BASQUE PAYS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Traversé par une frontière politique et orographique, le Pays basque possède une forte unité ethnique, culturelle et linguistique, qui compense l'hétérogénéité du milieu physique. Sans jamais avoir formé un ensemble politique, les provinces basques espagnoles (Vizcaya ou Biscaye, Guipúzcoa et Álava) présentent les plus forts particularismes et abritent un mouvement nationaliste très actif, qui pose de sérieux problèmes à l'État espagnol. Région de contact entre des unités différentes (Pyrénées et chaîne Cantabrique, haut bassin de l'Èbre et Vieille-Castille), parcourue par un faisceau de routes fréquentées et débouchant sur un littoral animé, c'est un espace périphérique qui, par ses hommes et par ses ressources, s'est orienté très tôt vers l'économie moderne. Sa population a connu une croissance rapide. Parmi les régions les plus industrialisées d'Espagne, le Pays basque bénéficie d'un des plus hauts niveaux de développement du pays.

Espagne : carte administrative

Espagne : carte administrative

Carte

Carte administrative de l'Espagne. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Entre les chaînes pyrénéenne et cantabrique, il apparaît comme un vaste ensellement où les massifs paléozoïques disparaissent (Cinco Villas à l'est, Asturies à l'ouest) et laissent la place à un ensemble plissé de roches sédimentaires d'âge secondaire, dont les sommets se situent entre 1 000 et 1 500 mètres (le mont Aitzgarri culmine à 1 544 m). L'érosion intense du versant atlantique y a dégagé des formes structurales où dominent les escarpements de calcaire urgonien (plis-failles) et les cuestas. La côte, rocheuse et fortement influencée par la structure, est indentée de nombreuses rias (Bilbao, Guernica, Pasajes) qui abritent une intense vie maritime. Le climat océanique, doux et humide (plus de 1 mètre de pluie par an sur le versant nord), a favorisé la prairie, les cultures fourragères et l'élevage, où dominent les bovins. Malgré leur petite taille, les exploitations, souvent dispersées (caseríos), sont modernes.

L'activité industrielle prime ici de très loin : la conjonction de ressources naturelles, d'une tradition manufacturière, de relations comme [...]


Médias de l’article

Espagne : carte administrative

Espagne : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Saint-Martin-d'Arrossa, pays basque

Saint-Martin-d'Arrossa, pays basque
Crédits : A. Pinet

photographie



1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : agrégé de l'Université, maître assistant à l'Institut de géographie d'Aix-Marseille

Classification


Autres références

«  BASQUE PAYS  » est également traité dans :

BASQUES

  • Écrit par 
  • Jean HARITSCHELHAR, 
  • Pierre LAFITTE, 
  • Pierre LETAMENDIA, 
  • Maitane OSTOLAZA
  • , Universalis
  •  • 13 370 mots
  •  • 5 médias

La spécificité des Basques, à travers les siècles et encore de nos jours, se fonde sur leur culture. Cette dernière s'appuie, au premier chef, sur la langue basque, ou euskara, qui actuellement est parlée au plus par le quart de la population, mais on en retrouve les traces dans la topographie, la toponymie, les patronymes, voire les noms de maisons. D'autres traits de cette culture se retrouvent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/basques/#i_47366

BILBAO

  • Écrit par 
  • Roland COURTOT
  •  • 528 mots
  •  • 1 média

Capitale de la province de Biscaye (Vizcaya) au Pays basque, Bilbao est l'un des ports les plus importants d'Espagne. Le fait portuaire est essentiel pour comprendre la constitution de ce complexe industriel et urbain. Le port et la ville se sont fixés au fond de la ria du Nervión, longue (12 km) et étroite, en grande partie remblayée, au point de remontée maximal de la marée et à la sortie d'une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bilbao/#i_47366

ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - Géographie

  • Écrit par 
  • Michel DRAIN
  •  • 9 609 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Pays basque et Navarre »  : […] Les quatre provinces basques espagnoles (Àlava, Biscaye, Guipúzcoa et Navarre) forment deux régions autonomes distinctes depuis la Constitution de 1978. La Navarre fut un État souverain jusqu'au début du xvi e  siècle, elle en garda certaines prérogatives (droit civil, monnaie, douanes) jusqu'au milieu du xix e  siècle. Toutes les provinces basques bénéficiaient, depuis le xii e  siècle, d'un cer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espagne-le-territoire-et-les-hommes-geographie/#i_47366

ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - Le retour à la démocratie

  • Écrit par 
  • Guy HERMET, 
  • Mercedes YUSTA RODRIGO
  •  • 10 705 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La droite décomplexée »  : […] Fort de ses succès en matière économique et sociale, dans une conjoncture favorable et face à une gauche en manque de leader et de projet, le P.P. remporte haut la main les élections législatives de mars 2000 en obtenant la majorité absolue avec 44,6 p. 100 des voix. Libéré de ses alliés nationalistes, José María Aznar n'a plus à chercher le consensus avec les autres forces politiques. Son style d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espagne-le-territoire-et-les-hommes-le-retour-a-la-democratie/#i_47366

IBÉRIQUE PÉNINSULE

  • Écrit par 
  • Michel DURAND-DELGA
  •  • 4 154 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Chaîne pyrénéo-cantabrique »  : […] La chaîne pyrénéo-cantabrique ne sera abordée ici que sommairement. La zone axiale, à matériel ancien, forme la ligne de faîte ; en Pays basque, elle se pulvérise en massifs isolés. De ce fait, l'accident limitant au sud la zone axiale n'est bien défini qu'en Aragon et en Catalogne : décollement vers le sud de la couverture de la zone axiale, cisaillements du socle (Gavarnie, zone des Nogueras). […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peninsule-iberique/#i_47366

PYRÉNÉES

  • Écrit par 
  • Christophe GAUCHON, 
  • Raymond MIROUSE, 
  • Georges VIERS
  •  • 6 907 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La question des transports »  : […] Si vingt-sept points de passage routiers sont ouverts entre France et Espagne, plus des deux tiers du trafic passent aux deux extrémités de la chaîne, avec une légère prééminence pour le franchissement au Pays basque (36,5 p. 100 entre Irun et Hendaye, contre 30,6 p. 100 côté méditerranéen entre Le Perthus et La Jonquera, en 2004). Cette concentration ne cesse d'ailleurs de se renforcer : entre 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pyrenees/#i_47366

Pour citer l’article

Roland COURTOT, « BASQUE PAYS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pays-basque/