Marcel PACAUT

professeur d'histoire du Moyen Âge à l'université de Lyon-II-Lumière

ALBORNOZ GIL ÁLVAREZ CARRILLO DE (1310-1367)

  • Écrit par 
  • Marcel PACAUT
  •  • 601 mots

Cardinal espagnol, restaurateur des États pontificaux en Italie durant le séjour des papes en Avignon. Issu d'une noble famille de Cuenca, le cardinal Albornoz fut le condisciple à l'université de Toulouse d'Étienne Aubert, qui monta en 1352 sur le trône de saint Pierre sous le nom d'Innocent VI. Il fit d'abord carrière ecclésiastique en Castille et devint archevêque de Tolède en 1338. Il joua un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albornoz-gil-alvarez-carrillo-de/#i_0

ALCUIN, lat. ALBINUS FLACCUS (730 env.-804)

  • Écrit par 
  • Marcel PACAUT
  •  • 196 mots

Clerc anglo-saxon, né à York, Alcuin fut dans cette ville l'élève d'Aelbert, auquel il succéda à la tête de l'école cathédrale. Il fut alors regardé comme l'un des maîtres de la culture chrétienne anglaise. En 782, il est appelé par Charlemagne pour présider l'école du palais d'Aix-la-Chapelle et mettre en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alcuin-lat-albinus-flaccus/#i_0

ALEXANDRE III, ROLANDO BANDINELLI (1105?-1181) pape (1159-1181)

  • Écrit par 
  • Marcel PACAUT
  •  • 550 mots

Élu pape en 1159 sous le nom d'Alexandre III, Roland Bandinelli, originaire de Sienne, étudia dans sa jeunesse le droit canonique aux écoles de Bologne, où il fut l'élève de Gratien. Il enseigna ensuite dans cette ville, puis à Pise. En novembre 1150, Eugène III l'appela à la curie et le nomma cardinal, puis, en 1153, chancelier de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rolando-alexandre-iii/#i_0

ANACLET II, PIETRO PIERLEONI cardinal (mort en 1138)

  • Écrit par 
  • Marcel PACAUT
  •  • 128 mots

Personnage cultivé, né à Rome dans une famille de banquiers israélites convertis, le cardinal Pietro Pierleoni obtint, à la mort du pape Honorius II (1130), la majorité des voix du Sacré Collège et prétendit monter sur le trône de saint Pierre sous le nom d'Anaclet II. Une forte minorité élut contre lui Innocent II. Malgré l'appui des Romains et de la Sicile, i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pietro-anaclet-ii/#i_0

ANDRÉ DE LONGJUMEAU (mort en 1270)

  • Écrit par 
  • Marcel PACAUT
  •  • 219 mots

Frère prêcheur, qui fit partie du groupe de religieux que le pape Innocent IV et le roi Saint Louis utilisèrent pour leur politique orientale. En 1244, André de Longjumeau accomplit une première mission, proprement religieuse, en Syrie et dans les régions voisines, et consolida les retours au catholicisme précédemment obtenus dans les milieux jacobites ; en revanche, il ne réussit guère avec les n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-de-longjumeau/#i_0

ANNATES

  • Écrit par 
  • Marcel PACAUT
  •  • 632 mots

Nom donné, au Moyen Âge, à une taxe levée par la papauté à l'occasion d'une nouvelle collation d'un bénéfice mineur et dont le montant correspondait théoriquement aux revenus d'une année de ce bénéfice, ou « annates ».Cette taxe apparut au cours du xie et du xiie si […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/annates/#i_0

ASCELIN NICOLAS ANSELME dit (XIIIe s.)

