Régis BOYER

professeur émérite (langues, littératures et civilisation scandinaves) à l'université de Paris-IV-Sorbonne

ABSURDISTES DANOIS

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 518 mots

Le meilleur, peut-être, de ce que les lettres danoises ont donné depuis la dernière guerre revient à trois écrivains qui n'ont jamais constitué une école mais que l'on regroupe, en raison de la parenté de leur inspiration, sous la dénomination d'« absurdistes ». Ils se situent évidemment dans le sillage d'Ionesco, Beckett ou Adamov, mais ils ont su donner aux thèmes favoris de ces écrivains une co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/absurdistes-danois/#i_0

AHO JOHANNES BROFELDT dit JUHANI (1861-1921)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 910 mots

Le rattachement, en 1809, de la Finlande, jusqu'alors province suédoise, à la Russie, fait soudain prendre conscience de sa personnalité à ce petit peuple. Lorsqu'en 1827 l'Université nationale est transférée de Turku (Åbo) à Helsinki (Helsingfors), un romantisme nationaliste prend corps, auquel les recherches d'El […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aho-johannes-brofeldt-dit-juhani/#i_0

ALFES ou ELFES

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 605 mots

Malgré leur allure énigmatique, qui tient certainement à leur grande antiquité, les alfes (álfar) constituent un intéressant sujet d'étude pour l'historien de la religion germano-nordique ancienne. Les grands poèmes de l'Edda les mettent sur le même plan que les ases, et le dieu Vane Freyr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alfes-elfes/#i_0

ALMQVIST CARL JONAS LOVE (1793-1866)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 1 116 mots

Le romantisme suédois présente, d'emblée, une physionomie originale. Il évite les excès du mysticisme allemand, ne donne qu'avec prudence dans le nationalisme scandinave et reste fidèle à la tendance suédoise profonde au réalisme. En même temps, son style demeure soumis aux exigences de clarté et de mesure inculquées par un siècle d'imprégnation classique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carl-jonas-love-almqvist/#i_0

ANDERSEN HANS CHRISTIAN (1805-1875)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 3 652 mots

Dans le Copenhague des premières décennies du xixe siècle, le romantisme nationaliste bat son plein. Passé la longue vogue de l'imitation française, le Danemark, fouaillé par la défaite de 1801 que lui infligea l'Angleterre, éperonné par les théories du Norvégien Steff […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hans-christian-andersen/#i_0

ARI THORGILSSON INN FRÓDHI (1067/68-1148)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 744 mots

Il ne suffit pas de dire que Ari est le père de l'histoire islandaise, il faut préciser que, sans lui, probablement, toute la littérature de sagas n'aurait pu voir le jour et qu'il possède, avec plusieurs siècles d'avance, contre tous ses contemporains, les qualités que nous exigeons d'un véritable historien.Il est né dans l'ouest de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ari/#i_0

ASES

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 978 mots

Dans la mythologie du Nord, on appelle Ases les membres d'une des deux grandes familles de dieux (godh ou gudh), l'autre étant celle des Vanes, tous ces dieux s'opposant aux géants, nains, elfes et autres créatures surnaturelles. À l'exception de Njördhr, Freyr et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ases/#i_0

ATOMIQUES ISLANDAIS, littérature

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 597 mots

Depuis l'âge d'or de la poésie scaldique médiévale, la pratique de la poésie a toujours été tenue en grand honneur en Islande. Ce prestigieux modèle explique aussi que, pendant six siècles au moins, les Islandais aient considéré comme naturel de rester fidèles à la tradition. C'est pourquoi l'apparition soudai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/atomiques-islandais-litterature/#i_0

ATTERBOM PER DANIEL AMADEUS (1790-1855)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 419 mots

Per Atterbom est à la fois le premier grand poète lyrique suédois et le premier véritable historien de la littérature de son pays. Après de bonnes études littéraires à Uppsala, il participe à la fondation de la société Musis Amici qui deviendra célèbre par la suite sous le nom de société Aurora et qui jouera — notamment par l'intermédiaire de la revue Phosphoros — un rôle de pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/per-daniel-amadeus-atterbom/#i_0

AURELL TAGE (1895-1976)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 582 mots

Discret et attentif à ses voix intérieures, tout entier suggéré plus que disséqué dans cette sorte d'autobiographie qu'est Viktor (1955), Tage Aurell aura attendu d'avoir la cinquantaine pour être reconnu par les siens ; il restera pourtant comme l'un des plus fins stylistes qu'a jamais comptés la prose suédoise.Sorti d'un milieu modeste, il se consacra, à partir de 1919, au jo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tage-aurell/#i_0

BALDR

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 1 003 mots

Dans le panthéon nordique, le dieu Ase (appelé Baldr) détonne. Fils d'Ódhinn et de Frigg, aimable, pur, équitable, il impressionne par sa douceur, sa sagesse, sa miséricorde et sa serviabilité, toutes qualités qui ne correspondent pas exactement à ce qu'on peut savoir de l'éthique nordique ancienne, au moins à l'époque o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baldr/#i_0

BANG HERMAN (1857-1912)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 384 mots

Cet écrivain danois, l'un des grands artisans de la « percée moderne » qu'opérèrent les littératures scandinaves à partir de 1870, a particulièrement été maltraité par le destin. Fils d'un pasteur qui mourut fou, fruit d'un milieu dégénéré, il aurait voulu être acteur de théâtre mais n'y parvint pas ; il dut se réfugier dans le journalisme et la critique. En même temps, rallié par goût aux canons […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/herman-bang/#i_0

BERGMAN HJALMAR (1883-1931)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 462 mots

Les Suédois considèrent volontiers Hjalmar Bergman comme leur plus grand romancier du xxe siècle. Grand bourgeois aisé et voyageur éprouvé, victime d'un psychisme voisin de l'anormal et, en particulier, d'une jalousie pathologique, il se situe à mi-chemin entre le symbolisme et le réalisme, entre Maeterlinck et Balzac, qu'il admira l'un et l'autre. So […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hjalmar-bergman/#i_0

