PYRÉNÉES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Coupe schématique à travers la chaîne des Pyrénées

Coupe schématique à travers la chaîne des Pyrénées
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Pâturage des vaches, Pyrénées espagnoles

Pâturage des vaches, Pyrénées espagnoles
Crédits : Age Fotostock

photographie


La chaîne des Pyrénées s'étend sur près de 450 kilomètres, du golfe de Gascogne au golfe du Lion ; mais c'est de la basse Provence aux chaînons de la région espagnole de Santander que se développe l'édifice pyrénéen, au sens géologique du terme. Sur plus de 900 kilomètres, on observe en effet ici, schématiquement allongé d'ouest en est, un même faisceau montagneux qui associe des terrains mésozoïques et cénozoïques à des formations anciennes. Ces dernières étaient déjà agencées, au moins depuis l'orogenèse varisque (hercynienne), en un substrat plissé à caractère de croûte continentale. Ce substrat affleure en un certain nombre de massifs « anciens » pyrénéens ; il constitue, de part et d'autre des Pyrénées, le tréfonds de bassins sédimentaires (Aquitaine, Èbre) qui relèvent des cratons européen et ibérique. Vers l'est, le devenir de l'édifice pyrénéen qui est partiellement repris dans le système plissé alpin est difficile à suivre sous les eaux de la Méditerranée nord-occidentale. Vers l'ouest, cet édifice se prolonge dans l'étroit plateau continental nord-espagnol ; il y est sectionné de façon abrupte et presque en ligne droite, sur sa marge nord, par les profondeurs océaniques du golfe de Gascogne.

Les Pyrénées au sens strict englobent des milieux géographiques contrastés. Du point de vue physique, on oppose facilement les Pyrénées méditerranéennes sèches (versant sud drainé par les affluents de l'Èbre ; partie orientale : bassins de l'Aude, de la Têt, du Tech, du Ter) aux Pyrénées atlantiques humides (versant nord drainé par les petites rivières du Guipúzcoa, l'Adour et la Garonne). Du point de vue social, les Pyrénées, longtemps considérées comme une barrière entre la France et l'Espagne, constituent aujourd'hui un espace de collaboration transfrontalière.

Géologie

Principales unités

Dans les Pyrénées proprement dites un vaste affleurement médian de terrains anciens, jalonné par la plupart des reliefs frontaliers, constitue la zone [...]

Coupe schématique à travers la chaîne des Pyrénées

Coupe schématique à travers la chaîne des Pyrénées

Dessin

Coupes schématiques à travers la chaîne des Pyrénées. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 11 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  PYRÉNÉES  » est également traité dans :

ANDORRE

  • Écrit par 
  • Pierre RATON, 
  • Philippe WOLFF
  • , Universalis
  •  • 2 151 mots
  •  • 2 médias

La principauté d'Andorre, située sur le versant méditerranéen de la partie orientale de la chaîne des Pyrénées, s'étend sur 468 kilomètres carrés. Limitée au nord par les départements français de l'Ariège et des Pyrénées-Orientales et au sud par la province catalane de Lérida, l'Andorre est un pays de montagnes, creusé de profondes vallées ; le point culminant (Comapedrosa) atteint 2 942 mètres […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andorre/#i_29387

ARAGON

  • Écrit par 
  • Roland COURTOT, 
  • Marcel DURLIAT, 
  • Philippe WOLFF
  •  • 8 657 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Géographie »  : […] Ne comprenant aujourd'hui que les provinces de Huesca, de Saragosse et de Teruel, l'Aragon (1 250 000 habitants en 2004) est caractérisé par une personnalité historique incontestable et de fortes contraintes naturelles. Les Pyrénées aragonaises (Pyrénées centrales ou hautes en France), du pic d'Anie (ouest) au massif de la Maladetta (est), sont composées de la couverture sédimentaire des massifs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aragon/#i_29387

