RHÔNE-ALPES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Créée dans les années 1960 au moment du rééquilibrage entre Paris et la province, la région Rhône-Alpes forme depuis le 1er janvier 2016 une grande région avec l’Auvergne, à l’issue de la réforme territoriale de 2014-2015. Avant la fusion, Rhône-Alpes venait au deuxième rang en France pour la superficie (43 698 km2, soit 8 p. 100 du territoire national) après la région Midi-Pyrénées, ainsi que pour la population (6,3 millions d'habitants en 2012, soit 9,8 p. 100 de la population française) et pour la puissance économique (9,7 p. 100 du P.I.B. français) après l'Île-de-France. Le rapprochement de ces chiffres faisait dire que Rhône-Alpes était une France au dixième. La région est équivalente, par la superficie, à la Suisse ou à la Belgique et, par la population, au Danemark. Sa puissance est aussi incontestable que son identité est contestée.

Rhône-Alpes : carte administrative avant réforme

Dessin : Rhône-Alpes : carte administrative avant réforme

Carte administrative de la région Rhône-Alpes avant la réforme de 2015. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Rhône-Alpes regroupe en effet dans un cadre composite – trois massifs montagneux disparates, quelques plaines et un axe fluvial – des provinces qui n'ont pas la même histoire, du Dauphiné au Forez, du pays de Gex au Vivarais, sans compter les deux Savoies qui ne sont rattachées à la France que depuis 1860. Huit départements (Ain, Ardèche, Drôme, Isère, Loire, Rhône, Savoie, Haute-Savoie) font de la région Rhône-Alpes un territoire particulièrement composite. Le seul principe unificateur date du xixe siècle : l'influence économique de la métropole lyonnaise, qui déborde d'ailleurs largement sur la Bourgogne. Mais, contrairement à d'autres métropoles comme Toulouse ou Bordeaux, Lyon était une ville marchande sans rôle politique dans la France d'Ancien Régime, et cette onction historique lui fait toujours défaut pour établir la légitimité symbolique, sinon fonctionnelle, de son leadership.

L'axe majeur, les massifs et les marges

L'alignement, du nord au sud, des vallées de la Saône et du Rhône compose un axe majeur de liaison, presque sans concurrence à l'échelle européenne, entre les Bassins parisien et londonien, les pays rhénans et la mer du Nord, d'une part, et la Méditerranée occidentale, d'autre part. Ce couloir, où toutes les infrastructures de transport se côtoient, a évidemment fixé une part considérable des activités et des populations de la région, à commencer par la métropole lyonnaise. Celle-ci a bénéficié d'une place de carrefour exceptionnelle où convergent les passages alpins et jurassiens vers la Suisse et l'Italie, ainsi que la vallée du Gier qui ouvre la voie vers le bassin de Saint-Étienne et le Massif central. Cette métropole, dont l'aire urbaine regroupe 2,2 millions d'habitants (2012) sur quatre des huit départements de la région, diffuse, au large de ce couloir, à l'est sur les plaines et collines du bas Dauphiné (de l'île Crémieu aux Terres froides), où l'expansion lyonnaise rejoint celle de Grenoble, au nord sur le plateau de la Dombes, terre d'étangs et de pauvreté qui bénéficie aujourd'hui d'un développement résidentiel très actif, ou encore dans les monts du Lyonnais à l'ouest, naguère enclavés et compartimentés, aujourd'hui particulièrement attractifs tant pour les périurbains lyonnais que stéphanois. Au nord, dans le val de Saône, Belleville et Villefranche maintiennent leur rôle commercial vis-à-vis de la viticulture des coteaux beaujolais ; vers le sud, la descente du Rhône fait alterner les défilés de Saint-Vallier, Cruas et Donzère et les plaines de Valence, Montélimar et du Tricastin. Le département du Rhône est le plus peuplé.

La subtile progression vers un climat sec et méditerranéen, l'alternance des terrasses viticoles des côtes du Rhône et des vergers font aujourd'hui le bonheur d'un tourisme fluvial dont la croissance est exponentielle. Le grand bond en avant promis par l'aménagement hydraulique et hydroélectrique mis en œuvre par la Compagnie nationale du Rhône durant les Trente Glorieuses, renforcé depuis lors par un chapelet de centrales nucléaires, a porté ses fruits industriels et agricoles (irrigation), mais il est désormais loin en arrière. La croissance démographique du Rhône moyen qui stagnait dans les années 1990 voit sa population se redresser au début du xxie siècle, et l'étalement des agglomérations, de Vienne à Montélimar en passant par Valence, se traduit par une sorte de long ruban urbanisé et continu.

En revanche, un second axe de forte densité et de dynamisme démographique est venu, au xxe siècle, doubler ce ruban. Il relie le Genevois français et les rives du Léman à l'agglomération grenobloise, en passant par l'avant-pays savoyard, Annecy, la cluse de Chambéry, le Grésivaudan, jusqu'au Voironnais. Correspondant à une succession de vallées transversales aux axes historiques des traversées alpines, le Sillon alpin s'affirme surtout comme l'espace des fortes croissances urbaines (plus de 1 p. 100 par an depuis 1990 pour Annemasse, Annecy et Chambéry), où une population jeune bénéficie d'un fort taux d'activité. Le département de l'Isère est le deuxième de la région par sa population (20 p. 100).