  • Écrit par 
  • Marcel PACAUT
  •  • 121 mots

Frère prêcheur qui dirigea la mission envoyée par le pape Innocent IV en 1245, au moment du concile de Lyon, auprès des Mongols pour établir des relations avec eux et obtenir leur concours contre les musulmans. Ascelin prit contact avec le khān Baïju en Transcaucasie et, après un accueil assez froid, parvint à se faire comprendre, mais non à obtenir une décision. Il revint auprès du pape à Lyon en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ascelin-nicolas-anselme-dit/#i_0

BERNARD DE CLAIRVAUX (1090-1153)

  • Écrit par 
  • Marcel PACAUT, 
  • Marie-Madeleine DAVY
  •  • 2 667 mots

Personnage le plus célèbre de l'ordre de Cîteaux, Bernard fut aussi l'une des individualités les plus marquantes de l'histoire de l'Église médiévale et l'un des hommes les plus actifs et les plus importants du xiie siècle.Bernard est né à Fontaine, localité proche de Dijon. Son père, Tescelin, était de la famille […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bernard-de-clairvaux/#i_0

BERNON DE CLUNY (850 env.-env. 926)

  • Écrit par 
  • Marcel PACAUT
  •  • 106 mots

Réformateur monastique de la fin du ixe siècle et du début du xe. Issu d'une famille noble de Bourgogne, Bernon fut d'abord moine de Saint-Martin d'Autun, puis rétablit la règle bénédictine à l'abbaye de Baume-les-Messieurs dans le Jura. Vers 890, il fonda sur ses bi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bernon-de-cluny/#i_0

CLÉMENT IV, GUI FOULQUES (fin XIIe s.-1268) pape (1265-1268)

  • Écrit par 
  • Marcel PACAUT
  •  • 121 mots

Pape d'origine française, de son vrai nom Gui Foucoi. Il était archevêque de Narbonne avant son élection. Il eut avant tout une activité politique et favorisa les entreprises en Italie du frère de Saint Louis, Charles d'Anjou, à qui il accorda en fief le royaume de Sicile, poursuivant ainsi l'action de ses prédécesseurs qui voulaient éliminer de la péninsule […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/clement-iv-gui-foulques-pape/#i_0

CONRAD DE MARBURG (mort en 1233)

  • Écrit par 
  • Marcel PACAUT
  •  • 156 mots

Célèbre inquisiteur du xiiie siècle. Conrad de Marburg appartenait à l'ordre de Prémontré, qui s'était considérablement développé en Allemagne à la fin du siècle précédent et était très attentif à la christianisation des populations. Homme rigide, Conrad fut d'abord le confesseur de sainte Élisabeth de Hongrie, épouse du landgrave Louis de Thuringe. E […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conrad-de-marburg/#i_0

CONSTANCE (CONCILE DE)

  • Écrit par 
  • Marcel PACAUT
  •  • 489 mots

Seizième concile œcuménique de l'Église romaine, réuni en vue de mettre fin au Grand Schisme qui divisait l'Occident depuis la double élection pontificale de 1378 et qu'un concile tenu à Pise, en 1409, n'avait pu réduire, puisqu'il avait élu un troisième pape sans parvenir à faire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/constance-concile-de/#i_0

GRÉGOIRE VII saint, HILDEBRAND (1020 env.-1085), pape (1073-1085)

  • Écrit par 
  • Marcel PACAUT
  •  • 1 977 mots

L'un des papes les plus importants de l'histoire, personnage tenace et courageux, d'une sainteté de vie indiscutable, canonisé par Paul V en 1606, Grégoire VII a accompli une œuvre que les historiens ont parfois expliquée de façon divergente. Élevé à la suprême dignité de l'Église au cours de la période la plus névralgique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gregoire-vii-hildebrand/#i_0

GRÉGOIRE IX, UGOLINO comte de SEGNI (1145 env.-1241) pape (1227-1241)

  • Écrit par 
  • Marcel PACAUT
  •  • 310 mots

De la famille des comtes de Segni et neveu d'Innocent III, canoniste éminent, homme entreprenant et décidé, Ugolino Conti, devenu pape en 1227 sous le nom de Grégoire IX, joua un grand rôle, avant son accession au souverain pontificat, dans la formation de l'ordre des Frères mineurs (Franciscains). Il fut, en effet, l'ami de François d'Assise, pour lequel il éprouvait une très vive admiration et d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ugolino-gregoire-ix/#i_0