BASQUE PAYS

  • Écrit par 
  • Roland COURTOT
  •  • 1 019 mots
  •  • 2 médias

Traversé par une frontière politique et orographique, le Pays basque possède une forte unité ethnique, culturelle et linguistique, qui compense l'hétérogénéité du milieu physique. Sans jamais avoir formé un ensemble politique, les provinces basques espagnoles (Vizcaya ou Biscaye, Guipúzcoa et Álava) présentent les plus forts particularismes et abritent un mouvement nationaliste très actif, qui pos […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pays-basque/#i_29387

BRASSEMPOUY, archéologie

  • Écrit par 
  • Dominique HENRY-GAMBIER
  •  • 333 mots

Le village de Brassempouy en Chalosse appartient à une région de l'avant-pays pyrénéen, limitée au nord par l'Adour et au sud par le Gave de Pau. Le gisement étudié est situé à 2 kilomètres. La grotte du Pape, découverte en 1880 et fouillée par Pierre-Eudoxe Dubalen puis par Édouard Piette de 1894 à 1897, est célèbre pour avoir livré 9 statuettes gravettiennes en ivoire dont la plus connue est la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brassempouy-archeologie/#i_29387

CÉNOZOÏQUE

  • Écrit par 
  • Marie-Pierre AUBRY
  •  • 7 573 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les zones de subduction »  : […] La « ceinture de feu » du Pacifique, connue pour ses fréquents séismes (San Francisco, 1906 ; Kobe 1995 ; Sumatra, 2004 ; Pérou, 2007), encercle l'océan Pacifique. Comprenant des fosses océaniques profondes, des arcs volcaniques et des chaînes montagneuses, elle résulte du mouvement de plaques océaniques et de leurs collisions. L'éruption du mont Saint-Helens (État de Washington) en 1980, celle d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cenozoique/#i_29387

CERDAGNE

  • Écrit par 
  • Gabriel LLOBET
  •  • 236 mots

Ancien comté situé sur le versant sud des Pyrénées orientales, la Cerdagne occupait le large bassin montagnard du Sègre en amont de la Séo d'Urgel et débordait sur celui de la Têt. Son premier comte apparaît au x e  siècle. Mais, dès 1117, le pays est réuni au comté de Barcelone. Il n'en sera dès lors distrait que pour suivre le sort du Roussillon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cerdagne/#i_29387

ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - Géographie

  • Écrit par 
  • Michel DRAIN
  •  • 9 609 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Une configuration massive où dominent hautes plaines et plateaux »  : […] La forme ramassée du territoire espagnol et son littoral peu découpé résultent de la présence d'un massif ancien qui a résisté à tous les plissements postérieurs à sa formation. Les mouvements orogéniques alpins ont cependant soulevé ce socle rigide. Plus de la moitié de la superficie de l'Espagne se trouve au-dessus de 600 mètres (altitude de Madrid), tandis que des blocs soulevés forment de moye […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espagne-le-territoire-et-les-hommes-geographie/#i_29387

EUROPE - Géologie

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Pierre RAT
  •  • 10 012 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les chaînes alpines »  : […] Les chaînes alpines d'Europe forment deux ensembles : l'un, principal, est lié à la collision de l'Europe et de l'Afrique ayant cicatrisé la Téthys ; l'autre est l'ensemble pyrénéo-provençal. L'ensemble principal est à double déversement, avec : une branche alpidique , en marge du continent européen, déversée vers celui-ci, allant de Gibraltar à l'Asie Mineure par les cordi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/europe-geologie/#i_29387

FOIX

  • Écrit par 
  • Robert MARCONIS
  •  • 499 mots
  •  • 2 médias

Préfecture de l'Ariège, Foix est le plus petit chef-lieu de département en France. Avec 10 276 habitants seulement (2012), la ville forme avec cinq communes voisines une agglomération de 14 592 habitants. Ce petit pôle urbain rayonne cependant sur une quinzaine de communes, où réside une partie de ses actifs. L'ensemble forme une aire urbaine de 18 425 habitants. Distante à peine de 20 kilomètres, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/foix/#i_29387

