertin, la naissance des jeux Olympiques de l'ère moderne est entérinée.6-16 avril 1896 I […] Lire la suite

JEUX OLYMPIQUES - Cérémonies d'ouverture

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 1 866 mots
  •  • 1 média

Les jeux Olympiques de Londres, en 1908, sont marqués par une innovation : à l'occasion de la cérémonie d'ouverture, laquelle se déroule le 13 juillet sous un ciel assombri par la pluie, les sportifs de chaque pays défilent derrière leur drapeau national. Cette procession est certes marquée par divers incidents (les Finlandais refusent de défiler der […] Lire la suite

ATHÈNES JEUX OLYMPIQUES D' (1896)

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 193 mots

La volonté de Pierre de Coubertin a permis la « rénovation » des jeux Olympiques, dont la première édition de l'ère moderne se tient à Athènes.Si seulement 311 athlètes (dont 230 Grecs) participent aux Iers jeux Olympiques de l'ère moder […] Lire la suite

JEUX OLYMPIQUES - Évolution du programme sportif

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 3 809 mots
  •  • 2 médias

Désormais, le programme des jeux Olympiques semble d'une grande cohérence. Peu de monde penserait à remettre en cause les sports sélectionnés avec une extrême rigueur par le C.I.O. Ainsi, pour les Jeux d'été de Rio de Janeiro (2016), le Comité a choisi d'intégrer le golf et le rugby à VII. On aurait même tendance […] Lire la suite

JEUX OLYMPIQUES - La Chine et les Jeux

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 3 097 mots

Durant plusieurs décennies, l'Empire du Milieu compte pour quantité négligeable au sein du mouvement olympique. Le Comité olympique chinois voit certes le jour dès 1910, mais il faut attendre 1922 pour que le C.I.O. coopte un Chinois : Cheting T. Wang, diplomate et membre influant du Guomindang, intègre l'institution. Dix ans plus tard, la Chine envoie pour la première fois une délégation aux Jeux […] Lire la suite

JEUX OLYMPIQUES - La Dream Team, symbole des Jeux professionnels

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 1 088 mots

Le 16 juillet 1980, Juan Antonio Samaranch accédait à la présidence du C.I.O. Parmi les multiples réformes que le Catalan mit en œuvre, l'une des plus spectaculaires fut d'ouvrir les Jeux aux sportifs professionnels. Dès 1981, lors du congrès de Baden-Baden, il se prononce pour la suppression du mot « amateurisme » de la Charte olympique, prop […] Lire la suite

JEUX OLYMPIQUES - L'Afrique du Sud et les Jeux

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 994 mots

Le 10 000 mètres féminin constitue l'un des temps forts des Jeux de Barcelone. Le vendredi 7 août 1992, alors que la nuit envahit le magnifique stade olympique baigné par la chaleur, les concurrentes s'élancent pour un effort de plus d'une demi-heure. La course en elle-même est limpide et sans grande surprise. La Britannique Liz McColgan (vingt-huit ans), […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

12 février 2021 Japon. Démission du président du comité d'organisation des jeux Olympiques de Tōkyō.

jeux Olympiques de Tōkyō, Yoshiro Mori, présente sa démission. À la suite de propos sexistes tenus au début du mois – il avait affirmé que « les femmes parlent trop pendant les réunions » –, il faisait l’objet d’une pétition réclamant son départ, des centaines de bénévoles impliqués dans l’organisation des Jeux avaient annoncé leur retrait et de gros […] Lire la suite

17 décembre 2020 Russie. Exclusion de la Russie des compétitions internationales pour deux ans.

jeux Olympiques d’hiver de Sotchi en 2014. Cette sanction exclut Moscou des Jeux d’été et d’hiver 2021. Le TAS autorise toutefois les athlètes russes non dopés à participer aux compétitions à titre individuel et sous bannière neutre.  […] Lire la suite

7-29 avril 2020 Japon. Proclamation de l'état d'urgence face à l'épidémie de Covid-19.

jeux Olympiques de Tōkyō en juillet. Le 27, Shinzō Abe présente au Parlement le premier volet d’un plan d’aide économique de 117 100 milliards de yens (1 007 milliards d’euros), qui prend la forme d’aides directes aux ménages et aux petites et moyennes entreprises et de prêts à taux zéro à ces dernières. Le 29, le Premier ministre admet que les jeux […] Lire la suite

2-24 mars 2020 Japon. Lutte contre l'épidémie de Covid-19.

jeux Olympiques qui devaient se dérouler au Japon en juillet. Seules les deux guerres mondiales avaient jusque-là empêché l’organisation des Jeux. À la fin du mois, l’archipel dénombre cinquante-six décès dus à la Covid-19. […] Lire la suite

9 décembre 2019 Russie. Sanctions de la Russie par l'Agence mondiale antidopage.

jeux Olympiques d’été à Tōkyō en 2020, aux jeux Olympiques d’hiver à Pékin en 2022 et à la Coupe du monde de football au Qatar en 2022. Moscou ne pourra accueillir ni se porter candidat à l’organisation d’une compétition mondiale et les dirigeants sportifs russes ne pourront siéger au comité exécutif des fédérations internationales. Cette mesure sanctionne […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean DURRY, Pierre LAGRUE, Alain LUNZENFICHTER, « JEUX OLYMPIQUES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 septembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/jeux-olympiques/