GRÉGORIENNE RÉFORME

  • Écrit par 
  • Marcel PACAUT
  •  • 704 mots

Nom donné au mouvement animé et dirigé dans la seconde moitié du xie siècle par la papauté, particulièrement à l'initiative du pape Grégoire VII. L'objectif proclamé de la réforme grégorienne fut de rétablir la discipline et de corriger les mœurs des clercs afin de mieux encadrer la société laïque et de faire da […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reforme-gregorienne/#i_0

HILDUIN (770 env.-855)

  • Écrit par 
  • Marcel PACAUT
  •  • 273 mots

Élève d'Alcuin, archichapelain de Louis le Pieux, abbé de Saint-Denis en 814, Hilduin, écrivain de valeur, fit de son abbaye, qu'il réforma, un centre fécond d'hagiographie et fut chargé de traduire en latin les œuvres de Denys l'Aréopagite par son souverain, qui en avait reçu, en 827, de l'empereur Michel le Bègue, une copie grecque. Le manuscrit est e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hilduin/#i_0

INNOCENT II, GREGORIO PAPARESCHI (mort en 1143) pape (1130-1143)

  • Écrit par 
  • Marcel PACAUT
  •  • 171 mots

À la mort d'Honorius II (1130), les cardinaux ne parviennent pas à se mettre d'accord. La majorité d'entre eux élit le cardinal Pierleoni qui prend le nom d'Anaclet II ; les autres le cardinal Grégoire Papareschi, soutenu par la famille Frangipani, qui devient Innocent II. Il en résulte une grave confusion. Mais, tandis qu'Anaclet n'est soutenu que par le roi de Sicile, Innocent II, grâce à l'appu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gregorio-innocent-ii/#i_0

INNOCENT III, GIOVANNI LOTARIO comte de SEGNI (1160-1216) pape (1198-1216)

  • Écrit par 
  • Marcel PACAUT
  •  • 1 056 mots

Lothaire, de la famille des comtes de Segni, élu pape le 8 janvier 1198 sous le nom d'Innocent III, est considéré comme le plus grand pontife du Moyen Âge. Il étudia la théologie à Paris et le droit canonique à Bologne, puis fit carrière à la curie et fut nommé cardinal en 1190. Intellectuel et homme d'action, préoccupé en premier lieu de remplir au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giovanni-lotario-innocent-iii/#i_0

INNOCENT IV, SINIBALDO FIESCHI (1195 env.-1254) pape (1243-1254)

  • Écrit par 
  • Marcel PACAUT
  •  • 281 mots

Sinibaldo Fieschi, issu d'une puissante famille noble de la région de Gênes, canoniste de grande valeur, diplomate habile et tenace, fut élu pape en 1243 sous le nom d'Innocent IV. La vacance du Saint-Siège avait alors duré presque vingt mois du fait de difficultés politiques : l'empereur Frédéric II, en même temps roi de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sinibaldo-innocent-iv/#i_0

INVESTITURES QUERELLE DES

  • Écrit par 
  • Marcel PACAUT
  •  • 480 mots

Conflit qui, au milieu du xie siècle, éclata entre le pape et l'empereur à propos de la pratique de l'investiture accordée aux évêques par les pouvoirs laïcs (investiture ecclésiastique). Des clercs réformateurs, désireux de lutter contre la simonie dans le clergé et contre le concubinage des prêtres, dénoncèrent alors une telle pratique comme la raci […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/querelle-des-investitures/#i_0

INVESTITURES ECCLÉSIASTIQUES

  • Écrit par 
  • Marcel PACAUT
  •  • 242 mots

Terme qui, au Moyen Âge, désigne l'acte par lequel une personne met une autre en possession d'une chose (en latin, vestitura ou investitura qualifie l'acte de vêtir quelqu'un, comme si celui qui reçoit la chose en était vêtu). Le mot fut employé dès le ixe siècle pour signifier la donation et la réception d'une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/investitures-ecclesiastiques/#i_0

JACOPONE DE TODI (1236 env.-1306)