FOIX COMTÉ DE

  • Écrit par 
  • Gabriel LLOBET
  •  • 479 mots
  •  • 1 média

Ancienne principauté française confinant au Languedoc à l'est, à la Gascogne à l'ouest et à la Catalogne au sud, le comté de Foix correspondait approximativement au bassin de l'Ariège et comprenait deux régions séparées par la barrière calcaire du Plantaurel. Au sud, le haut comté occupait l'endroit où le versant français des Pyrénées est long d'environ 50 kilomètres. Ses vallées montagnardes, lim […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/comte-de-foix/#i_29387

FORÊTS - La forêt, un milieu naturel riche et diversifié

  • Écrit par 
  • Yves BASTIEN, 
  • Marcel BOURNÉRIAS
  •  • 8 216 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Étagement des forêts en altitude »  : […] Les variations climatiques selon l'altitude présentent des ressemblances, mais aussi de notables différences avec les variations en latitude : sous les tropiques surtout, il en résulte des peuplements montagnards originaux, mais non franchement forestiers ; dans les régions non tropicales, au contraire, zonation et étagement donnent lieu respectivement à des variations similaires du manteau fore […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/forets-la-foret-un-milieu-naturel-riche-et-diversifie/#i_29387

FRANCE (Le territoire et les hommes) - Géologie

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Jean COGNÉ, 
  • Michel DURAND-DELGA, 
  • François ELLENBERGER, 
  • Jean-Paul von ELLER, 
  • Jean GOGUEL, 
  • Charles POMEROL, 
  • Maurice ROQUES, 
  • Étienne WINNOCK
  •  • 16 645 mots
  •  • 25 médias

L'Europe centrale et occidentale contraste avec la plupart des autres masses continentales par le compartimentage de son relief et du tracé de son littoral, compartimentage qui traduit celui de sa structure géologique et explique sans doute certains aspects de son développement historique. On peut cependant, malgré les irrégularités de leurs tracés, distinguer de grandes zones, correspondant aux p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-le-territoire-et-les-hommes-geologie/#i_29387

FRANCE (Le territoire et les hommes) - Données naturelles

  • Écrit par 
  • Jacqueline BEAUJEU-GARNIER, 
  • Estelle DUCOM
  •  • 4 871 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le climat méditerranéen »  : […] Le troisième grand type de climat est dû à l'influence de la Méditerranée, mer fermée, bordée au sud par les terres chaudes de l'Afrique, et qui apporte jusqu'aux rivages français un sensible échauffement. Son rôle est encore accentué par l'espèce d'écran montagneux formé par les Alpes, le Massif central et les Pyrénées, qui protège les plaines côtières des influences directes venues du nord ou d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-le-territoire-et-les-hommes-donnees-naturelles/#i_29387

GARONNE

  • Écrit par 
  • Jean de BEAUREGARD
  •  • 819 mots
  •  • 2 médias

Petite, nerveuse et redoutable, telle apparaît la Garonne. C'est le fleuve français le plus court (575 km), au bassin le plus limité (56 000 km 2 ). Il débite 625 m 3 /s, plus que la Seine, soit 11,1 l/s/km 2 ou 350 mm, ce qui lui vaut la deuxième place, après le Rhône, en alimentation spécifique. Des crues puissantes et d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/garonne/#i_29387

GASCOGNE

  • Écrit par 
  • Charles HIGOUNET
  •  • 942 mots
  •  • 1 média

La principale originalité de la Gascogne est, peut-être, la difficulté qu'il y a à la définir. Son nom, Vasconia, attesté pour la première fois en 602, lui vient des Vascons, originaires des montagnes cantabriques, qui l'envahirent à la fin du vi e siècle. Pourtant, avant même cet événement, le pays entre Garonne et Pyrénées avait bien un particu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gascogne/#i_29387

