PAUL saint (entre 5 et 15-67)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dans sa personne comme dans sa pensée, Paul fut et demeure encore aujourd'hui la figure la plus discutée du christianisme. Son autorité d'apôtre elle-même fut âprement contestée jusqu'au sein des communautés chrétiennes qu'il venait de fonder (surtout Gal., i et ii ; II Cor., x à xii). Dans une de ses parties tardives (début du iie s.), le Nouveau Testament se fait déjà l'écho de l'incompréhension et des fausses interprétations dont le « paulinisme » fut très tôt la victime : « Il y a [dans ses lettres ] des points difficiles à comprendre dont les personnes ignorantes et mal affermies tordent le sens » (II Pierre, iii, 16). Actuellement, les uns accusent Paul d'avoir trahi la pensée de Jésus et de lui avoir substitué un système doctrinal compliqué et même révoltant par certains de ses aspects. D'autres, non moins catégoriques, le considèrent comme le premier et le plus grand interprète de la foi chrétienne. Lui-même, d'ailleurs, s'exprimait sur son œuvre et sa personne en des termes parfois étranges : « Celui qui me juge, c'est le Seigneur. C'est pourquoi, ne jugez de rien avant le temps, jusqu'à ce que vienne le Seigneur, qui mettra en lumière ce qui est caché... » (I Cor., iv, 4-5). Intraitable sur son autorité d'apôtre du Christ, légitimement fier de son œuvre missionnaire, il n'avait pas moins conscience d'une certaine faiblesse, qu'il assumait en la rapprochant de celle de Jésus : « Jusqu'à cette heure, nous souffrons la faim, la soif, la nudité ; nous sommes maltraités, errant çà et là » (I Cor., iv, 11-13). Et il ajoutait : « Je me plais dans les faiblesses, dans les outrages, dans les calamités, dans les persécutions, dans les détresses pour le Christ ; car, quand je suis faible, c'est alors que je suis fort » (ibid., v. 10). Nietzsche a bien vu l'importance de ces déclarations, qui [...]

Saint Paul, Bible de Charles le Chauve ou Bible de Vivien

Saint Paul, Bible de Charles le Chauve ou Bible de Vivien

Photographie

École de Saint-Martin de Tours, Histoire de la vie de saint Paul, enluminure carolingienne tirée de la première Bible de Charles le Chauve ou Bible de Vivien, 845. Quatre épisodes de la vie du saint sont ici représentés : la chute et l'aveuglement de Paul ; Ananias envoyé par... 

Crédits : AKG

Afficher

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 11 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  PAUL saint (entre 5 et 15-67)  » est également traité dans :

ÂME

  • Écrit par 
  • Pierre CLAIR, 
  • Henri Dominique SAFFREY
  •  • 6 025 mots

Dans le chapitre « La notion d'âme dans la révélation judéo-chrétienne »  : […] La Bible présente constamment l'homme comme composé de trois éléments : la néfesh , le basar et la ruah . La néfesh , c'est la gorge, l'organe de la respiration, qui en est venu rapidement à désigner tout appétit et désir et finalement à recouvrir tout le moi. La néfesh , c'est la personne. Le basar , c'est la manifestation concrète de la néfesh , […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ame/#i_9174

ANTIQUITÉ - Le christianisme primitif

  • Écrit par 
  • Jean PÉPIN
  •  • 3 643 mots

Dans le chapitre « La philosophie »  : […] On ne peut espérer faire, en quelques lignes, le compte de la dette immense que le christianisme des premiers siècles a contractée à l'endroit de la philosophie grecque ; le contenu des deux Testaments n'était guère philosophique, mais proprement kérygmatique et sotériologique, c'est-à-dire axé sur des événements historiques et orienté vers la fin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antiquite-le-christianisme-primitif/#i_9174

APOCALYPTIQUE & APOCRYPHE LITTÉRATURES

  • Écrit par 
  • Jean HADOT, 
  • André PAUL
  •  • 9 980 mots

Dans le chapitre « Les « livres saints » apocryphes »  : […] Dans cette première catégorie on trouve les quatre espèces d'ouvrages parmi lesquels l'Église a choisi ses livres saints. Mais il faut distinguer, dans cet ensemble, deux sortes de textes. Certains sont contemporains et même antérieurs aux livres canoniques. S'ils n'ont pas été admis dans le canon, c'est qu'ils avaient pris naissance dans des Églis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litteratures-apocalyptique-et-apocryphe/#i_9174