  • Écrit par 
  • Marcel PACAUT
  •  • 438 mots

Célèbre poète d'inspiration bonaventurienne et franciscaine, auteur de Laudes qui glorifient avec émotion et ardeur la pauvreté, Jacopone de' Benedetti, né à Todi en Ombrie, fut marquée par un traumatisme en 1268 (probablement la mort brutale de sa femme, écrasée, dit-on, par un plancher qui s'effondra au cours d'un bal), épreuve qui le conduisit à mener pendant dix ans une vie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacopone-de-todi/#i_0

JEAN XII (937-964) pape (955-964)

  • Écrit par 
  • Marcel PACAUT
  •  • 182 mots

Personnage sans grande valeur morale, mais politicien assez habile, Octavien, fils d'Albéric (qui a dirigé Rome d'une main ferme pendant vingt-deux ans), accède au trône pontifical en 955, répondant ainsi à la volonté que son père a exprimée sur son lit de mort. Maître spirituel et temporel de la ville et des États de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-xii/#i_0

LANGENSTEIN HEINRICH VON (1325-1397)

  • Écrit par 
  • Marcel PACAUT
  •  • 146 mots

Écrivain fort savant, originaire de Hesse, professeur de théologie et vice-chancelier de l'université de Paris de 1363 à 1383, puis professeur à Vienne, Heinrich von Langenstein composa de nombreux ouvrages de philosophie, de sciences naturelles, d'astrologie, d'exégèse, de théologie et de spiritualité. Son œuvre la plus célèbre concerne l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/heinrich-von-langenstein/#i_0

LATRAN QUATRIÈME CONCILE DU (1215)

  • Écrit par 
  • Marcel PACAUT
  •  • 272 mots

Concile convoqué et présidé par Innocent III qui en promulgua les canons (l'ensemble de ceux-ci forme en quelque sorte la conclusion et la synthèse de son pontificat). Le concile réunit en novembre 1215 environ mille deux cents prélats, ce qui fait de lui la plus importante réunion conciliaire du Moyen Âge. En matière de foi, une constitution définit les pri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/quatrieme-concile-du-latran/#i_0

LÉON III saint (750-816) pape (795-816)

  • Écrit par 
  • Marcel PACAUT
  •  • 253 mots

Romain de naissance, Léon III accéda au trône pontifical malgré l'opposition de la famille de son prédécesseur, Adrien Ier (772-795), et nonobstant une vie personnelle critiquable. En butte aux attaques de ses ennemis et accusé par eux de divers crimes, il franchit les Alpes pour obtenir l'assistance de Charlemagne. Celui-ci descen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leon-iii/#i_0

NICOLAS DE CLAMANGES (1363?-1437)

  • Écrit par 
  • Marcel PACAUT
  •  • 127 mots

Maître et recteur de l'Université de Paris, Nicolas de Clamanges fut l'un des principaux représentants du groupe des conciliaristes, lesquels tenaient que, dans l'Église, l'autorité suprême appartient non au pape, mais au concile général. Nicolas exposa cette thèse avec Pierre d'Ailly et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicolas-de-clamanges/#i_0

PISE CONCILE DE (1409)

  • Écrit par 
  • Marcel PACAUT
  •  • 129 mots

Assemblée qui s'est réunie de mars à juillet 1409, pour essayer de mettre fin au grand schisme d'Occident, à l'initiative de cardinaux relevant de l'obédience de Grégoire XII et de celle de Benoît XIII. Ce concile n'est pas tenu pour œcuménique. On y proclama et pratiqua la théorie conciliaire, selon l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/concile-de-pise/#i_0

ROBERT D'ARBRISSEL (1047 env.-1117)

  • Écrit par 
  • Marcel PACAUT
  •  • 126 mots

Célèbre prédicateur itinérant qui, dans les dernières années du xie siècle, prêcha la pénitence dans l'ouest et le sud-ouest de la France. Robert d'Arbrissel entraîna avec lui une foule nombreuse d'hommes et de femmes qui jusqu'alors, sans doute, avaient été mal encadrés par le clergé. Il fonda pour eux, en 1100-1101, le monastère de Fontevrault, près […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-d-arbrissel/#i_0

ROBERT LE PETIT dit ROBERT LE BOUGRE (XIIIe s.)

