TORQUEMADA TOMÁS DE (1420-1498)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Célèbre inquisiteur espagnol. Neveu du théologien Jean de Torquemada (archevêque de Valladolid et défenseur du pape contre la théorie conciliaire au concile de Bâle), Tomás était, comme son oncle, frère prêcheur. Prieur du couvent de Santa Cruz de Ségovie, de 1452 à 1474, il réforme les prieurés aragonais de son ordre. Il devient confesseur de la reine Isabelle de Castille, puis aussi de son époux, le roi Ferdinand d'Aragon, et il exerce une profonde influence sur ces deux monarques, dont le mariage réalise la première union des territoires espagnols. Austère, ne recherchant pas les honneurs, persévérant et ardent, convaincu que son devoir est d'exterminer les adversaires du catholicisme, il donne sa mesure, avec tous les excès possibles, lorsque Ferdinand et Isabelle décident d'établir l'Inquisition en Castille pour poursuivre les juifs et les musulmans convertis (marranes et morisques), ainsi que tous les hérétiques. Il joue aussitôt un grand rôle dans cette entreprise avec son ami Mendoza. En 1482, il est nommé par le pape inquisiteur général en Castille et en Aragon, sa juridiction étant étendue à la Catalogne en 1486. Il entre en même temps dans le Conseil du roi. Il réorganise alors l'Inquisition, avec quatre tribunaux importants et une cour d'appel, où il siège. En 1484, il promulgue un code de procédure pour agir contre les juifs, les morisques, les hérétiques et les gens coupables de sorcellerie, de bigamie, d'usure, etc. Un nombre impressionnant de suspects sont poursuivis, parmi lesquels plus de 2 000 sont exécutés. Torquemada est enfin l'un de ceux qui conseillent à Ferdinand et à Isabelle d'expulser les morisques de leurs États, ce qui est fait en 1492. En 1494, âgé et malade, il se retire à Ávila, où il meurt.

En 1869, Victor Hugo consacre à Torquemada un dram [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : professeur d'histoire du Moyen Âge à l'université de Lyon-II-Lumière

Classification


Autres références

«  TORQUEMADA TOMÁS DE (1420-1498)  » est également traité dans :

INQUISITION

  • Écrit par 
  • Marcelin DEFOURNEAUX, 
  • Yves DOSSAT
  •  • 5 832 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'Inquisition et l'unification religieuse de l'Espagne »  : […] La juridiction inquisitoriale ne touchant que les « convertis », Juifs et Maures conservaient, après 1478, la possibilité de pratiquer leur religion. Cette situation fut modifiée dans le quart de siècle suivant par la politique d'unification religieuse pratiquée par les Rois Catholiques. Dès 1492, les Juifs doivent choisir entre le baptême et l'exil ; en 1501, la même mesure est appliquée aux Maur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inquisition/#i_39025

Pour citer l’article

Marcel PACAUT, « TORQUEMADA TOMÁS DE - (1420-1498) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/tomas-de-torquemada/