HIMALAYA

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Le Lhotse

Le Lhotse
Crédits : Nicholas DeVore/ Getty Images

photographie

Vue aérienne du massif de l’Everest

Vue aérienne du massif de l’Everest
Crédits : Nutexzles/ Shutterstock

photographie

Le K2 ou Chorogi (Himalaya)

Le K2 ou Chorogi (Himalaya)
Crédits : De Agostini/ Getty

photographie

Occupation du Tibet

Occupation du Tibet
Crédits : AKG

photographie

Tous les médias


Barrière naturelle entre la péninsule indienne et le reste du continent asiatique, l'arc montagneux de l'Himalaya (ou Himālaya : « Séjour des neiges » en sanskrit) s'allonge entre le plateau du Tibet, au nord, et la plaine alluviale indo-gangétique, au sud. Il se raccorde, par des courbures très accentuées, à la chaîne béloutche et à l'Hindū Kūch oriental (Karakoram), à l'ouest, aux chaînes birmanes, à l'est.

Pour le géographe, l'Himalaya se subdivise longitudinalement, du sud vers le nord, en collines des Siwāliks, larges au maximum d'une quarantaine de kilomètres, Petit Himalaya, où les altitudes oscillent entre 2 000 et 3 000 mètres sur quatre-vingts kilomètres, et enfin Grand Himalaya, où les sommets ont en général plus de 6 000 mètres, une quinzaine d'entre eux dépassant même 8 000 mètres et présentant ainsi les altitudes les plus fortes du monde : Everest, 8 848 m ; K2 (Chogori), 8 611 m ; Kangchenjunga, 8 579 m ; Lhotse, 8 501 m ; Makālu, 8 470 m ; Cho Oyu, 8 189 m ; Dhaulāgiri, 8 172 m ; Manāslu, 8 125 m, pour ne citer que les plus élevés.

Le Lhotse

Le Lhotse

photographie

Le Lhotse, quatrième sommet du monde, culmine à 8501 mètres, dans l'Himalaya, au Népal. 

Crédits : Nicholas DeVore/ Getty Images

Afficher

Les principaux cours d'eau, comme l'Indus et le Brahmapoutre, ont leur source dans la région tibétaine (où le Brahmapoutre porte le nom de Tsang-po) ; ils se sont mis en place avant l'orogenèse himalayenne et ont creusé durant celle-ci les vallées encaissées (cañons) les plus profondes du monde.

Du point de vue bioclimatique, l'Himalaya est un ensemble composite. La flore des régions occidentales présente des affinités avec celle du Moyen-Orient ; celle des régions centrales et orientales, avec celle des montagnes de l'Extrême-Orient. La flore des hautes altitudes a des affinités holarctiques.

Le peuplement et la civilisation de l'Himalaya manquent d'unité, la montagne ayant fait l'objet d'invasions diverses, ce qui en a fait un lieu d'interférences culturelles. En revanche, les systèmes économiques, malgré une grande variété dans le détail, manifestent une réelle cohérence, parce que ce sont des adaptations de la vie humaine aux conditions déterminées par l'étagement des climats. Les interférences culturelles (hindouisme, islam, bouddhisme) ont une [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages




Écrit par :

  • : professeur à la faculté des lettres et sciences humaines de Nanterre
  • : agrégé de géographie, docteur d'État ès lettres

Classification


Autres références

«  HIMALAYA  » est également traité dans :

ALPINISME

  • Écrit par 
  • Jean DURRY
  •  • 958 mots
  •  • 6 médias

Le 16 octobre 1986, un homme de quarante-deux ans se dresse au sommet du Lhotse : Reinhold Messner, un Italien du Nord, vient de réussir l'ascension du seul des quatorze sommets de la planète dépassant 8 000 mètres qu'il n'avait pas encore atteint. Ainsi s'achève […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alpinisme/#i_22150

ALPINISME - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 307 mots

1921 Première expédition britannique vers l'Everest […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alpinisme-reperes-chronologiques/#i_22150

