HAMSUN KNUT (1859-1952)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dostoïevski, auquel fait si souvent penser l'écrivain norvégien Knut Hamsun qui a dû subir son influence bien plus qu'il ne l'a avoué, écrivait : « On m'appelle un psychologue, mais ce n'est pas vrai. Je suis un réaliste au plus haut sens du terme, c'est-à-dire que je montre les profondeurs de l'âme humaine. » C'est, en tout cas, en ce sens qu'il faut comprendre l'œuvre du plus puissant romancier de Norvège : la réalité, pour lui, a toujours été intérieure, qu'il s'intéresse à l'individu ou à la société.

Les débuts difficiles

Né à Lom, dans le Gudbrandsdal, d'une famille de paysans assez pauvres, Knut Pedersen (il ne prendra le nom de Hamsun qu'en 1884) vécut d'abord à Hamar dans le Nordland dont les paysages rudes constitueront la toile de fond de plus d'un roman futur et c'est dans le décor austère des îles Lofoten qu'il est élevé, de 1868 à 1873, par un oncle piétiste, sévère et rigide, qu'il a décrit dans la nouvelle Un fantôme (Et Spökelse, 1918). L'instruction qu'il reçoit est sommaire ; au reste, il s'est toujours vanté d'avoir été un autodidacte. À l'âge de quinze ans, il largue les amarres et tente l'aventure : il va voyager, faire un peu tous les métiers, en Norvège d'abord, puis aux États-Unis où il est conducteur de tramway à Chicago, garçon laitier, ouvrier agricole et même... répétiteur de français ; il lit beaucoup, en particulier Jacobsen, Hartmann, Strindberg, Mark Twain et Dostoïevski. Il écrit vers 1880 quelques récits paysans auxquels Björnson lui-même s'intéressera.

[...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

  • : professeur émérite (langues, littératures et civilisation scandinaves) à l'université de Paris-IV-Sorbonne

Classification


Autres références

«  HAMSUN KNUT (1859-1952)  » est également traité dans :

NORVÈGE

  • Écrit par 
  • Marc AUCHET, 
  • Régis BOYER, 
  • Georges CHABOT, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Claude NORDMANN
  •  • 24 726 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Le jeu du moi et des autres (1890-1914) »  : […] Egge (1859-1959 ; Hansine Solstad, 1925), Johan Bojer (1872-1959 ; Den Siste Viking, 1921, Le Dernier Viking) et Gabriel Scott (1874-1958 ; Kilden, 1918, La Source), cette tendance est dominée par Knut Hamsun (1859-1952) et Hans E. Kinck (1865-1926 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/norvege/#i_12158

PAN, Knut Hamsun - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 686 mots

Pan, l'un des romans les plus connus de l'écrivain norvégien Knut Hamsun (1858-1952), Prix Nobel en 1920, met en scène un personnage que l'on retrouve souvent dans son œuvre, celui du vagabond en rupture avec l'époque moderne, et qui sait faire preuve, inlassablement, de fantaisie et de poésie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pan/#i_12158

Pour citer l’article

Régis BOYER, « HAMSUN KNUT - (1859-1952) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 décembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/knut-hamsun/