APÔTRES ACTES DES

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 848 mots

Second tome d'une œuvre unique, attribuée à Luc, dont le premier est le troisième Évangile canonique. Les articulations entre les deux livres sont nombreuses. L'un et l'autre débutent par un prologue à l'adresse d'un même personnage, Théophile : manière hellénistique de composer l'histoire qu'accompagne l'habitude contemporaine d'écrire les « Actes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/actes-des-apotres/#i_9174

BARNABÉ saint

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 326 mots

Figure importante de l'Église primitive dont l'activité fut liée de très près à celle de saint Paul. Barnabé (en grec : Barnabas) apparaît pour la première fois dans les Actes des Apôtres ( iv , 36-37) : « C'était un lévite originaire de Chypre. Il vendit son champ, en apporta le montant et le déposa aux pieds des Apôtres. » On le retrouve dans le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/barnabe/#i_9174

BIBLE - Les livres de la Bible

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre SANDOZ
  •  • 7 682 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les premiers écrits chrétiens »  : […] Après l'événement de la Pentecôte, qui suit la mort et la résurrection de Jésus de Nazareth, ses disciples, continuant à participer à la vie cultuelle juive, conservent et transmettent oralement le souvenir de la vie et de l'enseignement du maître. Le message qu'ils propagent rapidement dans l'est du bassin méditerranéen (Paul est à Corinthe en 51 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bible-les-livres-de-la-bible/#i_9174

CATHOLICISME - Histoire de l'Église catholique des origines au pontificat de Jean-Paul II

  • Écrit par 
  • Jean DANIÉLOU, 
  • André DUVAL
  •  • 16 419 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Paul et la mission auprès des païens »  : […] Il n'en reste pas moins que, durant les vingt premières années de son existence, l'Église demeure enfermée dans le milieu juif. C'est avec Paul de Tarse qu'une nouvelle orientation est prise, qui sera décisive pour l'avenir. Paul était un Juif de la Diaspora. Il avait donc reçu une culture grecque. Il appartenait à la secte des pharisiens. Venu à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catholicisme-histoire-de-l-eglise-catholique-des-origines-au-pontificat-de-jean-paul-ii/#i_9174

CÉSARÉE, Israël

  • Écrit par 
  • André LEMAIRE
  •  • 576 mots

Ville de la côte palestinienne, située à 45 kilomètres au nord de l'actuelle Tel-Aviv, à 12 kilomètres au sud de Dor. Cette ville fut d'abord une forteresse-entrepôt phénicienne au milieu de la plaine côtière du Sharon ; à l'époque perse, cette plaine est rattachée au royaume de Sidon ; la ville s'appelle alors « Tour de Straton », du nom d'un des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cesaree-israel/#i_9174

CHARISMATIQUE MOUVEMENT

  • Écrit par 
  • Charles BALADIER
  •  • 904 mots

On appelle « mouvement (ou renouveau) charismatique » la branche catholique d'un phénomène qui, une soixantaine d'années après la fondation des sectes pentecôtistes dites désormais historiques, veut redonner vigueur, comme au temps des premiers chrétiens, aux charismes personnels et qui affecte, à des degrés divers, la plupart des grandes Églises. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mouvement-charismatique/#i_9174

COLOSSIENS ÉPÎTRE AUX

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 566 mots

Lettre de saint Paul classée parmi les « Épîtres de la captivité ». Elle est adressée à l'Église de Colosses (cité phrygienne), que l'apôtre n'a pas fondée lui-même et dans laquelle il ne s'est même jamais rendu ( i , 4). C'est un de ses disciples, Épaphras ( iv , 12), qui est à l'origine de cette communauté (tout comme de celles de Laodicée et de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epitre-aux-colossiens/#i_9174