BJÖRNSON BJÖRNSTJERNE (1832-1910)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 1 463 mots

Pour l'admirateur d'Ibsen, de Knut Hamsun ou de Sigrid Undset, il peut paraître étonnant que les Norvégiens, aujourd'hui encore, tiennent Bjørnson pour le plus grand de leurs écrivains. C'est qu'il a incarné, mieux que tout autre, le grand « réveil » des lettres de son pays, tout en jouant un rôle éminent et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bjornstjerne-bjornson/#i_0

BLICHER STEEN STEENSEN (1782-1848)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 377 mots

L'écrivain Steen Steensen Blicher appartient de fait au romantisme danois. Mais, comme les exemples d'Oehlenschlaeger ou du Suédois Tegnér le prouvent, un certain type de romantisme échevelé (fondé sur l'imagination) ou éthéré (nourri par le sentiment) ne correspondait probablement pas au véritable tempérament scandinave, trop réaliste ou pragmatique. Et ce chasseur fanatique, très proche de la na […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/steen-steensen-blicher/#i_0

BLIXEN KAREN (1885-1962)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 1 589 mots

Un destin contraire aura accablé la vie de cette grande aristocrate, narratrice de haut vol et responsable d'une philosophie de l'existence hardiment inactuelle, qui se veut un hymne grave et beau à la dignité humaine. La qualité hautement originale de son inspiration tout comme la noblesse de son attitude en face de l'adversité forcent l'admiration.La fille de Wilhelm Dinesen, officier et plus ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karen-blixen/#i_0

BRANDES GEORG (1842-1927)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 1 917 mots

Le comparatisme, branche moderne de l'histoire littéraire, exige des esprits brillants, ouverts à toutes les influences, curieux de nouveautés, découvreurs, traducteurs et vulgarisateurs inlassables. En même temps, rien n'est plus ingrat que le rôle d'« intermédiaire », car il faut savoir s'effacer devant les théories et les œuvres divulguées. Qui se souvient en France de Xavier Marmier ? Voilà po […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georg-brandes/#i_0

BRIGITTE sainte, BIRGITTA PERSSON (1303 env.-1373)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 1 144 mots

Birgitta Persson est née en Suède, près de Norrtälje, dans une illustre famille. Son père, Birger Persson, était gouverneur de la province d'Uppland ; sa mère appartenait à la famille régnante des Folkung. Dès son enfance, Birgitta fut habitée de songes mystiques. Lui apparut, en particulier, le Christ en croix, vision qui devait orienter sa vie. Mariée à quat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brigitte-sainte-birgitta-persson/#i_0

LA CLOCHE D'ISLANDE, Halldor Kiljan Laxness - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 669 mots

Il n'est pas d'Islandais qui ne tienne La Cloche d'Islande (1943-1946), du Prix Nobel islandais Halldór Kiljan Laxness (1902-1998), pour le maître livre qui ait jamais été écrit dans sa langue, pourtant riche de chefs-d'œuvre de toutes sortes depuis le Moyen Âge. Au-delà des réactions sentimentales ou patriotiques, il s'agi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-cloche-d-islande/#i_0

CONTES, Hans Christian Andersen - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 762 mots

Les Contes d'Andersen (1805-1875) sont le type même de l'œuvre universelle : il s'agit de l'un des ouvrages les plus lus au monde, et il faut gager que l'on n'est pas près d'en percer le secret. Andersen, écrivain danois sorti du plus bas peuple mais bénéficiaire d'un destin exceptionnel, se voulait avant tout romancier et dramaturge. C'est presque par hasard qu'il se risquera, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/contes-hans-christian-andersen/#i_0

DAGERMAN STIG (1923-1954)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 678 mots

Les convulsions de la Seconde Guerre mondiale ne pouvaient laisser indifférente la Suède, restée officiellement neutre. Dès 1941 se dessinait à travers les revues l'école dite des années quarante (40-tal, qui sera aussi le titre de la revue porte-parole de ces écrivains, 1944-1947), qui reprenait les grands thèmes existentialistes (angoisse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stig-dagerman/#i_0

DANEMARK

  • Écrit par 
  • Claude NORDMANN, 
  • E.U., 
  • Frederik Julius BILLESKOV-JANSEN, 
  • Georges CHABOT, 
  • Jean Maurice BIZIÈRE, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Marc AUCHET, 
  • Régis BOYER
  •  • 19 631 mots

Le Danemark proprement dit se situe entre 540 et 580 de latitude nord et entre 80 et 150 de longitude est. Deux territoires autonomes font toutefois partie intégrante du royaume : les îles Féroé, en plein océan Atlantique, au nord de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/danemark/#i_0

DUMÉZIL GEORGES (1898-1986)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 1 939 mots

Il ne suffit pas de dire que Georges Dumézil a fait progresser, dans le domaine qui est le sien, la recherche et l'interprétation ; ce sont en réalité des habitudes mêmes de pensée, une vision intellectuelle de l'homme, de la vie et du monde qu'il nous a obligés à revoir de fond en comble. Par là, il se range parmi les grands créateurs dans les disciplines fondamentales que sont la philologie, l'é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-dumezil/#i_0

DUUN OLAV (1876-1939)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 571 mots

L'évolution personnelle de ce petit chevrier du Trøndelag, qui entreprit des études à vingt-cinq ans pour se faire enseignant et commença à publier à trente et un ans des romans fortement marqués par Dostoïevski pour finir par écrire des œuvres expérimentales qui sont une grave méditation sur la condition humaine, est tellement caractéristique et symbolique que bien des Norvégiens n'hésitent pas à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/olav-duun/#i_0

EDDAS

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 3 909 mots

Lorsque, en 1643, l'évêque Brynjólfur Sveinsson de Skálholt découvrit en Islande le manuscrit, connu sous le nom de Codex Regius, qui contient les poèmes de l'ancienne Edda, il ne se doutait peut-être pas qu'il venait de mettre la main sur un des textes les plus précieux, non seulement pour les nations germaniques dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eddas/#i_0