IBÉRIQUE PÉNINSULE

  • Écrit par 
  • Michel DURAND-DELGA
  •  • 4 154 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Chaîne pyrénéo-cantabrique »  : […] La chaîne pyrénéo-cantabrique ne sera abordée ici que sommairement. La zone axiale, à matériel ancien, forme la ligne de faîte ; en Pays basque, elle se pulvérise en massifs isolés. De ce fait, l'accident limitant au sud la zone axiale n'est bien défini qu'en Aragon et en Catalogne : décollement vers le sud de la couverture de la zone axiale, cisaillements du socle (Gavarnie, zone des Nogueras). […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peninsule-iberique/#i_29387

LANGUEDOC-ROUSSILLON

  • Écrit par 
  • Laurence FABBRI, 
  • Jean-Paul VOLLE
  •  • 3 666 mots
  •  • 4 médias

Créée dans les années 1960-1970 dans le cadre du mouvement de décentralisation visant à rééquilibrer le territoire entre Paris et la province, la région Languedoc-Roussillon forme, depuis le 1 er  janvier 2016, une grande entité avec Midi-Pyrénées, sous le nom d’Occitanie. La région du Languedoc-Roussillon comptait 2,7 millions d'habitants en 2012. Gagnant en moyenne 30 00 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/languedoc-roussillon/#i_29387

L'ART PRÉHISTORIQUE DES PYRÉNÉES (exposition)

  • Écrit par 
  • Yvette TABORIN
  •  • 1 476 mots

Le musée des Antiquités nationales garde dans la profondeur de ses salles les objets d'art les plus prestigieux de la préhistoire française. Peu montrés car fragiles, ces objets étaient surtout connus par les publications. Plusieurs découvertes récentes (grotte Cosquer et grotte Chauvet) ont vivifié l'intérêt pour l'art des sociétés de chasseurs de rennes du Paléolithique supérieur. C'est donc da […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-art-prehistorique-des-pyrenees/#i_29387

MIDI-PYRÉNÉES

  • Écrit par 
  • Robert MARCONIS
  •  • 4 441 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'environnement régional »  : […] Face à la montée des préoccupations environnementales et à la recherche d'une meilleure qualité de la vie, Midi-Pyrénées possède bien d'autres atouts : les « atouts du retard », dans la mesure où les sites et les paysages ont été relativement préservés pendant les décennies au cours desquelles d'autres régions participaient à la révolution industrielle. Ici, rien de tel. La diversité des paysages […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/midi-pyrenees/#i_29387

MONTAGNES - Géomorphologie

  • Écrit par 
  • Roger COQUE
  •  • 3 235 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Formes structurales »  : […] Strictement liées à la tectonique de plissement, le plus souvent, les formes structurales sont les plus typiques. Elles se différencient selon les particularités lithologiques du matériel sédimentaire et le style des déformations. Les formes structurales les plus classiques s'épanouissent dans les séries épicontinentales, à contrastes lithologiques fréquents et marqués, affectées de plis lâches. D […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/montagnes-geomorphologie/#i_29387

MONTSÉGUR CHÂTEAU DE

  • Écrit par 
  • Gabriel LLOBET
  •  • 412 mots

Bâti sur un piton calcaire (1 060 m d'altitude) dans les Pyrénées ariégeoises, à trente kilomètres à l'est de Foix, le site du château de Montségur est grandiose et permet de dominer tout le pays d'Olmes (Lavelanet-Mirepoix). Trois châteaux s'y succèdent du xi e au xiii e siècle, pour servir de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chateau-de-montsegur/#i_29387

NAVARRE

  • Écrit par 
  • Roland COURTOT, 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 4 087 mots
  •  • 1 média