CORINTHIENS Ire ÉPÎTRE AUX

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 827 mots

La I re épître aux Corinthiens est sans doute la plus passionnante et la plus difficile des lettres de saint Paul. Elle fut écrite à Éphèse, au printemps, à Pâques de l'année 55 (ou 56, ou même 57 ?). D'après cette épître ( v , 9-13), Paul aurait écrit une première lettre, inconnue (pour certains, il s'agirait d'un passage de la II e épître aux C […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ire-epitre-aux-corinthiens/#i_9174

CORINTHIENS IIe ÉPÎTRE AUX

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 749 mots

La seconde épître aux Corinthiens fut écrite par Paul en l'an 57, tandis qu'il se trouvait en Macédoine, à Philippes probablement, et qu'il était sur le point de se rendre à Corinthe « pour la troisième fois » ( xii , 14 et xiii , 1) : en effet, en plus du premier séjour de l'apôtre à Corinthe, celui de la fondation, qui dura dix-huit mois, il y en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/iie-epitre-aux-corinthiens/#i_9174

ÉPHÉSIENS ÉPÎTRE AUX

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 661 mots

Lettre de saint Paul cataloguée comme « épître de la captivité » et écrite par l'Apôtre tandis qu'il était prisonnier ( iii , 1 ; iv , 1 ; vi , 20) et entouré des mêmes compagnons que lorsqu'il rédigeait l'Épître aux Colossiens et l'Épître à Philémon. On serait porté à la dater de 61-63 ; mais bien des difficultés surgissent à ce sujet. Les Éphésie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epitre-aux-ephesiens/#i_9174

FOI

  • Écrit par 
  • Edmond ORTIGUES
  •  • 10 468 mots

Dans le chapitre « La Loi et la Foi »  : […] Dans ses épîtres aux Galates et aux Romains, saint Paul oppose la Loi et la Foi, la lettre et l'Esprit. La rédemption par l'amour est la révélation de la loi nouvelle, la charité. Au moment où il écrit ses fameuses lettres (autour des années 50), le christianisme et le judaïsme n'étaient pas deux religions distinctes. Paul se dit lui-même pharisie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/foi/#i_9174

GALATES ÉPÎTRE AUX

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 520 mots

Lettre de saint Paul considérée couramment aujourd'hui (contrairement à l'opinion d'exégètes du xix e siècle qui y voyaient le premier des écrits pauliniens, daté de 49) comme ayant été rédigée à Éphèse, quelque temps avant l'Épître aux Romains, vers 56/57. Probablement adressée aux Galates du Nord, elle est postérieure au second passage de l'Apôt […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epitre-aux-galates/#i_9174

GLOSSOLALIE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 645 mots

Le don des langues, ou glossolalie (du grec glôssa , « langue », et lalein , « parler »), est un phénomène religieux, de type mystique ou paranormal, qui fait que certaines personnes ont le pouvoir de s'exprimer de manière à être entendues et comprises dans une langue qu'elles n'ont pas apprise ou d'utiliser leur langue propre de telle sorte que le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/glossolalie/#i_9174

GRÂCE

  • Écrit par 
  • Georges CASALIS
  •  • 4 100 mots

Dans le chapitre « La justification »  : […] Que la grâce du Christ soit salutaire, c'est-à-dire libératrice de l'homme pour une existence nouvelle, cela, dans le Nouveau comme dans l'Ancien Testament, s'exprime par la liaison de la grâce et du pardon  : le génie de saint Paul est d'avoir, dans ses lettres, fait la première synthèse des éléments contenus, à ce sujet, dans le message des comm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grace/#i_9174

GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) - La religion grecque

  • Écrit par 
  • André-Jean FESTUGIÈRE, 
  • Pierre LÉVÊQUE
  •  • 20 050 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Religion grecque et christianisme »  : […] Il est permis de se demander comment cette religion populaire s'ouvrait à la prédication chrétienne, si elle y préparait d'une certaine manière ou au contraire empêchait de l'entendre, et de marquer, s'il se peut, quelques ressemblances et différences. Tout d'abord, l'Ancien n'est pas irréligieux. C'est la grande différence d'avec le monde moderne, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grece-antique-civilisation-la-religion-grecque/#i_9174