EDDAS (anonyme) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 852 mots

Ces deux recueils islandais du xiiie siècle, l'un poétique, l'autre dit « en prose », nous donnent, dans une forme hautement élaborée, la majorité des textes sur lesquels nous nous fondons pour connaître la mythologie des anciens Scandinaves. Ils comptent parmi les fle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eddas-anonyme/#i_0

EKELÖF GUNNAR (1907-1968)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 637 mots

Plus va le temps, plus il s'avère que l'œuvre du poète suédois Gunnar Ekelöf est l'une des plus importantes de ce siècle, et pas seulement pour la Suède. Lorsque le recul aura permis de prendre la mesure de ce que ce lyrique aura dû aux modes et aux pressions de la conjoncture, il apparaîtra bien qu'il s'est engagé dans une quête essentielle et qu'il aura recu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gunnar-ekelof/#i_0

ENQUIST PER OLOF (1934- )

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 455 mots

Après de bonnes études, cet écrivain suédois né en 1934 à Hyoygböle, s'engagea dans la littérature par des romans, L'Œil de cristal (1961) et La Voie de passage (1963), où se lisaient des tendances métaphysiques qui éclateront dans Le Cinquième Hiver du magnétiseur (1964) : à partir du personnage historique de Mesmer, les insolubles confl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/per-olof-enquist/#i_0

EWALD JOHANNES (1743-1781)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 619 mots

Fils d'un pasteur piétiste du Sønderjylland (Danemark), tracassé par un tempérament irrémédiablement fantaisiste, bohème, maladif — il mourra de tuberculose dans sa trente-septième année —, Ewald se définissait lui-même comme une sorte de Don Quichotte « qui a toujours été amant de la liberté jusqu'à l'enthousiasme », en outre doué « d'une véhémente puissance d'imagination ». Des amours malheureus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johannes-ewald/#i_0

LA FERME AFRICAINE, Karen Blixen - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 695 mots

L'adaptation cinématographique de Sydney Pollack en 1986 (Out of Africa) a faussé les perspectives dans lesquelles la Danoise Karen Blixen (1885-1962) rédigea en 1937 ce roman autobiographique. Elle y dépeint sa vie au Kenya et surtout sa découverte de la véritable nature, celle des lieux comme celle des hommes. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-ferme-africaine/#i_0

FINLANDE

  • Écrit par 
  • Lucien MUSSET, 
  • Maurice CARREZ, 
  • Régis BOYER, 
  • Yvette VEYRET-MEKDJIAN
  •  • 22 567 mots

Avec un territoire grand comme les deux tiers de la France, mais une population dix fois moins importante, la Finlande reste un petit pays mal connu en Europe occidentale. Du fait de sa situation entre le 60e et le 70e degré de latitude nord, on l'imagine avec un climat proche de celui du Groenland alors que le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/finlande/#i_0

FREYJA

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 1 090 mots

Dans la mythologie du Nord, la déesse Freyja occupe une place centrale, mais il est difficile de cerner exactement sa personnalité : son caractère licencieux explique que les commentateurs du Moyen Âge, qui constituent nos sources principales et qui étaient chrétiens, se soient montrés discrets. De plus, pour des raisons philologiques évidentes, elle est souvent confondue avec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/freyja/#i_0

FREYR

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 1 094 mots

Comme son père, Njördhr, et comme sa sœur (ou son double féminin), Freyja, le dieu nordique Freyr, de la famille des Vanes, est incontestablement maître de la fertilité-fécondité, même si, à une époque récente, des glissements de sens ou des recoupements tendent à faire de lui une divinité plus martiale. Sa personnalité, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/freyr/#i_0

FRIGG

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 675 mots

À propos de Frigg, divinité du panthéon nordique, il faut d'abord remarquer qu'elle semble être la seule déesse qui ait été connue et vénérée de toutes les peuplades germaniques. Le vendredi (allemand, Freitag ; anglais, Friday ; suédois, Fredag) lui est consacré, tout comme il l'était dans le monde romain à Vénus, avec laquelle Frigg a p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frigg/#i_0

FRÖDING GUSTAF (1860-1911)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 521 mots

Il y a du Baudelaire, du Verlaine, du Heine chez Fröding, poète suédois accablé d'une lourde hérédité, alcoolique instable et finalement terrassé par la schizophrénie. Mais tout compte fait, c'est à la Suède, à son Vermland natal qu'il doit le meilleur de son inspiration, quantité de ses thèmes et son extraordinaire musicalité. De là vient qu'il soit si mal co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gustaf-froding/#i_0

GEIJER ERIK GUSTAF (1783-1847)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 576 mots

Le romantisme suédois a pris d'emblée une allure originale et il le doit à quelques personnalités de marque au premier rang desquelles il convient de placer Erik Gustaf Geijer, professeur d'histoire à l'université d'Uppsala.Dans la mesure où un rêve d'absolu, une perpétuelle tendance au mysticisme vague prévalent dans le Nord, on peut bien dire qu'un roma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/erik-gustaf-geijer/#i_0

GJELLERUP KARL (1857-1919)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 217 mots

Écrivain danois, Karl Gjellerup est passé à la postérité surtout parce qu'il partagea, en 1917, le prix Nobel avec H. Pontoppidan. Sans méconnaître la valeur de son œuvre variée et les qualités de son style, il convient pourtant de l'apprécier principalement pour la signification de son évolution : elle vaut non seulement pour le Danemark, mais, en un sens, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karl-gjellerup/#i_0

HAMSUN KNUT (1859-1952)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 2 146 mots

Dostoïevski, auquel fait si souvent penser l'écrivain norvégien Knut Hamsun qui a dû subir son influence bien plus qu'il ne l'a avoué, écrivait : « On m'appelle un psychologue, mais ce n'est pas vrai. Je suis un réaliste au plus haut sens du terme, c'est-à-dire que je montre les profondeurs de l'âme humaine. » C'est, en tout cas, en ce sens qu'il faut comprendre l'œuvre du plus puissant romancier […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/knut-hamsun/#i_0