  • Écrit par 
  • Marcel PACAUT
  •  • 274 mots

Célèbre inquisiteur, réputé pour sa rigueur et ses excès. Adepte du catharisme (de là vient son surnom de Bougre), dans lequel il avait atteint le grade de parfait et dont il était tenu pour un docteur, il revint à l'orthodoxie et entra dans l'ordre des Frères prêcheurs. Il entreprit en 1233 son action d'inquisiteur en Bourgogne et fit alors brûler ses premières victimes à La Charité-sur-Loire. De […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-le-petit-dit-robert-le-bougre/#i_0

SAINT EMPIRE ROMAIN GERMANIQUE

  • Écrit par 
  • Marcel PACAUT
  •  • 3 826 mots

Le Saint Empire romain germanique, qui prit en Occident, selon une forme originale et dans un cadre territorial particulier, la suite de l'Empire romain, lui-même restauré théoriquement entre 800 et 924 dans l'Empire carolingien, fut une institution essentiellement médiévale ; la suprême institution d'ailleurs, puisque, apparu en 962 grâce à l'action d'Otton le Grand, il prétendit très tôt être l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saint-empire-romain-germanique/#i_0

SCHISME D'OCCIDENT (GRAND)

  • Écrit par 
  • Marcel PACAUT
  •  • 1 048 mots

C'est en 1378 que surgit dans l'histoire de l'Église ce qu'on appelle le Grand Schisme d'Occident, qui dura près de quarante ans et qui fut consécutif à une double élection pontificale. En 1377, en effet, le pape Grégoire XI avait quitté Avignon, où la papauté était établie depuis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/schisme-d-occident-grand/#i_0

SCHISME D'ORIENT

  • Écrit par 
  • Marcel PACAUT
  •  • 744 mots

Nom donné à la rupture, consommée au xie siècle, entre Rome et l'Église byzantine, laquelle fut appelée par la suite Église orthodoxe et comporta des rites divers. Le schisme d'Orient trouve ses origines dans la haute histoire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/schisme-d-orient/#i_0

TORQUEMADA TOMÁS DE (1420-1498)

  • Écrit par 
  • Marcel PACAUT
  •  • 531 mots

Célèbre inquisiteur espagnol. Neveu du théologien Jean de Torquemada (archevêque de Valladolid et défenseur du pape contre la théorie conciliaire au concile de Bâle), Tomás était, comme son oncle, frère prêcheur. Prieur du couvent de Santa Cruz de Ségovie, de 1452 à 1474, il réforme les prieurés aragonais de son ordre. Il devient confesseur de la reine Is […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tomas-de-torquemada/#i_0

URBAIN II, ODON DE LAGNY ou EUDES DE CHÂTILLON (1042 env.-1099) pape (1088-1099)

  • Écrit par 
  • Marcel PACAUT
  •  • 310 mots

Français d'origine, issu de la noblesse champenoise, Eudes de Châtillon, qui devint pape sous le nom d'Urbain II, fut d'abord élève aux écoles de Reims dirigées par l'écolâtre Bruno, qui devait par la suite fonder la Grande Chartreuse. Après avoir été pendant quelques années clerc séculier, Eudes se fit moine à Cluny et il y devint prieur. En 1078, Grégoire VII le nomma cardinal évêque d'Ostie. En […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/urbain-ii-odon-de-lagny-ou-eudes-de-chatillon-pape/#i_0

VIENNE CONCILE DE (1311-1312)

  • Écrit par 
  • Marcel PACAUT
  •  • 162 mots

Quinzième concile considéré comme œcuménique par l'Église catholique, réuni à Vienne (France) d'octobre 1311 à mai 1312 sur la décision et sous la présidence de Clément V. Le concile de Vienne déclare clos le procès en instance contre Boniface VIII, délibère longuement sur la réforme de l'Église à partir d'un mémoire présenté par l'évêque de Mende, Guillaume […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/concile-de-vienne/#i_0