HÉBREUX ÉPÎTRE AUX

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 990 mots

La dernière épître du corpus paulinien, qui, étant donné sa longueur, y est mise à part. Si les Églises d'Orient ont toujours attribuée à Paul l'épître aux Hébreux (Clément d'Alexandrie y voyait cependant l'adaptation grecque d'un original hébraïque et Origène l'œuvre d'un disciple de Paul), l'Occident chrétien, qui l'a citée très tôt (Clément de R […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epitre-aux-hebreux/#i_9174

JUDÉO-CHRISTIANISME

  • Écrit par 
  • Jean DANIÉLOU
  •  • 1 382 mots

Dans le chapitre « La carence d'expression judaïque dans l'Église »  : […] Constituant originellement toute l'Église, très puissant jusque vers 140, le judéo-christianisme est très vite éclipsé par le christianisme paulinien. Il se trouve coupé de la grande Église, qui achève de se libérer de ses attaches juives. Les judéo-chrétiens sont considérés à partir de la fin du ii e  siècle comme des hérétiques. C'est eux qu'on r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/judeo-christianisme/#i_9174

JUSTIFICATION

  • Écrit par 
  • André DUMAS
  •  • 3 809 mots

Dans le chapitre « Les sources bibliques »  : […] Le sens classique du mot « juste » désigne celui qui accomplit les actes vertueux que lui indique sa raison délibérative et qui observe ainsi les lois établies et l'égalité souhaitable. « Nous appelons juste, dit Aristote, ce qui est susceptible de créer ou de sauvegarder, en totalité ou en partie, le bonheur de la communauté politique » ( Éthique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/justification/#i_9174

LUTHER MARTIN (1483-1546)

  • Écrit par 
  • Martin BRECHT, 
  • Pierre BÜHLER
  •  • 11 930 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Une nouvelle herméneutique »  : […] Du point de vue des périodes de l'histoire, Luther est une figure inclassable. Situé « entre les temps », il est simultanément plus médiéval et plus moderne que beaucoup de ses contemporains. C. F. Meyer exprimera cette tension par ces vers : Dans son âme s'affrontent ce qui sera et ce qui fut , Deux lutteurs enlacés, essoufflés et fourbus. Son es […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/martin-luther/#i_9174

MARC saint (mort en 67 env.)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 575 mots

Selon la tradition, l'auteur du deuxième Évangile synoptique, serait né à Jérusalem à une date inconnue et mort vers l'an 67 à Alexandrie. Le Nouveau Testament nous renseigne sur la vie de Marc de manière fragmentaire et l’historicité des données fournies se trouve largement mise en cause par la critique exégétique. L’unique élément incontestablem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marc/#i_9174

MARCION (85 env.-env. 160)

  • Écrit par 
  • Richard GOULET
  •  • 619 mots

Hérétique chrétien, né à Sinope (Pont). Marcion vint à Rome vers 140, eut des démêlés avec l'Église locale et en fut chassé en 144. Influencé par le gnostique Cerdon, Marcion fonda une Église fortement hiérarchisée, qui regroupa un grand nombre de fidèles en Orient au moins jusqu'au v e siècle. L'historien allemand Adolf von Harnack a donné de l'œ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marcion/#i_9174

MEGANDER GASPARD GROSSMANN dit (1495-1545)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 222 mots

Théologien zurichois, partisan de Zwingli dès 1522, Megander participe aux débats qui, dans sa ville natale, opposent les zwingliens aux catholiques, puis aux anabaptistes. Après la dispute de Berne, en 1528, il reste dans cette ville avec ses compatriotes, Pellicanus et Hofmeier, pour y travailler à l'établissement de la Réforme. Aux côtés de Bert […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/megander/#i_9174

MYSTÈRE

  • Écrit par 
  • Édouard JEAUNEAU
  •  • 2 534 mots

Dans le chapitre « Le « mysterion » chez saint Paul et les Pères grecs »  : […] Avant la naissance du christianisme, le mot « mystère » (en grec, mysterion ) apparaît dans quelques livres tardifs de l'Ancien Testament, en particulier le livre de Daniel ( ii , 18, 27-28, 47). Son équivalent hébreu ( sôd ) se rencontre dans les textes de Qumrân ; il y est question du « mystère à venir » qui déterminera, « au jour de la Visite », […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mystere/#i_9174