HANSEN MARTIN (1909-1955)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 412 mots

Une nostalgie hante l'œuvre du Danois Martin A. Hansen : celle d'un Moyen Âge perdu où le peuple chrétien vivait en accord avec lui-même et avait trouvé le moyen de mener harmonieusement son existence ; il ne l'a nulle part mieux dit que dans son dernier livre, Serpent et taureau (Orm og tyr, 1952). Parallèlement, la hantise de l'absurde qui coïncide avec la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/martin-hansen/#i_0

HEDDA GABLER, Henrik Ibsen - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 780 mots

Au sein de la magistrale œuvre dramatique du Norvégien Henrik Ibsen (1828-1906), Hedda Gabler (1890), pièce en quatre actes, occupe une place centrale avec Une maison de poupée (1879). Elle relate le destin tragique d'une femme qui n'a pas su donner un sens à son existence. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hedda-gabler/#i_0

HEIDENSTAM VERNER VON (1859-1940)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 522 mots

La décennie 1890-1900, en Suède, est tout entière dominée par l'altière figure de cet aristocrate qui, né au bord du Vättern, allait donner, après une quarantaine d'années d'errances à travers le monde, à son pays l'œuvre classique, nationaliste et humaniste qui lui manquait.Tous les prestiges de la fin du siècle ont concouru à enrichir sa figure. Enfant malad […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/verner-von-heidenstam/#i_0

HEIMDALLR

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 1 303 mots

L'un des dieux les plus énigmatiques du panthéon nordique, Heimdallr n'a laissé pratiquement aucune trace dans la toponymie, bien que sans doute un poème eddique lui ait été exclusivement consacré, le Heimdallagaldr, dont il ne reste malheureusement qu'un seul vers, assez obscur d'ailleurs, où il est donné pour « le fils de neuf mères ». À première vue, on serait donc tenté de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/heimdallr/#i_0

HEINESEN WILLIAM (1900-1991)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 906 mots

Plusieurs fois, au cours des dernières décennies, le nom de ce natif des îles Féroé, qui rédigea toute son œuvre en danois, fut prononcé pour le prix Nobel, et il est tout à fait regrettable qu'il n'en ait rien été. Car cette œuvre est l'une des plus fascinantes que le Nord nous ait données au cours du xxe siècle. Œuvre abondante, et qui ne se limita […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-heinesen/#i_0

IBSEN HENRIK (1828-1906)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 5 206 mots

Devant le tribunal de la postérité, dont les arrêts le préoccupèrent tant de son vivant, le Norvégien Henrik Ibsen a lieu de se plaindre. Ce n'est pas qu'il ait été inconnu ou méprisé, au contraire. Mais peu d'œuvres auront été aussi mal comprises, aussi injustement déformées, accaparées pour les besoins de l'heure. Naturaliste convaincu, symboliste troublant, plus lourd de thèses que Paul Bourget […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henrik-ibsen/#i_0

ISLANDE

  • Écrit par 
  • Claude NORDMANN, 
  • Édouard KAMINSKI, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Maurice CARREZ, 
  • Régis BOYER
  •  • 16 470 mots

L'Islande, qui a acquis son indépendance complète vis-à-vis du Danemark en 1944, est une île de 103 000 kilomètres carrés, située au nord de l'Atlantique, près de l'océan Arctique. Elle est constituée par un plateau dont l'altitude dépasse souvent 500 mètres et dont le centre est recouvert de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islande/#i_0

JENSEN JOHANNES VILHELM (1873-1950)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 513 mots

Le prix Nobel récompensa, en 1944, une œuvre sans équivalent dans la littérature danoise et dont la puissance et la vitalité sont la marque distinctive.Né à Farsø, dans le Himmerland, Jensen songea d'abord à étudier la médecine et les sciences exactes. Mais il comprit très vite que seule la littérature pourrait lui permettre d'affronter de face le seul problème qui le passionnait, celui que pose l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johannes-vilhelm-jensen/#i_0

JOHNSON EYVIND OLOF VERNER (1900-1976)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 958 mots

Le romancier suédois Eyvind Johnson représentait l'une des tendances littéraires les plus originales qu'ait connues la Suède en ce xxe siècle ; c'est d'ailleurs à ce titre que, conjointement avec son homologue Harry Martinson, il avait obtenu le prix Nobel en 1974. T […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eyvind-olof-verner-johnson/#i_0

KALEVALA

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 3 255 mots

On entend par Kalevala un immense poème de plus de vingt mille vers, composé à partir de chants populaires finlandais de tous âges et de tous genres par Elias Lönnrot, au milieu du xixe siècle. Œuvre grandiose et profondément émouvante, originale par le fond comme dans la forme, elle exprime avec un rare bonheur l'âme du peuple de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kalevala/#i_0

KARLFELDT ERIK AXEL (1864-1931)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 694 mots

Aborder l'œuvre extrêmement originale de ce poète suédois implique deux présupposés : d'abord, que l'on connaisse bien les fameuses peintures murales de Dalécarlie, province du centre de la Suède, naïves et colorées à souhait, qui illustrent avec ingénuité quelque passage de la Bible ; ensuite, que l'on se rappelle que Linné était suédois et qu'en ce pays tout […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/erik-axel-karlfeldt/#i_0

KELLGREN JOHAN ENRIK (1751-1795)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 625 mots

Il faut replacer l'œuvre du Suédois Kellgren dans son contexte historique et littéraire pour en mesurer l'importance. Il appartient à cette catégorie des arbitres du goût qui, s'ils ne sont peut-être pas d'abord passés à la postérité pour la qualité intrinsèque de leur œuvres, ont tout de même définitivement infléchi l'histoire littéraire de leur pays. Il est important de noter aussi que son « règ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johan-enrik-kellgren/#i_0