Le second élément majeur du cadre régional est son caractère montagnard : près de la moitié du territoire rhônalpin se situe au-dessus de la limite des 500 mètres d'altitude. Si les différents massifs sont bien sûr peu densément occupés et ont connu un exode de leur population rurale à l'échelle séculaire, leur évolution contemporaine est plus contrastée. Celle du rebord oriental du Massif central est la plus difficile. Si, sur les piémonts bordiers, des Monts d'or à la hauteur de Lyon au massif du Pilat et à l'Ardèche méridionale, la périurbanisation, les cultures spécialisées ou le tourisme suscitent une dynamique certaine, les hauteurs du Vivarais ou du Forez sont de plus en plus marginalisées, tandis que l'effondrement industriel des petites et grandes villes de Loire et d'Ardèche se poursuit. L'agglomération roannaise continue de subir la lente élimination des industries textiles et d'armement, mais la reconversion industrielle et tertiaire de Saint-Étienne est plus aboutie, elle a arrêté le déclin en habitants de la troisième grande ville rhônalpine (aire urbaine de 512 800 hab. en 2012). [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages

Médias de l’article

Rhône-Alpes : carte administrative avant réforme

Rhône-Alpes : carte administrative avant réforme
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Synchrotron, Grenoble

Synchrotron, Grenoble
Crédits : M. Lachenal

photographie

Vignes et lavande

Vignes et lavande
Crédits : Hoberman Collection/ UIG/ Getty Images

photographie

Afficher les 3 médias de l'article


Écrit par :

  • : agrégé de géographie, professeur de géographie, aménagement de l'espace et urbanisme à l'université Lyon-II

Classification

Autres références

«  RHÔNE-ALPES  » est également traité dans :

AUVERGNE-RHÔNE-ALPES, région administrative

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 164 mots
  •  • 1 média

La région Auvergne-Rhône-Alpes a été créée par la loi du 16 janvier 2015 – relative à la délimitation des régions, aux élections régionales et départementales et modifiant le calendrier électoral – effective depuis le 1er janvier 2016. Elle est formée des deux anciennes régions administratives métropolitaines Auvergne et […] Lire la suite

ANNECY

  • Écrit par 
  • Franck SCHERRER
  •  • 693 mots
  •  • 2 médias

Annecy, commune-centre (53 043 habitants) d'une aire urbaine de 221 111 habitants (recensement de 2012), chef-lieu de Haute-Savoie , est une ville indissociable de son lac , tant l'un et l'autre sont liés dans l'imaginaire collectif. Annecy est sise au bord même du lac, au débouché d'une cluse, à cheval sur le Thiou, qui fournit naguère la force motrice à de nombreuses fabriques et sert aujourd'hu […] Lire la suite

BOURG-EN-BRESSE

  • Écrit par 
  • Bruno BENOIT
  •  • 545 mots
  •  • 2 médias

Bourg (prononcer Bourq), commune de 42 146 habitants (en 2012) et chef-lieu du département de l'Ain , est située au sud-est de la plaine de l'Ain, à 226 mètres d'altitude, au pied des collines du Revermont, sur la rive gauche de la Reyssouze. La ville de Bourg est associée, sur le plan identitaire, à la Bresse en tant que capitale de cette région et porte-drapeau de la gastronomie bressane (volai […] Lire la suite

CHAMBÉRY

  • Écrit par 
  • Pierre PRÉAU
  •  • 689 mots
  •  • 1 média

Chef-lieu du département de la Savoie , Chambéry comptait 181 533 habitants dans l'unité urbaine et 60 029 dans la commune selon le recensement de 2012. Les comtes puis les ducs de Savoie ont fait Chambéry, en y établissant leur capitale en 1232. Agrégeant peu à peu leurs domaines, ils étaient en situation de renforcer leur État, tandis que le royaume de France faisait l'acquisition du Dauphiné vo […] Lire la suite

LYON

  • Écrit par 
  • Franck SCHERRER
  •  • 1 726 mots
  •  • 1 média

Capitale de la région Rhône-Alpes , Lyon a été désignée en 2015 chef-lieu de la nouvelle grande région Auvergne - Rhône-Alpes. La ville est la commune-centre (505 000 hab. selon le recensement de 2012) d'une aire urbaine de 2,2 millions d'habitants, la deuxième en France et la vingt-cinquième en Europe, qui bénéficie depuis plus de deux mille ans d'une exceptionnelle situation entre l'Europe du No […] Lire la suite

PRIVAS

  • Écrit par 
  • Michel BOYER
  •  • 536 mots
  •  • 1 média

Ville indissociable de l'histoire tourmentée du Vivarais et des guerres de Religion, Privas, chef-lieu de l'Ardèche, est située, comme Annonay et Aubenas, dans une dépression des gradins intermédiaires qui font la jonction entre les hauteurs du Massif central et le couloir rhodanien. Dominée à l'ouest par le mont Toulon (436 m), la colline de Privas occupe une belle position défensive protégée par […] Lire la suite

