LAUSANNE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La ville de Lausanne, chef-lieu du canton de Vaud et quatrième ville de Suisse, se situe sur la rive septentrionale du Léman et au centre de la Suisse romande. Étagé entre 375 et 670 mètres d’altitude, le site est constitué par une colline, la Cité, délimitée par la Louve et le Flon. La vallée de cette dernière rivière – dont le lit est aujourd’hui comblé – est un niveau urbain particulier, à la fois axe de circulation, enjambé par trois ponts, et plateforme d’activités (quartier du Flon). Le territoire communal s’étend au nord, dans la région du Jorat, sur un grand domaine forestier qui constitue une vaste zone de loisirs. La ville possède aussi des vignes renommées dans Lavaux.

Suisse : carte générale

Carte : Suisse : carte générale

Carte générale de la Suisse. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Vaud : carte administrative du canton

Carte : Vaud : carte administrative du canton

Carte administrative du canton de Vaud. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Deux sites, le bord du lac et la colline de la Cité, ont été occupés dès le VIe millénaire avant notre ère. La ville romaine (Lousonna) s’est établie près du lac puis, au haut Moyen Âge, l’évêque et les habitants s’installent sur la Cité et, ultérieurement, sur les rives du Flon.

Durant tout le Moyen Âge, l’évêque détient les pouvoirs politiques et religieux et tient tête à la maison de Savoie. Les citadins essaient à plusieurs reprises, entre les xiiie et xve siècles, de s’émanciper, mais en vain. Les Bernois, maîtres des lieux à partir de 1536, ne laissent que peu d’autonomie à la bourgeoisie locale, organisée en oligarchie peu revendicatrice. En revanche, les activités artisanales (tannerie, manufactures textiles, imprimeries, etc.) fleurissent. Avec le développement des idées nouvelles, impulsées par les Lumières, et de la vie culturelle, l’Ancien Régime devient pesant ; les troupes françaises arrivent en 1798, entraînant le départ des autorités bernoises et la création de la République helvétique. La ville, devenue chef-lieu en 1803, est gérée par une municipalité, avec la création, en 1815, d’un organe législatif, le conseil communal.

Politiquement, la ville est gouvernée par les libéraux et conservateurs jusqu’en 1882, puis par les radicaux, alliés aux libéraux jusqu’à ce que les socialistes, en 1898, menacent la majorité de droite. Celle-ci a cependant dominé jusqu’en 1990, à l’exception de deux législatures. Depuis lors, les socialistes, les Verts et l’extrême gauche détiennent la majorité.

La population, qui est passée de 100 000 habitants en 1945 à plus de 140 000 à partir de 2015 connaît une proportion toujours plus grande de résidents étrangers (22,6 p. 100 en 1970 ; 43 p. 100 en 2017). Le chef-lieu vaudois n’échappe pas aux problèmes sociaux des grandes villes suisses : surendettement, recherche d’emploi, déficit de formation, questions de santé et violence domestique, ainsi qu’un manque permanent de logements à loyers abordables. Environ 4 p. 100 de la population bénéficie de l’aide sociale.

Lausanne abrite le Tribunal fédéral et, en tant que chef-lieu, nombre d’administrations et d’organisations. Concernant le développement territorial de l’agglomération, après de difficiles tentatives dès les années 1950, elle a su composer avec les communes voisines et élaborer, en 2007, un projet d’agglomération Lausanne-Morges. Celui-ci traite essentiellement de l’urbanisme et de la mobilité. Le raccordement ferroviaire, obtenu de haute lutte au milieu du xixe siècle, a fait de Lausanne un important carrefour à la croisée des lignes Paris-Milan et Genève-Zurich. La gare, couplée à celle de Renens, s’agrandit en étroite relation avec les aménagements urbains, tels que la création d’un pôle muséal. La ville connaît une croissance soutenue des logements, notamment grâce à des coopératives d’habitations, et s’est dotée d’un métro en 2008. Le projet urbain nommé Métamorphose combine rénovation, déplacement d’installations sportives et création de quartiers d’habitation.

À partir du xviiie siècle notamment, Lausanne accueille des étrangers de renom (Edward Gibbon, Voltaire) et devient au siècle suivant un centre d’études supérieures. Les hôtels prennent leur essor dans la seconde moitié du xixe siècle (le Beau-Rivage en 1861). La Première Guerre mondiale puis la « grande dépression » stoppent cet élan. Les touristes ne reviennent en nombre qu’après la Seconde Guerre mondiale, encore largement européens, souvent pour raisons d’affaires.

Lausanne est un centre de formation avec des écoles techniques, des centres professionnels pour apprentis, l’Institut international de management (IMD), l’École hôtelière et, bien sûr, l’université et l’École polytechnique fédérale (EPFL). L’Académie, créée en 1537 pour former les pasteurs, s’est transformée en université en 1891. Depuis son transfert progressif au sud-ouest de la ville à côté de l’EPFL, ce campus constitue l’un des principaux centres de formation et de recherche du pays.

Lausanne, dès la fin du xviiie siècle, devient une destination médicale connue et appréciée, notamment grâce au médecin Auguste Tissot. Plus tard, une nombreuse clientèle étrangère vient s’y faire soigner, et ce phénomène reprend après la Seconde Guerre mondiale. Le Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV), la faculté de biologie et de médecine, plusieurs centres de recherche, des entreprises et des start-up forment un ensemble de réputation mondiale.