KIELLAND ALEXANDER (1849-1906)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 393 mots

Avec Henrik Ibsen, Bjørnstjerne Bjørnson et Jonas Lie, Alexander Kielland fait partie des quatre grands écrivains norvégiens qui ont définitivement contribué à faire entrer les littératures scandinaves dans le concert des lettres européennes. Originaire d'un milieu aisé de Stavanger, dans le sud de la Norvège, lui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexander-kielland/#i_0

KIVI ALEKSIS (1834-1872)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 1 563 mots

Lorsque la Finlande, au sortir de longs siècles de tutelle, accède enfin à une relative indépendance au xixe siècle, son premier soin est de retrouver sa personnalité : le Kalevala d'Elias Lönnrot la lui révèle ; son second souci est de se doter d'une littérature nationale qui impose au mond […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aleksis-kivi/#i_0

KRUSENSTJERNA AGNES VON (1894-1940)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 863 mots

Grande dame de la haute société suédoise, révoltée et jugée scandaleuse en son temps, Agnes von Krusenstjerna, outre qu'elle laisse une œuvre romanesque importante, tristement ignorée en France, offre un remarquable exemple de ce que l'on est convenu d'appeler le radicalisme scandinave.Née à Växsjö, dans le Småland, objet d'une éducation raffinée, elle découvre, jeune, que sa famille est marquée d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/agnes-von-krusenstjerna/#i_0

LAGERKVIST PÄR (1891-1974)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 1 526 mots

À une époque où se pose avec acuité la question des rapports entre sacré et religion, l'œuvre ambiguë du Suédois Pär Lagerkvist Prix Nobel, prend un relief particulier. Les thèmes fondamentaux qu'il a traités, dans tous les genres, en images puissamment symboliques, demeurent d'une brûlante actualité. Il reste l'un des témoins les plus représentatifs de la quête angoissée qu'aura menée notre temps […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/par-lagerkvist/#i_0

LAGERLÖF SELMA (1858-1940)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 1 856 mots

Première femme à avoir obtenu le prix Nobel en 1909, étroitement accordée à son temps, à son pays – la Suède – et à sa province, prodigieuse conteuse, Selma Lagerlöf a développé, tout au long d'une œuvre riche et diverse, une réflexion souvent subtile sur de grands problèmes dont on découvre qu'ils s'adaptent remarquablement à la problématique de notre moderni […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/selma-lagerlof/#i_0

LINDEGREN ERIK (1910-1968)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 333 mots

Après une jeunesse studieuse et sans histoire, cet écrivain suédois s'impose d'un coup par un recueil de poèmes, L'Homme sans voie (1940), ouvrage visionnaire et étrange né du chaos ambiant suscité par une actualité apocalyptique et qui passe en revue les diverses attitudes possibles devant la vie, pour choisir finalement une position désespérée et paradoxale : « forcé par les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/erik-lindegren/#i_0

LINDGREN ASTRID (1907-2002)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 722 mots

Astrid Lindgren aura été l'écrivain suédois le plus lu de tout le xxe siècle. Personne, dans le monde entier, n'ignore l'identité de Zozo la tornade, ou de Fifi Brindacier, entre autres, dont les exploits ont été traduits en soixante-seize langues. Celle qui est morte comblée de gloire avait été proposée à plusieurs reprises pour le prix Nobel de litt […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/astrid-lindgren/#i_0

LO-JOHANSSON IVAR (1901-1990)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 932 mots

L'œuvre d'Ivar Lo-Johansson, écrivain suédois, est considérable, en particulier pour l'historien des lettres de son pays. Il est l'un des représentants les plus éminents, les plus fidèles aux causes qu'il défendait, du mouvement dit des « écrivains prolétaires », dont on est fondé à penser qu'il aura constitué un des apports les plus novateurs des lettres scandinaves à la littérature occidentale d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ivar-lo-johansson/#i_0

LOKI

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 1 241 mots

Dans la mythologie du Nord, Loki est le dieu du Mal. Mais cette définition est peu éclairante, car la conception que l'on peut se faire du « mal » varie infiniment avec les lieux, les époques, les hommes, les cultures ; et, comme le Nord présente un phénomène caractérisé de brassage (de peuples et d'influences surtout), il est presque décourageant de tenter de p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/loki/#i_0

LUNDKVIST ARTUR (1906-1991)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 475 mots

Écrivain d’une grande diversité et d’une productivité sans égale, Artur Lundkvist fut aussi le « phare » et l'arbitre du goût de l'intelligentsia de son pays, le diffuseur et l'intercesseur de tous les grands mouvements de pensée et d'art du xxe siècle : pour un Français, la comparaison avec un Jean Paulhan s'impose d'emblée. Il fut membre de l'Académ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/artur-lundkvist/#i_0

MARTINSON HARRY (1904-1978)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 1 190 mots

Le poète et romancier suédois Harry Martinson fut l'une des figures les plus attachantes du xxe siècle littéraire suédois. Le prix Nobel qui était venu couronner tardivement sa carrière, en 1974, conjointement avec son homologue et compatriote Eyvind Johnson, ne consacrait pas seulement l'écrivain « prolétaire », mais aussi un poète fort original et u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/harry-martinson/#i_0

LE MERVEILLEUX VOYAGE DE NILS HOLGERSSON À TRAVERS LA SUÈDE, Selma Lagerlöf - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 766 mots

Il n'existe probablement pas d'ouvrage qui aura fait davantage que Le Merveilleux Voyage de Nils Holgersson à travers la Suède (1906-1907) pour nous donner à connaître et aimer, non seulement la Suède, mais la Scandinavie dans son ensemble. Le Nord tout entier se résume dans les aventures du petit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-merveilleux-voyage-de-nils-holgersson-a-travers-la-suede/#i_0

MUNK KAJ (1898-1944)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 421 mots

