CATALOGNE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Évolution politique

La Constitution de 1978 définissant la transition démocratique du postfranquisme donne corps au statut d'autonomie et à la Generalitat de Catalunya que Franco avait supprimés. La santé, l'éducation, la police, la culture et une partie de la fiscalité, notamment, relèvent désormais de la compétence de cette institution. Le président de la Generalitat dirige et coordonne les actions du gouvernement catalan, composé d'un Conseil exécutif organisé en quinze départements et disposant de pouvoirs administratifs. À ses côtés, le Parlement catalan, qui représente le peuple, légifère, contrôle l'action du Conseil, approuve le budget et élit le président de la Generalitat. En décembre 2003, Pascual Maragall, ancien maire de Barcelone et leader du Parti socialiste catalan (P.S.C.), a succédé à Jordi Pujol Soley, président depuis 1980.

Le statut d'autonomie a toujours fait l'objet de débats quant à sa nature, son étendue et son application (une conclusion jamais définitive dans le rapport à Madrid, notamment à propos de la question identitaire et de la nature des liens entre le pays et la région, économiquement la plus dynamique, culturellement la plus marquée). Le dernier débat eut lieu lors du référendum du 18 juin 2006, relatif à un nouveau statut pour une plus large autonomie (Estatut, projet de réforme voté par le Parlement catalan le 30 septembre 2005) et à la gestion territoriale de la province.

Barcelone, siège du pouvoir de la Generalitat et d'autres institutions publiques ou privées (structures communautaires, chambre de commerce, organismes professionnels...), a joué un rôle primordial dans les luttes pour la conquête de l'autonomie régionale. Dans le contentieux avec l'État central persiste le sentiment d'être moins bien traité, sous prétexte de solidarité à l'égard d'une Espagne aux provinces périphériques moins bien pourvues. Les Catalans considèrent cette situation comme un handicap pour leur région. Au début des années 2000, la Catalogne, qui réalise près de 20 p. 100 du P.I.B. national, n'a reçu que 12 [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 34 pages

Médias de l’article

Espagne : carte administrative

Espagne : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Funérailles de Franco, 1975

Funérailles de Franco, 1975
Crédits : Hulton Getty

photographie

Aqueduc des Ferreras

Aqueduc des Ferreras
Crédits : G. Nimatallah/ De Agostini/ Getty Images

photographie

Prieuré de Serrabone

Prieuré de Serrabone
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

Afficher les 7 médias de l'article


Écrit par :

  • : professeur honoraire à l'université de Rennes-II-Haute-Bretagne
  • : professeur des Universités, professeur à l'université de Montpellier-III-Paul-Valéry, directeur du Centre Du Guesclin à Béziers
  • : professeur à l'université de Chicago
  • : professeur émérite d'histoire de l'art à l'université de Toulouse-Le-Mirail
  • : agrégé de géographie, docteur ès lettres, professeur des Universités
  • : docteur ès lettres, professeur aux Estudis universitaris catalans
  • : professeur agrégé des Universités, professeur à l'université de Montpellier-III-Paul-Valéry

Classification

Autres références

«  CATALOGNE  » est également traité dans :

BARCELONE

  • Écrit par 
  • Robert FERRAS, 
  • Jean-Paul VOLLE
  •  • 3 652 mots
  •  • 6 médias

Deuxième ville d’Espagne après Madrid, Barcelone (Barcelona) compte à peine plus de 1,62 million d'habitants en 2009, mais son aire métropolitaine approche 5 millions d'habitants. Sa trajectoire économique depuis le début du xx e  siècle souligne son dynamisme et ses capacités d'adaptation au monde moderne. Capitale industrielle en Catalogne et en Espagne, ses relations avec Madrid ont régulièr […] Lire la suite

BOHIGAS ORIOL (1925- )

  • Écrit par 
  • Francis RAMBERT
  •  • 558 mots

Né en 1925 à Barcelone, l'architecte Oriol Bohigas s'associe en 1951 avec son compatriote Josep Martorell (le fondateur du groupe R), puis avec l'Anglais David Mackay en 1963 pour former l'agence MBM (Martorell, Bohigas, Mackay) dont la production va, à l'instar du parcours d'un autre architecte catalan, Ricardo Bofill, marquer le passage du franquisme à la démocratie. Pilier de l'architecture ca […] Lire la suite

CERDAGNE

  • Écrit par 
  • Gabriel LLOBET
  •  • 236 mots

Ancien comté situé sur le versant sud des Pyrénées orientales, la Cerdagne occupait le large bassin montagnard du Sègre en amont de la Séo d'Urgel et débordait sur celui de la Têt. Son premier comte apparaît au x e  siècle. Mais, dès 1117, le pays est réuni au comté de Barcelone. Il n'en sera dès lors distrait que pour suivre le sort du Roussillon, appartenant au roi de Majorque aux xiii e et xi […] Lire la suite

COSTA BRAVA

  • Écrit par 
  • Robert FERRAS
  •  • 345 mots

Littoral de la province de Gérone entre la frontière française et le Tordera qui la sépare du Maresme barcelonais. Ce « finisterre » catalan dit Côte de Gérone ou Costa de Levante est entré dans la catégorie des plages très fréquentées sous le nom de côte brava (sauvage), rocheuse et malaisée d'accès, interrompue par des cales ménageant des abris naturels. La Costa Brava se décompose en trois se […] Lire la suite

