COUBERTIN PIERRE DE (1863-1937)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Humaniste et visionnaire, Pierre Fredy, baron de Coubertin, est un personnage qui semble connu de tous. En effet, tous les deux ans désormais, son nom se voit largement évoqué par les médias à l'occasion de la tenue des jeux Olympiques, qu'ils soient d'été ou d'hiver : Coubertin est en effet l'homme qui, au terme d'un long combat et grâce à une ténacité farouche, permit la renaissance des jeux Olympiques. Mais sa vie et son œuvre ne sauraient se réduire à ce seul événement, malgré l'importance considérable qui est désormais la sienne : Coubertin fut avant tout un pédagogue désireux de réformer le système éducatif français et un écrivain prolifique à la pensée complexe.

Le pédagogue

Pierre de Coubertin est né le 1er janvier 1863 dans l'hôtel particulier familial situé 20, rue Oudinot, à Paris. Il est le dernier des quatre enfants de Charles Fredy, baron de Coubertin, un peintre à l'inspiration religieuse de quelque talent, membre de la Société des artistes français, et de Marie-Marcelle Gigault de Crisenoy, tous deux catholiques fervents et monarchistes convaincus. Élève des jésuites du collège de la rue de Madrid, à Paris, le jeune Pierre de Coubertin, très marqué par la défaite de 1870 et qui cherche la meilleure façon de servir son pays, est reçu à l'École interarmes de Saint-Cyr. Puis, désormais persuadé que l'Europe va vivre une longue période de paix, il démissionne et s'inscrit à l'École des sciences politiques, où il suit avec assiduité les cours de l'institution de la rue Saint-Guillaume. Allant à contre-courant des idées familiales, il s'enflamme pour la République ; mais, déçu par le sectarisme des partis, il renonce à s'engager en politique.

À vingt ans, il part pour l'Angleterre et découvre à Rugby l'œuvre pédagogique de Thomas Arnold, révélée en 1875 par La Vie de collège de Tom Brown, livre d'un disciple d'Arnold, Thomas Hughes. Coubertin, impressionné par la grandeur de l'Anglete [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification


Autres références

«  COUBERTIN PIERRE DE (1863-1937)  » est également traité dans :

AMSTERDAM (JEUX OLYMPIQUES D') [1928] - Contexte, organisation, bilan

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 2 072 mots

Quand s'ouvrent les jeux Olympiques d'Amsterdam, cela fait déjà plus de sept ans que le lieu de la célébration des VIII es  jeux Olympiques d'été célébrant la IX e  olympiade de l'ère moderne est connu . En effet, Amsterdam s'est vue désignée ville d'accueil des jeux Olympiques de 1928 le 2 juin 1921 : ce jour-là, lors de la dix-neuvième session du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amsterdam-jeux-olympiques-d-1928-contexte-organisation-bilan/#i_17057

ANVERS (JEUX OLYMPIQUES D') [1920] - Contexte, organisation, bilan

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 2 237 mots

En marge des V es  jeux Olympiques, le C.I.O. tient sa dixième session à Stockholm et, le 27 mai 1912, il désigne Berlin ville d'accueil des Jeux de 1916. En 1909, la capitale du Reich avait renoncé à présenter sa candidature : elle laissait le champ libre à Stockholm et se réservait pour 1916. Bien que cinq autres villes se déclarent intéressées, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anvers-jeux-olympiques-d-1920-contexte-organisation-bilan/#i_17057

ATHÈNES JEUX OLYMPIQUES D' (1896)

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 193 mots

La volonté de Pierre de Coubertin a permis la « rénovation » des jeux Olympiques, dont la première édition de l'ère moderne se tient à Athènes. Si seulement 311 athlètes (dont 230 Grecs) participent aux I ers  jeux Olympiques de l'ère moderne, cet événement n'en marque pas moins un pas décisif vers l'unification du mouvement sportif. Au fil des oly […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeux-olympiques-d-athenes/#i_17057

ATHÈNES (JEUX OLYMPIQUES D') [1896] - Contexte, organisation, bilan

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 2 509 mots
  •  • 1 média

Une fois le congrès de la Sorbonne clos dans l'enthousiasme olympique renaissant, le 23 juin 1894, il s'agit de se mettre à la tâche et d'entamer une véritable course contre la montre pour parvenir, en moins de deux ans, à transformer le rêve coubertinien en réalité athénienne. À la Sorbonne, Dimitrios Vikelas a convaincu les congressistes que le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/athenes-jeux-olympiques-d-1896-contexte-organisation-bilan/#i_17057

BERLIN (JEUX OLYMPIQUES DE) [1936] - Les nazis et l'olympisme

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 3 127 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Complicités et naïvetés »  : […] Les nazis ont annexé les Jeux de 1936 pour glorifier leur régime et sont parfaitement parvenus à leurs fins . Leur stratégie, fondée sur la duperie, s'avéra certes très au point, mais le triomphe nazi ne fut possible que grâce à la naïveté – voire à la complicité – des instances sportives internationales et du C.I.O., mais aussi des politiciens. Qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/berlin-jeux-olympiques-de-1936-les-nazis-et-l-olympisme/#i_17057

