GRÉGOIRE IX, UGOLINO comte de SEGNI (1145 env.-1241) pape (1227-1241)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

De la famille des comtes de Segni et neveu d'Innocent III, canoniste éminent, homme entreprenant et décidé, Ugolino Conti, devenu pape en 1227 sous le nom de Grégoire IX, joua un grand rôle, avant son accession au souverain pontificat, dans la formation de l'ordre des Frères mineurs (Franciscains). Il fut, en effet, l'ami de François d'Assise, pour lequel il éprouvait une très vive admiration et dont il suivit les entreprises en se faisant nommer cardinal protecteur de l'ordre. Il dirigea celui-ci vers des entreprises d'action et vers une règle de vie qui ne correspondaient peut-être pas à l'idéal du Poverello. Pratiquement, il obtint de mettre la nouvelle congrégation au service de l'Église romaine pour l'aider dans ses tâches.

Son œuvre principale, lorsqu'il devint pape après le décès d'Honorius III, fut l'organisation de l'Inquisition, érigée en office universel afin de lutter contre l'hérésie. Il s'occupa aussi très activement des universités, qui prenaient alors leur premier essor, et contribua au développement des études, particulièrement dans le domaine juridique : il fit assembler les principales décrétales pontificales promulguées depuis le milieu du xiie siècle, ce qui constitua, avec le Décret de Gratien, le Corpus juris canonici.

Politiquement, il eut à s'opposer à l'empereur Frédéric II, roi de Sicile, qui se montrait très entreprenant en Italie. Il l'excommunia en 1227 et dut faire face à une offensive impériale contre les États pontificaux. En 1230, après de longues négociations, il conclut avec lui la paix de San Germano. Mais le conflit se ranima avec violence à la fin du pontificat de Grégoire, qui excommunia de nouveau l'empereur en 1239.

—  Marcel PACAUT

Écrit par :

  • : professeur d'histoire du Moyen Âge à l'université de Lyon-II-Lumière

Classification


Autres références

«  GRÉGOIRE IX, UGOLINO comte de SEGNI (1145 env.-1241) pape (1227-1241)  » est également traité dans :

ALLEMAGNE (Histoire) - Allemagne médiévale

  • Écrit par 
  • Pierre-Roger GAUSSIN
  •  • 14 148 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Frédéric II (1194-1250) et la fin de l'idée d'empire universel »  : […] Le pape Grégoire IX (1227-1241) ayant reconstitué contre lui la ligue lombarde, il la défit et imposa aux villes qui l'avaient formée un régime de centralisation monarchique. Mais l'asservissement de l'Italie du Nord menaçait trop l'indépendance du Saint-Siège : l'empereur fut excommunié. Frédéric prit alors une attitude d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allemagne-histoire-allemagne-medievale/#i_9503

CANONIQUE DROIT

  • Écrit par 
  • Patrick VALDRINI
  •  • 8 001 mots

Dans le chapitre « Les Codes comme sources principales du droit »  : […] où des disciples glosèrent le décret, faisant de celui-ci un ouvrage de référence. C'est pourquoi la volonté du pape Grégoire IX de publier une nouvelle collection permettant de connaître à la fois le droit antérieur et le droit postérieur à Gratien apparaît comme un temps charnière de l'histoire des sources et de l'interprétation du droit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/droit-canonique/#i_9503

CROISADES

  • Écrit par 
  • Jean RICHARD
  • , Universalis
  •  • 8 149 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La sixième croisade »  : […] avoir restauré quelques places fortes, commençaient à repartir pour l'Occident ; le pape Grégoire IX finit par excommunier Frédéric. Celui-ci avait cependant déjà entamé des négociations avec le sultan d'Égypte, profitant de ce que son mariage lui avait valu la couronne de Jérusalem. Il réussit à obtenir pacifiquement, au traité de Jaffa (1229), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/croisades/#i_9503

FRÉDÉRIC II (1194-1250) empereur germanique (1220-1250)

  • Écrit par 
  • Michel BALARD
  •  • 760 mots
  •  • 1 média

Fils de l'empereur Henri VI et de Constance de Hauteville, héritière des rois normands, Frédéric naquit à Iesi le 26 décembre 1194. Orphelin à quatre ans, le jeune roi de Sicile est confié à la tutelle d'Innocent III et assiste à la dégradation de son royaume, tiraillé entre les barons indigènes et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frederic-ii-1194-1250-empereur-germanique-1220-1250/#i_9503

RAYMOND ou RAIMOND DE PEÑAFORT saint (1180 env.-1275)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 402 mots

Né entre 1175 et 1185 à Villafranca del Panadés, près de Barcelone, Raymond fit ses études à la cathédrale de Barcelone, où il enseigna ensuite la rhétorique et la logique. En 1210, il partit étudier le droit à Bologne. Reçu docteur en 1216, il devint professeur, donnant gratuitement ses cours, vivant d'une pension servie par la ville. En 1218, l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/raymond-raimond-de-penafort/#i_9503

STEDINGER LES

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 571 mots

On appelait Stedinger un peuple médiéval de paysans, de bergers et de pêcheurs quelque peu pirates qui avaient défriché et colonisé sur le Bas-Weser des terres conquises sur la mer et les débordements du fleuve. Gouvernés par des juges de leur choix appliquant leurs lois particulières, ils éveillent, dès le xi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-stedinger/#i_9503

TORTURE

  • Écrit par 
  • Olivier JUILLIARD
  •  • 3 441 mots

Dans le chapitre « De l'Inquisition à l'abolition »  : […] son épée et n'épargne ni son frère ni son plus proche parent. » Et, le 20 avril 1223, Grégoire IX confie le quasi-monopole de l'Inquisition aux frères prêcheurs, auxquels sont associés les frères mineurs. Les pouvoirs inquisitoriaux sont confiés à deux dominicains au moins dans chaque cité, dans le midi de la France d'abord […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/torture/#i_9503

Pour citer l’article

Marcel PACAUT, « GRÉGOIRE IX, UGOLINO comte de SEGNI (1145 env.-1241) pape (1227-1241) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 septembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ugolino-gregoire-ix/