TIBET (XIZIANG)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Chine : carte administrative

Chine : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Plateau du Tibet

Plateau du Tibet
Crédits : J. Singer/ Click

photographie

Bergère tibétaine

Bergère tibétaine
Crédits : Keren Su, Getty Images

photographie

Yack

Yack
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Tous les médias


La civilisation tibétaine traditionnelle continue à exister comme un phénomène unique dans le monde moderne. Jusqu'à l'occupation du Tibet par la Chine communiste en 1959, elle était non seulement unique, mais également florissante, à en juger par ses réalisations dans les domaines religieux, littéraire et artistique. Depuis 1959, lorsque le quatorzième dalaï-lama, Tenzin Gyatso, quitta son pays pour établir en Inde un gouvernement en exil, une minorité déshéritée de Tibétains s'attacha tout particulièrement à préserver cette extraordinaire civilisation, et ils durent trouver de nouveaux moyens de subsistance dans les pays voisins, principalement en Inde, au Népal et au Bhoutan. Ces pays comprenaient déjà tous dans leurs régions frontalières un nombre considérable de Tibétains qui demeuraient fidèles à la culture tibétaine, de même que le Tessin en Suisse a une population à prédominance italienne. La culture du Sikkim (État du nord-est de l'Inde) et du Bhoutan reste essentiellement tibétaine, bien que les formes de bouddhisme tibétain qui y sont pratiquées soient d'un ordre religieux différent de celles de l'« Église d'État » officielle des dalaï-lamas du Tibet. Ces nuances, qui résultent de luttes doctrinales et politiques anciennes, rendent encore la coopération difficile sur le plan religieux et culturel, comme cela a été le cas jusque très récemment entre les diverses catégories de communautés chrétiennes en Europe. Si la civilisation tibétaine a été durement éprouvée en 1959, elle n'a sûrement pas péri et ne mourra pas tant que certains de ses représentants auront une activité créatrice.

Chine : carte administrative

Chine : carte administrative

carte

Carte administrative de la Chine. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Le caractère original de cette civilisation est le résultat d'un processus continu de régression dans toute l'Asie du type de bouddhisme qui présida à l'évolution particulière du Tibet. Jusqu'au xiie siècle de notre ère, le même genre de bouddhisme prévalait en Inde d'où il fut importé par les Tibétains. Depuis le xe siècle il était pratiqué en Asie centrale (le Turkestan chinois actuel), et les Tibétains entretenaient d [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 40 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  TIBET (XIZIANG)  » est également traité dans :

ASIE (Géographie humaine et régionale) - Espaces et sociétés

  • Écrit par 
  • Philippe PELLETIER
  •  • 23 139 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « L'enjeu des grandes voies de communications internationales »  : […] deux projets majeurs en 2006. D'une part, elle prolonge son réseau ferroviaire jusqu'au Tibet, en ouvrant la voie Golmud-Lhassa (1 100 km), la plus haute du monde (col de Tanggula, 5 072 m), qui lui permettra de renforcer sa mainmise sur la région, tout en donnant à celle-ci des moyens de développement économique et d'échanges. D'autre part, elle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asie-geographie-humaine-et-regionale-espaces-et-societes/#i_26920

BHOUTAN

  • Écrit par 
  • Benoît CAILMAIL, 
  • François DURAND-DASTÈS, 
  • Alain LAMBALLE, 
  • Chantal MASSONAUD
  •  • 7 361 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre «  La diffusion du bouddhisme, l'action de Zhabs-drung, les siècles troublés »  : […] des tribus d'origine indo-mongole, confédérées en États princiers, au moment où règne au Tibet le roi Srong-btsan sGam-po. C'est alors que les Tibétains firent leurs premières incursions dans le pays qu'ils nomment Lho-yul (pays du Sud) ou Mon-yul, et Srong-btsan sGam-po y construisit deux temples. On sait que Padmasambhava médita au Bhoutan au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bhoutan/#i_26920

BOUDDHISME (Histoire) - L'expansion

  • Écrit par 
  • Jean NAUDOU
  •  • 3 127 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Au Tibet et en Mongolie »  : […] La conversion du Tibet au bouddhisme se confond avec l'introduction des civilisations indienne et chinoise, dans ce pays isolé et resté à l'écart des grands courants culturels jusqu'au milieu du viie siècle de notre ère. Le bouddhisme pourtant, d'après la légende, serait apparu au Tibet bien plus tôt, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bouddhisme-histoire-l-expansion/#i_26920