Rien n'est plus paradoxal que la destinée de ce pasteur danois, originaire de Maribo, en Lolland, qui fut si marqué par la Première Guerre mondiale et ses suites immédiates qu'il rompit en lisière avec les idéaux qu'il était censé prêcher, accusa la démocratie de tous les crimes de l'humanité et se voua sans vergogne au culte de la force et à l'exaltation du héros. Ce déséquilibre était propice à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kaj-munk/#i_0

MYTHOLOGIES - Dieux des peuples "barbares"

  • Écrit par 
  • E.U., 
  • Pierre-Yves LAMBERT, 
  • Régis BOYER
  •  • 8 006 mots

Contrairement aux mythologies mésopotamienne, égyptienne ou grecque, les mythologies des Celtes, des Germains, des Baltes et des Slaves ne nous sont connues qu'indirectement. Faute d'écriture, ces vastes ensembles linguistiques et culturels établis à l'ouest et au nord de l'Europe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mythologies-dieux-des-peuples-barbares/#i_0

NORNES

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 859 mots

On caractérise communément les Nornes comme étant les Parques du Nord. En un sens, cette assimilation est judicieuse parce qu'elle met bien en relief l'influence hellénique qui leur a vraisemblablement donné naissance, d'autant plus qu'une étymologie possible de leur nom renverrait à l'idée de tordre, de tresser, et que leur figure s'en trouverait coïncider encore mieux avec celle des sœurs filand […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nornes/#i_0

NORVÈGE

  • Écrit par 
  • Claude NORDMANN, 
  • Georges CHABOT, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Marc AUCHET, 
  • Régis BOYER
  •  • 24 785 mots

Par deux fois, lors de référendums organisés en 1972 et en 1994, les Norvégiens ont refusé que leur pays adhère à l'Europe communautaire. Pour expliquer cette nette réticence, de nombreux commentateurs ont tiré argument du fait que la Norvège a longtemps eu à subir le joug de pays étrangers comme le Danemark puis la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/norvege/#i_0

NUIT DES MÈRES

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 478 mots

La fête nordique dite de la nuit des Mères est mentionnée par Bède le Vénérable (De temporum ratione, XIII) qui rapporte cette expression (Modranith) comme désignant, aux temps païens, la veille de Noël. En première approximation, cette appellation atteste une influence celtique irrécusable et renvoie au culte des Mères (Matres, Matrae, Matronae), qui, s'il ne paraît pas avoir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nuit-des-meres/#i_0

OBSTFELDER SIGBJ&Ostrok;RN (1866-1900)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 518 mots

Un recueil de Poèmes (Digte, 1893), Deux Petites Nouvelles (To Novelletter, 1895), un drame, Les Gouttes rouges (De Røde Draaber, 1897) et un roman, Le Journal d'un pasteur (En Prest Dagbog, 1900) suffisent à faire de Sigbjørn Obstfelder le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sigbjorn-obstfelder/#i_0

ODIN, ÓDHINN, WOTAN ou WODEN

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 770 mots

Le principal dieu ase de la mythologie scandinave s'appelle Odin et il est bien attesté également (Wotan) dans tout le domaine germanique continental et anglo-saxon (Woden). Il a donné son nom au mercredi (island., ódinsdagr ; vha., Wuotanesdac ; angl., wednesday ; suéd., onsdag), ce qui justifie l'identification que f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/odin-odhinn-wotan-woden/#i_0

OEHLENSCHLAEGER ADAM (1779-1850)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 770 mots

Oehlenschlaeger est le plus grand écrivain romantique danois, celui aussi dont l'œuvre manifeste le mieux les influences allemandes dont est né ce mouvement en Scandinavie. Il écrivit d'ailleurs indifféremment en danois ou en allemand. Bon vivant, issu d'un milieu bourgeois de Frederiksberg, il hésite, après de bonnes études, entre le droit et les lettres. S'il faut en croire une tradition passabl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adam-oehlenschlaeger/#i_0

PAN, Knut Hamsun - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 690 mots

Pan, l'un des romans les plus connus de l'écrivain norvégien Knut Hamsun (1858-1952), Prix Nobel en 1920, met en scène un personnage que l'on retrouve souvent dans son œuvre, celui du vagabond en rupture avec l'époque moderne, et qui sait faire preuve, inlassablement, de fantaisie et de poésie. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pan/#i_0

PONTOPPIDAN HENRIK (1857-1943)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 550 mots

L'un des paradoxes qu'impose l'étude de l'œuvre de Pontoppidan, romancier danois qui se définissait lui-même comme « un simple soldat dans l'éternelle lutte pour la libération de l'esprit humain », est qu'il ait pu être à la fois le plus grand écrivain naturaliste du Danemark et un violent contempteur de la veulerie moderniste. Toute sa vie, il a appelé de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henrik-pontoppidan/#i_0

PROLÉTAIRES ÉCRIVAINS SCANDINAVES dits

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 3 243 mots

Sans aucun doute, l'apport le plus original de la littérature scandinave, notamment suédoise, aux lettres du xxe siècle, aura été la tendance dite improprement « prolétaire » : autodidacte et étroitement associée à la conjoncture sociopolitique conviendrait mieux. Ce mouvement, sans équivalent ailleurs, ne fut jamais une école à proprement parler ; pl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecrivains-scandinaves-proletaires/#i_0

RAGNARÖK

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 581 mots

Le Ragnarök ou Destin-des-Puissances (et non comme on le dit souvent, en lisant « Ragnarøkr » : Crépuscule-des-Puissances) désigne l'ensemble de représentations apocalyptiques qui correspondaient, pour les anciens Germano-Nordiques, à la fin du monde.Quelles qu'en soient les causes (un parjure des dieux, sans doute, et la mort inexpiable de Baldr, le dieu bon) […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ragnarok/#i_0

SAGAS

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 3 680 mots

Il entre dans le « miracle islandais » d'avoir su créer, à partir du xiie siècle, une littérature originale et inimitable encore trop mal connue, en France notamment. Au premier rang de cette production se placent les sagas, chefs-d'œuvre narratifs en avance de plus d'un demi-millénaire sur leur temps et qui continuent de passionner la critique par le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sagas/#i_0