C.I.O. (Comité international olympique)

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 10 239 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Histoire d'une institution incontournable »  : […] Le C.I.O. naît donc le 23 juin 1894 à la Sorbonne à Paris. Il compte alors treize membres : Pierre de Coubertin et Ernest Callot (France), Dimitrios Vikelas (Grèce), lord Ampthill et Charles Herbert (Grande-Bretagne), William Milligan Sloane (États-Unis), José Benjamín Zubiaur (Argentine), Leonard Albert Cuff (Nouvelle-Zélande), Jirí Guth (Bohême), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/comite-international-olympique/#i_17057

JEUX OLYMPIQUES

  • Écrit par 
  • Jean DURRY, 
  • Pierre LAGRUE, 
  • Alain LUNZENFICHTER
  • , Universalis
  •  • 15 081 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Pierre de Coubertin et son œuvre »  : […] Tous les quatre ans, le nom de Pierre de Coubertin revient sous le feu des projecteurs. On se réfère à son exemple, on cite, en la lui attribuant imperturbablement, la phrase qui n'est pas sienne, « l'important, c'est de participer » (citation qui, en outre, déforme la phrase exacte : « L'important, c'est moins de gagner que de prendre part », pro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeux-olympiques/#i_17057

JEUX OLYMPIQUES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 864 mots

16-23 juin 1894 Tenue à la Sorbonne à Paris du Congrès international pour le rétablissement des jeux Olympiques ; sous l'impulsion de Pierre de Coubertin, la naissance des jeux Olympiques de l'ère moderne est entérinée. 6-16 avril 1896 I ers  jeux Olympiques de l'ère moderne à Athènes. 14 juillet 1920 À Anvers, le drapeau olympique est hissé pou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeux-olympiques-reperes-chronologiques/#i_17057

JEUX OLYMPIQUES - La notion d'amateurisme

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 3 099 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La rigidité originelle du C.I.O.  »  : […] Dès la rénovation olympique, la question de l'amateurisme se trouve au cœur du projet. En effet, lors du congrès fondateur de la Sorbonne, tenu du 16 au 23 juin 1894 et organisé à l'initiative de Pierre de Coubertin par l'Union des sociétés françaises de sports athlétiques, deux sujets sont à l'ordre du jour : « Amateurisme, professionnalisme et un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeux-olympiques-la-notion-d-amateurisme/#i_17057

JEUX OLYMPIQUES - La renaissance des Jeux

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 5 065 mots

Évoquer la renaissance des jeux Olympiques, c'est aussitôt convoquer Pierre de Coubertin. Faire revivre les Jeux de l'Antiquité grecque fut en effet le grand combat de Pierre Fredi, baron de Coubertin. Humaniste et pédagogue, Coubertin souhaitait intégrer le sport dans une réforme pédagogique profonde, instaurer la pratique sportive au sein des ét […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeux-olympiques-la-renaissance-des-jeux/#i_17057

JEUX OLYMPIQUES - L'élection des villes olympiques

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 4 571 mots

Dans le chapitre « Histoire d'une compétition acharnée »  : […] Les problèmes liés à l'élection de la ville d'accueil des jeux Olympiques ne naissent pas avec la révélation de cette affaire, bien au contraire. Ainsi, le 23 juin 1894, jour de la clôture du congrès fondateur de la Sorbonne qui entérine la renaissance des jeux Olympiques, Pierre de Coubertin se montre certes ravi de l'aboutissement de son projet. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeux-olympiques-l-election-des-villes-olympiques/#i_17057

JEUX OLYMPIQUES - Les concours d'art et littérature

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 2 763 mots
  •  • 2 médias

Dix ans après la première édition des jeux Olympiques de l'époque moderne, Pierre de Coubertin désire étoffer le programme non du point de vue sportif, mais en ajoutant un volet culturel. Une nouvelle fois, sa démarche fait référence à l'Antiquité grecque : pourtant, aux jeux Olympiques, les concours d'art ne constituèrent jamais un élément essent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeux-olympiques-les-concours-d-art-et-litterature/#i_17057

JEUX OLYMPIQUES - Les femmes et les Jeux

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 2 697 mots

Dans le chapitre « Le temps de la misogynie olympique »  : […] Alors que s'ouvre le 16 juin 1894 le congrès de la Sorbonne qui va entériner la renaissance des jeux Olympiques, les femmes sont exclues de toutes les sphères décisionnelles de la société. Bien évidemment, aucune femme ne fait partie des congressistes. Les femmes sont bannies des I ers  jeux Olympiques d'Athènes, en 1896. À l'époque, de multiples […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeux-olympiques-les-femmes-et-les-jeux/#i_17057

JEUX OLYMPIQUES - Les symboles olympiques

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 3 190 mots

Dans le chapitre « Le drapeau olympique »  : […] Le drapeau olympique, imaginé en 1913 par Pierre de Coubertin et fabriqué par les magasins du Bon Marché, est présenté pour la première fois à la Sorbonne à Paris en 1914, lors du congrès célébrant les vingt ans de la renaissance des Jeux. Ce modèle originel est long de 206 centimètres, large de 60 centimètres. Laissons donc le baron décrire cette […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeux-olympiques-les-symboles-olympiques/#i_17057