BRAHMAPOUTRE

  • Écrit par 
  • François DURAND-DASTÈS
  •  • 598 mots
  •  • 1 média

Les Indiens donnent le nom de Brahmaputra (« fils de Brahma ») à un fleuve puissant, long de 2 900 kilomètres et drainant un bassin de 580 000 kilomètres carrés, qui prend sa source au nord de l'Himalaya pour venir finalement mêler ses eaux à celles du Gange dans un delta commun qui forme l'essentiel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brahmapoutre/#i_26920

CHINE - Cadre naturel

  • Écrit par 
  • Guy MENNESSIER, 
  • Thierry SANJUAN, 
  • Pierre TROLLIET
  •  • 5 866 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La topographie »  : […] Le premier palier topographique a une altitude supérieure à 2 000 mètres. Il comprend le plateau tibétain (région autonome du Tibet, province du Qinghai, secteur occidental de la province du Sichuan), soit un quart du territoire de la République populaire, à des altitudes variant entre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-cadre-naturel/#i_26920

CHINE - Hommes et dynamiques territoriales

  • Écrit par 
  • Thierry SANJUAN
  •  • 9 793 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les nationalités minoritaires »  : […] premier type réunit les minorités non han les plus nombreuses. Il s'agit des Mongols, des Tibétains et des Ouïgours. Ils occupent de vastes territoires qui ont été historiquement indépendants du pays des Han situé en deçà de la Grande Muraille et couvrent actuellement à eux seuls plus de la moitié de la République populaire. Ces peuples ont été […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-hommes-et-dynamiques-territoriales/#i_26920

CHINE - Les régions chinoises

  • Écrit par 
  • Pierre TROLLIET
  •  • 11 736 mots
  •  • 3 médias

plupart pastorales. Trois unités géographiques s'individualisent très vigoureusement : la haute Asie chinoise, peuplée surtout de Tibétains ; l'Asie centrale chinoise, peuplée surtout de Ouïgours ; la Mongolie intérieure, où les Mongols ne sont plus majoritaires. Ces trois unités correspondent aux régions autonomes du Tibet […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-les-regions-chinoises/#i_26920

CHINOISE CIVILISATION - Les arts

  • Écrit par 
  • Corinne DEBAINE-FRANCFORT, 
  • Daisy LION-GOLDSCHMIDT, 
  • Michel NURIDSANY, 
  • Madeleine PAUL-DAVID, 
  • Michèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENS, 
  • Pierre RYCKMANS, 
  • Alain THOTE
  •  • 54 366 mots
  •  • 41 médias

Dans le chapitre « La Chine du Sud-Ouest »  : […] Au Tibet, des vestiges postérieurs au Microlithique ont été mis au jour, en particulier à Karuo près de Chamdo. Ce site définit la culture du même nom (3000-1900 av. J.-C.). Des grains de millet ont été découverts associés à des ossements d'animaux sauvages (cerf, chèvre et renard) et de porc, peut-être domestique. Une forme particulière d'habitat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chinoise-civilisation-les-arts/#i_26920

DALAÏ-LAMA TENZIN GYATSO (1935-    )

  • Écrit par 
  • Jean-Claude CARRIERE
  •  • 1 979 mots
  •  • 2 médias

Quatorzième dalaï-lama, Tenzin Gyatso naquit le 6 juillet 1935 dans le village de Takster. Situé dans une région peu fertile de la province d'Amdo, dans l'extrême nord-est du Tibet, ce village ne nourrissait guère plus d'une vingtaine de familles. En 1935, cette province se trouvait sous la domination récente d'un chef […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dalai-lama-tenzin-gyatso/#i_26920

DAVID-NEEL ALEXANDRA (1868-1969)

  • Écrit par 
  • Aliette ARMEL
  •  • 1 199 mots

Dans le chapitre « Une vie errante et studieuse »  : […] David-Neel poursuit parallèlement la publication de travaux visant à transmettre le bouddhisme comme une doctrine vivante. La profondeur de son analyse fait de Mystiques et magiciens du Tibet (1929) un livre particulièrement inspiré. Elle traduit des textes du sanskrit ou du tibétain (L'Épopée de Guesar de Ling. L'Iliade des Tibétains, trad […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandra-david-neel/#i_26920

