JAZY MICHEL (1936- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né le 13 juin 1936 à Oignies (Pas-de-Calais), Michel Jazy fut l'une des figures de proue du sport français dans les années 1960. Il a notamment établi neuf records du monde, une performance inégalée par un athlète français.

Michel Jazy

Michel Jazy

photographie

En 1965, l'athlète français Michel Jazy s'est remis de sa déception des Jeux de Tokyo. Il bat successivement les records du monde du mile et du 3 000 mètres. 

Crédits : Allsport/ Getty

Afficher

Michel Jazy, alors typographe au journal L'Équipe où Marcel Hansenne lui permet de concilier vie professionnelle et sport de haut niveau, se révèle lors des jeux Olympiques de Rome en 1960. Dans une course lancée sur un rythme fou par Michel Bernard, Michel Jazy obtient la médaille d'argent du 1 500 mètres derrière le talentueux Australien Herbert Elliott. En 1962, il est champion d'Europe du 1 500 mètres, et établit son premier record du monde, sur 2 000 mètres, puis bat celui du 3 000 mètres.

En 1964, à Tōkyō, il est le favori du 5 000 mètres. Mais, engageant le sprint trop tôt, il doit se contenter de la quatrième place, laissant la victoire à l'Américain Bob Schul, et les deux autres médailles à l'Allemand Harald Norpoth et à l'Américain Bill Dellinger. Malgré sa déception, Michel Jazy continue de briller sur les pistes. En 1965, il bat quatre records du monde. Champion d'Europe du 5 000 mètres et médaillé d’argent sur 1 500 mètres en 1966 à Budapest, Michel Jazy fait ses adieux à la compétition en octobre de la même année, à Saint-Maur, en améliorant le record du monde du 2 000 mètres, dans une course où Jean Wadoux lui a servi de lièvre.

—  Pierre LAGRUE

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification


Autres références

«  JAZY MICHEL (1936- )  » est également traité dans :

JEUX OLYMPIQUES - Les athlètes sans couronne

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 3 370 mots

Le 18 octobre 1964, un dimanche pluvieux sur le Japon, devait être le jour de gloire de Michel Jazy. Vice-champion olympique du 1 500 mètres en 1960 à Rome, champion d'Europe en 1962, toujours sur 1 500 mètres, le populaire athlète français a choisi de s'aligner dans le 5 000 mètres aux jeux Olympiques de T̄okȳo. Bien qu'il s'en défende, peut-êtr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeux-olympiques-les-athletes-sans-couronne/#i_98537

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « JAZY MICHEL (1936- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-jazy/