ALPINISME : CONQUÊTE DE L'EVEREST

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 139 mots
  •  • 1 média

Le Néo-Zélandais Edmund Hillary et le Sherpa Tenzing Norkay atteignent le sommet de l'Everest, le « toit du monde » (8 848 m). Ils réalisent ainsi le rêve de tous les « conquérants de l'inutile […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alpinisme-conquete-de-l-everest/#i_22150

ASIE (Structure et milieu) - Géologie

  • Écrit par 
  • Louis DUBERTRET, 
  • Guy MENNESSIER
  • , Universalis
  •  • 7 907 mots

Dans le chapitre «  Grands traits structuraux »  : […] au cœur des plissements hercyniens de l'Asie centrale, dans l'Himalaya et l'Hindou Kouch, de la Birmanie à l'Indochine et en Chine, avec en général une direction approximative est-ouest. La fréquence de ces affleurements incite à supposer que partout en Asie doit exister un tréfonds de terrains précambriens généralement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asie-structure-et-milieu-geologie/#i_22150

ASIE (Structure et milieu) - Géographie physique

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE, 
  • Jean DELVERT, 
  • Xavier de PLANHOL
  •  • 34 836 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « L'Himalaya »  : […] L'Himalaya est la plus haute et une des plus longues chaînes de montagnes du monde. Quarante pics ont plus de 7 000 m dont le point culminant, l'Éverest (Chomomulga, 8 840 m), le K2 (Godwin Austen, 8 620 m) et le Kanchenjunga (8 580 m). Sur près de 3 000 km, il n'y a pas une passe notable : les cols, dominés par des faîtes lourds, sont très élevés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asie-structure-et-milieu-geographie-physique/#i_22150

ASIE (Géographie humaine et régionale) - Dynamiques régionales

  • Écrit par 
  • Manuelle FRANCK, 
  • Bernard HOURCADE, 
  • Georges MUTIN, 
  • Philippe PELLETIER, 
  • Jean-Luc RACINE
  •  • 24 806 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Asie du Sud  »  : […] musulman et bicéphale, dont la partie orientale a fait sécession en 1971 pour devenir le Bangladesh. Au nord, les États himalayens du Népal et du Bhoutan font tampon avec la Chine, qui possède avec l'Inde une frontière commune, toujours contestée tant à l'ouest de l'Himalaya qu'à l'est. Au sud enfin, Sri Lanka […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asie-geographie-humaine-et-regionale-dynamiques-regionales/#i_22150

ASSAM

  • Écrit par 
  • François DURAND-DASTÈS
  •  • 713 mots
  •  • 1 média

État de l'Union indienne, situé dans l'extrême nord-est du pays, proche des frontières de l'Inde avec la Chine et avec la Birmanie. En grande partie montagneux, l'Assam ne compte que 26 655 500 habitants (recensement de 2001) malgré ses 78 438 kilomètres carrés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/assam/#i_22150

BHOUTAN

  • Écrit par 
  • Benoît CAILMAIL, 
  • François DURAND-DASTÈS, 
  • Alain LAMBALLE, 
  • Chantal MASSONAUD
  •  • 7 361 mots
  •  • 6 médias

Le Bhoutan est un royaume (depuis 1907) de l'Himalaya oriental, isolé dans les montagnes et enclavé entre deux grandes puissances, l'Inde et la Chine. Grand comme la Suisse (environ 47 000 km2), il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bhoutan/#i_22150

BONATTI WALTER (1930-2011)

  • Écrit par 
  • Melinda C. SHEPHERD
  •  • 347 mots

L'Italien Walter Bonatti se trouva au cœur d'une des querelles les plus vives de l'histoire de l'alpinisme, qui l'opposa à son compatriote Achille Compagnoni. Sa version de l'ascension du K2, le deuxième plus haut sommet au monde, fut cependant confirmée cinquante ans après les faits […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/walter-bonatti/#i_22150