DGE-LUGS-PA ou SECTE DES BONNETS JAUNES

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 330 mots

École bouddhiste dominante au Tibet depuis le xviie siècle, la tradition des dGe-lugs-pa (« modèle de vertu » en tibétain), surnommé secte des Bonnets jaunes, est la secte dont sont issus le dalaï-lama et le panchen-lama. L'appellation de Bonnets jaunes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dge-lugs-pa-secte-des-bonnets-jaunes/#i_26920

ÉPOPÉE

  • Écrit par 
  • Emmanuèle BAUMGARTNER, 
  • Maria COUROUCLI, 
  • Jocelyne FERNANDEZ, 
  • Pierre-Sylvain FILLIOZAT, 
  • Altan GOKALP, 
  • Roberte Nicole HAMAYON, 
  • François MACÉ, 
  • Nicole REVEL, 
  • Christiane SEYDOU
  •  • 11 799 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L'Asie intérieure »  : […] Presque tous les peuples d'Asie intérieure (de la Sibérie au Tibet) font, en certaines saisons surtout, résonner leurs veillées de longs récits chantés ou rythmés, glorifiant des actes individuels de valeur héroïque. Il s'agit avant tout d'accomplir un acte rituel, servant les idéaux collectifs. Véhiculant des valeurs d'autodéfense et de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epopee/#i_26920

HIMALAYA

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE, 
  • Jacques DUPUIS
  •  • 3 479 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Évolution historique »  : […] plus tard. Au viie siècle après J.-C., le Tibet s'érige en une redoutable puissance militaire, fondant un empire qui s'étend sur le Népal et les versants indiens de l'Himalaya. Le royaume népalais, qui entre dans l'histoire au viiie siècle, existait certainement plusieurs siècles avant, produit de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/himalaya/#i_26920

HIMALAYENNE CHAÎNE

  • Écrit par 
  • Maurice MATTAUER, 
  • Jacques-Louis MERCIER
  •  • 4 430 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Les décrochements »  : […] l'échelle de la lithosphère et à l'échelle de l'écorce continentale au nord de l'Himalaya, sous le Tibet. Là, l'écorce continentale a une épaisseur en moyenne double (de 60 à 70 km) de l'épaisseur d'une écorce normale. On s'est d'abord demandé s'il n'existait pas sous tout le Tibet deux écorces continentales superposées et séparées par une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chaine-himalayenne/#i_26920

HU JINTAO (1942-    )

  • Écrit par 
  • Stéphanie BALME
  •  • 971 mots
  •  • 1 média

populiste, parfois conservatrice et rarement ouvertement progressiste. Par exemple, en proclamant la loi martiale au Tibet en 1989 à la suite d'émeutes locales, il fut le premier dirigeant de province à soutenir cette décision prise par Li Peng sur le plan national. En mai 1999, lors du bombardement de l'ambassade de Chine […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hu-jintao/#i_26920

INDUS, fleuve

  • Écrit par 
  • François DURAND-DASTÈS
  •  • 2 105 mots

Dans le chapitre « Le cours de l'Indus »  : […] est très long. Le fleuve naît au-delà du Grand Himalaya, dans la bordure occidentale du Tibet. D'abord orientée de l'est - sud-est à l'ouest nord-ouest, sa vallée supérieure paraît suivre, comme celle du Brahmapoutre, une cicatrice de l'écorce terrestre, liée à la limite nord du système himalayen. Le fleuve longe la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/indus-fleuve/#i_26920

INVASION DU TIBET PAR LA CHINE

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 258 mots
  •  • 1 média

Le 7 octobre 1950, un an après la proclamation de la République populaire de Chine, Mao Zedong ordonne l'invasion militaire du Tibet, considéré par le nouveau régime comme une province chinoise dont l'indépendance n'est qu'une fiction créée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/invasion-du-tibet-par-la-chine/#i_26920