Pierre de Coubertin, qui fréquente souvent Lausanne au début du xxe siècle, y transfère en 1915 le siège du Comité international olympique (CIO) avant de s’y établir en 1922. La ville est élevée au rang de capitale olympique en 1993. La présence de plus de quarante sièges de fédérations et d’une quinzaine d'organisations sportives internationales témoigne de la diversité des axes de développement. Lausanne offre en outre un vaste éventail d’installations et d’activités culturelles. On y dénombre plusieurs dizaines de musées et une large gamme de centres de formation musicale, un opéra et des théâtres, des orchestres et le Béjart Ballet, installé depuis 1987.

Entrée du Musée olympique, Lausanne

Photographie : Entrée du Musée olympique, Lausanne

Inauguré le 23 juin 1993, le Musée olympique (architecte Pedro Ramírez Vázquez), situé à Lausanne, a pour vocation de faire connaître l'histoire du mouvement olympique, de promouvoir ses valeurs et de préserver la « mémoire olympique ». Cette vue a été prise avant l’extension de... 

Crédits : Arnaud Gaillard (CC-BY)

Afficher

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Médias de l’article

Suisse : carte générale

Suisse : carte générale
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Vaud : carte administrative du canton

Vaud : carte administrative du canton
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Entrée du Musée olympique, Lausanne

Entrée du Musée olympique, Lausanne
Crédits : Arnaud Gaillard (CC-BY)

photographie

Afficher les 3 médias de l'article


Écrit par :

  • : professeur honoraire de l'université de Lausanne (Suisse)

Classification

Autres références

«  LAUSANNE  » est également traité dans :

LAUSANNE MUSÉE DES BEAUX-ARTS DE

  • Écrit par 
  • Daniel HARTMANN
  •  • 1 382 mots

Installé dans l'imposant palais de Rumine qui de sa façade néo-renaissance florentine large de 131 mètres surplombe la place de la Riponne, le musée cantonal des Beaux-Arts de Lausanne a été inauguré le 17 juillet 1906. Construit de 1898 à 1906 sur les plans de l'architecte français Gaspard André (1840-1896) grâce au legs de 1,5 million de francs suisses fait à la ville de Lausanne par Gabriel de […] Lire la suite

MUSÉE OLYMPIQUE

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 1 376 mots
  •  • 1 média

Le Musée olympique, inauguré le 23 juin 1993, se trouve à Lausanne, quai d'Ouchy, en bordure du lac Léman, dans un grand parc verdoyant. Ce musée constitue d'une certaine manière l'aboutissement d'une idée centennale de Pierre de Coubertin, qui désirait ardemment associer le sport avec les arts et la littérature, mais aussi témoigner de l'histoire propre du mouvement olympique. Ainsi, dès 1903, […] Lire la suite

SUISSE

  • Écrit par 
  • Bernard DEBARBIEUX, 
  • Frédéric ESPOSITO, 
  • Bertil GALLAND, 
  • Paul GUICHONNET, 
  • Adrien PASQUALI, 
  • Dusan SIDJANSKI
  • , Universalis
  •  • 24 365 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Des remises en question à venir »  : […] Tout attachée qu’elle soit à ses mythes au point d’en faire des éléments structurants de sa vie économique et de sa culture politique, la Suisse est aujourd’hui traversée par des changements majeurs qui en relativisent la vigueur et leur capacité à orienter sa géographie politique, économique et culturelle. Un des changements les plus importants réside dans la transformation des villes principales […] Lire la suite

VAUD CANTON DE

  • Écrit par 
  • Laurent BRIDEL
  •  • 1 502 mots
  •  • 2 médias

Situé au cœur de la Suisse romande, le canton de Vaud est le plus grand des cantons suisses entièrement francophones (3 212 kilomètres carrés) . Il comptait 794 000 habitants en 2017 et son chef-lieu est Lausanne. Avec celui de Berne, il est le seul à s’étendre sur les trois régions principales du pays, le Jura, le Moyen Pays (ou Plateau suisse) et les Alpes. Géologiquement, le secteur alpin du c […] Lire la suite

Les derniers événements

14 octobre 2020 Suisse. Acquittement d'un militant du climat à Genève.

Lausanne (Vaud) en janvier, a été infirmée en appel en septembre par la cour d’appel de Renens. […] Lire la suite

5-20 mars 2020 Suisse. Lutte contre l'épidémie de Covid-19.

Lausanne (Vaud), des suites de la Covid-19. Le bilan humain s’établira à quatre cent trente-trois à la fin du mois. Le 13, le Conseil fédéral annonce la fermeture partielle de la frontière entre le Tessin et l’Italie, où l’épidémie est particulièrement virulente, ainsi que l’interdiction des manifestations publiques de plus de cent personnes, la fermeture […] Lire la suite

13 janvier 2020 Suisse. Acquittement de militants proclimat.

Lausanne (Vaud) acquitte douze militants environnementaux condamnés à une amende, par ordonnance pénale, pour avoir occupé les locaux lausannois de la banque Crédit Suisse, en novembre 2018, déguisés en joueurs de tennis. Ces militants de Lausanne Action Climat entendaient protester contre les émissions de gaz à effet de serre générées par les investissements […] Lire la suite

9-20 août 2019 Suisse. Sommet « Smile for Future ».

Lausanne à l’issue du sommet. Le 20, le mouvement « grève pour le climat » publie sa « charte climat », demandant aux candidats aux élections fédérales d’octobre de se prononcer sur les trois principales revendications présentées. […] Lire la suite

14-15 septembre 2018 Suisse. Révélation d'une tentative de piratage attribuée à la Russie.

Lausanne, qui a suspendu en novembre 2015 l’Agence russe antidopage. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Laurent BRIDEL, « LAUSANNE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/lausanne/