BRAHMAPOUTRE

  • Écrit par 
  • François DURAND-DASTÈS
  •  • 598 mots
  •  • 1 média

Les Indiens donnent le nom de Brahmaputra (« fils de Brahma ») à un fleuve puissant, long de 2 900 kilomètres et drainant un bassin de 580 000 kilomètres carrés, qui prend sa source au nord de l'Himalaya pour venir finalement mêler ses eaux à celles du Gange dans un delta commun qui forme l'essentiel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brahmapoutre/#i_22150

CACHEMIRE ou KASHMIR

  • Écrit par 
  • François DURAND-DASTÈS, 
  • Alain LAMBALLE
  • , Universalis
  •  • 2 926 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L'ensemble montagneux du Nord »  : […] Le Grand Himalaya commence à l'ouest par un massif très puissant et individualisé, celui du Nangha Parbat. Une énorme masse cristalline, soulevée par des mouvements très récents, s'élève à plus de 8 000 mètres. Comme elle est entourée sur trois côtés par la gorge de l'Indus, dont le fond est seulement à 1 300 m d'altitude […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cachemire-kashmir/#i_22150

CHINE - Cadre naturel

  • Écrit par 
  • Guy MENNESSIER, 
  • Thierry SANJUAN, 
  • Pierre TROLLIET
  •  • 5 866 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La topographie »  : […] 4 000 et 5 000 mètres, et les très hautes montagnes qui l'entourent. Au sud se trouvent l'Himalaya, culminant avec le mont Everest à 8 848 mètres au niveau de la frontière sino-népalaise, et le Transhimalaya, entre lesquels s'étend la haute vallée du Brahmapoutre, entre 3 000 et 4 000 mètres d'altitude. Le plateau tibétain […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-cadre-naturel/#i_22150

ÉROSION ET SÉISMES

  • Écrit par 
  • Philippe STEER
  •  • 918 mots

est ainsi environ deux fois plus important en hiver qu’en été. Cela serait dû à une augmentation de la contrainte compressive sous l’Himalaya en hiver par un effet de flexure induit plus au sud par la décharge hydrologique progressive de la plaine du Gange à la fin de la mousson. Au Japon, au contraire, la charge hivernale de neige sur les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/erosion-et-seismes/#i_22150

GANGE

  • Écrit par 
  • François DURAND-DASTÈS
  •  • 1 511 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « De l'Himalaya au delta du Bengale »  : […] Dans son cours himalayen, le nom de Gange n'est attribué au fleuve qu'à partir de Devaprayag, où se réunissent les deux branches qui en forment le cours supérieur : à l'ouest, la Bhāgīrati, qui naît d'une grotte glacée à 6 600 m d'altitude ; à l'est, l'Alaknanda, plus longue, qui apparaît très près de la frontière tibétaine, au nord du massif du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gange/#i_22150

GLACIERS

  • Écrit par 
  • François ARBEY, 
  • Louis LLIBOUTRY
  •  • 13 000 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Glaciers des chaînes alpines et himalayennes »  : […] 000 kilomètres carrés (27 p. 100 de la surface). Six d'entre eux ont plus de 50 kilomètres de longueur. La ligne d'équilibre s'élève de 4 800 mètres à l'ouest à 5 400 mètres à l'est. L'Himālaya compte nettement moins de glaciers (5 000 km2 ?), avec une ligne d'équilibre à 5 500 mètres sur le versant népalais, 5 900 mètres sur le versant tibétain […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/glaciers/#i_22150

GURUNG

  • Écrit par 
  • Yvan BARBÉ
  •  • 631 mots

Population himalayenne du Népal. Le territoire gurung s'étend sur les hautes vallées du versant méridional de la chaîne de l'Annapurna dans la zone centrale des hautes collines du Népal. Les villages apparaissent entre 1 500 et 2 500 mètres et leurs « alpages » montent jusqu'à 3 500 et même 4 000 mètres […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gurung/#i_22150