SAINT-ÉTIENNE

  • Écrit par 
  • Georges GAY
  •  • 1 250 mots
  •  • 2 médias

Saint-Étienne, préfecture du département de la Loire, est une ville de 174 980 habitants (371 900 avec l'agglomération) dont la référence au travail – celui du « compagnon » d'atelier comme celui de l'ouvrier d'usine – structure l'identité et l'histoire. L'existence de la paroisse de Saint-Étienne de Furan, dans le site semi-montagneux du bassin moyen et supérieur du Furan, affluent de la Loire, e […] Lire la suite

SILLON ALPIN

  • Écrit par 
  • Bernard DEBARBIEUX
  •  • 1 114 mots

Le Sillon alpin constitue un objet géographique intéressant à double titre : d'une part, l'expression désigne aujourd'hui un agencement original de villes moyennes dynamiques et assez proches les unes des autres (principalement Grenoble, Chambéry, Aix-les-Bains, Annecy, l'agglomération genevoise) et d'espaces péri-urbains, ruraux et montagnards ; d'autre part, le Sillon alpin constitue un cas d'éc […] Lire la suite

VALENCE, France

  • Écrit par 
  • Franck SCHERRER
  •  • 583 mots
  •  • 1 média

Chef-lieu du département de la Drôme, Valence est la commune-centre (63 250 hab. en 2013) d'une agglomération qui s'étend des deux côtés du cours moyen du Rhône. La ville s'étage, en rive gauche, sur plusieurs terrasses complétées par une basse ville portuaire au bord du Rhône, que le passage de l'autoroute A7 a fait disparaître. La colonie romaine de Valentia, aussi riche et puissante qu'Arles, s […] Lire la suite

FRANCE - (Le territoire et les hommes) - Espace et société

  • Écrit par 
  • Magali REGHEZZA
  •  • 13 929 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Désindustrialisation du territoire, reterritorialisation de l’industrie »  : […] Après le choc pétrolier de 1973, l’industrie française a subi les conséquences de la mondialisation et a connu de profondes recompositions. La France est la cinquième puissance manufacturière du monde, loin derrière le trio États-Unis, Japon et Allemagne. Elle occupe, selon les années, entre le cinquième et le septième rang pour les exportations mondiales de biens et services, même si ces dernière […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

4-31 mars 2021 France. Adoption de « mesures de freinage » contre la pandémie de Covid-19.

Le 25 également, trois nouveaux départements sont concernés par les mesures de freinage de la pandémie : l’Aube, le Rhône et la Nièvre. Le 30, le nombre des patients en réanimation – plus de cinq mille – dépasse le pic enregistré lors de la deuxième vague de la pandémie, en novembre 2020. Le 31, alors que le nombre des contaminations augmente fortement dans les établissements scolaires, Emmanuel Macron annonce, lors d’une intervention télévisée, la fermeture des écoles pour trois semaines et des collèges et lycées pour quatre semaines, à compter du 6 avril. […] Lire la suite

16-20 février 2018 France. Polémique à la suite des déclarations de Laurent Wauquiez.

Déclarant ne pas vouloir livrer à son auditoire, dont il avait réclamé la discrétion, le « bullshit [qu’il peut] sortir sur un plateau médiatique », le président des Républicains (LR) et de la région Auvergne-Rhône-Alpes avait porté des accusations contre l’ancien président Nicolas Sarkozy, le président Emmanuel Macron, le ministre du Budget Gérald Darmanin, le maire de Bordeaux Alain Juppé ou les députés de La République en marche. […] Lire la suite

10-11 décembre 2017 France. Élection de Laurent Wauquiez à la présidence de LR.

Le 10, le président de la région Auvergne–Rhône-Alpes Laurent Wauquiez est élu dès le premier tour à la présidence des Républicains (LR), avec 74,6 p. 100 des suffrages. Il était opposé à Florence Portelli et Maël de Calan. Près de cent mille adhérents participent au scrutin. Le 11, le président de la région des Hauts-de-France Xavier Bertrand, rival de Laurent Wauquiez, annonce son départ de LR, dénonçant la « dérive » du parti en direction du Front national. […] Lire la suite

4-26 août 2016 France. Polémique au sujet de l'interdiction du burkini sur les plages.

Le 4, le sénateur maire des Pennes-Mirabeau (Bouches-du-Rhône) Michel Amiel (ex-socialiste qui a rejoint Force 13, le mouvement de Jean-Noël Guérini) interdit la « journée burkini » qu’une association projetait d’organiser le 10 septembre dans un parc aquatique privé de la ville pour permettre aux femmes musulmanes de se baigner dans une tenue qui cache la plus grande partie du corps. […] Lire la suite

22-24 août 2016 France. Candidature de Nicolas Sarkozy à l'élection présidentielle.

Le 23, Nicolas Sarkozy démissionne de la présidence de LR, poste auquel lui succède Laurent Wauquiez, président du conseil régional d’Auvergne–Rhône-Alpes. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Franck SCHERRER, « RHÔNE-ALPES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 03 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/rhone-alpes/