ISLAM (Histoire) - Le monde musulman contemporain

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN, 
  • Olivier CARRÉ, 
  • Nathalie CLAYER, 
  • Andrée FEILLARD, 
  • Marc GABORIEAU, 
  • Altan GOKALP, 
  • Denys LOMBARD, 
  • Robert MANTRAN, 
  • Alexandre POPOVIC, 
  • Catherine POUJOL, 
  • Jean-Louis TRIAUD
  • , Universalis
  •  • 31 433 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Les islams extrême-orientaux peu connus »  : […] Au Tibet, les musulmans ou Ka-che constituaient, autour de trois mosquées à Lhasa, deux à Shigatse, une à Tse-tang, la seule communauté non lamaïque du pays ; ils n'étaient pourtant nullement considérés comme des étrangers. D'un sunnisme (de tradition hanéfite) très strict, ils se divisent, d'après leur origine, surtout à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islam-histoire-le-monde-musulman-contemporain/#i_26920

LHASA ou LHASSA

  • Écrit par 
  • Pierre TROLLIET
  •  • 686 mots
  •  • 3 médias

Capitale de la région autonome du Tibet (Xizang), intégrée à la république populaire de Chine, Lhasa est située à 3 630 m d'altitude sur une petite plaine alluviale construite par la rivière Kyichu, affluent du Brahmapoutre supérieur (ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lhasa-lhassa/#i_26920

MÉKONG

  • Écrit par 
  • Christian TAILLARD
  •  • 5 350 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Du « fleuve tumultueux » au « fleuve des neuf dragons » »  : […] les chaînes neigeuses du Tanggulashan, le Mékong (en chinois Lancangjiang, « fleuve tumultueux ») traverse le grand plateau tibétain où il porte le nom de Dze Chu (l'« eau des rochers »). Il s'encaisse ensuite dans les montagnes du Yunnan. Il a déjà parcouru 1 600 kilomètres et dévalé 4 500 mètres lorsqu'il atteint le « triangle d'or », entre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mekong/#i_26920

MONGOLIE, histoire

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN, 
  • Vadime ELISSEEFF
  •  • 17 566 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « La reprise de la conquête du monde »  : […] réfugié sur un îlot à l'ouest de Séoul. Et, pour en finir avec le front oriental, le Tibet, envahi en 1239, fit sa soumission, mais des dissidences obligèrent les successeurs d'Ögödei à quelques autres campagnes (1251, 1267, 1290) qui laissèrent cependant toujours une large autonomie aux chefs politico-religieux de ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mongolie-histoire/#i_26920

MONTAGNES - Formation des chaînes de montagnes

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Maurice MATTAUER, 
  • Jacques-Louis MERCIER
  •  • 11 319 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « L'exemple de l'Himalaya-Tibet »  : […] analyser ces déformations intracontinentales, nous reprendrons l'exemple de l'Himalaya-Tibet examiné ci-dessus. Nous avons vu que de grands chevauchements se forment dans la marge nord-indienne à la suite de la collision continentale. Le raccourcissement qui en résulte, estimé à moins de 1 000 kilomètres, ne suffit toutefois pas à absorber tout le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/montagnes-formation-des-chaines-de-montagnes/#i_26920

NÉPAL

  • Écrit par 
  • Gilles BÉGUIN, 
  • Benoît CAILMAIL, 
  • François DURAND-DASTÈS, 
  • Marc GABORIEAU, 
  • Luciano PETECH, 
  • Philippe RAMIREZ
  •  • 16 330 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « L'ère des Newar »  : […] sa théorie. Cependant, à la même époque, des envahisseurs étrangers ravagèrent le pays : les princes Malla, qui régnaient sur le Tibet occidental et les vallées au nord-ouest du Népal ; le roi Harisiṃha du Tirhut, qui fut lui-même chassé de son royaume par les musulmans et vint mourir pauvre et fugitif au Népal (1326). Après Anantamalla le pays […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nepal/#i_26920

NGAWANG LOBSANG GYATSO, Ve dalaï-lama

  • Écrit par 
  • Anne-Marie BLONDEAU
  •  • 351 mots

Celui qui allait réaliser l'unité du Tibet et imposer durablement la prédominance de son école, dite des « vertueux » (dGe-lugs-pa), naquit en 1617, au moment où les princes des deux provinces centrales, dBus et gTsang, se combattaient pour imposer leur pouvoir et la suprématie de l'école bouddhique que chacun patronnait : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ngawang-lobsang-gyatso-ve/#i_26920