HERZOG MAURICE (1919-2012)

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 1 051 mots

de chasseurs alpins. En 1949, dans une France morose en quête de rêve et de rédemption, dont les soldats tombent en Indochine, l'idée d'une expédition dans l'Himalaya prend corps : quoi de plus beau, en effet, que de voir des Français se hisser les premiers en haut d'un sommet de plus de 8 000 mètres ? Forts de l'autorisation du maharaja du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maurice-herzog/#i_22150

HILLARY EDMUND (1919-2008)

  • Écrit par 
  • Sylvain JOUTY
  •  • 949 mots
  •  • 1 média

L'un des deux premiers hommes à avoir atteint, le 29 mai 1953, le sommet de l'Everest (8 848 m), le « toit du monde », situé dans l'Himalaya, à la frontière du Tibet et du Népal. Si d'autres auraient pu être dépassés par une célébrité aussi écrasante, le Néo-Zélandais Edmund Percival Hillary a su aller « au-delà de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edmund-hillary/#i_22150

HIMALAYENNE CHAÎNE

  • Écrit par 
  • Maurice MATTAUER, 
  • Jacques-Louis MERCIER
  •  • 4 430 mots
  •  • 11 médias

septentrionale du continent indien. C'est le cas du Karakoram, où se trouve le K2 (Chogori, 8 611 m), et du sud du Tibet, dans ce qu'on appelle parfois le Transhimalaya. L'Himalaya compris au sens large s'étend donc sur plusieurs unités géologiques ; cela nécessite de le replacer dans le cadre général du sud-est de l'Asie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chaine-himalayenne/#i_22150

INDE (Le territoire et les hommes) - Géographie

  • Écrit par 
  • Philippe CADÈNE, 
  • François DURAND-DASTÈS, 
  • Georges MASCLE
  •  • 16 378 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « Les éléments de différenciation territoriale »  : […] par la croissance. À l'exception de rares places touristiques, les territoires himalayens sont des lieux certes faiblement peuplés, mais où le niveau de vie des populations reste bas. Les petits États montagnards situés à l'extrême nord-est, au-delà du Bangladesh sont évidemment dans ce cas, bien que quelques lieux, quelques vallées bénéficient de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-le-territoire-et-les-hommes-geographie/#i_22150

INDUS, fleuve

  • Écrit par 
  • François DURAND-DASTÈS
  •  • 2 105 mots

Dans le chapitre « Le cours de l'Indus »  : […] la bordure nord de la chaîne du Ladakh, avant de passer entre l'Himalaya proprement dit et l'ensemble montagneux du Karakoram. Cette section est assez sèche, avec un climat steppique froid dans le fond de la vallée. Mais les hautes montagnes environnantes, notamment le Karakoram, reçoivent suffisamment de neige pour porter des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/indus-fleuve/#i_22150

KATMANDOU SÉISME DE (2015)

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 775 mots
  •  • 1 média

l’Inde s’enfonce comme un coin dans l’Asie à une vitesse de 4 à 5 centimètres par an. Même si l’Himalaya absorbe entre 1,5 et 2 centimètres par an de la convergence en continuant à s’élever, la poussée du coin s’exerce essentiellement de manière intracontinentale, générant de colossales contraintes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/seisme-de-katmandou/#i_22150

LADAKH

  • Écrit par 
  • Yvan BARBÉ
  •  • 460 mots
  •  • 1 média

Région située dans l'État indien du Jammu-et-Cachemire, le Ladakh est bordé au nord par les montagnes de Karakorum et de Kara Tagh (prolongement des monts de Kwen-Lun), délimité au sud par une frontière artificielle située au pied du Zangskar et des chaînes de l'Himalaya, à l'est par la frontière tibétaine et à l'ouest par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ladakh/#i_22150