EMPURIES

  • Écrit par 
  • Pedro de PALOL
  •  • 1 332 mots

Située près d'une ville ibérique non identifiée (Indika), sur la côte de Catalogne, Empúries (en catalan) est une ancienne colonie grecque (Emporion) qui fut, par la suite, romanisée (Emporiae). Fondée par les Phocéens au début du ~  vi e siècle, à la même époque que Massalia (Marseille), elle connut un grand essor démographique après la prise de Phocea par les Perses (~ 540) et la bataille d'Ala […] Lire la suite

ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - Géographie

  • Écrit par 
  • Michel DRAIN
  •  • 9 609 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La Catalogne »  : […] La géographie de cette région grande comme la Belgique (31 930 km 2 ) est hétérogène. On y trouve le prolongement, vers l'est, d'unités morphologiques propres au nord-est de la péninsule, Pyrénées et bassin de l'Ebre et, en outre, l'élément original de deux petites chaînes côtières. Les contrastes climatiques sont accusés, ils opposent du point de vue thermique le rude milieu de haute montagne à […] Lire la suite

ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - Des Wisigoths aux Rois catholiques

  • Écrit par 
  • Marcelin DEFOURNEAUX
  •  • 6 376 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les noyaux de résistance et la naissance des monarchies chrétiennes »  : […] La tradition fait de Pélage, ancien dignitaire de la cour de Tolède, vainqueur des Musulmans à la bataille de Covadonga (env. 722), le premier caudillo de la Reconquête. Il s'agit en fait d'un épisode de la résistance chrétienne dans les montagnes asturiennes où s'est constitué, autour d'Oviedo, un « royaume des Asturies ». Mais, dès le milieu du siècle, les chrétiens s'enhardissent à sortir de l […] Lire la suite

ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - De l'unité politique à la guerre civile

  • Écrit par 
  • Henri LAPEYRE
  •  • 14 270 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « La IIe République »  : […] En 1931, les perspectives ne paraissaient pas aussi sombres, et c'est dans une atmosphère d'enthousiasme et dans le calme que s'effectua le changement de régime. Un gouvernement provisoire se forma sous la présidence d'un ancien ministre de la monarchie, Alcalá Zamora. Il réunissait des opinions très diverses : républicains conservateurs (Miguel Maura), radicaux (Alejandro Lerroux), radicaux-socia […] Lire la suite

ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - L'ère franquiste

  • Écrit par 
  • Guy HERMET
  •  • 7 214 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les effets du retard économique »  : […] Pour Lénine, la politique n'est que « de l'économie concentrée ». L'idée est fausse sous cette forme tranchée. Relativisée, elle introduit l'une des dimensions de la singularité politique de l'Espagne. Dans l'Europe du Nord et de l'Ouest, la naissance des régimes parlementaires qui préfigurent les gouvernements démocratiques reflète l'émergence d'une nouvelle élite économique puis politique – la f […] Lire la suite

ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - Le retour à la démocratie

  • Écrit par 
  • Guy HERMET, 
  • Mercedes YUSTA RODRIGO
  •  • 10 705 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Le tournant socialiste »  : […] Le nouveau président du gouvernement José Luis Rodríguez Zapatero semble à bien des égards le contraire de son prédécesseur avec son air discret et « normal ». Zapatero, considéré comme « mou » par ses opposants politiques et même par certains membres de son propre parti, est pourtant un politicien chevronné : quand il arrive au pouvoir, à quarante-trois ans, il a presque vingt ans d'expérience p […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

Espagne. Début du processus de déconfinement. 11-29 mai 2020

Le 11, le processus de déconfinement débute, sauf dans les régions autonomes de Madrid et de Castille-León, et dans certaines provinces des régions de Castille-La Manche, de Catalogne, d’Andalousie et de la Communauté valencienne. À partir du 15, un isolement de quatorze jours est imposé aux […] Lire la suite

Espagne. Investiture du gouvernement de Pedro Sánchez. 7-13 janvier 2020

 abstentions. Ce score est obtenu grâce à l’abstention des 13 élus de la Gauche républicaine de Catalogne qui a conclu un accord avec le PSOE, fin décembre 2019. Celui-ci prévoit l’ouverture d’un « dialogue » entre le gouvernement et l’exécutif régional dominé par les indépendantistes, dont le résultat […] Lire la suite

Union européenne – Espagne. Reconnaissance de l’immunité d’Oriol Junqueras par la CJUE. 19 décembre 2019

Répondant à une question préjudicielle du Tribunal suprême espagnol, la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) confirme que l’eurodéputé espagnol Oriol Junqueras, président de la Gauche républicaine de Catalogne, bénéficie de l’immunité parlementaire, et ordonne sa libération – seul […] Lire la suite

Espagne. Élections législatives. 10-12 novembre 2019

des suffrages et 52 députés. Unidas Podemos (gauche radicale) recule avec 12,9 p. 100 des voix et 35 sièges. Ciudadanos (centre) s’effondre avec 6,8 p. 100 des suffrages et 10 élus – son chef Albert Rivera annonce son retrait de la politique. La Gauche républicaine de Catalogne (ERC, indépendantiste) obtient […] Lire la suite

Espagne. Condamnation des leaders indépendantistes catalans. 14-18 octobre 2019

Le 14, le Tribunal suprême rend son verdict dans le procès des dirigeants catalans accusés d’avoir organisé un référendum d’autodétermination illégal et proclamé l’indépendance de la Catalogne en octobre 2017. Il condamne, pour sédition et malversation, l’ancien vice-président du gouvernement […] Lire la suite

Pour citer l’article

Mathilde BENSOUSSAN, Christian CAMPS, John COROMINAS, Marcel DURLIAT, Robert FERRAS, Jean MOLAS, Jean-Paul VOLLE, « CATALOGNE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/catalogne/