PAUL ACTES DE

  • Écrit par 
  • Jean HADOT
  •  • 546 mots

Un ouvrage intitulé Actes de Paul circulait déjà en 190 environ, car Hippolyte ( In Danielem , III, 29) s'y réfère et Tertullien ( De baptismo , 17) sait que son auteur est un « prêtre qui le composa en Asie » et qui fut déposé à cause de cela. Pendant longtemps, les savants ont hésité sur l'étendue et le contenu de cette œuvre. C'est seulement en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/actes-de-paul/#i_9174

PAUL APOCALYPSE DE

  • Écrit par 
  • Jean HADOT
  •  • 479 mots

On trouve dans les premiers siècles chrétiens plusieurs apocalypses attribuées à Paul. Épiphane ( Panarion , XXXVIII, ii ) signale une Ascension de Paul , dont il ne reste rien, mais qui pourrait être l' Apocalypse de Paul , conservée par le Codex V de la bibliothèque gnostique de Nag Hammadi. Il y est raconté comment Paul monte de ciel en ciel, g […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/apocalypse-de-paul/#i_9174

PÉCHÉ ORIGINEL

  • Écrit par 
  • André-Marie DUBARLE, 
  • André DUMAS
  •  • 6 925 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Signification actuelle de la doctrine »  : […] La notion de péché, à plus forte raison de péché originel, apparaît à de nombreux contemporains comme une illégitime flétrissure théologique de la vie. Nietzsche a su, avec la plus grande violence, en démasquer la source perverse dans la Généalogie de la morale  : « Avec la moralisation des concepts de dette et de devoir [...] les hommes devront se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peche-originel/#i_9174

PHILÉMON ÉPÎTRE À

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 346 mots

La plus brève des lettres attribuées à saint Paul ; ce qui lui valut, étant donné le critère de hiérarchisation des écrits pauliniens qui est la longueur, d'être classée la dernière du corpus. Son authenticité, longtemps discutée, semble aujourd'hui mieux assurée. Cette lettre fut écrite durant la captivité de l'apôtre (versets 1, 9, 10, 13, 23). M […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epitre-a-philemon/#i_9174

PHILIPPIENS ÉPÎTRE AUX

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 486 mots

Une des lettres de saint Paul, dites « de la captivité ». On pensait jadis que l'Épître aux Philippiens datait de la captivité de l'apôtre à Rome, vers 62/63 (cf. Actes, xxviii , 16 et suiv.) ; on plaide aujourd'hui pour la captivité à Éphèse, vers 56/57, et l'on regarde l'écrit comme étant contemporain des Épîtres aux Corinthiens. Paul était très […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epitre-aux-philippiens/#i_9174

PIERRE saint (mort en 64)

  • Écrit par 
  • Félix CHRIST
  •  • 1 698 mots

Dans le chapitre « Le problème historique »  : […] Ce n'est qu'en procédant avec la plus grande prudence que l'on peut tenter d'évaluer le rôle joué par Simon Barjona avant Pâques. D'après les Évangiles, Jésus lui-même aurait donné à ce pêcheur galiléen – qui apparaît partout comme le porte-parole des disciples – le nom de « Pierre » (c'est-à-dire « Rocher », en araméen Képha, en grec Petros). On s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre/#i_9174

PRÉDESTINATION

  • Écrit par 
  • André DUMAS
  •  • 2 867 mots

Dans le chapitre « Sources bibliques »  : […] Dans l' Ancien Testament, Dieu rappelle sans cesse à son peuple que l'existence de celui-ci dépend d'une élection antérieure à son histoire. Israël ne s'est pas fabriqué son propre Dieu, qui serait alors seulement l'idole de son appétit humain et de sa fierté nationale. Israël a été élu, prédestiné avant sa naissance. La tradition jahviste fait re […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/predestination/#i_9174