LAUSANNE

  • Écrit par 
  • Laurent BRIDEL
  •  • 1 055 mots
  •  • 3 médias

La ville de Lausanne, chef-lieu du canton de Vaud et quatrième ville de Suisse, se situe sur la rive septentrionale du Léman et au centre de la Suisse romande . Étagé entre 375 et 670 mètres d’altitude, le site est constitué par une colline, la Cité, délimitée par la Louve et le Flon . La vallée de cette dernière rivière – dont le lit est aujourd’h […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lausanne/#i_17057

MUSÉE OLYMPIQUE

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 1 375 mots
  •  • 1 média

Le Musée olympique, inauguré le 23 juin 1993, se trouve à Lausanne, quai d'Ouchy, en bordure du lac Léman, dans un grand parc verdoyant. Ce musée constitue d'une certaine manière l'aboutissement d'une idée centennale de Pierre de Coubertin, qui désirait ardemment associer le sport avec les arts et la littérature, mais aussi témoigner de l'histoir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musee-olympique/#i_17057

OLYMPISME ET POLITIQUE

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 9 516 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La renaissance des Jeux, un acte hautement politique »  : […] Né le 1 er  janvier 1863, Pierre de Coubertin appartient à une génération marquée par la défaite de Sedan, en 1870. Patriote, il songea à s'engager en politique, mais changea d'orientation en raison du sectarisme des partis. Néanmoins, humaniste et visionnaire, il va tenter d'œuvrer en faveur de l'éducation de la jeunesse française et de l'établi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/olympisme-et-politique/#i_17057

PARIS (JEUX OLYMPIQUES DE) [1900] - Contexte, organisation, bilan

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 2 128 mots

Lors du congrès de la Sorbonne, en juin 1894, Pierre de Coubertin avait souhaité que les premiers jeux Olympiques de l'ère moderne se tiennent à Paris, en 1900. Dimitrios Vikelas le prit de vitesse, proposa un autre lieu – Athènes bien sûr – et d'avancer la date de l'événement à 1896. Il fut écouté et la capitale grecque, malgré des difficultés de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paris-jeux-olympiques-de-1900-contexte-organisation-bilan/#i_17057

PARIS (JEUX OLYMPIQUES DE) [1924] - Contexte, organisation, bilan

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 2 038 mots

Le 2 juin 1921, à l'occasion de la dix-neuvième session du C.I.O. tenue à Lausanne, Pierre de Coubertin se démultiplie pour que les jeux Olympiques reviennent à Paris. En effet, ses confrères du C.I.O. semblent préférer les candidatures d'Amsterdam ou de Los Angeles, mais le baron, durement éprouvé par l'échec des Jeux de Paris en 1900 noyés dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paris-jeux-olympiques-de-1924-contexte-organisation-bilan/#i_17057

PENTATHLON MODERNE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 454 mots

Compétition sportive associant cinq disciplines (tir, escrime, natation, équitation, course à pied). Lors des jeux Olympiques de la Grèce antique, le pentathlon (ou pentathle ), inscrit au programme en 708 avant J.-C., était une compétition très prisée. Les concurrents disputaient cinq épreuves : la course du stade (192,27 m), le saut en longueur, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pentathlon-moderne/#i_17057

SPORT (Histoire et société) - Histoire

  • Écrit par 
  • Robert PARIENTÉ
  •  • 12 536 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre «  La rénovation des jeux Olympiques à l'époque contemporaine »  : […] Coubertin comprit très tôt les limites de notre éducation dans ce domaine, ce qui l'encouragea sans doute à promouvoir une idée essentielle : celle de la rénovation des jeux Olympiques. La vie de Coubertin fut l'histoire d'un refus permanent : celui d'un monde sclérosé. Il s'efforcera dès lors de donner à l'homme des raisons d'espérer. Ouvert sur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sport-histoire-et-societe-histoire/#i_17057

Voir aussi

Les derniers événements

18 septembre 1990 • États-UnisDésignation d'Atlanta pour les jeux Olympiques d'été de 1996.

Le Comité international olympique (C.I.O.) décide d'organiser à Atlanta (États-Unis) les jeux Olympiques d'été de 1996. Tandis que la joie éclate à Atlanta, la déception est vive à Athènes, pourtant favorite pour recevoir les jeux commémorant le centenaire de leur restauration par Pierre de Coubertin.  [...] Lire la suite

8-27 février 1988 • FranceAnnonce de la candidature de Raymond Barre à la présidentielle et début de la campagne au sein de la majorité

avoir présenté, le 6, son « projet pour la France » intitulé « la décennie du renouveau » et tenu ses premières réunions publiques, à Versailles le 6 au soir, puis à Paris, au stade Pierre-de-Coubertin, le 9, rend public, le 16, son « bilan gouvernemental », qu'il juge bon. Le 19, alors que Jacques [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « COUBERTIN PIERRE DE - (1863-1937) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-de-coubertin/