ANACLET II, PIETRO PIERLEONI cardinal (mort en 1138)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Personnage cultivé, né à Rome dans une famille de banquiers israélites convertis, le cardinal Pietro Pierleoni obtint, à la mort du pape Honorius II (1130), la majorité des voix du Sacré Collège et prétendit monter sur le trône de saint Pierre sous le nom d'Anaclet II. Une forte minorité élut contre lui Innocent II. Malgré l'appui des Romains et de la Sicile, il ne parvint pas à faire triompher sa cause, Innocent II ayant reçu le soutien ardent de la principale personnalité religieuse du temps, saint Bernard de Clairvaux, qui lui gagna l'adhésion de l'empereur et des rois de France et d'Angleterre en avançant que ses électeurs étaient les plus sages sinon les plus nombreux.

—  Marcel PACAUT

Écrit par :

  • : professeur d'histoire du Moyen Âge à l'université de Lyon-II-Lumière

Classification

Autres références

«  ANACLET II, PIETRO PIERLEONI cardinal (mort en 1138)  » est également traité dans :

INNOCENT II, GREGORIO PAPARESCHI (mort en 1143) pape (1130-1143)

  • Écrit par 
  • Marcel PACAUT
  •  • 168 mots

À la mort d'Honorius II (1130), les cardinaux ne parviennent pas à se mettre d'accord. La majorité d'entre eux élit le cardinal Pierleoni qui prend le nom d'Anaclet II ; les autres le cardinal Grégoire Papareschi, soutenu par la famille Frangipani, qui devient Innocent II. Il en résulte une grave confusion. Mais, tandis qu'Anaclet n'est soutenu que par le roi de Sicile, Innocent II, grâce à l'appu […] Lire la suite

Pour citer l’article

Marcel PACAUT, « ANACLET II, PIETRO PIERLEONI cardinal (mort en 1138) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 septembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/pietro-anaclet-ii/