• Mes Favoris
  • LAXNESS HALLDÓR KILJAN (1902-1998)

    Carte mentale

    Élargissez votre recherche dans Universalis

    La sollicitude ardente qu'il porte aux changements historiques et aux difficultés de la vie de son peuple, en même temps qu'un don puissant d'humeur moqueuse, la maîtrise de son style et une fécondité rare dans le domaine de l'écriture, où rien ne le laisse indifférent, ont fait de Laxness, aux yeux des Islandais, le plus remarquable de leurs auteurs contemporains.

    Voyages et conversions

    Fils de paysans, né en 1902, Halldór Kiljan Laxness a grandi à Laxnes, la ferme de ses parents, à quelques dizaines de kilomètres de Reykjavik et est toujours resté attaché à ses origines. Il publia son premier livre, un roman rustique, à l'âge de dix-sept ans. À la même époque, il abandonna ses études au lycée de Reykjavik et entreprit de voyager par le monde, d'abord en Europe, puis en Amérique du Nord, ensuite d'une ville à l'autre avec des escales en Islande.

    Undir Helgahnúk (Sous le pic sacré) fut écrit en 1923, à l'abbaye Saint-Maurice de Clervaux, au Luxembourg, où il s'était converti au catholicisme. L'œuvre accuse l'influence catholique, ainsi que le roman suivant Vefarinn mikli frá Kasmír (1927, Le Grand Tisserand de Cachemire) rédigé en Sicile. Ce récit constituait une grande nouveauté dans l'art romanesque islandais, à la fois par le sujet et par le style, car les influences de l'impressionnisme et du surréalisme s'y mêlaient à celles des Pères de l'Église et du style narratif islandais traditionnel, tandis que l'auteur essayait de donner corps à toutes les idées sur la foi et sur la sagesse qu'il avait assimilées à l'étranger. Nombreux sont les écrivains de tous bords qui ont exercé une influence sur l'imagination et le style de ce jeune Islandais, par exemple Breton, Freud, Nietzsche, Strindberg, saint Augustin et Papini. Le roman traite du combat que mène une jeune fille pour arracher son amant du sein de l'Église catholique. Elle va même jusqu'à se rendre d'Islande à Rome dans ce but, mais elle échoue pour finir devant les grilles closes du monastère où son amant s'est enfermé, définitiv [...]


    1  2  3  4  5
    pour nos abonnés,
    l’article se compose de 3 pages


    Écrit par :

    Classification


    Autres références

    «  LAXNESS HALLDÓR KILJAN (1902-1998)  » est également traité dans :

    LA CLOCHE D'ISLANDE, Halldor Kiljan Laxness - Fiche de lecture

    • Écrit par 
    • Régis BOYER
    •  • 666 mots

    Il n'est pas d'Islandais qui ne tienne La Cloche d'Islande (1943-1946), du Prix Nobel islandais Halldór Kiljan Laxness (1902-1998), pour le maître livre qui ait jamais été écrit dans sa langue, pourtant riche de chefs-d'œuvre de toutes sortes depuis le Moyen Âge. Au-delà des réactions sentimentales ou patriotiques, il s'agit aussi d'un des grands textes picaresques de notre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-cloche-d-islande/#i_12154

    ISLANDE

    • Écrit par 
    • Régis BOYER, 
    • Maurice CARREZ, 
    • Édouard KAMINSKI, 
    • Lucien MUSSET, 
    • Claude NORDMANN
    •  • 16 474 mots
    •  • 12 médias

    Dans le chapitre « Le XXe siècle »  : […] Pendant plusieurs siècles, tous les écrivains islandais sont restés assez fidèles à deux impératifs : respecter le legs culturel du Moyen Âge, défendre farouchement un nationalisme ardent qu'exaspéraient les circonstances. À partir de 1918, l'excellence des antiquités nationales est unanimement reconnue, au moins dans les pays germaniques et anglo-saxons, tandis que l'autonomie reconquise fait per […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islande/#i_12154

    SAGAS

    • Écrit par 
    • Régis BOYER
    •  • 3 700 mots

    Dans le chapitre « Évolution du genre »  : […] Nous pouvons maintenant suivre plus précisément le mouvement qui mènera le genre à sa perfection, puis à sa décadence. Les premiers écrits islandais conservés sont purement historiques. L' Íslendingabók (Livre des Islandais) d'Ari  orgilsson le Savant (1067 ?-1148) et une œuvre du même ordre de Saemundr Sigfússon le Savant (1056-1133), aujourd'hui perdue mais rédigée en lati […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sagas/#i_12154

    Voir aussi

    Pour citer l’article

    Jón ÓSKAR, « LAXNESS HALLDÓR KILJAN - (1902-1998) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/halldor-kiljan-laxness/