Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

ARISTOCRATIE

Articles

  • ALLEMAGNE (Histoire) - Allemagne moderne et contemporaine

    • Écrit par Michel EUDE, Alfred GROSSER
    • 26 883 mots
    • 39 médias
    L'aristocratie, dont la richesse consiste principalement en biens fonciers, occupe une place de premier plan dans les différents États allemands. Mais elle ne forme pas une classe unanime. Les médiatisés de 1803 et de 1806 n'ont jamais accepté le sort qui leur était fait, et le règlement intervenu en...
  • BICAMÉRISME ou BICAMÉRALISME

    • Écrit par Raymond FERRETTI
    • 5 328 mots
    • 2 médias
    Cette volonté débouche sur une forme de bicamérisme politique « dure », le bicamérismearistocratique, dont le meilleur exemple est donné par le Parlement anglais, que Montesquieu décrivait dans L'Esprit des lois en des termes éloquents : « Il y a toujours dans un État des gens distingués...
  • BOYARD

    • Écrit par Wladimir VODOFF
    • 707 mots

    Terme attesté dans les langues slaves orientales (russe : sing. bojarin, plur. bojare) et méridionales (sous la forme boljarin), « boyard » sert à désigner les membres de l'aristocratie.

    En Russie, le groupe des boyards a une double origine : la truste princière (droujina) ; l'aristocratie...

  • LE CID, Pierre Corneille - Fiche de lecture

    • Écrit par Christian BIET
    • 1 276 mots
    Le roi, pourtant, est reconnu comme arbitre par les familles aristocratiques qui le considèrent comme un chef, à la condition qu'il n'outrepasse pas une certaine limite, au-delà de laquelle ces familles ont leur propre justice, fondée sur un code d'honneur qui leur est propre. De même, si le roi peut...
  • CORRIDA

    • Écrit par Barnaby CONRAD
    • 10 675 mots
    • 7 médias
    ...Bivar, dit le Cid (1043-1099). Lorsque les musulmans furent chassés d'Espagne au xve siècle, les tournois de jet de lance sur taureau devinrent le loisir favori de l'aristocratie. Quand les Habsbourg montèrent sur le trône d'Espagne en 1516, les membres de la cour se firent une obligation de participer...
  • DÉROGEANCE

    • Écrit par Solange MARIN
    • 480 mots

    Perte de la qualité qui fait le noble, et donc retour à l'état de roture. La perte de la noblesse et des privilèges qui y étaient attachés venait essentiellement de la non-observance du genre de vie noble convenant à la dignité de cet ordre. En France, il est interdit au noble d'...

  • ÉTRUSQUES

    • Écrit par Françoise-Hélène MASSA-PAIRAULT
    • 13 400 mots
    • 17 médias
    ...d'autres zones de la péninsule. En même temps, la société paraît engagée dans un dynamisme social que révèle l'étude des nécropoles : la naissance d'une aristocratie, déjà patronne des mers, qui augmente son pouvoir par la multiplication des échanges avec l'Orient méditerranéen et devient le protagoniste...
  • HONNEUR

    • Écrit par Marie-France MURAWA-WULFING
    • 2 354 mots
    Bien entendu, ces exemples sont empruntés à un milieu choisi. L'honneur serait-il un sentiment noble, réservé aux aristocrates, aux « meilleurs » – ἄριστοι (aristoi) – selon l'étymologie même ?
  • MAXIMES, François de La Rochefoucauld - Fiche de lecture

    • Écrit par Christian BIET
    • 1 028 mots
    • 1 média
    Il est nécessaire de comprendre d'emblée qu'il s'agit ici d'une écriture aristocratique, élaborée collectivement, dans les cercles et les salons d'après la Fronde, marquée par une désinvolture ostentatoire – signe du « Grand » qui n'avoue pas qu'il écrit parce que écrire serait, en l'espèce, déchoir...
  • LES TOMBES DES DERNIERS ARISTOCRATES CELTES (exposition)

    • Écrit par Stéphane VERGER
    • 1 000 mots

    Dans le livre VI de la Guerre des Gaules, César donne une description des funérailles qui se déroulaient à son époque dans les plus puissantes familles gauloises : elles « sont magnifiques et somptueuses, eu égard au degré de civilisation des Gaulois ; tout ce qu'ils pensent avoir été agréable...