RÉSURRECTION DU CHRIST

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 955 mots

Article central de la confession de foi chrétienne, la résurrection du Christ le demeure aujourd'hui comme elle l'était à l'origine. C'est d'ailleurs sous cette forme que la résurrection de Jésus est attestée pour la première fois dans les documents connus. Il s'agit des énoncés que saint Paul rappelle aux destinataires de sa I re  Épître aux Corin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/resurrection-du-christ/#i_9174

ROMAINS ÉPÎTRE AUX

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 640 mots

La plus longue des lettres de l'Apôtre, l'Épître aux Romains a été classée pour cette raison en tête du corpus paulinien. L'occasion et les raisons de sa rédaction sont précisées en xv , 14-33. Paul en a fini avec sa mission dans la partie orientale du monde connu et il veut aller en Occident, particulièrement en Espagne, en passant par Rome, où il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epitre-aux-romains/#i_9174

SAINT-ESPRIT

  • Écrit par 
  • Joseph DORÉ, 
  • Richard GOULET
  •  • 3 912 mots

Dans le chapitre « Le Nouveau Testament »  : […] Dans le Nouveau Testament, on trouve, en plus des sens non théologiques du mot pneuma mentionnés pour l'Ancien Testament, le sens important d'« esprit impur », « mauvais esprit ». Dans le sens d'« esprit de Dieu », le pneuma possède les mêmes traits théologiques que dans l'Ancien Testament, mais s'y ajoutent progressivement des fonctions nouvelles […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saint-esprit/#i_9174

SALUT

  • Écrit par 
  • André DUMAS, 
  • Jean PÉPIN
  •  • 4 781 mots

Dans le chapitre « Le salut chrétien »  : […] On se heurte à quelques problèmes quand on essaie de dégager la doctrine du salut dans le Nouveau Testament. Sans doute le titre de sauveur y est-il, à de multiples reprises, attribué au Christ ; mais c'est seulement dans les parties les plus récentes du texte, à savoir dans les épîtres pastorales, dans l'évangile de l'enfance (début de Luc), et d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/salut/#i_9174

THESSALONICIENS ÉPÎTRES AUX

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 992 mots

On attribue à saint Paul deux lettres aux Thessaloniciens. La première, à notre connaissance, est aussi la première des Épîtres de l'apôtre. Elle est, par ailleurs, le plus ancien texte du Nouveau Testament. Envoyée au début de 51 par Paul, qui se trouvait à Corinthe, elle fut destinée à l'Église de Thessalonique (Salonique), capitale de la provinc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epitres-aux-thessaloniciens/#i_9174

TIMOTHÉE ÉPÎTRES À

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 961 mots

Avec l'Épître à Tite, les deux Épîtres à Timothée sont, depuis le xviii e siècle, appelées « pastorales » ; Timothée, Juif par sa mère et Grec par son père (Actes, xvi , 1), rencontra Paul pour la première fois à Lystres (Actes, xix , 22), de qui il reçut la circoncision. Il est appelé « collaborateur de Dieu » avec l'Apôtre (I Timothée, iii , 2) […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epitres-a-timothee/#i_9174

TITE ÉPÎTRE À

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 346 mots

Une des trois lettres de saint Paul qu'on appelle pastorales, les deux autres étant la I re et la II e  Épître à Timothée. Elle fut écrite par l'Apôtre à son ami et compagnon de voyage Tite. Né d'une famille grecque et converti par Paul lui-même (Tite, i , 4), Tite, que le livre des Actes ne mentionne pas, avait accompagné son maître au Concile de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epitre-a-tite/#i_9174

TRADITION

  • Écrit par 
  • René ALLEAU, 
  • Jean PÉPIN
  •  • 6 370 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le Nouveau Testament »  : […] Tel est le climat psychologique et culturel où naquit le culte de la tradition. En soi, le prix que, dans le christianisme, on reconnaît à la tradition est indifférent au canal qu'elle emprunte, et qui peut être la parole ou l'écrit ; à l'appui de ce sens large du mot, on cite l'injonction de saint Paul aux chrétiens de Thessalonique : « Demeurez […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tradition/#i_9174

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre BONNARD, « PAUL saint (entre 5 et 15-67) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-saint-entre-5-et-15-67/