LHASA ou LHASSA

  • Écrit par 
  • Pierre TROLLIET
  •  • 686 mots
  •  • 3 médias

Capitale de la région autonome du Tibet (Xizang), intégrée à la république populaire de Chine, Lhasa est située à 3 630 m d'altitude sur une petite plaine alluviale construite par la rivière Kyichu, affluent du Brahmapoutre supérieur (ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lhasa-lhassa/#i_22150

MÉKONG

  • Écrit par 
  • Christian TAILLARD
  •  • 5 350 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Du « fleuve tumultueux » au « fleuve des neuf dragons » »  : […] Né à 4 875 mètres d'altitude dans les chaînes neigeuses du Tanggulashan, le Mékong (en chinois Lancangjiang, « fleuve tumultueux ») traverse le grand plateau tibétain où il porte le nom de Dze Chu (l'« eau des rochers »). Il s'encaisse ensuite dans les montagnes du Yunnan. Il a déjà parcouru 1 600 kilomètres et dévalé 4 500 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mekong/#i_22150

MESSNER REINHOLD (1944-    )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 634 mots

Messner se rend pour la première fois dans l'Himalaya en 1970. Il gravit alors avec Günther le Nanga Parbat (8 125 mètres), tous deux étant les premiers à atteindre le sommet par la face Rupal (sud). Günther meurt lors de la descente, et Reinhold survit tout juste à cette épreuve, perdant plusieurs orteils à cause d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reinhold-messner/#i_22150

MOUSSON

  • Écrit par 
  • René CHABOUD, 
  • Francis ZIMMERMANN
  •  • 6 611 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « La mousson d'été  »  : […] humidité. L'air, saturé de vapeur d'eau, arrive sur les contreforts de l'Himalaya. La présence des reliefs le contraint à un mouvement ascendant très important. Ce soulèvement des masses d'air favorise la condensation de la vapeur d'eau. Il en résulte un accroissement significatif de l'intensité des pluies. C'est sans aucun doute l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mousson/#i_22150

NÉPAL

  • Écrit par 
  • Gilles BÉGUIN, 
  • Benoît CAILMAIL, 
  • François DURAND-DASTÈS, 
  • Marc GABORIEAU, 
  • Luciano PETECH, 
  • Philippe RAMIREZ
  •  • 16 330 mots
  •  • 10 médias

Le Népal s'étend sur 147 000 kilomètres carrés et sa population comptait 26 494 500 d’habitants au recensement de 2011. Le pays est célèbre par la beauté de ses paysages et la très grande variété culturale qu'il doit à sa position. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nepal/#i_22150

PENDJAB

  • Écrit par 
  • François DURAND-DASTÈS
  •  • 704 mots
  •  • 1 média

Région du nord-ouest du monde indien, située sur le seuil qui sépare les vallées de l'Indus et du Gange, en bordure de l'Himālaya, le Pendjab (Punjab ou Panjab) est divisé entre la république de l'Inde, dont il constitue un État, et le Pakistan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pendjab/#i_22150

SHERPA

  • Écrit par 
  • Yvan BARBÉ
  •  • 440 mots
  •  • 4 médias

Habitant les montagnes du Népal et apparentés aux Bhotias, les Sherpa (du tibétain shar, est, et pa, peuple : « peuple de l'est ») mongoloïdes sont d'origine et de culture tibétaines. On en compte près de 155 000 au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sherpa/#i_22150

SIKKIM

  • Écrit par 
  • François DURAND-DASTÈS, 
  • Chantal MASSONAUD
  • , Universalis
  •  • 3 232 mots
  •  • 1 média

Situé dans la partie orientale de l'arc formé par l'Himalaya, le Sikkim est un des plus petits États de l'Inde, puisqu'il ne s'étend que sur 7 096 kilomètres carrés et ne comptait que 540 850 habitants lors du recensement de 2001, dont une trentaine de milliers résidaient dans la capitale, Gangtoko Le pays est encadré par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sikkim/#i_22150

Voir aussi

Pour citer l’article

Jacques DUPUIS, Pierre CARRIÈRE, « HIMALAYA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 octobre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/himalaya/