Région frontalière s'étendant des Pyrénées-Atlantiques à l'Èbre, la province espagnole de Navarre (10 400 km 2 , 600 646 hab. en 2007) associe une succession de paysages différents : au nord, une Navarre montagneuse et humide, dont les hautes vallées pratiquent un élevage traditionnel ; au centre, un vaste piémont où l'agriculture céréalière n'a cessé de progresser ; au su […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/navarre/#i_29387

OURS BRUN EN EUROPE

  • Écrit par 
  • Farid BENHAMMOU, 
  • Jean-Pierre RAFFIN
  •  • 4 567 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Régression des populations d’ours brun et changement de statut »  : […] L'élimination par la chasse, le piégeage, l'empoisonnement ainsi que la destruction des milieux ont entraîné une forte régression des populations d'ours, qui se sont éteintes dans plusieurs territoires. L'espèce a fortement diminué dès l'époque romaine sur les façades maritimes et le long des axes de transport qui connaissaient alors un essor et transformaient les usages territoriaux. L'ours aurai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ours-brun-en-europe/#i_29387

PAU

  • Écrit par 
  • Aude GASTILLEUR
  •  • 761 mots
  •  • 2 médias

Pau, chef-lieu des Pyrénées-Atlantiques, rayonne sur une partie du piémont pyrénéen. La ville centre compte 79 260 habitants et son aire urbaine 240 850 habitants en 2012. Pau doit sa situation de préfecture à son histoire et à son statut de capitale du Béarn, province à l'identité ancienne et marquée qui, au cours des siècles, a joui d'une certaine autonomie. Mais la ville ne joue que tardivement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pau/#i_29387

PIETTE EDMOND (1827-1906)

  • Écrit par 
  • Michèle JULIEN
  •  • 92 mots

Préhistorien français. Le magistrat Edmond Piette fouille de nombreuses grottes pyrénéennes à la fin du xix e  siècle, et est le premier à reconnaître la culture azilienne, qui fait directement suite aux cultures du Paléolithique supérieur, à l'époque postglaciaire. À la différence de beaucoup de préhistoriens de son temps, il consigne exactement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edmond-piette/#i_29387

PUENTE LA REINA

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 96 mots

C'est à cet endroit que se réunissaient les deux grandes routes du pèlerinage de Compostelle traversant les Pyrénées, l'une au col de Roncevaux, l'autre au Somport. La voie, désormais unique, franchissait alors le río Arga sur le pont médiéval dit « de la Reine », qui a donné son nom à la localité. À l'entrée de celle-ci, l'église du Crucifix faisait partie d'un hôpital de pèlerins. On y vénère un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/puente-la-reina/#i_29387

ROUSSILLON

  • Écrit par 
  • Jean SAGNES, 
  • Jean-Paul VOLLE
  •  • 1 507 mots
  •  • 2 médias

Les pays catalans qui, aujourd'hui, font partie intégrante de l'ensemble français formaient, du Moyen Âge au milieu du xvii e  siècle, les comtés de Roussillon, de Cerdagne, de Conflent et de Vallespir. En 1659, ces comtés sont annexés à la France par le traité des Pyrénées. Restructurés, ils reçoivent alors l'appellation globale de province de Ro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roussillon/#i_29387

TARBES

  • Écrit par 
  • Robert MARCONIS
  •  • 779 mots
  •  • 2 médias

Préfecture des Hautes-Pyrénées, Tarbes comptait 42 870 habitants (en 2013) et forme, avec quatorze communes voisines, une communauté d’agglomération de près de 80 000 habitants. Dans la région Midi-Pyrénées (intégrée depuis 2016 dans la nouvelle région Occitanie), Tarbes se situait au deuxième rang, loin toutefois derrière Toulouse, près de dix fois plus peuplée. Son pôle urbain rayonne sur 84 com […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tarbes/#i_29387

Voir aussi

Pour citer l’article

Christophe GAUCHON, Georges VIERS, Raymond MIROUSE, « PYRÉNÉES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pyrenees/