SAGAS (anonyme) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 946 mots

L'Islande médiévale a conçu, autour du xiiie siècle, un type de récit en prose, les sagas, qui n'a aucun équivalent en Occident et que l'on peut, à bien des égards, tenir pour l'ancêtre de notre roman moderne. Tout y est original, le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sagas-anonyme/#i_0

SARA, Carl Jonas Love Almqvist - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 782 mots

En 1839 parut en Suède, un petit livre intitulé Det går an, dont le titre en français est Sara, dû au plus flamboyant de tous les romantiques suédois, Carl Jonas Love Almqvist (1793-1866), et qui alluma l'un des brûlots l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sara-carl-jonas-love-almqvist/#i_0

SAXO GRAMMATICUS (1140?-1206)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 941 mots

Ce moine danois, originaire de Sjaelland, vécut à l'articulation des xiie et xiiie siècles, et servit l'archevêque Absalon dont il fut sans doute secrétaire (clericus). Il est passé à la postérité pour ses Gesta Danorum (Les Hauts Faits des Danois […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saxo-grammaticus/#i_0

SCALDIQUE POÉSIE

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 2 041 mots

La poésie scaldique, qui s'est développée en Scandinavie et en Islande, est d'accès si difficile qu'elle décourage la traduction en français ; elle mérite toutefois la plus grande attention, tant pour sa beauté formelle que pour son originalité extrême, sans parler des problèmes passionnants qu'elle pose à la criti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/poesie-scaldique/#i_0

SCANDINAVIE

  • Écrit par 
  • Georges CHABOT, 
  • Jean-Michel QUENARDEL, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Martin Edvard BLINDHEIM, 
  • Nicole PÉRIN, 
  • Régis BOYER
  •  • 22 065 mots

Les pays scandinaves se rassemblent au nord de l'Europe ; ils sont formés en grande partie par l'énorme péninsule scandinave, qui comprend la Suède et la Norvège et que prolonge au sud le Danemark. Des îles plus ou moins lointaines leur sont rattachées : l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/scandinavie/#i_0

SILLANPÄÄ FRANS EEMIL (1888-1964)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 1 582 mots

Trois passions dominantes auront gouverné le seul Finlandais qui ait reçu le prix Nobel de littérature. L'une tient à sa terre natale et, de ce fait, ne le distingue guère de ses compatriotes écrivains : le personnage principal de ses romans, c'est la nature finlandaise, ses lacs innombrables et mélancoliques, ses forêts millénaires que hantent l'élan et tout un peuple ailé, son ciel infini aux to […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frans-eemil-sillanpaa/#i_0

SNOILSKY CARL (1841-1903)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 292 mots

Il y a d'abord, chez cet aristocrate suédois qui parcourut l'Europe en qualité de diplomate, un rêve de beauté formelle impeccable, un peu sèche et froide peut-être, qui fait irrésistiblement penser aux parnassiens français, avec lesquels il était d'ailleurs personnellement lié. Les sonnets qu'il cisèle avec un art souverain, sur des modèles italiens, espagnols ou français, comptent parmi les purs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carl-snoilsky/#i_0

SNORRI STURLUSON (1179-1241)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 1 372 mots

Depuis huit siècles qu'elle existe, la littérature islandaise n'a jamais compté d'écrivain comparable à Snorri, fils de Sturla de Hvammr. Mythologue, sagnamadr (compositeur de sagas), poète, pédagogue, historien hors pair, il domine de sa puissante stature non seulement ses compatriotes, mais, on peut oser le dire malgré l'ignorance où l'on reste de son œuvre en France, le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/snorri-sturluson/#i_0

SÖDERGRAN EDITH (1892-1923)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 481 mots

On s'accorde à dire qu'Edith Södergran fut le « Rimbaud du Nord », l'apôtre du modernisme scandinave. Cette Finno-Suédoise morte de tuberculose à trente et un ans traversa le ciel de Finlande comme un météore ; elle révolutionna, en six ans, le lyrisme nordique en cinq minces recueils : Poèmes (Dikter, 1916), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edith-sodergran/#i_0

LE SONGE, August Strindberg - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 759 mots

Dans l'ensemble de l'œuvre théâtrale diverse et géniale du grand dramaturge suédois August Strindberg (1849-1912), l'habitude est de retenir avant tout Le Songe (1901) : on aura rarement, semble-t-il, poussé plus loin la représentation sur scène de notre univers intérieur. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-songe/#i_0

STAGNELIUS ERIK JOHAN (1793-1823)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 543 mots

Ce fils d'évêque né à Gärdslösa, en Suède, fit des études bâclées à Lund et à Uppsala. Il souffrit pendant sa courte existence d'une santé chancelante, s'adonna à l'ivrognerie et à la narcomanie avant de mourir, semble-t-il, d'une crise cardiaque. Il ne correspond pourtant pas à l'image que l'on se fait conventionnellement du « poète maudit ». Après quelques a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/erik-johan-stagnelius/#i_0

STIERNHIELM JÖRAN OLAFSSON dit GEORG (1598-1672)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 531 mots

De son vrai nom Jöran Olafsson, Georg Stiernhielm fut avant tout un éminent juriste, auquel son long service en Livonie, alors possession suédoise, valut l'anoblissement et le nom qu'il a laissé à la postérité. Né près de Falun, il mena une existence chaotique qui le conduisit dans toute l'Europe du Nord et connut une succession d'heurs et de malheurs qui font de sa vie un étonnant roman. Cela ne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stiernhielm-joran-olafsson-dit-georg/#i_0

STRINDBERG AUGUST (1849-1912)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 5 153 mots

La psychanalyse menace Strindberg et son œuvre. On risque d'enterrer sous le jargon obscur un des plus riches tempéraments d'inquiet que la littérature mondiale ait jamais enfantés et l'une des productions les plus éminemment théâtrales – dans son sens exact, ce dernier terme implique action et re-présentation – qui soient. Non que la psychanalyse ne puisse apporter de lumières sur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/august-strindberg/#i_0