OÏRAT

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 2 092 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'écrasement »  : […] dispersent leur ennemi héréditaire, les Turcs musulmans Kirghiz-Qazaq. La domination du Tibet et la mise en tutelle du dalai-lama font aussi l'enjeu d'âpres rivalités, maintenant que le lamaïsme est devenu le moteur essentiel de la vie des steppes et que le souverain mandchou, tout comme celui des J̌ūngar, se prétend son défenseur : en 1717, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oirat/#i_26920

OLYMPISME ET POLITIQUE

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 9 519 mots
  •  • 7 médias

Le 10 mars 2008, quelques centaines de moines bouddhistes manifestent à Lhassa pour commémorer le soulèvement du peuple tibétain du 10 mars 1959. Dans les jours qui suivent, des milliers de personnes se joignent au mouvement, et ces manifestations sont qualifiées d'« émeutes » par Pékin. Les autorités chinoises répriment […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/olympisme-et-politique/#i_26920

POLYGAMIE

  • Écrit par 
  • Roger BASTIDE
  •  • 9 888 mots

Dans le chapitre « Mode de vie entre frères »  : […] de vivre dans des régions polaires où les ressources sont maigres. Mais les Bahima ou les Tibétains polyandres ne pratiquent pas l'infanticide des filles et il faut alors trouver d'autres raisons. Distinguons d'abord les Bahima des Tibétains. La polyandrie chez les premiers est circonstancielle alors qu'elle est permanente chez les seconds. Chez […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/polygamie/#i_26920

ROCHES (Déformations) - Failles

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Roger COQUE, 
  • Universalis
  •  • 4 494 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « L'escarpement de faille originel »  : […] eurasiatique par la plaque indienne. Celle qui marque l'intense surrection du plateau tibétain (Qinghai-Xizang), au cours du Quaternaire, est aujourd'hui mieux connue. De récentes expéditions scientifiques y ont relevé les effets du jeu de failles normales, de direction à peu près méridienne, sur la morphologie quaternaire et les tracés des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roches-deformations-failles/#i_26920

SICHUAN SÉISME DU (2008)

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 811 mots
  •  • 1 média

Le 12 mai 2008, à 14 h 28 heure locale (6 h 28 GMT), un séisme de magnitude 7,9, d'après l'U.S. Geological Survey (U.S.G.S.), s'est produit à la bordure est du plateau du Tibet, dans la province chinoise du Sichuan, à environ 80 kilomètres à l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/seisme-du-sichuan/#i_26920

SIKKIM

  • Écrit par 
  • François DURAND-DASTÈS, 
  • Chantal MASSONAUD
  • , Universalis
  •  • 3 232 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le milieu naturel »  : […] de la Chambi. Celle-ci, orientée du nord au sud, forme à l'est du Sikkim un saillant de la province chinoise du Xiziang (Tibet) le séparant du Bhoutan. Les cols offraient des voies de passage vers les centres les plus importants du Tibet, et notamment vers Lhasa. Le plus connu est celui de Tong La, situé à 4 600 mètres d'altitude, mais largement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sikkim/#i_26920

STEIN ROLF ALFRED (1911-1999)

  • Écrit par 
  • Anne-Marie BLONDEAU
  •  • 911 mots

du monde chinois : institutions et concepts, reflètent bien l'étendue de son savoir. Fondateur de l'enseignement du tibétain (1961) à l'actuel Institut national des langues et civilisations orientales (Inalco), il créa un centre de documentation photographique à l'E.P.H.E. et une bibliothèque tibétaine au Collège de France, pour accueillir les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rolf-alfred-stein/#i_26920

TUCCI GIUSEPPE (1894-1984)

  • Écrit par 
  • Serge CLEUZIOU
  •  • 736 mots

de l'expérience vécue. Son intérêt pour le bouddhisme fut en 1928 à l'origine de sa première expédition pour le Tibet, encore presque inconnu. Sept autres la suivirent jusqu'en 1948 : il devait en rapporter une documentation littéraire, artistique et architecturale énorme, dont ses élèves et les élèves de ses élèves n'ont pas encore achevé le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giuseppe-tucci/#i_26920

