Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

LAUSANNE

  • Article mis en ligne le
  • Modifié le
  • Écrit par

La ville de Lausanne, chef-lieu du canton de Vaud et quatrième ville de Suisse, se situe sur la rive septentrionale du Léman et au centre de la Suisse romande. Étagé entre 375 et 670 mètres d’altitude, le site est constitué par une colline, la Cité, délimitée par la Louve et le Flon. La vallée de cette dernière rivière – dont le lit est aujourd’hui comblé – est un niveau urbain particulier, à la fois axe de circulation, enjambé par trois ponts, et plateforme d’activités (quartier du Flon). Le territoire communal s’étend au nord, dans la région du Jorat, sur un grand domaine forestier qui constitue une vaste zone de loisirs. La ville possède aussi des vignes renommées dans Lavaux.

Suisse : carte générale - crédits : Encyclopædia Universalis France

Suisse : carte générale

Vaud : carte administrative du canton - crédits : Encyclopædia Universalis France

Vaud : carte administrative du canton

Deux sites, le bord du lac et la colline de la Cité, ont été occupés dès le VIe millénaire avant notre ère. La ville romaine (Lousonna) s’est établie près du lac puis, au haut Moyen Âge, l’évêque et les habitants s’installent sur la Cité et, ultérieurement, sur les rives du Flon.

Durant tout le Moyen Âge, l’évêque détient les pouvoirs politiques et religieux et tient tête à la maison de Savoie. Les citadins essaient à plusieurs reprises, entre les xiiie et xve siècles, de s’émanciper, mais en vain. Les Bernois, maîtres des lieux à partir de 1536, ne laissent que peu d’autonomie à la bourgeoisie locale, organisée en oligarchie peu revendicatrice. En revanche, les activités artisanales (tannerie, manufactures textiles, imprimeries, etc.) fleurissent. Avec le développement des idées nouvelles, impulsées par les Lumières, et de la vie culturelle, l’Ancien Régime devient pesant ; les troupes françaises arrivent en 1798, entraînant le départ des autorités bernoises et la création de la République helvétique. La ville, devenue chef-lieu en 1803, est gérée par une municipalité, avec la création, en 1815, d’un organe législatif, le conseil communal.

Politiquement, la ville est gouvernée par les libéraux et conservateurs jusqu’en 1882, puis par les radicaux, alliés aux libéraux jusqu’à ce que les socialistes, en 1898, menacent la majorité de droite. Celle-ci a cependant dominé jusqu’en 1990, à l’exception de deux législatures. Depuis lors, les socialistes, les Verts et l’extrême gauche détiennent la majorité.

La population, qui est passée de 100 000 habitants en 1945 à plus de 140 000 à partir de 2015 connaît une proportion toujours plus grande de résidents étrangers (22,6 p. 100 en 1970 ; 43 p. 100 en 2017). Le chef-lieu vaudois n’échappe pas aux problèmes sociaux des grandes villes suisses : surendettement, recherche d’emploi, déficit de formation, questions de santé et violence domestique, ainsi qu’un manque permanent de logements à loyers abordables. Environ 4 p. 100 de la population bénéficie de l’aide sociale.

Lausanne abrite le Tribunal fédéral et, en tant que chef-lieu, nombre d’administrations et d’organisations. Concernant le développement territorial de l’agglomération, après de difficiles tentatives dès les années 1950, elle a su composer avec les communes voisines et élaborer, en 2007, un projet d’agglomération Lausanne-Morges. Celui-ci traite essentiellement de l’urbanisme et de la mobilité. Le raccordement ferroviaire, obtenu de haute lutte au milieu du xixe siècle, a fait de Lausanne un important carrefour à la croisée des lignes Paris-Milan et Genève-Zurich. La gare, couplée à celle de Renens, s’agrandit en étroite relation avec les aménagements urbains, tels que la création d’un pôle muséal. La ville connaît une croissance soutenue des logements, notamment grâce à des coopératives d’habitations, et s’est dotée d’un métro en 2008. Le projet urbain nommé Métamorphose combine rénovation, déplacement d’installations sportives et création de quartiers d’habitation.

À partir du xviiie siècle notamment, Lausanne accueille des étrangers de renom[...]

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : professeur honoraire de l'université de Lausanne (Suisse)

Classification

Pour citer cet article

Laurent BRIDEL. LAUSANNE [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 13/01/2020

Médias

Suisse : carte générale - crédits : Encyclopædia Universalis France

Suisse : carte générale

Vaud : carte administrative du canton - crédits : Encyclopædia Universalis France

Vaud : carte administrative du canton

Entrée du Musée olympique, Lausanne - crédits : Arnaud Gaillard (CC-BY)

Entrée du Musée olympique, Lausanne

Autres références

  • LAUSANNE MUSÉE DES BEAUX-ARTS DE

    • Écrit par
    • 1 380 mots

    Installé dans l'imposant palais de Rumine qui de sa façade néo-renaissance florentine large de 131 mètres surplombe la place de la Riponne, le musée cantonal des Beaux-Arts de Lausanne a été inauguré le 17 juillet 1906. Construit de 1898 à 1906 sur les plans de l'architecte français Gaspard...

  • MUSÉE OLYMPIQUE

    • Écrit par
    • 1 378 mots

    Le Musée olympique, inauguré le 23 juin 1993, se trouve à Lausanne, quai d'Ouchy, en bordure du lac Léman, dans un grand parc verdoyant. Ce musée constitue d'une certaine manière l'aboutissement d'une idée centennale de Pierre de Coubertin, qui désirait ardemment associer...

  • SUISSE

    • Écrit par , , , , , et
    • 24 373 mots
    • 9 médias
    ...transformation des villes principales. Les villes suisses restent modestes en taille (les cinq agglomérations principales, Zurich, Genève, Bâle, Berne et Lausanne, comptaient chacune entre 0,3 et 1,2 million d’habitants en 2016). Mais elles tendent à polariser la vie économique et à couvrir de...
  • VAUD CANTON DE

    • Écrit par
    • 1 509 mots
    • 2 médias

    Situé au cœur de la Suisse romande, le canton de Vaud est le plus grand des cantons suisses entièrement francophones (3 212 kilomètres carrés). Il comptait 794 000 habitants en 2017 et son chef-lieu est Lausanne. Avec celui de Berne, il est le seul à s’étendre sur les trois régions principales...