  • NOBLESSE RUSSE

    • Écrit par Wladimir VODOFF
    • 582 mots

    La noblesse russe connaît deux origines : la truste princière (družina) et l'aristocratie terrienne dont les représentants sont appelés les boyards (bojare). Ces deux catégories se confondront vers la fin du xiie siècle. Plus tard, dans les nouvelles principautés de la Russie du Nord-Est,...

  • PAIRS DE FRANCE

    • Écrit par Guillaume de BERTHIER DE SAUVIGNY
    • 312 mots

    L'institution d'une Chambre des pairs, dans la Charte de 1814, répondait à l'utilité, alors généralement admise, d'avoir deux chambres dans un système représentatif bien équilibré et aussi d'appuyer, comme en Angleterre, l'autorité du trône sur une aristocratie. Mais, si la Chambre des pairs remplit...

  • PALATIN, Rome, archéologie

    • Écrit par Manuel ROYO
    • 3 860 mots
    À la fin du vie siècle avant J.-C., le Palatin devient un quartier résidentiel recherché par l'aristocratie. Les pentes nord sont alors occupées par de vastes domus, tournées en direction de la via sacra (« voie sacrée ») et du clivus palatinus (« rampe du Palatin »). Ces demeures présentent...
  • POLITIQUE - La philosophie politique

    • Écrit par Éric WEIL
    • 10 309 mots
    • 1 média
    ...grecque restera inconcevable lorsque des populations sont habituées à l'esclavage, sans participation aux décisions, sans indépendance économique. Une cité dont la richesse est concentrée entre les mains d'un petit groupe aura un gouvernement aristocratique (si les gouvernants agissent dans l'intérêt...
  • RÉACTION ARISTOCRATIQUE

    • Écrit par Louis TRENARD
    • 859 mots

    Nom qui désigne la réaction des privilégiés au cours du xviiie siècle contre l'ordre politique et social établi par Louis XIV. La réaction aristocratique comprend une réaction proprement nobiliaire, venue de ceux qu'on appelle des gentilshommes, une autre du clergé et, enfin, celle des...

  • RUSSIE (Le territoire et les hommes) - Histoire

    • Écrit par Michel LESAGE, Roger PORTAL
    • 20 238 mots
    • 29 médias
    Après avoir lancé l'aristocratie guerrière à la conquête de nouveaux territoires, Ivan le Terrible la soumit par le biais d'une réorganisation complète de l'appareil d'État. Déjà, dans la première moitié du xvie siècle, le tsar exerçait un pouvoir arbitraire, avec l'aide de...
  • SALONS LITTÉRAIRES

    • Écrit par Antoine LILTI
    • 6 525 mots
    ...belles-lettres qui écrit volontiers en français et vise un public plus large que celui de ses pairs. Inséré bien souvent dans les réseaux de patronage des élites aristocratiques, il est en contact avec la bonne société au sein de laquelle il est volontiers accueilli et parfois recherché. Cette alliance entre...
  • LA SOCIÉTÉ DE COUR, Norbert Elias - Fiche de lecture

    • Écrit par Antonin COHEN
    • 1 064 mots
    ...fait que les salons de réception occupent la partie centrale du bâtiment permet ainsi de comprendre que la vie mondaine est au cœur de l'existence des hommes de cour, dont chaque comportement a, dès lors, « une valeur de représentation sociale ». Aussi, les dépenses de prestige ne sont pas simplement...
  • SUJET, politique

    • Écrit par Solange MARIN
    • 699 mots

    Dans l'histoire politique de l'Europe occidentale, le temps des sujets coïncide à peu près avec celui de la monarchie absolue ; il marque une double étape : dans les rapports du peuple avec le souverain d'une part, dans la lutte pour le pouvoir entre le souverain et l'aristocratie d'autre...

  • THÈBES DE BÉOTIE

    • Écrit par Pierre LÉVÊQUE
    • 2 656 mots
    • 1 média
    ...des cités. Thèbes se révèle très vite comme l'une des plus puissantes par son étendue, par son peuplement, par sa prospérité. Elle est dominée par les aristocrates, grands propriétaires fonciers, mais elle permet, peut-être dès la fin de la période archaïque, aux commerçants ayant abandonné le commerce...