Voir aussi

RÉFORMES AGRAIRES    ALTAN-KHAN    AMBAN    ARCHITECTURE RELIGIEUSE    ARISTOCRATIE    ART DE L'ASIE CENTRALE    BKA'-BLON    BKA'-BRGYUD-PA    ÉCOLE DES BKA'-GDAMS-PA    BOIS architecture    BOIS sculpture    BON religion tibétaine    REPRÉSENTATIONS DU BOUDDHA    ART BOUDDHIQUE    LITTÉRATURE BOUDDHIQUE    BOUDDHISME INDIEN    BOUDDHISME TIBÉTAIN    EMPIRE BRITANNIQUE Asie    'BROG-MI    BRONZE sculpture    ART DU BRONZE    BSHAD-SGRA DBANG-PHYUG-RGYAL-PO    BU-STON RIN-CHEN GRUB    BYANG-CHUB RGYAL-MTSHAN    CHANGTHANG    CHINE géographie    l'Empire des Qin aux Yuan - CHINE    CHINE histoire : l'Empire des Yuan à la Révolution de 1911    CHINE histoire : de la Révolution de 1911 à la République populaire    ARCHITECTURE CIVILE    COLLECTIVISATION    COMPOSITION ARCHITECTURALE    CONTESTATION    DALAÏ-LAMA    DÉCORATION ARCHITECTURALE    DIEUX & DÉESSES    DOMINATION ÉCONOMIQUE    DZOUNGARS ou DJOUNGARES ou JÜNGAR    EXTRÊME-ORIENT architecture    EXTRÊME-ORIENT peinture    EXTRÊME-ORIENT sculpture    SCULPTURE FUNÉRAIRE    GÉSAR ou GUÉSAR DE LING    GSHEN-RABS    STYLE DE GU-GE    GURKHALI ou GORKHA    INFRASTRUCTURE DE TRANSPORT    KANJUR ou BKA'-'GYUR    SECTE DES KARMA-PA    SITE PRÉHISTORIQUE DE KARUO    KHOSUT ou QOSUD ou QOSHOT    KHRI-SRONG-LDE-BRTSAN    LAJANG-KHAN    LAMAÏSME    LHAKHANG temple    MANI ou MANÈS    MAR-PA    MCHOD-RTEN ou CHORTEN    MENHIR ou PIERRE DRESSÉE    MGAR    MILITAIRE ARCHITECTURE    STYLE MKHYEN-RIS    MONOLITHES    NAM TSO ou TENGRI NOR    ARTS DU NÉPAL    ART NEWAR    NGAG-DBANG-BLOB-ZANG-RGYA-MTSHO    ART PARIÉTAL    PEINTURE MURALE    JEUX OLYMPIQUES D'ÉTÉ DE PÉKIN    PHAG-MO-GRU-PA dynastie tibétaine    'PHAGS-PA    PHO-LHA-NAS BSOD-NAMS-STOBS-RGYAS    SITE ARCHÉOLOGIQUE DE PHYONG-RGYAS    PLAFOND décoration    POLITIQUE INDUSTRIELLE    POTALA    PRAJÑAPARAMITA    QUBILAI ou KUBILAY ou KUBILAI    RÉINCARNATION    TECHNIQUE DU REPOUSSÉ    RESSOURCES MINIÈRES    RÉVOLUTION CULTURELLE EN CHINE (1966)    RIN-CHEN BZANG-PO    RITES FUNÉRAIRES    RNYING-MA-PA    SAKYAMUNI ou ÇAKYA-MUNI    SAMATI PAKSHI    SANCTUAIRE    SANTARAKSITA    SA-SKYA-PA    STYLE SGA-BRIS    ÉCOLE SMAN-RIS    PEINTURE SUR SOIE    SONGTSEN GAMPO ou SRONG-BTSAN-SGAM-PO    STUPA    SUNYATA ou DOCTRINE DE LA VACUITÉ    SUTRA    TANJUR ou BSTAN-'GYUR    TANTRA    TARA divinité    BASSIN DU TARIM    TCHAMDO ou CHAMDO    HISTOIRE DES TECHNIQUES Antiquité et Moyen Âge    TEMPLE Extrême-Orient    THANG-KA    THÉOCRATIE    THUB-BSTAN RGYA-MTSHO    TIBÉTAIN langue    ART TIBÉTAIN    TOMBE    TSAPARANG Tibet    TSONG-KHA-PA    TUMULUS    VINAYA

Pour citer l’article

David SNELLGROVE, Pierre TROLLIET, Luciano PETECH, Chantal MASSONAUD, « TIBET (XIZIANG) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/tibet-xiziang/