SUÈDE

  • Écrit par 
  • Claude NORDMANN, 
  • E.U., 
  • Georges CHABOT, 
  • Jean-Claude MAITROT, 
  • Jean PARENT, 
  • Jean-Pierre MOUSSON-LESTANG, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Maurice CARREZ, 
  • Michel CABOURET, 
  • Régis BOYER
  •  • 36 010 mots

La Suède est restée plus longtemps que les autres pays scandinaves dépourvue d'histoire écrite. Les temps archaïques, sur lesquels la documentation se limite aux données de l'archéologie, de l'épigraphie runique et de quelques traditions plus ou moins mythiques consignées dans les pays étrangers, s'y prolongent jusqu'au milieu du xiie siècle.Ainsi s'e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/suede/#i_0

SUNDMAN PER OLOF (1922-1992)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 454 mots

L'œuvre de l'écrivain suédois Per Olof Sundman tient en quelques romans ou nouvelles : Les Chasseurs (Jägarna, 1957), L'Enquête (Undersökningen, 1958), L'Expédition (Expeditionen, 1962), Le Voyage de l'ingénieur Andrée (Ingeniör Andrées Luftfärd […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/per-olof-sundman/#i_0

SWEDENBORG EMANUEL (1688-1772)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 3 324 mots

L'expérience vécue à laquelle nous convie l'œuvre du Suédois Swedenborg est aussi peu banale qu'exemplaire : le génie mathématique qui découvre un jour que l'amour est plus que tout, qui se voit obligé par ses rêves mêmes et ses visions d'en convenir et qui s'appliquera désormais, avec une conscience semblable à celle qu'il apportait à l'étude des étoiles, à p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emanuel-swedenborg/#i_0

TROTZIG BIRGITTA (1929-2011)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 407 mots

Romancière et nouvelliste suédoise, née en 1929 à Göteborg, Birgitta Trotzig, qui a passé une partie importante de sa vie en France, s'est imposée par des ouvrages pénétrants qui la font proche de Bernanos ou de Mauriac, aux options religieuses desquels elle se rallie. Dès son premier ouvrage, Extraits de la vie des amants (1951), elle a trouvé la formule qui fera son renom : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/birgitta-trotzig/#i_0

TYR, mythologie nord-germanique

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 868 mots

S'il faut chercher quel est, de tous les dieux que nomment les sources disponibles, celui qu'on peut tenir pour le plus authentiquement nordique (ou germanique), on doit sans hésiter répondre que c'est Tyr. Il est franchement pangermanique — caractéristique que, seule, la déesse Frigg partage avec lui — et a, d'ailleurs, donné son nom au mardi (anglais […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tyr-mythologie-nord-germanique/#i_0

UNDSET SIGRID (1882-1949)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 2 254 mots

Comment peut-on consacrer toute une vie à chanter la femme sans être féministe au sens historique, c'est-à-dire polémique, du terme ? Comment résoudre, lorsqu'on est scandinave, l'accablant conflit entre rêve et réalité sans verser dans le naturalisme brutal et sans céder aux invites de l'Ange du bizarre ? Ce sont là quelques-unes des questions auxquelles l'œuvre altière et maîtrisée de la Norvégi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sigrid-undset/#i_0

VALHÖLL ou WALHALLA

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 426 mots

Pour la mythologie germano-nordique, il existe deux sortes de « morts », si l'on peut dire : ceux qui ont trépassé de façon « banale », normale, et ceux qui sont tombés, les armes à la main, sur le champ de bataille, parce qu'ils ont été choisis par les émissaires d'Óðinn, les Valkyries, pour grossir les rangs des champions ou einherjar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/valholl-walhalla/#i_0

VALKYRIES

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 563 mots

L'œuvre de Wagner ne rend pas un compte exact du prestige trouble de ces fascinantes créations, ambiguës à plaisir, que sont les Valkyries dans la mythologie germano-nordique ancienne. Si leur nom paraît clair — ce sont elles qui choisissent (verbe kjósa, déverbatif -kyrja) les occis (valr), occis au combat sans doute ou en sacrifice aux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/valkyries/#i_0

VANES

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 747 mots

Dans la mythologie du Nord, les Vanes constituent avec les Ases les deux grandes familles de dieux. Mais, encore plus que pour ceux-ci, leur origine et le sens de leur nom même sont obscurs. Ils sont comparativement moins nombreux : Njördhr et ses enfants Freyr et Freyja et, peut-être, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vanes/#i_0

VESAAS TARJEI (1897-1970)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 823 mots

Un monde où les oiseaux savent parler aux cœurs simples — ils leur dictent de brûlants messages qu'ils impriment de leurs pattes menues dans la boue des fossés —, où les palais de glace transfigurent et, littéralement, enchantent la mort de petites filles saisies par la tempête de neige, où une caresse à la fois attentive et distraite le long du bras doré d'une grande jeune fille suffit à dissiper […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tarjei-vesaas/#i_0

WERGELAND HENRIK (1808-1845)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 555 mots

Vers 1830, la Norvège émerge de la tutelle danoise, en vertu d'un mouvement commun à toute l'Europe : l'éveil des nationalités, ou, si l'on préfère, les aspirations indépendantistes et libertaires propres au romantisme. C'est dans cette lumière qu'il faut considérer le plus grand écrivain romantique norvégien, Henri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henrik-wergeland/#i_0

YGGDRASILL

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 649 mots

C'est sans doute la création la plus saisissante du monde mythologique germano-nordique : le grand frêne (ou if ?) Yggdrasill, éternellement vert, embrasse, de ses racines à sa cime, tous les mondes créés, qu'il supporte et tient en vie. Image superbe, principe unificateur et distributeur, il tient sa force de suggestion avant tout de son caractère d'« idéogra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yggdrasill/#i_0